Infection Urinaire Chien Chat : Traitement Naturel Prévention

L’ infection urinaire est assez fréquente chez le chien ou le chat.

Il y a des moyens efficaces de la traiter d’une façon ou d’une autre, peut-être aussi en appliquant des remèdes naturels.

Mais pour y parvenir, il faut d’abord savoir déceler les signes et faire de la prévention.

C’est ce que nous allons aborder ci-dessous : comment reconnaître les signes et traiter une infection urinaire chez le chat ou le chien ?


Les symptômes de l’infection urinaire chez le chien


Il y a des signes qui ne trompent pas et montrent que votre animal souffre bien d’une infection urinaire

– le sang dans les urines (hématurie) ou les urines troubles et odorantes

– s’il présente des difficultés pour uriner (dysurie)

– s’il gémit en urinant (strangurie – douleur à la miction)

– s’il s’oublie soudainement dans la maison

– s’il demande à sortir très fréquemment – augmentation de la fréquence des mictions

– s’il urine très peu

– s’il se lèche l’appareil urinaire

– s’il a de la fièvre


Les causes de l’infection urinaire chez le chien


Les infections urinaires sont plus communes chez la femelle que chez le mâle du fait d’un urètre plus court.

Elles sont principalement provoquées par une bactérie nommée Escherichia coli ou bien par des staphylocoques ou des proteus.

Parmi les causes favorisantes de la cystite infectieuse, l’incontinence, l’obstruction urinaire, des anomalies anatomiques, l’immunodéficience contribuent à des cystites récurrentes.


Le diagnostic de la cystite infectieuse


Le vétérinaire procède à un examen cytobactériologique des urines (ECBU).

Cet examen permet de mettre en évidence des germes, des cristaux ou un adénocarcinome vésical.

Il met ensuite en place un traitement en fonction de la configuration.

La cause est immédiatement évaluée, qu’il s’agisse d’un calcul, d’une tumeur ou d’une malformation.

Puis il prescrit des antibiotiques après avoir effectué un antibiogramme permettant de définir le germe concerné.

Il assure ensuite le suivi du patient en anticipant toute complication comme l’éventuelle incontinence qu’il pourra traiter par des substances renforçant le tonus du sphincter vésical.


Comment prévenir l’infection urinaire chez le chien ou le chat ?


Il existe des moyens simples de prévenir l’infection urinaire :

– L’alimentation a un rôle majeur dans cette prévention.
Veillez à lui donner des croquettes ou des aliments en boite de haute qualité ou si vous avez la possibilité, offrez-lui un régime barf équilibré.

– La cranberry est un petit fruit qui aide tout autant l’animal que l’homme.
Elle aide à baisser le PH des urines empêchant ainsi le développement des bactéries dans les reins.

Ceci étant, vous ne pouvez donner à votre chien du jus de cranberry qui est bien trop sucré pour lui.
Vous devrez donc considérer l’usage d’un supplément de cranberry adapté.

– Les probiotiques ont également un rôle important dans la prévention de la cystite.
Ils contribuent au développement des bactéries bénéfiques.
Vous pouvez essayer de lui donner du lait de chèvre.
Il acceptera sûrement de le boire directement, sinon il suffit d’en ajouter un peu à son alimentation.

Vous pouvez également ajouter un complément de probiotiques adapté au chien, cela vous permettra de le protéger des infections, améliorer sa digestion et réduire d’éventuelles allergies.

– Tout comme la cranberry, le vinaigre de cidre de pomme aide à baisser le PH des urines et élimine les bactéries logées dans les reins.
Là aussi, vous pouvez ajouter une cuillerée à café dans son alimentation ou même dans sa gamelle d’eau pendant une dizaine de jours.

– La vitamine C permet d’acidifier les urines ce qui bloque le développement des bactéries dans les reins.
Ajoutez un supplément de vitamine C à son régime quotidien en prévention.
Envisagez une dose de 250mg par jour pour un effet optimal.

– L’argent colloïdal était peu connu il y a encore quelques années. Pourtant, ses bénéfices sont infinis.
La particularité de cette solution ionique est qu’elle a des vertus antibiotiques, antivirales et fongicides.
Elle est très polyvalente et peut aider à traiter de nombreuses affections chez le chien comme chez l’homme.

Préférez une solution d’argent dosée à 15ppm et veillez à avoir ce produit sous la main en permanence car il peut venir en aide en cas de plaies, de piqûres, d’allergie, d’infection…
Dans le cas de la cystite, utilisez l’argent colloïdal tel un antibiotique et faites-lui boire 2 à 10ml (selon la taille) 3 fois par jour pendant 10 jours.

– Le toilettage a également son importance dans la prévention des problèmes urinaires canins.
Des bains réguliers et un entretien soigneux de l’appareil urinaire permettent d’éviter de nombreuses infections.

– L’hydratation est cruciale pour pallier aux problèmes urinaires.
Votre chien doit avoir de l’eau à disposition à volonté et en permanence. Et plus encore lorsqu’il souffre d’une infection.
Souvenez-vous que plus votre chien boit, plus ses reins filtrent les bactéries qu’il évacue en urinant.

chien hydratation


Infection urinaire chien traitement homéopathique


Les vétérinaires naturopathes prescrivent majoritairement :

Apis Mellifica qui est indiqué pour soulager les brûlures, les difficultés pour uriner et les mictions fréquentes

Aconitum Napellus qui est principalement indiqué pour apaiser un chien angoissé par les brûlures de la cystite

Nux Vomica qui est prescrit pour enrayer les spasmes, les crampes et les brûlures.

Pour une meilleure efficacité, choisissez une dilution 30CH puis laissez fondre 3 granulés dans un peu d’eau, agitez puis administrez le remède à la seringue (sans aiguille !) directement dans la gueule du chien 3 fois par jour.

En dose d’attaque, administrez 3 granulés de chaque produit puis répétez 2 fois en espaçant la prise de 15 minutes (total 3 doses).

Le dosage est le même quel que soit le poids du chien.


Calcul dans les reins et remèdes efficaces


Il existe trois types différents de calculs rénaux chez le chien.

  • Le plus commun que l’on nomme struvite est composé de minéraux (magnésium, ammonium, phosphate).
  • S’ensuit l’oxalate de calcium qui se forme lorsque l’urine est trop acide.
  • Le dernier, l’urate d’ammonium est davantage lié à un désordre génétique.

En fonction de la taille du calcul, une intervention chirurgicale peut être programmée pour le retirer.

Mais si des petits calculs sont en place, l’intervention peut être évitée à condition que le chien ou le chat ne souffre pas de difficultés urinaires ou d’une cystite.

Si votre vétérinaire a détecté la présence de cristaux ou de petits calculs dans les reins de votre loulou, il peut être judicieux d’associer ces trois remèdes naturels :

Pour un chien de 10kg:

– une cuillerée à café de miel
– une cuillerée à café de vinaigre de cidre
– deux cuillères à soupe de thé vert

Avec un peu de chance, beaucoup d’eau à boire et une alimentation plus liquide, ce remède simple peut aider votre chien à évacuer les petits calculs par voie urinaire.
Il suffit de lui donner une cuillerée à café par jour.
Le goût est généralement apprécié.

A noter que cette solution naturelle est tout aussi efficace pour les cristaux du chat.

     Si vous devez lutter contre des calculs d’oxalate de calcium, vous serez étonné de l’efficacité du bicarbonate de sodium.

Son action est radicale pour rendre l’urine plus alcaline tout en élevant le PH et faire ainsi reculer à la fois les calculs et les récidives d’infections urinaires.

Une étude conduite sur l’être humain démontre ses bienfaits en la matière avec un dosage de 2000mg par jour.

Vous pouvez appliquer un dosage de 100mg par jour pour 10 kg de poids aussi bien pour le chien que pour le chat dilués dans de l’eau ou directement dans son alimentation.


En conclusion


L’infection du tractus urinaire chez le chien ou le chat est un problème de santé banal mais qui peut présenter quelques complications comme des récidives fréquentes, des calculs et conduire à l’incontinence.

Après le diagnostic de cette affection, il est important d’assurer une prévention pour maintenir un PH des urines idéal et contrer toute récidive.

Si le traitement instauré par votre vétérinaire dès la première cystite est crucial, vous pouvez par la suite appliquer des remèdes naturels efficaces pour maintenir la santé rénale de votre chat ou de votre chien.


Ce blog est sous copyright ©2021 par gomedica.org. Tous droits réservés

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer