Carie dentaire : Comment la soulager naturellement ?

Les caries dentaires sont le résultat d’une déminéralisation ou d’une fragilisation de la dent et sont à l’origine d’une lésion.

Une lésion très avancée progresse jusqu’à former une cavité ou un trou dans l’émail à l’origine d’une douleur particulièrement vive.

Que faire lorsqu’on souffre d’une carie ? Comment la soigner et existe-t-il des moyens de la soulager naturellement ?

C’est ce que nous allons découvrir ensemble.


Comment se forme une carie dentaire ?


La formation d’une carie peut se résumer en un conflit entre des facteurs pathogènes qui engendrent une déminéralisation et des agents protecteurs sensés participer à la reminéralisation de la dent.

En clair, la pellicule qui recouvre la dent est attaquée par des bactéries du groupe des streptocoques.

Ces bactéries sont des colonisateurs qui s’attachent aux surfaces par le biais de protéines.

Et comme elles résident en surface de la dent, elles sont aussi en contact avec la saccharose provenant des aliments ingérés comme le sucre.

La saccharose est composée de molécules de glucose liées à des molécules de fructose et la bactérie utilise une enzyme pour les séparer.

Ainsi, elle transforme le fructose en énergie et use le glucose pour fabriquer une chaîne de molécules nommées les glucanes (polymères de glucose).

Par ce moyen, elle va parvenir à se fixer sur la surface de la dent et former une plaque dentaire, une prolifération de bactéries.

La bactérie initiale se multiplie pour former de multiples micro colonies qui s’unissent pour créer la plaque dentaire.

Si le PH de l’environnement de la surface de la dent demeure supérieur à 5.5, l’émail ne se déminéralise pas.


Comment progresse une carie ?


Le facteur majeur de la dégradation d’une petite carie se trouve dans la salive.

En effet, souffrir d’une sècheresse buccale provoquée par le syndrome de Gougerot-Sjögren, subir le traitement d’un cancer, un reflux gastro-oesophagien ou les effets secondaires de certains médicaments induit une salive pauvre en bicarbonate.

Le second facteur est le sucre qui contribue à la déminéralisation de la dent.

Certaines bactéries font fermenter la saccharose et produisent ainsi de l’acide lactique.

De plus, l’association des aliments et boissons acides fait baisser le PH.

Ainsi, une boisson qui contient beaucoup de sucre et de l’acidité comme un soda qui a un PH d’environ 3 peut endommager la dent de deux façons :

– Les bactéries vivant dans la bouche sont diverses et si le PH est trop bas, il altère l’équilibre.

– Les bactéries qui prolifèrent dans ce PH trop bas comme les streptocoques ou lactobacilles finissent par dominer la flore buccale.

La plaque dentaire se forme et prive l’émail d’oxygène. La dent finit par s’émailler.

Ainsi donc, la surface de l’émail devient propice à l’invasion des bactéries anaérobies, seules capables de métaboliser le sucre avec ou sans oxygène.

L’acide lactique augmente et baisse rapidement le PH de l’émail au-dessous de 5.5.

Dans un environnement aussi acide, le calcium et le phosphate de l’émail commence à se dissoudre et la déminéralisation débute.

carie dentaire photo
Début de carie que faire ?

Sucre et carie dentaire


A chaque fois que le sucre entre en contact avec la bouche, les bactéries produisent toujours plus d’acidité entrainant une destruction progressive de la surface dentaire.

Au fil du temps, cette surface s’affine encore davantage jusqu’à s’effondrer.

L’émail intact garde les bactéries à distance de la dentine.

Mais si la déminéralisation se poursuit, la dentine est finalement atteinte. Les bactéries s’y introduisent.


La carie douloureuse


Lorsque les bactéries s’attaquent à la dentine, elle s’infecte.

Déjà à ce stade une restauration rapide de la dent doit être envisagée.

Mais si la destruction se poursuit, la lésion formée par la carie s’élargit pour finalement atteindre la pulpe.

Les bactéries pénètrent la pulpe et provoquent une vive irritation tout en endommageant le nerf.

La douleur devient alors insupportable.

A noter que la douleur peut également être perceptible lorsque la dentine est atteinte puisque des terminaisons nerveuses y sont aussi logées.


Les complications de la carie


Il arrive que les bactéries infiltrent profondément la dent jusqu’à atteindre la racine.

On peut noter qu’une carie peut ne pas démarrer en s’attaquant à l’émail de la dent.

S’il y a récession de la gencive ou formation de plaque dentaire entre gencive et racine, les bactéries et l’acidité accèdent au cément qui est moins solide que l’émail et se dissout plus rapidement.

La déminéralisation du cément et de la dentine se produit si le PH se situe entre 6.2 et 6.8.


Les symptômes d’une carie


Les symptômes de la carie se traduisent par une douleur intense et une sensibilité marquée en mâchant ou en buvant.

La personne devient sensible au froid, au chaud et au sucre. Elle subit ce qu’elle nomme une rage de dent.

Si la carie n’est pas soignée rapidement, elle peut conduire à une dévitalisation de la dent ou même à son retrait.


Comment savoir si j’ai une carie ?


Le diagnostic repose essentiellement sur les symptômes ressentis.

On peut néanmoins examiner la dent et noter une décoloration ou un point plus sombre à l’endroit endommagé.

De son côté, le dentiste procède à une radiographie pour déterminer l’ampleur des dégâts internes.

caries dentaire


La prévention des caries


Il est bien entendu préférable d’assurer une prévention de ces lésions provoquées par la carie.

Connaître les facteurs déclencheurs est capital :

 

– une déficience de la production de salive

– un taux anormal d’acidité buccale

– de mauvaises habitudes alimentaires

 

La meilleure façon d’assurer cette prévention est de réduire le risque pathogène en utilisant régulièrement :

 

– un bain de bouche antibactérien

– des produits augmentant la production de salive

– un brossage soigneux de préférence avec une brosse à dents sonique

– l’usage du fil dentaire

 

Des produits contenant du fluorure peuvent aider à la reminéralisation des endroits où l’émail est endommagé.


Le traitement de la carie dentaire


Si l’émail est intact, la carie peut être soignée sans percer la dent. La reminéralisation chimique est alors mise en oeuvre.

Mais si l’émail est endommagé, il peut être nécessaire de retirer les tissus infectés pour les remplacer par un pansement dentaire qui permet à la personne de mâcher normalement tout en désinfectant la zone.

Un ciment dentaire viendra ensuite reconstituer la partie manquante de la dent.

Si l’infection est trop profonde, la partie haute de la dent est retirée pour être remplacée par une couronne.

Toutes ces solutions néanmoins ne sont que des moyens de restauration mais ne traitent pas les causes réelles des caries.


Carie : quels remèdes naturels ?


Vous allez me dire, on ne peut guérir une carie.

En fait, tout dépend du stade de son évolution.

Si votre carie vient de se déclarer ou même si elle est un peu avancée, vous pouvez tout de même intervenir sur l’extérieur de la dent pour tenter de la soigner.

Mais pour cela, il faut adopter une routine et des soins spécifiques.

 

  • L’alimentation et les caries dentaires

Le point majeur bien entendu est de ne plus consommer de sucre et de céréales.

En effet, les céréales contiennent beaucoup trop d’acide phytique.

Cet acide se lie aux minéraux des céréales, des noix et des graines et empêche leur absorption.

Vous pensez donc bénéficier de tous les nutriments de ces aliments quand en fait vous en êtes dépourvu et en avez besoin pour fortifier vos dents, cheveux, os, ongles.

Essayez donc d’éliminer les céréales ou tout au moins tenez à distance les céréales transformées.

De son côté, le sucre également doit être proscrit.

Comme nous l’avons vu, le sucre est le principal responsable de la prolifération des bactéries.

Mais attention, quand on parle de sucre, il s’agit en fait du sucre transformé.

Vous pouvez très bien le remplacer par du miel qui lui n’a aucun effet secondaire.

 

  • Carie Vitamine D

La carence en vitamine D accentue le risque de carie et de gingivite.

Cette hormone puissante agit sur la santé osseuse et dentaire en augmentant l’absorption du calcium et en aidant à la reminéralisation.

A noter que la vitamine D garantit la solidité de votre dentition et combat le déchaussement.

Ce n’est pas son seul intérêt, vous trouverez un dossier complet sur la vitamine du soleil dans notre blog.

Le dosage recommandé est de 2000UI minimum par jour pour obtenir une efficacité optimale pour les os.

Elle doit de plus être associée au calcium (de préférence par apport alimentaire).

 

  • Caries Vitamine K2

La vitamine K offre une réelle protection contre les caries dentaires.

Elle réduit également les saignements et aide à la cicatrisation.

La vitamine K2 est indiqué dans la lutte contre la déminéralisation osseuse.

Le dosage recommandé est de 45mg par jour.

 

  • Vitamine A et dents

Si vous souffrez de sècheresse buccale, la vitamine A vous est indiquée en prévention.

Elle intervient également dans l’accélération de la cicatrisation.

Le dosage recommandé est de 2000UI par jour.

 

  • Magnésium caries

Le magnésium est un minéral essentiel à la santé bucco-dentaire. Il est même très indiqué pour lutter contre la parodontite.

Comme il est également indispensable pour la formation des os et des dents, il joue un rôle reminéralisant majeur.

Le dosage de magnésium recommandé en prévention est de 100mg par jour en cure de 1 à 3 mois.
En cas de carence avérée, la dose de 300mg par jour en cure de 1 à 3 mois est préconisé.

 

  • Manque de Calcium et caries

Bien sûr le calcium est capital pour la santé dentaire et osseuse.

Vous le trouverez aisément dans les produits laitiers, les fruits et légumes et l’eau minérale.

 

  • Probiotique et dents

Le lait de kéfir contient les nutriments nécessaires à votre santé dentaire.

Il vous apportera vitamine D, K, magnésium et calcium en quantité.

Souvenez-vous que les probiotiques y compris en gélules aident à éliminer les bactéries néfastes et notamment celles qui contribuent à former la plaque dentaire qui est, comme vous le savez, l’origine des gingivites et des caries.

 

  • Vinaigre de cidre et carie dentaire

Le vinaigre de cidre possède des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires qui en font un allié parfait pour lutter contre les aphtes, les caries et les maladies parodontales.

Prenez l’habitude de commencer votre journée avec un bain de bouche au vinaigre de cidre de pomme avant de vous brosser les dents avec votre dentifrice habituel pour maintenir votre santé bucco-dentaire.


En résumé


La carie peut être contrée avant d’être trop grave et nécessiter l’intervention du dentiste.

L’hygiène dentaire maintenu par un brossage rigoureux et régulier assorti d’une alimentation soigneusement sélectionnée peut vous éviter bien des désagréments.

Mais si vous avez déjà été victime ou souffrez même en ce moment de la douleur lancinante de cette lésion, pensez à faire le plein de vitamines pour reminéraliser vos dents et ne plus devoir courir chez le dentiste en urgence.


Ce blog est sous copyright ©2021 par gomedica.org. Tous droits réservés

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer