Les 32 huiles essentielles les plus efficaces

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Guide complet d’aromathérapie


Si vous cherchez à connaître l’utilisation précise de certaines huiles essentielles, vous êtes au bon endroit.

Les huiles essentielles sont issues des plantes et détiennent des propriétés très intéressantes pour la santé.

On peut en faire un usage topique (appliquer sur la peau), en les inhalant (aromathérapie) ou en les ingérant.

Elles sont souvent très indiquées pour de nombreux problèmes de santé.

On les utilisait déjà dans les temps médiévaux et elles avaient toute leur place en tant que laxatif, analgésique, anti-dépresseur, etc.


A quoi servent les huiles essentielles ?


Les huiles essentielles sont souvent décriées mais de nombreuses études attestent du fait qu’elles peuvent réellement soulager la douleur, relaxer et détendre, modifier l’humeur.

Ces huiles sont des mélanges complexes de divers composés.

La plupart sont des terpènes, des chaînes d’atomes de carbone et d’hydrogène ou des composés aromatiques qui sont également du carbone et de l’hydrogène modifiés.

De nombreuses études ont démontré que ces composés inhalés peuvent réellement changer notre perception.

En 2005, une étude a considéré l’impact des huiles essentielles d’orange et de lavande sur 220 patients d’un cabinet dentaire.

Un comparatif entre une musique relaxante et l’inhalation des huiles conclut que les patients se sont sentis plus détendus, calmes et positifs en ayant respiré les senteurs.

Et même si le mode d’action des huiles essentielles n’est pas défini, quelques études semblent montrer qu’elles activent certains neurotransmetteurs et notamment les récepteurs de dopamine et de sérotonine ou qu’elles tempèrent le système nerveux autonome qui contrôle la respiration et le rythme cardiaque.

Il existe de nombreuses preuves que les huiles essentielles ont réellement un impact sur notre santé même s’il n’est pas facile de déterminer leur mode de fonctionnement.


Quelles huiles essentielles pour le rhume ?


Comment utiliser les huiles essentielles pour combattre un simple rhume ou même les symptômes de la grippe ?

Les propriétés antibactériennes, antiseptiques et antivirales de certaines huiles essentielles peuvent aider votre organisme à surmonter les atteintes respiratoires.

Il est donc indiqué de les utiliser aux premiers symptômes pour tenter d’enrayer l’infection.

 

  • L’huile essentielle de citron

Le citron détient des propriétés antivirales et un effet décongestionnant notable.

Il vous suffit de diffuser son huile dans l’air ambiant pour soulager la toux et apaiser les ganglions douloureux.

Vous pouvez également la diluer dans une huile végétale et masser la poitrine et la gorge.

 

  • L’huile essentielle de lavande

Les propriétés de l’huile de lavande sont antiseptiques et anti-inflammatoires tout en apportant un effet relaxant.

N’hésitez pas à ajouter quelques gouttes dans votre diffuseur ou déposez quelques gouttes sur votre oreiller pour améliorer votre sommeil.

 

  • L’huile essentielle d’eucalyptus

L’eucalyptus radié est le remède par excellence des affections respiratoires.

Il améliore la respiration, vous aide à expectorer et tempère les quintes de toux.

Quelques gouttes dans un diffuseur ou une simple inhalation au-dessus des vapeurs d’un bol d’eau chaude seront d’un réel secours.

 

  • L’huile essentielle de menthe poivrée

La menthe poivrée est un excellent décongestionnant des voies nasales.

Son huile détient des propriétés antiseptiques, antivirales et mucolytiques (fluidifie les sécrétions) qui lui permettent de lutter efficacement contre la toux.

Associez-la à l’eucalyptus pour démultiplier les effets ou utilisez-la seule en diffusion ou en inhalation.

 

  • L’huile essentielle d’origan

L’origan est certainement l’une des huiles essentielles les plus puissantes.

Elle a des propriétés mucolytiques pour vous aider à expectorer et fonctionne très bien pour lutter contre la toux persistante après l’épisode infectieux.

Mais elle est aussi une action antibiotique qui justifie le fait de ne pas l’utiliser plus de trois semaines.

Privilégiez la voie orale et déposez une goutte sur un demi sucre une à deux fois par jour.


Quelles huiles essentielles pour dormir ?


Il n’y a rien de pire que de se réveiller en pleine nuit sans parvenir à se rendormir ou de ne pas arriver à prendre le wagon du sommeil même si la fatigue nous submerge.

Nous savons bien que le manque de sommeil fragilise le système immunitaire et nous rend plus vulnérables.

L’avantage d’utiliser les huiles essentielles dans ce cas est de ne pas devoir supporter des effets secondaires dans la journée ou se sentir épuisé au réveil comme avec certains médicaments.

 

  • Huile essentielle de lavande

Certainement l’huile la plus relaxante, il peut être judicieux de placer un diffuseur dans sa chambre, d’y déposer quelques gouttes de lavande et de l’actionner environ une heure avant le coucher.

Vous pouvez également vous confectionner un spray à la lavande en diluant 10 à 15 gouttes dans 100ml d’eau (ajoutez une pincée de sel et un peu d’alcool) et parfumez votre oreiller.

 

  • Huile essentielle de Marjolaine

La marjolaine est idéale pour réduire les tensions et l’hyperactivité.

Elle aide aussi à baisser la tension artérielle et favorise ainsi le sommeil.

 

  • Huile essentielle d’ylang ylang

Cette huile essentielle florale est idéale pour créer une atmosphère relaxante.

Elle aide à la détente et est bien connue pour réduire l’anxiété, les tensions, la peur, la panique.

 

La meilleure façon d’utiliser ces huiles essentielles est de créer une synergie les réunissant.

Vous pouvez soit les diffuser à raison de 5 à 10 gouttes.

  – Si vous n’avez pas de diffuseur, vous pouvez vous confectionner un spray :

– 2 tasses d’eau distillée
– 2 cuillerées à soupe d’alcool
– 15 à 20 gouttes de la synergie
– une bouteille spray en verre ou en plastique

Combinez tous les ingrédients dans la bouteille, l’alcool va permettre aux huiles essentielles de se diffuser dans l’eau et préserver leurs bienfaits.

Mélangez bien et vaporisez votre chambre et votre lit avant de dormir.

  – Si vous souhaitez les utiliser en application locale, privilégiez la lavande qui peut être appliquée sur la peau sans danger.

Une goutte sur chaque poignée et sur les tempes suivi d’un massage léger vous aideront à vous endormir.

  – Enfin, la relaxation d’un bain peut également soulager vos insomnies.

Ajoutez alors 2 ou 3 gouttes de votre huile préférée ou de la synergie à votre bain moussant.

La lavande et l’ylang ylang se marient parfaitement pour un bain relaxant propice au sommeil.


Les propriétés des huiles essentielles


  • Le thym

Le thym est très utilisé tant ses vertus sont puissantes.

Les problèmes respiratoires comme la bronchite ou la laryngite peuvent être traités par l’huile essentielle de thym.

Son huile essentielle est antibactérienne et antiseptique, d’où sa recommandation pour traiter les maladies respiratoires.

Le thym à Thujanol (#aff) est une huile essentielle majeure par son action antibactérienne et antivirale.

Elle lutte tout à la fois contre les infections respiratoires mais s’attaque plus largement à toutes sortes d’infections qu’elles soient buccales, gynécologiques, urinaires.

Son impact sur le foie est aussi très importante car elle aide à la régénération cellulaire.

 

  • La cannelle

L’huile essentielle de cannelle a le pouvoir de détoxifier l’organisme et est idéale dans le traitement des infections urinaires.

Elle intervient également dans la stabilisation de la glycémie tout en renforçant le métabolisme.

Très active par voie orale, elle a des vertus antiseptiques, antibactériennes et antivirales qui lui permettent de venir à bout des infections intestinales en un rien de temps.

Elle est également un stimulant actif qui lutte efficacement contre la fatigue.

 

  • Le romarin

Le romarin à camphre est très indiqué pour soulager l’arthrose et l’arthrite, les rhumatismes, les névralgies, la goutte, les pellicules et la fatigue.

Elle lutte contre la digestion lente et aide à détoxifier le foie.

Elle détient des propriétés analgésiques qui la rendent efficace sur les douleurs, qu’elles soient musculaires ou rhumatismales.

Elle soulage les douleurs menstruelles et équilibre les taux hormonaux.

 

  • La menthe poivrée

La particularité de la menthe poivrée se trouve dans son effet calmant qui est très positif pour traiter le stress et la fatigue.

Elle est également très utile pour lutter contre les vertiges ou la gale.

Comme elle est antispasmodique, anti-inflammatoire, anti-infectieuse, antibactérienne, antiseptique, antidouleur, son champ d’action est très vaste :

  • traitement des maux d’estomac
  • stimule la vésicule biliaire et le pancréas
  • détoxifie le foie
  • traite les troubles intestinaux
  • libère une action décongestionnante
  • est efficace contre les démangeaisons
  • elle est antifongique (champignons)
  • elle est un tonique cardiaque (hypertensive et vasoconstrictrice)
  • elle fait baisser la fièvre
  • elle aide à lutter contre la déprime.

Une huile essentielle de menthe poivrée (#aff) à ne pas négliger !

huile essentielle menthe poivrée utilisation

 

  • La mélisse

La mélisse protège des infections tout en aidant à la qualité du sommeil.

Elle peut être très intéressante dans le traitement de l’hypertension artérielle ainsi que dans les troubles de l’humeur.

Elle est également très active pour stopper les crampes digestives et facilite la digestion.

 

  • La lavande

La lavande est une plante utilisée depuis des millénaires pour traiter les problèmes de peau et le stress.

Elle a un effet décontractant et influence le sommeil.

Mais son action ne s’arrête pas là puisqu’elle tempère les douleurs musculaires, contre la mauvaise circulation sanguine et est un excellent tonique cardiaque.

Une huile essentielle de lavande (#aff) anti-inflammatoire et antidouleur à avoir chez soi !

huile essentielle lavande utilisation

 

  • L’eucalyptus

L’huile d’eucalyptus est très utilisée dans les produits cosmétiques.

Elle détient également des vertus nettoyantes et aide à la relaxation.

Elle est bien entendu très réputée dans le traitement des affections respiratoires de par son action expectorante et mucolytique.

Et comme elle a des propriétés antibactériennes et antivirales, anti-infectieuses et antiseptiques, elle est remarquable pour le confort respiratoire tout en stimulant le système immunitaire.

Gardez un flacon d’huile essentielle d’eucalyptus radiata (#aff) dans votre trousse de secours !

 

  • Le cyprès

Le cyprès est un arbre à feuilles persistantes et ses branches renferment des nutriments essentiels.

On l’utilise généralement pour traiter le stress car sa senteur est apaisante.

On peut également l’appliquer sur la peau pour améliorer la circulation sanguine notamment en cas de varices et éclaircir le teint.

A noter que l’huile essentielle de cyprès est certainement le meilleur antitussif (toux sèche) et se montre très efficace pour traiter une toux chronique ou en cas d’aphonie.

 

  • Le basilic

Le basilic a des propriétés apaisantes très utiles pour contrer les symptômes de l’anxiété comme l’agitation.

Son huile est également très indiquée pour les irritations cutanées.

Antispasmodique puissant, elle apaise de nombreux troubles digestifs comme les nausées, les ballonnements, la constipation.

Elle est recommandée en période de convalescence.

 

  • Le cèdre

L’huile de cèdre est très polyvalente pouvant aussi bien être utilisée en tant que polish pour le bois qu’en insectifuge.

Mais elle a de multiples vertus et promet des merveilles pour la peau (anti-tâches) et les cheveux (gras).

De par son action drainante, elle est très recommandée pour traiter la cellulite.

 

  • Le fenouil

Le fenouil est réputé pour ses vertus médicinales.

Ses graines ont des propriétés très intéressantes tout comme l’huile qui en est extraite.

Les personnes en surpoids ainsi que celles souffrant de problèmes respiratoires seront les premières à en bénéficier.

Son huile essentielle est très indiquée pour tout ce qui concerne les troubles féminins (règles, préménopause, ménopause) en raison de son action oestrogène-like.

De par ses vertus anti-inflammatoires, elle est également très efficace contre les douleurs rhumatismales ou même musculaires.

 

  • La bergamote

L’huile de bergamote est issue de l’écorce de son fruit.

Elle est incontournable pour son effet apaisant.

Elle est largement utilisée dans le traitement des troubles de l’humeur et de l’anxiété.

Antiseptique et purifiante, elle est très utile pour combattre les tâches sur la peau (vitiligo) et lutter contre l’excès de sébum.

Régénératrice, elle est efficace contre les vergetures.

 

  • Le cumin

Le cumin contient des vitamines et minéraux essentiels dans le traitement de l’indigestion.

Son huile est très efficace pour lutter les troubles digestifs douloureux comme les colites, l’aérophagie, le reflux gastrique.

Elle est excellente pour traiter la constipation.

L’huile essentielle de cumin protège également l’organisme des infections et se montre très active pour apaiser toute respiration sifflante, y compris dans l’asthme.

 

  • L’origan

L’origan est excellent pour traiter la toux et les problèmes respiratoires, les maladies intestinales, urinaires, génitales.

Antibactérienne, antiseptique, anti-infectieuse, antivirale, fongicide, antiparasitaire, l’huile essentielle d’origan est très puissante et doit être utilisée avec précaution.

Elle est très indiquée contre les infections nosocomiales (contractées à l’hôpital) et pour traiter les maladies tropicales.

En plus de traiter avec vigueur toutes sortes d’infections, elle stimule le système immunitaire tout en prodiguant un effet tonique salutaire.

 

  • La sauge sclarée

L’huile essentielle de sauge sclarée est l’huile de référence pour traiter les symptômes de la ménopause.

De par ses propriétés oestrogène-like, elle est un rempart contre les bouffées de chaleur et la sécheresse vaginale.

Dans les problèmes féminins, elle stabilise les cycles menstruels et tempère les douleurs des règles.

A noter qu’elle est également anticellulite en aidant au déstockage des graisses.

 

  • Le sapin

L’huile de sapin aide à purifier la peau et vient en soutien de la respiration.

Elle est exceptionnelle pour traiter un rhume aux premiers symptômes et lutter contre la bronchite.

Elle est de surcroît tonique et aide à surmonter une période infectieuse en repoussant la fatigue.

 

  • L’encens

L’huile essentielle d’encens peut être appliquée sur la peau, ingérée et inhalée.

Elle aide à tempérer l’anxiété tout en boostant le système immunitaire pour combattre les infections.

Elle est un excellent support pour retrouver la sérénité.

Utilisez-la de préférence par voie olfactive pour bénéficier de tous ses bienfaits.

De plus, quelques gouttes d’huile essentielle d’encens (#aff) dans un diffuseur parfument votre intérieur avec délice.

 

  • Le géranium

L’huile essentielle de géranium a des effets apaisants lorsqu’elle est inhalée.

Elle est aussi très bénéfique pour purifier la peau et traiter les troubles cutanées comme l’acné, l’impétigo ou les mycoses.

Son action est puissante contre les vergetures car elle renforce la fermeté des tissus.

Elle lutte efficacement contre l’hypoglycémie en aidant à réguler le métabolisme du sucre.

Elle est de plus une huile anti-âge qui embellit le teint et fait reculer les rides.

 

  • Le citron

Il est possible de traiter les varices, le rhume, la grippe ou une peau trop grasse en utilisant simplement de l’huile essentielle de citron.

Elle a également la capacité de stabiliser les humeurs ou encore de traiter des problèmes respiratoires.

Antiseptique, elle permet d’assainir l’air tout en prodiguant ses bienfaits.

Elle favorise la circulation sanguine et traite efficacement la couperose.

Mais son atout majeur se trouve sûrement dans son action sur les vaisseaux sanguins qui lui permet de lutter contre l’insuffisance veineuse.

A noter son effet diurétique léger et sa capacité de drainage qui permettent de contrer la rétention d’eau et la cellulite.

L’huile essentielle de citron (#aff) est un incontournable de l’aromathérapie.

 

  • L’hysope

L’huile essentielle d’hysope s’attaque aux affections respiratoires, apaise la toux et les maux de gorge.

Ses propriétés antivirales en font un excellent expectorant et fluidifiant des sécrétions bronchiques.

Elle combat également la nervosité et aide à la concentration.

L’huile d’hysope (#aff) est très indiquée pour aider à lutter contre la bronchiolite du nourrisson, la bronchite asthmatiforme ou l’asthme.

 

  • Le ravintsara

L’huile essentielle de ravinstsara détient des propriétés antivirales exceptionnelles.

Elle vient à bout de toutes les affections respiratoires, de la bronchite à la grippe et se montre très efficace en période épidémique.

Elle brille également dans le traitement des maladies dermatologiques comme l’herpès ou le zona.

Elle renforce le système immunitaire en stimulant les glandes surrénales et évite ainsi les risques de surinfection en cas de maladie virale.

Antidouleur et antispasmodique, elle est un excellent décontractant musculaire tout en étant particulièrement énergisante.

A tel point qu’elle combat aussi les symptômes de la dépression en stimulant le psychisme.

L’huile essentielle de ravintsara (#aff), une huile incontournable !

 

  • Le lemongrass

L’huile essentielle de lemongrass est excellente pour lutter contre les problèmes digestifs, qu’il s’agisse de flatulences ou de constipation.

Elle est également très indiquée pour traiter le stress et la fatigue car elle procure un léger effet sédatif qui améliore le sommeil.

Elle est aussi anticellulite et anti-vergetures de par son action de déstockage des graisses.

 

  • La myrte

Si vous luttez contre une addiction ou une dépression, l’huile essentielle de myrte peut vous aider à remporter la bataille.

De surcroît, la myrte peut être très bénéfique pour traiter l’asthme, les infections respiratoires, la toux chronique par ses propriétés mucolytiques (fluidifie les sécrétions).

Elle est aussi excellente en tant que tonique cutané en aidant à lutter contre les vergetures et peut être utilisée dans le traitement du psoriasis.

Si vous cherchez un parfait assainissant, n’hésitez pas à diffuser de l’huile essentielle de myrte (#aff), elle est un excellent antiseptique atmosphérique.

 

  • Le néroli

L’huile essentielle de néroli est généralement utilisée pour traiter la peau et particulièrement les vergetures.

Elle agit aussi efficacement contre les symptômes de l’anxiété de par ses vertus rééquilibrantes nerveuses.

Elle est très indiquée pour traiter la dépression.

 

  • La marjolaine

L’huile essentielle de marjolaine est anti-inflammatoire, antispasmodique, antalgique, anti-infectieuse, neurotonique, tranquillisante.

Elle peut donc intervenir sur toutes sortes de douleurs allant de l’arthrose au stress.

Son champ d’action est si vaste qu’elle s’attaque à tous les troubles générés par l’anxiété :

  • cardio-vasculaires (hypertension, tachycardie)
  • pulmonaires (difficultés respiratoires, asthme nerveux)
  • digestifs (ulcère, maux d’estomac, colites)
  • troubles de l’humeur (irritabilité)
  • troubles du sommeil (sédative)
  • spasmophilie

Son effet anti-inflammatoire est indiqué pour soulager les douleurs rhumatismales et les névralgies.

Ses propriétés anti-infectieuses en font un antibiotique et antifongique exceptionnels parvenant à lutter contre le staphylocoque doré, le pneumocoque ou encore le colibacille.

Une huile essentielle de marjolaine (#aff) à avoir à portée de main !

huile essentielle marjolaine utilisation

 

  • Le genévrier

L’huile essentielle de genévrier est très indiquée pour le traitement des rhumatismes, de la goutte, de la polyarthrite, de l’obésité et même des hémorroïdes.

Elle détient également un fort pouvoir détoxifiant souvent méconnu.

Elle est drainante et décongestionnante, ce qui lui donne la capacité de favoriser la circulation sanguine et de faciliter le traitement des varices.

Ses propriétés diurétiques permettent de lutter contre la rétention d’eau, les oedèmes et la cellulite.

 

  • L’hélicryse

L’huile essentielle d’hélicryse ou immortelle italienne est généralement utilisée dans le traitement des problèmes dermatologiques comme l’acné, la dermatite, l’eczéma ou même le simple traitement des chocs qui génèrent des hématomes.

Elle soulage efficacement les coups de soleil.

Elle intervient aussi dans la gestion des crises de panique.

Elle détient des propriétés antispasmodiques, antidouleur, anti-inflammatoire, cicatrisantes.

Elle peut ainsi tout aussi bien traiter :

  • la circulation sanguine (antiphlébite)
  • les infections respiratoires (mucolytique, expectorante)
  • les problèmes hépatiques (stimule foie et pancréas)
  • la tension artérielle (baisse le taux de cholestérol)
  • les vergetures (déstockage des graisses)

Encore une huile essentielle exceptionnelle, l’hélicryse italienne (#aff) à ne pas manquer !

 

  • Le gingembre

Le gingembre est bien connu pour ses effets bénéfiques sur les troubles digestifs.

Son huile essentielle est d’un réel secours en cas d’indigestion, de ballonnements, de nausées de constipation.

Elle détient également des propriétés anti-inflammatoires qui lui permettent de soulager les rhumatismes, les contractures musculaires.

Elle est de plus tonique à la fois pour les cheveux (freine la chute) et la fatigue, elle stimule à tous les niveaux : mental, nerveux, digestif, sexuel.

 

  • Le pamplemousse

L’huile essentielle de pamplemousse est un excellent stabilisateur de l’humeur.

Elle a également toute sa place pour traiter certains problèmes dermatologiques et accélérer le métabolisme.

Elle vient à bout des troubles digestifs et notamment lorsqu’il y a eu excès festif ou occasionnel.

Si vous souhaitez assainir l’air de votre logement, diffusez de l’huile de pamplemousse, elle est un excellent désinfectant aérien.

 

  • Le santal

L’huile essentielle de santal est excellente pour traiter la dépression et son cortège de symptômes.

Elle traite aisément la fatigue et le manque de concentration qui l’accompagnent.

Elle peut aussi purifier la peau et soulager certains problèmes respiratoires.

Le santal est particulièrement efficace pour décongestionner le bassin lors d’une cystite (infection urinaire).

 

  • Le giroflier

L’huile essentielle de giroflier ou de clou de girofle a de puissantes vertus antioxydantes.

On l’utilise tout autant en cuisine que pour traiter toute douleur dentaire, des gencives à la mauvaise haleine.

Elle détient des propriétés antiseptiques et antibactériennes qui lui permettent de lutter contre les infections intestinales, urinaires ou respiratoires.

Neurotonique, elle est aussi anti-fatigue et stimule le système nerveux.

A noter que l’utilisation de cette huile de clou de girofle doit se limiter à une semaine maximum, le temps de traiter toute infection.

 

  • L’arbre à thé

L’huile essentielle de thé vert ou tea tree est très puissante, aucun microbe ne lui résiste.

Elle est une huile anti-infectieuse très polyvalente, antiseptique, antivirale et antiacarien.

Ses vertus exceptionnelles lui permettent de stimuler les défenses immunitaires tout en étant anti-fatigue.

Elle est aussi un décongestionnant veineux et un tonique cardiaque efficace.

Elle participe beaucoup à l’hygiène dentaire et blanchit même les dents.

L’huile essentielle de tea tree (#aff) doit faire partie de votre gamme de choix pour ses vertus antiseptiques.


Liste des huiles essentielles

Huile essentielle Fonction(s) Usage préconisé Précautions
Thym – Problèmes respiratoires
– Troubles intestinaux (candidose, gastro-entérite, parasitose)
– Troubles gynécologiques et urinaires
– Troubles hépatiques
– Antifatigue
– Anti-déprime
– Ingestion

– Diffusion

– Application topique

– Aucune toxicité
Cannelle – Détox
– Infections (urinaires, respiratoires, intestinales, gynécologiques)
– Antidiarrhéique
– Stabilisation de la glycémie
– Amélioration du métabolisme
– Antifatigue
– Ingestion  – Grossesse et allaitement : interdite
– Enfant de moins de 7 ans : interdite
– Pas d’application sur la peau (dermocaustique)
– 1 goutte sur un demi sucre
Romarin à Camphre – Arthrose, arthrite
– Rhumatismes
– Goutte
– Névralgies
– Pellicules
– Fatigue
– Règles douloureuses
– Détox
 – Application topique
– Ingestion
 – Grossesse et allaitement : interdite
– Enfants de moins de 6 ans : interdite

– Epilepsie : interdite
– Cancer hormonal : interdite
Menthe Poivrée – Stress
– Chocs
– Douleurs
– Troubles digestifs
– Fatigue
– Vertiges
– Gale
– Mauvaise haleine

– Application topique
– Ingestion

Toxique pour les bébés (même en application)
– Grossesse et allaitement : interdite

– Peut être dermocaustique
– Provoque une sensation de froid intense pouvant conduire à l’hypothermie en cas d’excès
Mélisse – Troubles du sommeil
– Système immunitaire
– Fatigue
– Anti-insomnie
– Crampes digestives
– Ingestion – Aucune toxicité
Lavande – Problèmes de peau
– Stress
– Sommeil
– Effet décontractant
– Douleurs musculaires
– Tonique cardiaque
– Crampes
– Varices
– Ingestion
– Application topique
– Diffusion
– Aucune toxicité
Eucalyptus radié – Relaxation
– Sommeil
– Toux
– Infections respiratoires
– Mucolytique
– Antifatigue
– Cicatrisante
– Ingestion
– Application topique
– Diffusion
– Aucune toxicité

– Diluer à 50% pour les bébés

Cyprès toujours vert
(ou de Provence)
– Antitussif
– Décongestionnant
– Stress
– Circulation Sanguine (jambes lourdes)
– Teint
– Anticouperose
– Hémorroïdes
– Application topique
– Ingestion
– Grossesse et allaitement : interdite
– Enfants : interdite

– Cancer hormonal : interdite

  • Ne pas confondre avec le Cyprès bleu toxique
Basilic exotique – Stress
– Anxiété
– Irritations cutanées
– Troubles digestifs (nausées, ballonnements, constipation)
– Antidouleur
– Ingestion
– Application topique
– Ne pas utiliser pure en application locale : à diluer à 20%
Cèdre de l’Atlas – Problèmes de peau (anti-tâches)
– Drainage
– Anticellulite
– Cheveux gras
– Application topique
– Diffusion

– Grossesse et allaitement : interdite
Fenouil – Troubles digestifs (gaz, nausées)
– Troubles gynécologiques (oestrogène-like)
– Antidouleur (rhumatismes, musculaires)
– Surpoids
– Problèmes respiratoires (toux, spasmes)
– Ingestion – Grossesse et allaitement : interdite

– Cancer hormonal : interdite
– Hypothyroïdie : interdite

– Usage temporaire
Bergamote – Troubles de l’humeur
– Anxiété
– Tonique sexuel
– Antivergetures
– Problèmes dermatologiques (anti-tâches, peau grasse)
– Cheveux gras
– Active le bronzage
– Diffusion
– Ingestion

– Huile photosensibilisante mais diluée dans une huile végétale, active le bronzage

– Application cutanée déconseillée

Cumin – Indigestion
– Constipation
– Infections
– Asthme
– Application topique
– Ingestion
– Inhalation
– Diffusion
– Grossesse et allaitement : interdite
– Enfants de moins de 6 ans : interdite

– Utilisation très ponctuelle et en petite quantité

Origan – Problèmes respiratoires
– Toux
– Infections urinaires, digestives
– Système immunitaire
– Ingestion Déconseillée enfant de moins de 15 ans
– Grossesse et allaitement : interdite

– Traitement ponctuel : 3 semaines maximum
– Dermocaustique (ne pas appliquer sur la peau)
Sauge sclarée – Ménopause
– Règles douloureuses
– Bouffées de chaleur
– Sécheresse vaginale
– Tonique sexuel
– Anticellulite
– Ingestion – A éviter en cas de cancer hormonal
Sapin baumier – Problèmes respiratoires
– Fatigue
– Douleurs articulaires
– Anti-fatigue
– Inhalation
– Application topique
– Diffusion
– Ne doit pas être ingéré
– Grossesse et allaitement : interdite
– Bébés : interdite
Encens – Anxiété
– Système immunitaire
– Anti-infectieuse
– Dépression
– Inhalation
– Ingestion
– Application topique
Pour un effet zen, privilégiez la voie olfactive
Géranium Rosat – Anxiété
– Problèmes dermatologiques (mycoses, impétigo, tâches cutanées)
– Hypoglycémie
– Antivergetures
– Hémostatique (arrête les saignements)
– Anti-âge (antirides)
– Application topique
– Ingestion
– Grossesse : interdite

  • Interaction avec Tamoxifène
  • Déconseillée aux personnes diabétiques
Citron – Anti-infectieuse
– Varices
– Stabilisateur d’humeur
– Problèmes respiratoires
– Problèmes dermatologiques
– Drainage
– Anticouperose
– Anticellulite

– Ingestion
– Diffusion

En cas d’application topique, risque de photosensibilisation

– Dermocaustique (irrite la peau)

Hysope couchée – Problèmes respiratoires
– Toux
– Maux de gorge
– Antivirale
– Nervosité
– Troubles de la concentration
– Application topique
– Suppositoire

– Hyssopus officinalis decumbens : aucune toxicité

– Ne pas confondre avec Hyssopus Officinalis SSP Officinalis qui, elle, est toxique

Ravintsara – Anti-infectieuse (respiratoires, ORL, grippe)
– Antivirale
– Système Immunitaire
– Fatigue
– Energisante
– Application topique
– Inhalation
– Diffusion
– Ingestion
– Suppositoire
– Aucune toxicité
Lemongrass – Problèmes digestifs
– Stress
– Fatigue
– Anti-vergetures
– Anti-inflammatoire
– Sédative
– Ingestion
– Application topique
– Inhalation
– Diffusion
– Irritante pour la peau : à diluer à 10%
Myrte – Problèmes respiratoires (toux spasmodique, bronchite)
– Mucolytique
– Problèmes dermatologiques (psoriasis)
– Hypothyroïdie
– Dépression
– Addiction
– Asthme
– Acné
– Hémorroïdes
– Diffusion
– Inhalation
– Application topique
– Aucune toxicité
Néroli – Vergetures
– Peau grasse
– Anxiété
– Dépression
– Application topique
– Inhalation
– Diffusion

– Ingestion
– Aucune toxicité
Marjolaine – Antalgique
– Anti-inflammatoire
– Antispasmodique
– Anti-infectieuse
– Arthrose
– Stress, spasmophilie
– Hypertension
– Troubles de l’humeur
– Sommeil (sédative)
– Problèmes respiratoires
– Douleurs rhumatismales
– Névralgies
– Problèmes digestifs (estomac, colites)
– Ingestion
– Application topique
– Irritante en application cutanée : diluer à 50% dans une huile végétale
Genévrier – Anti-inflammatoire
– Rhumatismes
– Goutte
– Obésité
– Détox
– Diurétique
– Hémorroïdes
– Varices
– Anticellulite
– Application topique – Premier trimestre de la grossesse : interdite
– Allaitement : interdite

– Maladie rénale : interdite
Hélicryse italienne – Problèmes dermatologiques
– Anxiété
– Trouble panique
– Chocs (bleus)
– Anti-inflammatoire
– Cholestérol
– Application topique
– Ingestion
– Grossesse : interdite

– Utilisation avec des anticoagulants autorisée
Gingembre – Problèmes digestifs
– Ballonnements
– Indigestion
– Nausées
– Anti-fatigue
– Aphrodisiaque
– Rhumatismes
– Contractures musculaires
– Application topique
– Inhalation
– Diffusion
– Grossesse : interdite
– Enfants de moins de 3 ans : interdite
Pamplemousse – Stabilisateur de l’humeur
– Problèmes dermatologiques (raffermit la peau)
– Troubles digestifs après excès
– Assainit l’air
– Application topique
– Diffusion
– Photosensibilisante : évitez l’exposition solaire
Santal blanc – Dépression
– Anxiété
– Fatigue
– Manque de concentration
– Problèmes dermatologiques
– Problèmes respiratoires
– Cystite
– Application topique
– Ingestion
– Diffusion
– Aucune toxicité
Giroflier – Antioxydante
– Anti-infectieuse
– Anesthésiante
– Gingivite
– Aphtes
– Mauvaise haleine
– Neurotonique
– Application sur les muqueuses
– Ingestion
– Grossesse et allaitement : interdite
– Enfants de moins de 6 ans : interdite
Arbre à thé – Maux de tête
– Nausées
– Fatigue
– Flatulences
– Dépression
– Troubles circulatoires
– Hygiène dentaire

– Application topique
– Ingestion
– Inhalation
– Diffusion
– Grossesse et allaitement : voie orale interdite
– Enfants de moins de 3 ans : interdite

Comment prendre des huiles essentielles ?


La plupart des huiles essentielles sont considérées sûres lorsqu’elles sont utilisées de façon appropriée pour parfumer des plats.

De nombreux utilisateurs les invitent donc dans leurs préparations culinaires pour les ingérer.

Mais nous savons que la chaleur détériore les composés aromatiques et il n’est pas certain que ces personnes bénéficient réellement de leurs bienfaits.

L’huile essentielle n’est pas soluble dans l’eau.

Et même si vous pouvez tout de même l’ajouter à un verre d’eau, la plupart du temps, il vous faut l’accompagner de sucre, de miel ou d’un cachet neutre pour l’ingérer pure.

Vous pouvez également trouver sur le marché des huiles essentielles en capsules comme celles-ci (#aff).

Vérifiez systématiquement si l’huile que vous souhaitez utiliser est conseillée en ingestion. Certaines sont interdites.


Comment diffuser des huiles essentielles ?


Diffuser des huiles essentielles peut aider à minorer les symptômes de nombreuses affections et apporter des bienfaits insoupçonnables.

Un diffuseur électrique d’huiles essentielles les brise en molécules infimes qui demeurent en suspension dans l’air de la pièce, apportant ainsi senteurs et effets thérapeutiques.

Dans ce type de diffuseur, vous devez commencer par déverser un peu d’eau selon le niveau indiqué et ajouter quelques gouttes d’huile essentielle.

Si vous découvrez l’aromathérapie, commencez par 2 gouttes d’une huile sélectionnée pouvant être inhalée.

Si vous êtes habitué à leur usage, 5 gouttes et plus sont recommandées.

Il y a un intérêt thérapeutique à diffuser les huiles essentielles. Elles ne sont pas que des parfums d’ambiance.

Lorsque nous les respirons, elles atteignent certaines parties du cerveau qui sont stimulées pour améliorer le bien-être, le calme.

Le bonus est qu’elles participent aussi à la neutralisation des odeurs d’une façon totalement naturelle.

diffusion huile essentielle détente


Comment inhaler des huiles essentielles ?


La façon la plus simple d’inhaler des huiles essentielles est d’ouvrir le flacon et le porter à son nez pour le renifler.

Vous pouvez également déposer une ou deux gouttes au creux de votre main, frotter les deux mains et les placer devant votre visage pour les sentir.

Vous pouvez bien entendu utiliser un diffuseur. Il existe de nombreux modèles :

  • la diffusion par nébulisation : l’huile essentielle est directement diffusée par une pompe, ce qui est le plus efficace.

Diffuseur nébulisateur d’huiles essentielles (#aff)

diffuseur par nébulisation

  • la diffusion par brumisation : faisant usage des ultra-sons, ces diffuseurs permettent de bénéficier des effets des huiles essentielles dans des pièces plus ou moins grandes

Diffuseur d’huiles essentielles ultrasonique (#aff)

diffuseur huile essentielle ultrason

  • la diffusion par chaleur douce : le petit réceptacle de ces diffuseurs vous permet de déposer quelques gouttes d’huiles essentielles qui sont alors doucement chauffées pour que leurs particules aromatiques se diffusent dans l’atmosphère

Diffuseur d’huiles essentielles à chaleur douce (#aff)

diffuseur chaleur douce

 

Pensez à ne jamais trop chauffer ou brûler une huile essentielle, vous lui feriez perdre ses bienfaits.

Vous pouvez faire une inhalation sèche en déposant quelques gouttes sur un mouchoir pour le respirer.

Vous pouvez aussi faire une inhalation humide en respirant les huiles essentielles déposées dans un bol d’eau chaude, votre visage au-dessus de sa vapeur enfermé par une serviette posée sur la tête.

Cette inhalation est très indiquée pour la sphère broncho-pulmonaire.


Comment appliquer des huiles essentielles ?


La plupart des huiles essentielles nécessitent d’être diluées dans une huile végétale pour ne pas irriter la peau.

Vous pouvez utiliser de l’huile d’olive, de l’huile de noix de coco ou votre huile préférée.

En dehors des affections communes, les huiles essentielles ont beaucoup d’efficacité pour lutter contre les irritations de la peau, les défauts et imperfections, et sont même parfois antirides.

Elles peuvent être appliquées à l’endroit même où la douleur apparaît, les articulations, la poitrine, les tempes, etc.

Utilisez-les pour masser derrière les oreilles, sur le cou, les poignets, les bras si vous vous sentez stressé.

Vous pouvez même les appliquer sur les pieds car le fait de masser la plante procure une plus grande relaxation et notamment avant le coucher.

Et ce massage est encore plus efficace si vous souffrez d’un rhume ou de toute autre maladie saisonnière ou seulement si vos pieds sont douloureux.

Veillez à vérifier si l’huile essentielle que vous souhaitez utiliser est autorisée en application cutanée.

Si tel est le cas, vous pouvez l’appliquer où vous le souhaitez sur le corps mais pensez à tester d’abord sur une petite partie cachée pour éliminer tout risque d’allergie.

Souvenez-vous que les huiles essentielles sont efficaces mais leur action est très temporaire, ne durant que deux à trois heures.

Une application régulière est donc nécessaire.

comment utiliser les huiles essentielles sur la peau


Comment mélanger des huiles essentielles ?


Les huiles essentielles ont chacune leurs propriétés mais elles peuvent aussi être associées pour démultiplier leurs effets.

Vous pouvez donc créer vos propres mélanges, que l’on nomme synergie, que vous cherchiez une formule assainissante pour parfumer votre intérieur ou que vous cherchiez à mêler des effets pour lutter contre une affection.

Mélanger des huiles essentielles est donc les combiner pour renforcer leur action.

Mais il vous faut déterminer l’effet recherché, que vous souhaitiez vous détendre ou soulager une migraine ou une douleur articulaire.

Il est important que chaque huile vienne compléter l’autre pour ses effets thérapeutiques.

Il est, par exemple, judicieux d’associer la lavande et l’ylang ylang pour un effet relaxant ou la menthe poivrée et l’eucalyptus pour lutter contre un rhume.

Les synergies sont infinies avec les huiles essentielles.

A vous de les créer !

comment faire une synergie d'huiles essentielles

  Lire aussi:

Comment utiliser un antibiotique naturel pour traiter une infection ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer