Vertiges : Les 18 points à connaître pour les maîtriser

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Souffrir de vertiges est une sensation horrible contre laquelle il est difficile de lutter.

A la première crise vertigineuse, de nombreuses questions se posent et l’appréhension s’installe.

Voici donc un résumé des principales interrogations qui peuvent vous envahir lorsque soudain tout se met à tourner autour de vous sans raison apparente.

Du trouble vestibulaire à certaines maladies neurologiques, de la simple crise de foie à l’excès d’alcool, des troubles visuels à la crise de panique, il y a une multitude de raisons de vivre des vertiges.

Voyons ensemble ce que nous pouvons en déduire et comment réagir après une crise.


Quelles sont les principales causes des vertiges ?


Les causes principales des vertiges sont essentiellement liées :

– aux troubles de l’oreille interne
– aux problèmes de vue
à la ménopause
– au mal des transports
– à la prise de certains médicaments
– à l’usage excessif de drogue ou d’alcool


Quelle partie de l’oreille assure l’équilibre ?


Le labyrinthe rassemble toutes les structures de l’oreille interne :

– les trois canaux semi-circulaires dans chaque oreille qui participent à la détection du mouvement

– le vestibule contenant l’utricule et le saccule qui enregistre les mouvements et assure l’équilibre


Qu’est-ce que le vertige rotatoire ?


Le vertige rotatoire vrai est un trouble de l’équilibre bref (moins de 60 secondes) qui se traduit par une sensation de rotation aux changements de position de la tête, pouvant s’accompagner de nausées et vomissements.
Il est le symptôme majeur du vertige de position paroxystique bénin (VPPB).

vertige rotatoire définition


La fatigue provoque-t-elle des vertiges ?


Une période de stress intense peut engendrer une fatigue nerveuse susceptible de provoquer une sensation de vertige.

De la même façon, la fatigue physique accumulée ou le syndrome de fatigue chronique peuvent également déclencher une sensation vertigineuse.


L’angoisse peut-elle provoquer des vertiges ?


Les troubles de l’équilibre et les vertiges sont souvent liés à l’anxiété.

Certaines études montrent que les troubles anxieux ne sont pas liés à un trouble vestibulaire mais à une incapacité à gérer les conflits sensoriels.

Ainsi donc, le vertige décrit ici comme une impression de tête qui tourne, une perte d’équilibre, une sensation d’évanouissement imminent ou un environnement visuel qui se déplace, serait généré par une difficulté d’adaptation à certaines situations sensorielles inhabituelles.

Dans le cas de l’agoraphobie (phobie de la foule ou des grands espaces) ou de l’acrophobie (peur des hauteurs), les troubles panique peuvent être liés à un problème vestibulaire.


Les cervicales peuvent-elles provoquer des vertiges ?


Le rachis cervical est l’ensemble de vertèbres qui relient le crâne et les vertèbres dorsales.

Il est parcouru par les artères vertébrales de chaque côté qui remontent vers la partie postérieure du cou.

Certaines positions peuvent provoquer une compression de cette artère et déclencher des troubles de l’équilibre.


Un nerf pincé peut-il provoquer des vertiges ?


Le nerf d’Arnold prend naissance au niveau des deux premières vertèbres cervicales.

Son rôle est d’assurer la mobilité du cou ainsi que la sensibilité du cuir chevelu.

Lorsqu’il se bloque, on parle de névralgie d’Arnold.

Ses symptômes se traduisent par de violents maux de tête, des douleurs cervicales, des picotements, des brûlures, un engourdissement.

L’intensité des douleurs peut provoquer des vertiges.

nevralgie d'arnold causes


Le foie peut-il provoquer des vertiges ?


Les vertiges sont souvent associés à ce que l’on nomme la crise de foie, cette sensation de « gueule de bois » après un repas trop riche ou trop arrosé.

Pourtant, le foie n’est pas vraiment en cause.

Il s’agit plus vraisemblablement d’une indigestion affectant la vésicule biliaire qui se contracte brutalement pour accélérer la digestion des graisses.

Toutefois, un foie paresseux ou engorgé peut être à l’origine de vertiges.

Une douleur constante du côté droit peut indiquer un dysfonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.


Un problème de vue peut-il provoquer des vertiges ?


Il peut s’agir en fait d’une migraine vestibulaire.

Elle se traduit par une douleur oculaire qui engendre de violentes céphalées accompagnées d’une sensibilité à la lumière.

Une sensation de vertige est ressentie, évoluant entre une perception de mouvements propres à la personne qui n’existent pas ou de son environnement qui semble tournoyer.


Pourquoi le seul fait de fermer les yeux provoque un vertige ?


Le syndrome vestibulaire provoque des vertiges qui ont tendance à s’aggraver en fermant les yeux.

Il montre une atteinte du système vestibulaire.

Il existe deux syndromes vestibulaires spécifiques :

– le syndrome vestibulaire périphérique que l’on trouve dans le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB), la maladie de Ménière, la névrite vestibulaire, la labyrinthite, etc

– le syndrome vestibulaire central lié à un dysfonctionnement de système nerveux central qui engendre une perte d’équilibre


Le port de lunettes peut-il provoquer des vertiges ?


Le port de lunettes à verres progressifs peut effectivement provoquer des vertiges.

Un temps d’adaptation est nécessaire du fait de la courbure particulière des verres.

La seule façon de ne pas percevoir cette sensation de tangage est de s’appliquer à regarder devant soi dans le centrage précis du verre et d’avoir une monture parfaitement réglée.


Un problème neurologique peut-il provoquer des vertiges ?


Il est avéré qu’un tiers des vertiges sont d’origine neurologiques.

Ils sont généralement liés à un traumatisme crânien, à la migraine, à une atteinte du cerveau ou du cervelet, à une tumeur ou à la sclérose en plaques.

Ils sont également différents des vertiges liés à l’oreille interne et se manifestent davantage par un trouble de l’équilibre que par un vertige rotatoire.


Comment déterminer si les vertiges proviennent de l’oreille interne ?


Un déséquilibre de l’oreille interne se traduit par des vertiges rotatoires, une sensation de tangage ou de légère ébriété.

Il peut également être plus sournois et se présenter par une sensation de tête lourde accompagnée de nausées constantes.

Il est confirmé par un examen ORL.

Le spécialiste procède à des tests visuels, un test de la verticale visuelle subjective (VVS) pour évaluer le sens de la verticalité et des épreuves caloriques pour mettre à l’épreuve l’appareil canalaire qui joue le rôle d’un capteur de mouvements.


Quelles maladies provoquent des vertiges ?


Les vertiges peuvent avoir de multiples causes.

Cependant, les trois majeures sont le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB), la maladie de Ménière et la névrite vestibulaire.

Ils  sont alors des vertiges périphériques que l’on peut retrouver dans l’otite chronique, un traumatisme de l’oreille interne, l’inflammation d’un nerf ou un problème d’irrigation sanguine.

Lorsqu’ils sont d’origine centrale, ils sont souvent plus proches d’un trouble de la marche et d’une instabilité posturale.

Ils se manifestent par la présence d’une tumeur ou d’un trouble de la vascularisation des zones du cerveau en charge du mouvement.

 


Qu’est ce que la névrite vestibulaire ?


La névrite vestibulaire est une inflammation du nerf de l’oreille interne qui se traduit de façon brutale par des vertiges intenses accompagnés de nausées et vomissements.

L’épisode peut durer de trois à dix jours et ne nécessite pas de traitement.

Elle est toutefois soulagée par la prescription de médicaments anti-vertigineux et la mise en place d’une rééducation vestibulaire.

neuronite vestibulaire vertiges


Le Tanganil est-il efficace pour traiter les vertiges ?


Très prescrit pour traiter la maladie de Ménière, le Tanganil est indiqué pour contrer les crises de vertiges mais n’est pas efficace contre les troubles de l’équilibre.

Cet anti-vertigineux réservé à l’adulte ne nécessite pas de prescription médicale.

A noter que son efficacité est aléatoire, certains patients n’obtenant pas une réponse favorable à la substance le composant, l’acétylleucine.


Qu’est-ce que la rééducation vestibulaire ?


La rééducation vestibulaire est l’intervention d’un kinésithérapeute pour rétablir l’équilibre et supprimer les vertiges.

Il pratique les manoeuvres libératoires notamment lorsqu’un vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est diagnostiqué, procède à un examen vestibulaire par le biais de la vidéonystagmoscopie et/ou le head shaking test qui consiste à pratiquer des mouvements rapides horizontaux et verticaux de la tête pour déterminer un dysfonctionnement vestibulaire périphérique.

Le but est d’amener le système nerveux central à développer de nouvelles capacités pour rétablir l’équilibre malgré l’atteinte du système vestibulaire.


Les vertiges sont-ils dangereux ?


En règle générale, les vertiges ne présentent pas un grand danger pour la santé, ils sont même bénins.

Les complications qu’ils peuvent engendrer sont plutôt liés aux risques de chute.

En revanche, des vertiges brutaux accompagnés de maux de tête violents, de nausées et vomissements, d’une fièvre élevée, d’une difficulté de coordination et de difficultés à parler sont une urgence et nécessitent une intervention médicale rapide.


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer