Soigner la Sciatique Naturellement et Vite

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Vous avez mal à la jambe ?

Comment savoir si cette douleur correspond à une sciatique ?

Comment la traiter ?

Vous savez que ce terme illustre une douleur dans la jambe qui part soit de la fesse, soit de la cuisse et va jusqu’au pied.

Il y a des moyens de soulager ce tiraillement douloureux en appliquant certaines méthodes éprouvées.


Qu’est ce que la sciatique ?


La sciatique est le terme médical qui définit la douleur provoquée par l’irritation du nerf sciatique.

Tout ce qui peut irriter ce nerf engendre une douleur qui peut être modérée ou sévère.

La sciatique est généralement provoquée par un nerf compressé au bas de la colonne vertébrale.


Quelles sont les causes de la sciatique ?


La sciatique se déclare lorsque le nerf sciatique est pincé.

Son origine est souvent une hernie discale ou une excroissance osseuse comme un éperon osseux (ostéophyte) sur la colonne vertébrale.

Plus rarement, le nerf peut être compressé par une tumeur ou endommagé par une maladie comme le diabète.


Facteurs de risque de la sciatique


Les facteurs de risque sont :

 

  • L’âge

Les modifications de la colonne vertébrale liées au vieillissement comme les hernies discales et les excroissances osseuses sont les causes les plus communes de sciatique.

 

  • Le surpoids

En augmentant le stress sur la colonne vertébrale, le surpoids peut contribuer à des modifications qui l’endommagent.

 

  • La profession

Un travail pénible mettant à contribution le bas du dos, le port de charges lourdes ou la conduite de véhicules sur une longue durée peuvent jouer un rôle dans le déclenchement de la sciatique.

 

  • La position assise

Les personnes qui sont assises trop longtemps sont plus enclines à souffrir de sciatique que les gens actifs.

 

  • Le diabète

Cette affection qui modifie la façon dont l’organisme utilise le sucre dans le sang augmente le risque de nerf endommagé.

Le symptôme le plus commun est une douleur lancinante le long du nerf sciatique, du bas du dos à la fesse en parcourant en général une seule jambe.


Quels sont les symptômes de la sciatique ?


Les symptômes de la sciatique se traduisent par :

– un engourdissement de la jambe le long du nerf affecté
– une sensation de picotement
– une sensation de piqûres au niveau des pieds et des chevilles

Cette douleur peut être très intense et peut s’aggraver en position assise trop prolongée.


Le diagnostic de la  sciatique


Au cours de son examen physique, votre médecin teste votre force musculaire et vos réflexes.

Il peut vous demander de marcher sur les talons ou les orteils, de vous accroupir ou une fois allongé sur le côté, de lever une jambe après l’autre.

La douleur de la sciatique s’accentue plus ou moins selon les mouvements.

 

  • Les examens radiologiques

De nombreux patients souffrent d’une hernie discale ou d’excroissances osseuses que l’on peut déceler par imagerie médicale mais qui ne sont pas forcément douloureuses.

Pour cette raison, les médecins préfèrent ne pas prescrire d’examens approfondis si la douleur n’est pas sévère.

      – La radio

Une radio de la colonne vertébrale peut révéler une excroissance faisant pression sur le nerf.

     – L’IRM (Imagerie par résonnance magnétique)

L’IRM permet des images en coupe du dos, une imagerie détaillée des os et des tissus mous à la recherche d’une hernie discale.

     – L’électromyographie (EMG)

Ce test permet de mesurer les impulsions électriques produites par les nerfs et les muscles.

Il permet de confirmer la compression du nerf provoquée par une hernie discale ou obstruant le canal rachidien (sténose spinale)


Le traitement de la sciatique


Si la douleur ne diminue pas rapidement, votre médecin peut vous prescrire :

  – Des médicaments

Le médecin prescrit de préférence des anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, des opioïdes, parfois un antidépresseur tricyclique et un anti-épileptique.

  – La thérapie physique

Dès que la douleur intense s’estompe, un programme de rééducation peut être mis en place pour éviter les récidives.

– Des injections de stéroïdes

Dans certains cas, votre médecin peut vous recommander une injection de corticostéroïde dans la zone à proximité de la racine du nerf.

Les corticostéroïdes aident à réduire la douleur en minorant l’inflammation du nerf.

  – La chirurgie

Cette intervention ne s’adresse qu’aux cas où le nerf pincé provoque une faiblesse intestinale ou un contrôle aléatoire de la vessie ou lorsque la douleur s’aggrave ou persiste en dépit des traitements.

Le chirurgien peut retirer une excroissance osseuse ou une partie de l’hernie discale qui fait pression sur le nerf.

sciatique traitement naturel


Combien de temps dure une sciatique ?


La plupart du temps, la sciatique se remet sans traitement en lui accordant du temps – en termes de semaines ou mois – et en restant mobile.

Les cas les plus sérieux peuvent s’améliorer en quelques mois ou années.

Les cas les plus extrêmes sont traités chirurgicalement.


Comment soulager une sciatique naturellement ?


Bien que la plupart des cas de sciatiques peuvent être traités par la médecine avec un certain succès, il est impératif de connaître la source du problème.

Si les symptômes que vous percevez vous invalident particulièrement, il s’agit vraisemblablement d’un problème de colonne vertébrale pouvant être résolu par des mouvements adaptés.

Voici quelques astuces naturelles pour vous aider à un rétablissement plus rapide.

 

  • Le mouvement pour calmer une sciatique

Chaque mouvement est comme une lotion pour le corps.

A moins que vous ne soyez totalement empêché par la douleur, rester actif est le meilleur conseil que l’on puisse vous donner.

Privilégiez des mouvements et positions qui n’aggravent pas la douleur.

Si, par exemple, rester assis accentue la raideur et réveille la douleur, rester debout ou marcher vous soulage tout en restant actif.

 

  • Comment décoincer le nerf sciatique ?

Si vous ressentez une certaine douleur ou raideur du dos associée à la sciatique, si le fait de rester assis vous est très pénible, les tractions peuvent être bénéfiques.

Pour cela, allongez-vous sur le ventre, placez vos mains à proximité des épaules, et comme si vous alliez faire des pompes, soulevez votre buste sans jamais décoller les hanches et les jambes.

Faites des séries de 10 toutes les 3 heures pendant 2 jours pour déterminer si cet exercice minore votre douleur.

La plupart des patients qui pratique un mouvement d’extension répétitif parviennent à résoudre le problème par eux-mêmes.

En revanche, si vous sentez que ce mouvement accentue douleur et raideur, il est préférable d’abandonner sa pratique pour vous en remettre à votre médecin.

extension pour sciatique
                        Sciatique méthode McKenzie

 

  • Nerf sciatique et position assise

Peu importe le nombre de fois où vous avez levé les yeux au ciel quand votre mère vous disait de vous tenir droit, elle avait raison.

La posture est essentielle.

Et pour savoir si un problème de posture vous affecte, placez une serviette enroulée au creux de vos reins lorsque vous êtes assis.

La serviette vous aide à adopter une posture idéale pour un dos bien droit sans trop solliciter les muscles.

Testez cette méthode quelques jours pour savoir si elle fonctionne pour vous.


Sciatique traitement naturel


Tout comme les muscles, les nerfs ont aussi besoin de certains nutriments pour fonctionner normalement.

 

  • Vitamine b2

La carence la plus dommageable pour les nerfs est celle en vitamine B2, la riboflavine.

Les symptômes d’une carence en vitamine B2 sont :

– une neuropathie périphérique
– une faiblesse dans les membres
– des problèmes dermatologiques
– la peau grasse
– la bouche ou la langue enflée et rouge
– des talons craquelés
– une perte d’audition

Bien sûr, d’autres carences peuvent déclencher une sciatique comme une déficience en vitamine B12 et B1.

Il est donc recommandé d’opter pour un complexe de vitamines B (#aff) pour combler toute défaillance.

 

  • Benfotiamine

Il peut être judicieux d’ajouter aux vitamines B de la benfotiamine (#aff) qui est en fait de la vitamine B1 liposoluble (soluble dans les graisses) très indiquée pour traiter les neuropathies périphériques.

 

  • Omega 3

Il n’existe rien de plus efficace que l’huile de poisson pour réduire l’inflammation à l’origine de la douleur.

Préférez un dosage élevé en EPA-DHA de 2000mg comme ce supplément (#aff) pour une efficacité optimale.


Les accessoires pour soulager la sciatique


  • La ceinture sacro-iliaque

Cette orthèse est particulièrement utile pour soulager les douleurs du bas du dos et la sciatique.

A la fois pratique et discrète, elle reste parfaitement en place de par son système antidérapant, d’autant qu’il faut la porter sur le bas ventre pour bénéficier de ses bienfaits.

Le maintien qu’elle assure soulage rapidement sans pour autant entraver les mouvements même si au prime abord elle paraît très souple.

N’hésitez pas à tester ce type de ceinture de maintien des hanches (#aff) si vous souffrez de sciatique.

Elle vous sera d’une grande aide.

ceinture sciatique

 

  • La semelle de correction de posture

La sciatique peut aussi être provoquée par un problème de posture des pieds.

On parle alors de pronation lorsque le mouvement du pied se place vers l’intérieur et de supination lorsqu’il tend vers l’extérieur.

Il est judicieux de tenter de corriger cette anomalie en insérant une semelle orthopédique dans vos chaussures.

Ces talonnettes en gel silicone (#aff) sont conçues pour soulager les douleurs engendrées par cette mauvaise posture en empêchant le roulement du pied vers l’extérieur ou l’intérieur lors de la marche.

 

  • Le coussin de jambes

En parlant de posture, il est capital d’optimiser sa posture de sommeil pour ne pas aggraver la douleur de la sciatique en dormant sur le côté.

Aussi, il est particulièrement recommandé d’adopter un coussin pour genoux comme celui-ci (#aff) pour maintenir l’alignement de la colonne vertébrale durant la nuit.

 

  • Le coussin lombaire

Si vous êtes amené à passer beaucoup de temps au volant ou tout simplement en position assise, il est très recommandé de vous équiper d’un coussin de soutien lombaire (#aff) pour assurer à la fois une bonne posture et une relaxation des muscles du dos.

Il vous apportera un soulagement constant tout en prévenant les récidives de sciatique.


Comment débloquer le nerf sciatique ?


Si vous lisez cet article, vous connaissez bien la douleur de la sciatique, vous en souffrez peut-être même en ce moment.

Gardez à l’esprit que vous immobiliser prolongera votre état.

Pour combattre la sciatique, il faut continuer à bouger jusqu’à arriver à la maîtriser.

Vous pouvez soulager le mal par le biais d’une orthèse, en utilisant des coussins adaptés, en corrigeant la posture de vos pieds ou de votre dos.

Vous pouvez aussi entamer une cure de vitamines B pour apporter les nutriments essentiels aux nerfs.

Mais dans tous les cas, restez mobile et actif.

Vous éviterez ainsi de prolonger inutilement la douleur tout en ne perdant pas de masse musculaire.

La clé de bien des maux de dos se trouve souvent dans la sédentarité.

   Lire aussi :

Comment soulager un lumbago naturellement ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer