Toux du Chenil Traitement Naturel – Soulagez votre chien

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

La toux du chenil est une affection respiratoire très fréquente, notamment chez le chiot.

Il reste qu’elle peut également toucher le chien adulte du fait de sa haute transmissibilité.

Si vous notez une toux récalcitrante de votre petit compagnon, il est possible qu’il soit atteint de cette infection.

Quels sont les symptômes de la toux du chenil et comment la traiter naturellement ?

C’est ce que nous allons voir ensemble de façon à gérer cette maladie au mieux et rendre sa vitalité et sa bonne santé à votre chien très rapidement.


Qu’est ce que la toux du chenil ?


La toux du chenil que l’on appelle également trachéo-bronchite infectieuse ou toux bordetella est une infection très fréquente des voies aériennes supérieures du chien.

Elle peut être provoquée par une bactérie ou un virus.

Elle se déclenche en fonction des virus ou bactéries impliqués mais le cas le plus fréquent est l’association du Parainfluenza virus (CPIV) et des bactéries Bordetella bronchiseptica.

Cette affection est hautement contagieuse et peut se transmettre dans un délai de 6 à 14 jours après la déclaration des premiers symptômes.

Le virus et les bactéries se propagent dans l’air par le biais des éternuements et de la toux.

Si un chien en bonne santé inhale l’aérosol de ces sécrétions respiratoires ou se trouve en contact avec une surface infectée, il contracte systématiquement la maladie.

La bactérie Bordetella s’associe généralement à un virus, ce qui fait de la toux du chenil une infection multiple qui peut parfois se compliquer.


Les symptômes de la toux du chenil


Lorsqu’un chien en bonne santé commence à tousser soudainement, la cause est le plus souvent une infection virale ou bactérienne dans la lignée de la toux du chenil.

Il présente une toux sèche le menant à un vomissement du fait de la pression exercée sur la trachée ou une toux spasmodique lorsqu’il est excité ou après un exercice.

Un écoulement nasal peut s’associer et un épisode de fièvre peut survenir.

Ces symptômes se révèlent généralement 2 à 14 jours après avoir contracté la maladie.

Le chien reste tout de même alerte et continue de s’alimenter et boire normalement.

Les cas plus sérieux montrent un chien léthargique et perdant l’appétit.

Les cas sévères peuvent conduire à une pneumonie.

Ils se produisent généralement lorsque le chien est immunodéprimé ou chez un chiot trop jeune et fragile.


Comment diagnostiquer une toux du chenil ?


Le vétérinaire pose le diagnostic en observant simplement les symptômes présentés par le chien.

Des cultures bactériennes et virales sont entreprises et un bilan sanguin peut être envisagé pour identifier le pathogène impliqué.

L’ensemble définit ainsi quels bactéries et virus sont à l’origine de l’infection.

Parfois, des radios sont nécessaires pour évaluer l’état pulmonaire.


Toux du chenil traitement


La plupart des cas de toux du chenil peuvent se remettre sans traitement.

Il n’est donc pas recommandé de traiter systématiquement et les antibiotiques ne sont pas la garantie d’une maladie écourtée.

De nombreux vétérinaires préfèrent désormais laisser le chien se rétablir de lui-même, naturellement.

prix traitement toux du chenil


De la toux du chenil à la pneumonie


Il est possible qu’un épisode de toux de chenil se transforme en pneumonie mais ce sont des cas rares.

Si vous constatez que votre chien ne se remet pas en une semaine ou si la toux et son état général s’aggravent, il est plus sûr de revoir votre vétérinaire.

De même, si votre chiot est affecté par une toux récalcitrante, il est important d’assurer un suivi vétérinaire, et notamment si vous notez un manque d’appétit, des difficultés respiratoires ou si vous remarquez un manque d’énergie évident.


Toux du chenil vaccin


Les vétérinaires les plus investis ne recommandent plus le vaccin contre la toux du chenil.

De nombreux chenils, salons de toilettage, gardes d’animaux, refuges ou même certains vétérinaires réclament instamment cette vaccination mais vous devez comprendre qu’ils ne le font que pour se prémunir d’éventuelles responsabilités.

La réalité est que ce vaccin est totalement inutile puisqu’il n’a aucune action préventive.

Comme nous venons de le voir, la toux du chenil est une infection complexe qui allie bactéries et virus.

De fait, un simple vaccin ne peut en aucun cas protéger de différents agents pathogènes.

Et quelle que soit la protection qu’il pourrait apporter, il est éliminé en moins d’un an, ce qui implique une vaccination annuelle.

Si vous n’avez d’autre choix que celui de devoir vacciner votre chien pour avoir accès à certains endroits, demandez à votre vétérinaire le vaccin intranasal (vaccin toux du chenil par le nez) qui est moins toxique que le vaccin injectable traditionnel.

Dans tous les cas, souvenez-vous que ce vaccin n’empêchera pas votre chien d’attraper la toux du chenil et que renforcer naturellement son système immunitaire demeure la meilleure option.


Comment gérer la toux du chenil ?


  • Retirez son collier

Un chien souffrant de la toux du chenil présente souvent une trachée très sensible.

Un simple collier peut déclencher une quinte de toux.

Pour cette raison, il n’est pas recommandé de le lui laisser durant un épisode de cette maladie.

Privilégiez le harnais pour éviter toute pression sur la gorge.

 

  • Humidifiez l’air

Pour le soulager, vous pouvez utiliser un humidificateur d’air (#aff).

L’humidité aide à apaiser la toux et peut même la faire disparaître.

Si vous ne disposez pas d’un humidificateur, vous pouvez également amener votre chien dans la salle de bains et laisser s’écouler l’eau chaude.

Cette humidité respirée permettra de soulager les voies respiratoires rapidement.

Procédez ainsi deux à trois fois par jour.

toux du chenil transmission à l'homme


Les remèdes naturels contre la toux du chenil


Si votre chien est atteint de la toux du chenil mais ne change pas de comportement, se montre toujours aussi alerte et mange et boit normalement, certains remèdes naturels peuvent l’aider.

 

  • Un antibiotique naturel

L’argent colloidal est un antibiotique naturel méconnu qui est pourtant d’une redoutable efficacité.

Il vous suffit de donner une cuillerée à soupe d’argent colloidal 15ppm (#aff) deux à trois fois par jour pour lui offrir une réelle protection contre les virus et bactéries.

Je vous invite d’ailleurs à lire notre article dédié à l’argent colloïdal qui est aussi efficace sur l’homme que sur l’animal.

 

  • Le miel

Une simple cuillerée à café de miel pour 10kg de poids deux à trois fois par jour est un réel bénéfice.

Le miel va agir en recouvrant la gorge pour la protéger et ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires vont réellement soulager la toux et l’irritation.

Choisissez plutôt un miel sombre qui renferme ses meilleures vertus, le miel de thym (#aff) est le plus indiqué pour les infections des voies aériennes supérieures.

 

  • Le pissenlit

Les feuilles de pissenlit ou de façon plus pratique la teinture-mère de pissenlit a des vertus diurétiques très intéressantes pour traiter la toux du chenil.

Elle va donc aider à éliminer les toxines et par la même occasion, elle excelle pour traiter laryngite, bronchite ou toutes sortes de toux.

Le dosage recommandé est d’un millilitre par tranche de 10kg de poids corporel deux fois par jour.

 

  • L’origan

Une solution d’origan (#aff) est vivement recommandée si vous notez que les signes de la toux du chenil de votre chien commencent à s’aggraver ou se prolongent un peu trop longtemps.

L’origan détient des propriétés antitussives et expectorantes qui vont venir soulager l’irritation de la gorge tout en associant des vertus antibactériennes qui vont aider votre chien à surmonter l’infection.

Là aussi, le dosage recommandé est d’une goutte par tranche de 10kg de poids corporel en deux prises par jour.


Comment soigner la toux du chenil ?


En elle-même, la toux du chenil n’est pas une affection très grave.

Elle est difficile à soigner parce qu’elle est une combinaison virale et bactérienne mais elle évolue le plus souvent de façon positive et rapide.

Il arrive néanmoins qu’elle s’aggrave ou se prolonge un peu trop longtemps, raisons pour lesquelles il est parfois préférable d’introduire certains remèdes naturels.

Bien que tenace, vous parviendrez à résoudre cette affection en quelques semaines et votre chien retrouvera sa pleine santé.


Foire aux Questions


Comment s’attrape la toux du chenil ?

La plupart des cas de toux du chenil se retrouvent chez des chiens qui vivent dans des lieux bondés, mal ventilés dans lesquels l’air non renouvelé est trop chaud.
Les endroits les plus propices sont ceux de grande proximité comme les chenils, les salons de toilettage, les animaleries, les élevages, les garderies, les cours d’agility, les expositions, etc.

 

Combien de temps dure la toux du chenil ?

La toux dure en moyenne entre 10 à 20 jours et peut réapparaître en période de stress.
Un rétablissement complet se produit généralement en trois semaines mais la maladie peut se prolonger bien plus longtemps chez un chien âgé ou un chien immunodéprimé.
De même, un chiot se remet plus lentement.

 

La toux du chenil est elle transmissible à l’homme ?

Cette maladie respiratoire ne se transmet pas à l’être humain.
Les bactéries (Bordetella bronchiseptica ou Pseudonomas aeruginosa) et virus (Parainfluenza virus et Adénovirus) impliqués sont spécifiques à certaines espèces animales incluant chien, chat ou lapin.
Bien que les bactéries soient proches de la famille des Bordetella pertussis à l’origine de la coqueluche chez l’homme, elle n’en demeure pas moins non transmissible.


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer