Comment traiter la goutte naturellement ?

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

La goutte est une affection qui touche de plus en plus de personnes dans le monde.

Et comme vous le savez déjà, sa cause majeure est une surproduction d’acide urique.

Il est important de traiter la goutte et de tenter de vous en débarrasser.

Pour cela, nous allons voir comment modifier votre alimentation pour alléger les symptômes et espacer les crises.

Nous irons aussi nous intéresser aux remèdes naturels que vous pouvez utiliser pour tenter de vous en délivrer.


Qu’est ce que la goutte ?


La goutte est une maladie inflammatoire qui forme des cristaux d’urate monosodique dans une articulation.

En quelques heures, elle devient rouge, chaude, gonflée, très sensible et révèle ainsi une « crise de goutte ».


Quelle est la cause de la goutte ?


Cette affection est due à un excès d’acide urique dans le sang (hyperuricémie) qui provoque la formation de cristaux pointus dans les articulations ou les reins.

Les crises fréquentes peuvent entraîner la destruction des tissus et déclencher de l’arthrite.

Pourquoi un excès d’acide urique ?

En fait, l’acide urique est le résultat de la dégradation des protéines que l’on élimine normalement par les urines.

Mais sa solubilité est limitée et l’hyperuricémie se déclare lorsque le taux d’acide urique dépasse cette solubilité.

Des cristaux d’urate monosodique se forment alors généralement en réponse à une consommation excessive de purines que l’on trouve dans les crustacés, les anchois, les abats, la viande rouge et certaines boissons alcoolisées comme la bière.

Ils peuvent également apparaître en cas de déshydratation chronique.

Mais l’hyperuricémie n’est pas seulement liée à l’alimentation, elle peut se développer à la suite d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie car les cellules meurent plus rapidement que la normale.

Une prédisposition génétique peut également entraîner une surproduction d’acide urique ou une maladie rénale chronique peut empêcher d’excréter l’acide urique normalement.

Enfin, il ne faut pas négliger le rôle de certains médicaments dans ce phénomène comme certains diurétiques ou l’aspirine qui sont connus pour augmenter le taux d’acide urique dans le sang.

la goutte maladie


Les symptômes de la goutte


En règle générale, la goutte attaque la base du grand orteil.

Le personne atteinte se réveille du sommeil avec la sensation que le gros orteil est en feu et extrêmement douloureux.

La douleur est très intense durant la crise de goutte puis a tendance à régresser.

Mais l’inconfort et la gêne peuvent durer des jours et des semaines.

Il faut savoir que la goutte peut affecter d’autres articulations, et notamment les genoux, les chevilles, les coudes ou les poignets.

L’inflammation est provoquée par les globules blancs (les leucocytes) qui accourent dans la zone affectée pour tenter d’éliminer l’acide urique.


Le traitement conventionnel de la goutte


En première intention, un traitement d’une crise de goutte est initié dans le but de contrer les symptômes et, en priorité, le gonflement et la douleur.

Le médecin prescrit des anti-inflammatoires non séroïdiens (AINS) ou des corticoïdes (AIS).

La colchicine est utilisée depuis très longtemps pour traiter un accès de goutte car elle a des vertus anti-inflammatoires; elle bloque la migration des globules blancs vers la zone affectée.

Il est néanmoins très important d’apporter des modifications à votre régime alimentaire pour limiter l’augmentation du taux d’acide urique.

Des préconisations sont apportées:

– boire suffisamment pour ne jamais être déshydraté
– éliminer tous les sodas
– éviter l’alcool
– limiter la consommation de viande rouge et des fruits de mer
– maintenir un poids de forme
– pratiquer une activité sportive

Certains médicaments peuvent aussi aider à baisser le taux d’acide urique, et notamment l’inhibiteur de la xanthine oxydase.

La xanthine oxydase est une enzyme qui participe à la dégradation des protéines en acide urique.

Prescrire un inhibiteur de cette enzyme permet donc de réguler le taux d’acide urique.

L’usage des médicaments uricosuriques est aussi fréquent car ils augmentent l’excrétion de l’acide urique par les reins.

crise de goutte remede


Les conséquences des fréquents accès de goutte


Les crises de goutte répétées peuvent entraîner une inflammation chronique qui se traduit par une forme d’arthrite.

On parle alors de « goutte chronique« .

Elle se traduit par une destruction des tissus et une déformation irréversible de l’articulation.

Elle peut également générer des dépôts de cristaux d’urate directement sous la peau le long des os.

Ses conséquences peuvent être sérieuses puisqu’elle peut entraîner des calculs rénaux ou une néphropathie (maladie des reins).


Comment soigner la goutte naturellement ?


Certains remèdes naturels peuvent vous aider à combattre l’excès d’acide urique et réduire les pénibles symptômes de la goutte.

 

  • Les graines de céleri

Il est scientifiquement prouvé qu’un extrait de céleri permet de réduire significativement le taux d’acide urique dans le sang.

Le céleri détient des propriétés anti-inflammatoires puissantes qui aident également à réduire le gonflement.

Optez pour un supplément de graines de céleri bio (#aff), il vous aidera à diminuer les anti-inflammatoires classiques pour une version totalement naturelle.

 

  • Le jus de cerise concentré

Un jus de cerises noires bio comme celui-ci (#aff) détient des propriétés anti-inflammatoires très intéressantes pour calmer les symptômes de la goutte.

Il réduit notablement le taux d’acide urique et l’inflammation qui découle de cette augmentation.

Il est recommandé d’associer les graines de céleri et le jus de cerise pour obtenir des résultats très positifs en peu de temps.

cerise contre goutte

 

  • Les Omega 3

L’huile de poisson joue l’endurance dans le traitement de l’inflammation.

Elle n’a pas les effets rapides du céleri et du jus de cerise noire associés mais il est judicieux d’intégrer une supplément d’Omega 3 – Huile de Poisson (#aff) pour contrer l’inflammation chronique et se débarrasser des crises de goutte récurrentes.

 

  • La bromelaïne

La bromelaïne est une enzyme digestive naturelle issue de l’ananas.

Il est scientifiquement prouvé qu’elle réduit la production d’acide urique et l’inflammation.

Optez pour un supplément de bromelaine intense (#aff) pour profiter de ses nombreuses vertus.

Elle vous aidera à lutter contre la goutte mais sera aussi votre allié pour votre système immunitaire, votre santé cardio-vasculaire, vos problèmes d’arthrose, votre transit intestinal et plus encore.

A noter que si vous prenez un médicament anticoagulant, la bromelaïne vous est déconseillée.

 

  • Le magnésium

Le magnésium est un minéral alcalin qui permet de diminuer le taux d’acide urique dans le sang.

Le mécanisme est simple, il baisse la pression sanguine et tonifie le fonctionnement cardiaque.

Par ce biais, la circulation sanguine s’en trouve améliorée, ce qui permet d’éliminer normalement l’excès d’acide urique.

Ajoutez un supplément de magnésium sous forme de bisglycinate de magnésium (#aff) pour éviter tout désagrément digestif et profiter d’une meilleure absorption.

Le dosage recommandé est de 300mg par jour, de préférence avant le coucher.

 

  • Uricosyl – Acide Urique

Ce complément alimentaire totalement naturel est composé de trois plantes : la piloselle, la pensée sauvage et la vergerette du Canada.

  • la piloselle est connue pour aider à l’élimination rénale sans irritation du tissu rénal
  • la pensée sauvage détient des propriétés anti-inflammatoires
  • la vergerette du Canada a de multiples vertus : anti-inflammatoires, diurétiques, antirhumatismales et aide à éliminer l’acide urique

Une boîte d’Uricosyl (#aff) vous permet de faire une cure de 20 jours à raison de 3 comprimés par jour au moment des repas.


Comment traiter la goutte ?


La goutte est une maladie inflammatoire qui affecte généralement la première articulation du gros orteil.

L’acide urique accumulé forme des cristaux qui se déposent et génèrent douleur et gonflement.

Il existe aussi des méthodes naturelles pour se débarrasser de ses désagréments.

Mais, plus encore, vous pouvez aussi espérer une nette amélioration des épisodes de crises de gouttes, un traitement de la goutte chronique et peut-être à terme une disparition des symptômes de cette affection.

Si vous parvenez à réduire significativement votre taux d’acide urique, votre organisme ne fabriquera plus ces cristaux acérés qui se déposent dans l’articulation.

En associant un régime excluant tous les aliments pro-inflammatoires qui génèrent cette maladie et en introduisant des remèdes et suppléments naturels pour lutter contre la douleur, réduire l’inflammation et maîtriser la production d’acide urique, vous finirez par oublier cette satanée goutte.


Foire aux Questions


Peut-on guérir de la goutte ?

Contrairement aux idées reçues, la goutte se guérit très bien.
Elle fait même partie des rares maladies rhumatismales réversibles.
Pour une guérison totale, le patient doit accepter un traitement au long cours, des résultats progressifs avant d’en être délivré.

 

Quelle est la durée d’une crise de goutte ?

Une crise de goutte peut durer de quelques jours à quelques semaines.
Les accès sont plus courts et moins douloureux lorsque la maladie se déclare.
Les deux premiers jours se montrent tout de même très intenses, avec une douleur forte rendant toute pression sur l’articulation insupportable.
Il est important de traiter la goutte rapidement car au fil du temps, la durée des crises a tendance à augmenter.

 

Peut-on marcher avec la goutte ?

La douleur que génère une crise de goutte rend la marche impossible.
Elle empêche de se chausser ou même d’enfiler des chaussettes.
En dehors des crises aigues de goutte, il faut savoir que le simple fait de porter des chaussures inadaptées ou de faire une marche trop prolongée peut déclencher un accès.

 

Goutte et fièvre ?

Une crise goutteuse n’est pas que douleur, elle peut aussi présenter un épisode de fièvre modérée.
Ce tableau évoque une infection articulaire qui se traduit par une fièvre pouvant aller jusqu’à 39°C et des frissons.
Il est alors recommandé de consulter un médecin rapidement ou de se rendre aux urgences pour une prise en charge médicale.

Lire aussi :

Les meilleurs anti-douleurs naturels


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer