Cervicales et Vertiges : 18 Stratégies pour Retrouver l’Équilibre

"En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises."

Découvrez des stratégies naturelles pour soulager les symptômes du vertige cervicales, notamment les suppléments, les conseils de sommeil, les exercices et les considérations diététiques. Ces approches offrent un soulagement efficace et favorisent un meilleur équilibre.


Entamer les tâches quotidiennes avec une sensation persistante de vertige ou d’instabilité peut être profondément perturbant, surtout lorsqu’elle provient d’une affection aussi complexe que le vertige cervicale.

Contrairement aux formes typiques de vertige, qui découlent de problèmes d’oreille interne, le vertige cervical découle d’anomalies ou de perturbations dans les structures délicates de la région du cou.

Explorer les complexités de cette affection – comprendre ses causes sous-jacentes, reconnaître ses divers symptômes et découvrir des stratégies de gestion efficaces – est crucial pour ceux qui luttent contre ce désagrément.


Contents

Qu’est-ce que le vertige lié à la douleur cervicale ?


Le vertige cervical fait référence à un type de vertige ou d’étourdissement qui provient de problèmes dans la colonne vertébrale, en particulier au niveau de la région du cou.

Contrairement à d’autres formes de vertige, qui sont généralement dues à des problèmes d’oreille interne, le vertige lié au cou provient d’anomalies ou de perturbations de la colonne cervicale, telles que la maladie dégénérative des disques, la spondylose cervicale, le coup du lapin ou l’arthrose cervicale.
Ces affections de la colonne cervicale peuvent affecter les nerfs, les vaisseaux sanguins ou les muscles du cou, entraînant des sensations de vertige, de déséquilibre et de désorientation.


Quelle est la différence entre le VPPB et le vertige dû aux cervicales ?


Le vertige paroxystique bénin positionnel (VPPB) et les vertiges cervicale sont deux affections distinctes provoquant des vertiges mais avec des origines et des mécanismes différents.

Le VPPB découle de problèmes d’oreille interne impliquant le déplacement de cristaux de carbonate de calcium dans les canaux semi-circulaires, entraînant des épisodes brefs et intenses de vertige déclenchés par des mouvements de tête spécifiques.
Le vertige dû aux cervicales découle d’anomalies de la colonne cervicale, telles que la maladie dégénérative des disques vertébraux ou l’arthrose cervicale, entraînant des vertiges et un déséquilibre provoqués par des mouvements de cou ou une compression de la colonne cervicale.


Causes des douleurs aux cervicales et vertiges


Le vertige lié aux cervicales, bien qu’il ne soit pas aussi bien compris que d’autres formes de vertige, peut découler de diverses affections sous-jacentes affectant la colonne cervicale.
Parmi celles-ci, on trouve la maladie dégénérative des disques, quand les disques intervertébraux se détériorent avec le temps, entraînant une instabilité et une compression potentielle des nerfs ou des vaisseaux sanguins.
De plus, la spondylose cervicale, une affection liée à l’âge caractérisée par la dégénérescence des disques vertébraux et des articulations facettes du cou, peut contribuer aux vertiges liés à la colonne cervicale.

Les événements traumatiques tels que le coup du lapin lors d’accidents de voiture ou d’impacts liés au sport peuvent également déclencher des vertiges cervicaux, entraînant des perturbations dans les structures délicates de la colonne cervicale et du système vestibulaire.
De plus, l’arthrose cervicale, caractérisée par la dégradation du cartilage dans les articulations du cou, peut entraîner une inflammation, une raideur et finalement des symptômes de vertige.

La tension musculaire dans la région cervicale, souvent due à une mauvaise posture, à une position assise prolongée ou au stress, peut aggraver le vertige en ajoutant une tension supplémentaire aux muscles du cou et en affectant la circulation sanguine vers le cerveau.
De plus, la compression nerveuse dans la colonne cervicale, généralement provoquée par des affections telles que l’hernie discale ou la sténose spinale, peut entraîner des symptômes neurologiques, et des vertiges.


Symptômes du vertige cervicale


– Vertige ou sensation de tournoiement

Les personnes atteintes de vertige cervical ressentent souvent une sensation déconcertante de vertige ou de tournoiement, particulièrement exacerbée par les mouvements de la tête ou les changements de position.

– Douleur ou raideur du cou

Un inconfort ou une raideur persistante dans le cou accompagne souvent les vertiges cervicaux, s’intensifiant avec les mouvements ou les périodes prolongées assis.

– Maux de tête

Les maux de tête, souvent situés à la base du crâne ou du cou, peuvent se manifester sous forme de douleurs sourdes ou de douleurs lancinantes, s’aggravant avec les mouvements du cou ou les périodes prolongées debout ou assis.

– Nausées ou vomissements

Certaines personnes peuvent ressentir des épisodes de nausées ou de vomissements, notamment lors d’attaques de vertige sévères.

– Troubles visuels

Une vision floue, une difficulté à se concentrer ou une sensibilité à la lumière peuvent survenir simultanément avec des épisodes de vertige cervical, exacerbant les sensations de désorientation et de déséquilibre.

– Difficulté à maintenir l’équilibre

Un défi important pour ceux qui souffrent de vertige cervical est de maintenir leur équilibre, caractérisé par une sensation d’instabilité, ce qui peut entraver les activités quotidiennes telles que la marche ou la station debout.

arthrose cervicale et vertiges traitement naturel


Quelle est la durée du vertige associé aux cervicales ?


La durée des épisodes de vertige cervical peut varier considérablement d’une personne à l’autre et dépend de divers facteurs, notamment la cause sous-jacente, la gravité des symptômes et l’efficacité du traitement.

Dans certains cas, les épisodes de vertige peuvent être brefs et se résoudre spontanément en quelques minutes ou heures.
Cependant, pour d’autres, les symptômes peuvent persister pendant des jours, des semaines, voire plus longtemps, surtout si les problèmes sous-jacents de la colonne cervicale ne sont pas correctement traités.

De plus, certains déclencheurs ou facteurs aggravants, tels que les mouvements de cou, les changements de posture ou le stress, peuvent prolonger ou intensifier les symptômes du vertige cervicogénique.
Par conséquent, la durée du vertige cervical peut être imprévisible et nécessiter une prise en charge continue pour soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie.


Traitements pour les vertiges d’origine cervicale


La prise en charge efficace des vertiges cervicaux implique souvent une approche multi-disciplinaire.
Bien que les médicaments tels que les suppresseurs vestibulaires, les relaxants musculaires ou les analgésiques puissent fournir un soulagement symptomatique, ils ne traitent pas la cause sous-jacente du vertige.

Dans les cas où des anomalies de la colonne cervicale ou des problèmes structurels contribuent aux symptômes de vertige, une intervention chirurgicale telle que la fusion cervicale ou la décompression peut être envisagée.
Ces procédures visent à soulager la pression sur les nerfs ou les vaisseaux sanguins de la colonne cervicale, réduisant ainsi les symptômes de vertige et améliorant la qualité de vie globale.




Quel médecin traite le vertige cervical ?


Le vertige cervical est généralement diagnostiqué et traité par des professionnels de la santé spécialisés en neurologie, en oto-rhino-laryngologie (ORL) ou en médecine physique et de réadaptation.

Les neurologues sont des médecins spécialisés dans le diagnostic et le traitement des troubles du système nerveux, y compris des affections pouvant contribuer au vertige d’origine cervicale, telles que des anomalies de la colonne cervicale ou des problèmes neurologiques affectant le système vestibulaire.

Les oto-rhino-laryngologistes sont formés pour diagnostiquer et traiter les affections de l’oreille, y compris les affections de l’oreille interne pouvant causer des vertiges.
Bien que le vertige cervical provienne principalement de la colonne cervicale plutôt que de l’oreille interne, les ORL peuvent être impliqués dans l’évaluation et la gestion des symptômes associés.

Les médecins en médecine physique et de réadaptation, également appelés physiatres, se spécialisent dans les traitements non chirurgicaux des affections musculo-squelettiques et neurologiques, ce qui les rend adaptés pour traiter les problèmes de la colonne cervicale menant aux vertiges.
Ils peuvent utiliser une variété de modalités de traitement, notamment la gestion médicamenteuse, la physiothérapie et des procédures interventionnelles, pour soulager les symptômes et améliorer les résultats fonctionnels pour les personnes atteintes de vertige cervicogénique.

Dans certains cas, une approche multidisciplinaire impliquant la collaboration entre différents spécialistes peut être nécessaire pour fournir des soins complets pour le vertige cervicale, en traitant à la fois les anomalies de la colonne cervicale et les symptômes vestibulaires associés.


Remèdes maison pour le déséquilibre lié au cou


En plus des interventions médicales, divers remèdes maison peuvent vous aider à gérer les symptômes du vertige cervical et améliorer votre bien-être.
Ceux-ci incluent :

  • Apaiser le vertige

L’utilisation de techniques de relaxation telles que la respiration profonde, la méditation ou la relaxation musculaire progressive peut vous aider à faire face aux épisodes de vertige et réduire l’anxiété qui lui est associée.

  • Immobilisation

Pendant les épisodes de vertige, minimiser les mouvements de la tête et du cou en s’asseyant ou en se couchant dans une position confortable peut aider à soulager les symptômes et prévenir les chutes ou les blessures.

  • Thérapie par la chaleur

L’application de compresses chauffantes ou de coussins chauffants sur le cou peut aider à apaiser les tensions musculaires et soulager les douleurs cervicales associées aux vertiges.
La thérapie par la chaleur favorise la circulation sanguine dans la zone affectée, facilitant la relaxation musculaire et le soulagement de la douleur.

  • Thérapie par le froid

Alterner la chaleur et le froid par l’application de compresses de glace sur le cou, peut aider à réduire l’inflammation et l’engourdissement, offrant un soulagement temporaire des symptômes du vertige cervical.

  • Respiration contrôlée

Pratiquer des techniques de respiration lente et contrôlée peut aider à réguler le rythme cardiaque et favoriser la relaxation, réduisant les sentiments de stress et d’anxiété souvent associés au vertige.

  • Maintien d’une bonne posture

Pratiquer une bonne posture, surtout en position assise ou debout pendant de longues périodes, peut aider à réduire la tension sur la colonne cervicale et soulager la raideur ou l’inconfort au niveau du cou.


Quels suppléments aident le vertige d’origine cervicale ?


Dans le but de gérer les symptômes de vertige liés au cou, l’intégration de certains suppléments peut offrir un soutien à la santé de la colonne vertébrale et soulager les douleurs associées.

  • Acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3, couramment présents dans les suppléments d’huile de poisson ou d’huile de lin, présentent des propriétés anti-inflammatoires puissantes qui peuvent aider à réduire l’inflammation dans la colonne cervicale (aff).

Dosage recommandé : 250 à 500 mg d’EPA et de DHA combinés par jour.
Précautions : Les suppléments d’huile de poisson peuvent interagir avec les médicaments anticoagulants, consultez un professionnel de la santé si vous prenez de tels médicaments.

  • Vitamine D

La vitamine D joue un rôle vital dans le maintien de la santé osseuse et peut aider à prévenir ou ralentir les changements dégénératifs dans la colonne cervicale.

Dosage recommandé : 600 à 800 UI par jour pour les adultes, bien que des doses plus élevées puissent être nécessaires pour ceux qui ont des carences.
Précautions : Il est essentiel de surveiller votre taux par des tests sanguins pour ajuster le dosage en conséquence.

  • Magnésium

Le magnésium est essentiel pour la relaxation musculaire et peut soulager les tensions musculaires dans la région cervicale, qui viennent aggraver les symptômes de vertige.

Dosage recommandé : 200 à 400 mg par jour, bien que les besoins individuels puissent varier.
Précautions : Des doses élevées de magnésium peuvent provoquer des diarrhées, commencez par une dose faible et augmentez progressivement si nécessaire.

  • Vitamines B

Les vitamines B, y compris la B6, la B9 (acide folique) et la B12, jouent un rôle crucial dans le soutien de la fonction nerveuse et le maintien d’un système nerveux sain.

Dosage recommandé : Varie selon la vitamine B spécifique et les besoins individuels.
Un supplément complexe B apporte généralement les quantités adéquates de chaque vitamine B (aff).
Précautions : Certaines personnes peuvent ressentir des troubles digestifs légers lors de la prise de vitamines B, mais de façon rare.

  • Curcuma/Curcumine

Le curcuma contient de la curcumine, un puissant composé anti-inflammatoire et antioxydant qui peut aider à réduire l’inflammation dans la colonne cervicale.

Dosage recommandé : 500 à 2 000 mg d’extrait de curcumine par jour, en fonction de la concentration du produit (aff).
Précautions : Les suppléments de curcumine peuvent interagir avec certains médicaments, tels que les anticoagulants et les anti-inflammatoires, consultez un professionnel de la santé si vous prenez ces médicaments.

  • Gingembre

Le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires et peut aider à réduire les douleurs musculaires dans le cou et la colonne cervicale.

Dosage recommandé : 500 à 2 000 mg d’extrait de gingembre par jour, ou consommation de gingembre frais dans les préparations culinaires.
Précautions : Les suppléments de gingembre peuvent causer des troubles digestifs légers chez certaines personnes, mais sont généralement bien tolérés.

  • Probiotiques

Les suppléments probiotiques soutiennent la santé intestinale, ce qui influence indirectement le niveau d’inflammation et la fonction immunitaire globale.

Dosage recommandé : Suivez les instructions du fabricant, car les dosages peuvent varier en fonction de la souche probiotique spécifique.
Précautions : Les probiotiques sont généralement sans danger pour la plupart des gens, mais ceux ayant un système immunitaire affaibli ou certaines affections médicales doivent consulter un professionnel de la santé avant de prendre des suppléments probiotiques.




Exercices pour les vertiges liés aux cervicales


Des exercices de physiothérapie visant à renforcer les muscles du cou, à améliorer la posture et augmenter l’équilibre peuvent être bénéfiques.
Ces exercices visent à soulager la tension musculaire, à améliorer la mobilité de la colonne cervicale et à renforcer la proprioception pour réduire les déclencheurs de vertige.

Exercice de Brandt-Daroff

Cet exercice spécifique implique une série de mouvements de la tête et du corps conçus pour désensibiliser le système vestibulaire et réduire les symptômes du vertige.
En passant plusieurs fois de la position assise à la position couchée et vice versa, vous pouvez progressivement vous habituer aux mouvements induisant le vertige et ressentir un soulagement des symptômes.

Rotation du cou

Faire tourner doucement le cou d’un côté à l’autre peut aider à améliorer la mobilité et soulager la tension musculaire dans la colonne cervicale.
Cet exercice simple favorise la flexibilité et renforce les muscles du cou, réduisant ainsi la probabilité de déclencheurs de vertige.

Inclinaison de la tête

Incliner la tête vers l’avant, vers l’arrière et sur les côtés peut aider à étirer et renforcer les muscles du cou, favorisant une meilleure posture et réduisant la tension sur la colonne cervicale.
Cet exercice améliore également la proprioception et la conscience spatiale, contribuant à l’équilibre et à la stabilité globale.


Stratégies nutritionnelles pour la gestion du vertige cervicale


Régime alimentaire sain

Un régime équilibré avec une variété d’aliments riches en nutriments est essentiel pour la santé et le bien-être général, et peut avoir un impact significatif sur la gestion des symptômes du vertige induit par le cou.

Les fruits et légumes, riches en vitamines, minéraux et antioxydants, jouent un rôle crucial dans la réduction de l’inflammation dans tout le corps.
Ces propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à soulager les symptômes associés aux vertige cervicaux en atténuant toute inflammation sous-jacente dans la colonne cervicale ou les tissus environnants.

Les grains entiers fournissent des glucides essentiels pour l’énergie tout en offrant des fibres pour soutenir la santé digestive et maintenir un taux de sucre stable dans le sang.

Les protéines maigres, telles que la volaille, le poisson, les haricots et le tofu, sont importantes pour la réparation et la croissance musculaires, aidant ainsi à maintenir une posture appropriée et réduire la tension sur les muscles du cou.

De plus, l’incorporation de sources d’acides gras oméga-3, comme les poissons gras, les graines de lin et les noix, peut renforcer encore les effets anti-inflammatoires du régime, soulageant potentiellement les symptômes de vertige.

Conscience alimentaire

Éviter les repas copieux ou la consommation d’alcool avant le coucher peut aider à minimiser les déclencheurs de vertige et favoriser une meilleure qualité de sommeil.
Être conscient de vos choix et de leur impact potentiel sur les symptômes du vertige cervicale peut contribuer à une meilleure gestion de l’affection et un bien-être amélioré.

Hydratation adéquate

Une hydratation adéquate est essentielle pour une fonction corporelle optimale et peut jouer un rôle significatif dans la gestion des symptômes de vertige liés à la colonne cervicale.
Boire une quantité suffisante d’eau tout au long de la journée aide à maintenir l’hydratation des disques vertébraux, garantissant la flexibilité et les capacités d’absorption des chocs de la colonne.

La déshydratation peut aggraver les symptômes en réduisant le flux sanguin vers le cerveau et en augmentant la tension musculaire dans le cou et les épaules.
En restant hydraté, vous favorisez une circulation adéquate et garantissez que les nutriments essentiels atteignent les zones affectées de la colonne cervicale.

De plus, une hydratation adéquate soutient la fonction cellulaire globale et le métabolisme, favorisant le bien-être et réduisant la sévérité des épisodes de vertige.


Modifications du mode de vie pour gérer les vertiges cervicaux


En plus des remèdes naturels, les modifications du mode de vie jouent un rôle crucial dans la gestion du vertige associé au cou et dans l’amélioration du bien-être global.

Envisager des ajustements ergonomiques dans les activités quotidiennes, comme maintenir une posture correcte en position assise, debout et en dormant, peut aider à soulager la tension sur le cou et réduire les déclencheurs de vertige.

Éviter les activités qui exacerbent les symptômes, comme les mouvements soudains du cou ou les périodes prolongées en position assise, peut également minimiser les épisodes de vertige.

De plus, l’adoption de techniques de réduction du stress, telles que la méditation de pleine conscience, le yoga ou le tai-chi, peut aider à soulager la tension dans les muscles du cou et réduire les sentiments d’anxiété.

Participer régulièrement à une activité physique adaptée aux capacités individuelles, comme des exercices d’étirement doux ou des activités aérobiques à faible impact, peut favoriser la santé de la colonne vertébrale, améliorer l’équilibre et réduire la fréquence et la sévérité des symptômes du vertige cervicale.

Enfin, maintenir un horaire de sommeil régulier et accorder son importance à un repos adéquat peut soutenir la fonction vestibulaire globale et améliorer la gestion des symptômes.




Comment faire passer les vertiges dus aux cervicales


Dans la lutte contre les douleurs cervicales et les vertiges, la connaissance et l’autonomisation se révèlent être des alliés inestimables.

En adoptant une approche globale qui associe perspicacité médicale, thérapies adaptées, remèdes naturels et ajustements de mode de vie attentifs, vous pouvez reprendre le contrôle sur vos symptômes de vertige et retrouver votre bien-être.

Bien que le vertige lié aux cervicales puisse jeter des ombres d’incertitude, il n’éteint pas l’espoir d’un avenir meilleur.


Questions fréquemment posées sur le vertige associé au cou


Qu’est-ce qui aggrave le vertige cervicale ?

Le vertige cervical peut être exacerbé par certains facteurs tels que la mauvaise posture, la tension du cou due à une position assise ou debout prolongée, les mouvements brusques de la tête, le stress et les problèmes sous-jacents de la colonne cervicale comme la maladie dégénérative des disques ou l’ostéoarthrite cervicale.

Comment dormir si j’ai des vertiges cervicaux ?

Il est recommandé de dormir sur un matelas ferme avec un oreiller de soutien qui maintient le cou dans une position neutre. Évitez de dormir sur le ventre, car cela peut fatiguer le cou. Essayez plutôt de dormir sur le dos ou sur le côté avec un soutien adéquat pour soulager la pression sur la colonne cervicale.

Puis-je faire de l’exercice avec de l’arthrose cervicale et des vertiges ?

L’exercice peut être bénéfique pour le vertige cervical tant qu’il est doux et ne provoque pas de symptômes. Concentrez-vous sur des activités à faible impact telles que la marche, la natation ou le tai-chi, et évitez les exercices à fort impact ou les activités impliquant des mouvements brusques du cou. Consultez un professionnel de la santé avant de commencer un programme d’exercices.

Quelle carence en vitamine provoque le vertige ?

Le vertige peut être associé à des carences en certaines vitamines, notamment la vitamine D et les vitamines B telles que la B12. La carence en vitamine D est liée aux dysfonctionnements de l’équilibre et du système vestibulaire, tandis que la carence en B12 affecte la fonction nerveuse, entraînant des symptômes de vertige.

La marche est-elle bénéfique pour la douleur cervicale et le vertige ?

La marche est généralement considérée comme bénéfique pour le vertige cervical car elle favorise la circulation sanguine, améliore l’équilibre et renforce les muscles sans exercer une pression excessive sur le cou. Commencez par de courtes promenades et augmentez progressivement l’intensité selon la tolérance.


Ce blog est sous copyright ©2024 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

"La santé naturelle est essentielle pour moi; j'ai toujours privilégié les remèdes naturels en complément de la médecine traditionnelle."

Clause
"Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement."

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer