Améliorer Mémoire et Concentration en 3 étapes Simples

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Tout le monde sait que pour rester en forme, il faut un minimum d’activité physique.

Notre corps a besoin de défi pour être performant.

Pourquoi n’en serait-il pas de même pour la mémoire ?

Nos qualités mentales comme résoudre un problème, la mémoire ou l’attention évoluent avec le temps et ne s’améliorent pas forcément.

Un entraînement régulier du cerveau peut vous aider à augmenter vos capacités et lutter contre le déclin cognitif.

Nous allons donc évoquer des astuces simples, des aliments à privilégier et des suppléments à envisager pour prendre soin de votre mémoire quotidiennement.


Brisez la routine


La routine est en fait la structure de votre vie.

Mais certaines études documentées montrent que l’activité cérébrale diminue lorsque les tâches deviennent automatiques.

Instaurer de nouvelles activités ou une nouvelle organisation augmente significativement l’activité cérébrale dans plusieurs zones du cortex.

Ainsi donc, rompre votre routine est une façon aisée d’améliorer vos capacités mentales.

Essayez de vous lever plus tôt pour faire de nouvelles activités le matin.

Envisagez la pratique d’un sport ou aménagez une séance de méditation.

Ou même inversez simplement la répartition des tâches dans la journée.

Changez votre organisation et votre cerveau sera obligé de penser différemment.


Changez vos itinéraires


Les chemins que vous empruntez pour aller travailler, à l’école ou pour rentrer chez vous, sont enregistrés dans votre mémoire.

Vous n’avez même plus à y réfléchir pour aller où vous le souhaitez.

Mais cette facilité ne nourrit pas vos neurones.

Au lieu d’emprunter toujours le même chemin, faites un détours.

Si l’autoroute est habituelle, prenez de temps en temps la route nationale.

Vous pouvez aussi ouvrir les fenêtres de votre voiture et vous amuser à identifier les sons et les odeurs.

L’hippocampe est très impliqué dans la construction des souvenirs et la création des cartes mentales.

Il procède par association des informations sensorielles comme les sons, les odeurs, les images.


Pratiquez l’observation


Avez-vous déjà remarqué comme il est facile d’oublier les détails ?

Votre cerveau choisit d’ignorer les informations qu’il juge inutiles.

Quelle était la couleur de la robe de la vendeuse dans cette boutique ?

Que vous a dit votre collègue de travail la semaine dernière ?

Quel est le nom de cet acteur que vous avez adoré dans ce magnifique film hier soir ?

A coup sûr, vous ne vous souvenez pas.

Mais vous pourriez y arriver si vous faisiez attention.

Vous pouvez instaurer une sorte de jeu d’observation pour accroître votre attention et votre mémoire.

Choisissez un détail de votre choix à noter et observez-le partout autour de vous.

Arrêtez-vous sur la couleur d’un vêtement, une couleur d’yeux…

Que vous soyez devant votre télé ou en train de marcher dans la rue, pensez à observer.

Vous donnez ainsi un stimulus à votre cerveau, le faites travailler tout en le renforçant.

observer pour apprendre


Utilisez votre main gauche !


Si vous êtes droitier bien sûr.

En cas inverse, utilisez votre main droite !

Quelle main préférez-vous pour tenir votre téléphone, utiliser une cuillère, ouvrir une porte, ou même écrire ?

Bien sûr, vous utilisez toujours la même main à moins que vous soyez ambidextre.

Mais de telles habitudes font que votre cerveau est en mode auto-pilote et qu’il ne réfléchit à rien.

Ce manque de conscience n’aide pas votre cerveau.

Inversez tout, utilisez les mains opposées.

Vous allez rapidement vous rendre compte qu’il vous faut beaucoup plus de concentration pour effectuer des choses simples.

En pratiquant cet exercice facile tous les jours, vous allez gagner en coordination, améliorer votre capacité d’apprentissage et entraîner votre réflexion.


Faites des listes


Les listes sont bien pratiques, et notamment lorsqu’on a tendance à tout oublier.

Elles vous rappellent justement ce que vous ne devez absolument pas omettre.

Les éviter est donc une façon efficace d’augmenter votre mémoire !

Faites vos listes habituelles, ne vous en privez pas, mais au lieu de les garder précieusement à proximité, tentez de les mémoriser.

Ainsi, au moment venu, vous saurez si vous vous souvenez de ce que vous avez écrit.

Vous avez préparé votre liste de courses ?

Relisez-la plusieurs fois avant de partir.

Prenez-la avec vous mais ne la regardez pas tant que vous n’avez pas terminé vos achats.

Pratiquez cet exercice plusieurs fois d’affilée et vous verrez votre mémoire s’améliorer très rapidement.


Lisez à voix haute


La lecture est un exercice excellent pour le cerveau mais savez-vous que lire une histoire active divers circuits cérébraux ?

Certaines études imagées ont montré que trois régions distinctes du cerveau s’activent lorsqu’une personne lit silencieusement, lit à voix haute ou écoute une histoire.

Lire à voix haute, écouter un livre audio ou écouter quelqu’un en train de lire un article, entretient votre imagination de façon différente et apporte une nouvelle stimulation au cerveau.


Ecrivez !


Les ordinateurs font que nous tapons plus que nous écrivons désormais.

Mais écrire permet de graver plus rapidement les informations dans le cerveau.

Et écrire peut être particulièrement intéressant lorsque vous devez apprendre quelque chose.

Le système de filtre cérébral – le système réticulaire activateur – prend note des informations essentielles et accroit votre concentration.

Le fait d’écrire avec un stylo déclenche ce filtre et vous rend plus attentif.

l'écriture à la main améliore la mémoire


Contez des histoires


Non, cela ne veut pas dire mentir.

Ces histoires doivent être liées à vos souvenirs, une expérience vécue ou un fait entendu.

Tous les matins, pensez à une histoire que vous aimeriez raconter à votre entourage.

Vous devez la rendre vivante et passionnante.

Ces petites anecdotes aideront vos relations sociales tout en entraînant activement votre mémoire.


Résoudre des problèmes


Pensez à un problème imaginaire.

Par exemple, vous êtes chef d’entreprise.

Vous êtes à la tête d’un restaurant qui est débordé à midi.

Mais un fast-food va s’ouvrir juste au bout de la rue.

Que faire pour ne pas perdre votre clientèle ?

Soyez créatif et imaginez des problèmes que vous n’avez jamais rencontré.

Vous n’avez que 20€ à consacrer aux courses pour cette semaine.

Qu’allez-vous acheter pour assurer chaque repas et pour qu’ils soient quand même équilibrés ?

Résoudre des problèmes mentalement est une façon créative de créer de nouvelles connexions dans le cerveau et d’améliorer son fonctionnement.

schéma du cerveau


Détournez-vous de la technologie


Tout ce qui est tech nous facilite la vie.

Mais pour augmenter vos capacités cérébrales, vous devez faire travailler votre cerveau.

Vous devez donc éliminer toutes ces aides technologiques.

Au lieu de vous précipiter sur une machine à calculer, tentez de résoudre un calcul simple par vous-même.

Essayez de mémoriser les numéros de téléphone de vos amis.

Cette méthode aidera votre mémoire et pourra même vous sauver si vous perdez votre smartphone.

Dans votre voiture, arrêtez le GPS et recherchez votre itinéraire sur une carte.

Vous affinerez ainsi votre sens d’orientation.


Modifiez votre perception


Notre cerveau est habitué à séparer le vrai du faux en ce qui concerne notre environnement.

Lorsque nous observons les choses, l’hémisphère gauche du cerveau imprime le sens, la forme, l’emplacement.

Lorsque tout est désorienté, l’hémisphère droit réagit et oeuvre à une nouvelle interprétation.

Pour activer le cerveau, retournez les objets et observez-les.

Vous pouvez utiliser n’importe quoi, une photo, une horloge, l’étiquette d’une bouteille.

Cette démarche peut vous sembler étrange mais il s’agit ici d’une façon aisée d’entraîner votre cerveau en le bousculant.


Les aliments à privilégier pour la concentration


Nous n’imaginons pas que ce que nous mangeons peut aussi affecter l’humeur, l’énergie cérébrale, la mémoire, ou même notre capacité à appréhender le stress ou les problèmes.

Nous devons donc penser à nourrir notre cerveau de façon convenable pour améliorer son fonctionnement.

 

  • Les légumes

Les légumes sont une excellente source de glucides mélangés à des fibres qui ralentissent l’absorption et apportent du glucose au cerveau sans le moindre risque de pic de glycémie.

Ils sont également très riches en vitamines B si précieuses pour la fonction cérébrale.

 

  • Le brocoli

Le broccoli est déjà un super aliment mais il est aussi l’un des meilleurs pour nourrir le cerveau et accroître la mémoire.

Il est riche en vitamines B, C, K, en calcium, en fer, en fibres et le potassium qu’il contient renforce le système nerveux..

Tous ces nutriments protègent des radicaux libres, entretiennent une circulation sanguine optimale tout en filtrant les métaux lourds qui peuvent endommager le cerveau.

Ces bienfaits ne se limitent pas au brocoli mais à toute la famille des crucifères, toutes les sortes de choux.

 

  • La betterave

Inclure la betterave à votre régime alimentaire va accroître vos capacités cérébrales.

Elle contient beaucoup de nitrates, ce qui augmente la circulation sanguine des vaisseaux du cerveau.

Elle renferme également de la vitamine B9 qui soutient la fonction cognitive et combat son déclin.

 

  • Les noix

Ciblez les noix et les amandes, elles sont les meilleurs boosters pour le cerveau.

Elles sont une excellente source d’acides gras essentiels omega 3 et 6, de vitamines B6 et E qui améliorent la fonction cérébrale et protègent du déclin cognitif.

 

  • Les graines

Les graines de tournesol et les graines de citrouille sont excellentes pour le cerveau.

Elles contiennent un mélange de protéines, d’acides gras essentiels Omega 3 et de vitamines B.

En introduisant quelques graines à vos repas quotidiens, vous bénéficiez également d’un apport en zinc qui supporte la mémoire et la réflexion.

 

  • L’avocat

L’avocat est une source de graisses mono insaturées et d’acides essentiels omega 3 et 6.

Cette association améliore la circulation sanguine du cerveau, diminue le cholestérol et aide à l’absorption des antioxydants.

Il contient également des antioxydants comme la vitamine E qui protège l’organisme et le cerveau des radicaux libres.

Il renferme encore de la vitamine K et du potassium qui protègent des attaques cérébrales.

 

  • La myrtille

La myrtille est l’un des meilleurs antioxydants qui protège le cerveau du stress oxydatif risquant de conduire à des maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

Les flavonoïdes qu’elle contient augmente la communication entre les neurones, ce qui améliore la mémoire, l’apprentissage, les fonctions cognitives comme le raisonnement, la prise de décision, la compréhension.

 

  • L’huile de coco

L’huile de coco contient des triglycérides à chaîne moyenne que l’organisme utilise pour la production d’énergie, laissant ainsi le glucose au cerveau.

Elle semble aussi avoir un impact très positif sur la tension artérielle, la glycémie et le cholestérol.

Tout ce qui profite à la circulation sanguine et à la fonction cardiaque profite aussi au cerveau.

Cette huile est de plus anti-inflammatoire et semble être liée à la prévention de la maladie d’Alzheimer.

 

  • La menthe

La menthe est source de vitamine A qui aide à l’apprentissage et de vitamine C qui protège du déclin cognitif.

Selon certaines études, la seule odeur de la menthe affecte le fonctionnement du cerveau en améliorant la vigilance et la mémoire.

menthe et mémoire


Les suppléments pour la mémoire


  • Les Oméga 3

Les Oméga 3 sont importants parce qu’ils contiennent des DHA (acide docosahexaénoïque) et EPA (acide éicosapentaénoïque).

Le cerveau est presque intégralement de la graisse et est donc composé de 60% d’Oméga 3 DHA.

Le DHA est un oméga 3 à longue chaîne essentiel pour le développement cérébral.

L’EPA est un oméga 3 à courte chaîne très bénéfique pour les articulations et les ligaments.

Les oméga 3 (#aff) calment l’activité mentale et améliorent la concentration et la mémoire.

Le dosage recommandé est de 1000mg au minimum par jour.

 

  • L’acide alpha lipoïque

L’acide alpha lipoïque est un antioxydant capital pour protéger les cellules cérébrales des radicaux libres.

Il soutient également les autres protecteurs du cerveau comme la vitamine C, la vitamine E, le glutathion, la co-enzyme Q10.

L’acide alpha lipoïque intervient aussi dans le contrôle de la glycémie et du taux d’insuline.

Il est très indiqué pour minorer le déclin lié à l’âge et le maintien de la mémoire.

Le dosage recommandé est de 100mg par jour.

Privilégiez la forme R de l’acide alpha lipoïque (#aff) qui est plus naturelle et assimilable que la forme S.

 

  • La phosphatidylsérine

Cette substance est naturellement produite par l’organisme, agissant sur la structure des cellules et assurant la maintenance des cellules nerveuses, notamment dans le cerveau.

Un apport permet de stopper le déclin cognitif et régénérer les cellules.

Il améliore la communication entre les cellules et augmente ainsi les capacités d’apprentissage.

Le dosage recommandé en phosphatidylsérine (#aff) est de 100mg par jour.

 

  • La coenzyme Q10

Cette substance est présente dans les mitochondries de chaque cellule.

L’organisme a besoin de cet antioxydant pour un fonctionnement cardiaque et cérébral normal.

Son rôle est de soutenir la production d’énergie des cellules.

Si vous vous sentez mentalement fatigué, la co-enzyme Q10 peut vous aider à retrouver une énergie physique et mentale rapidement.

Le dosage recommandé est de 30mg au minimum par jour.

Privilégiez l’Ubiquinol (#aff) qui est la forme la plus assimilable de la Co-enzyme Q10.

 

  • Le ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est une plante utilisée en médecine chinoise qui contient deux antioxydants très efficaces : les flavonoïdes et les terpénoïdes.

Ils améliorent notablement la circulation sanguine cérébrale, l’énergie et la mémoire à court terme, préviennent le déclin cognitif et accroissent la concentration et l’attention.

Le dosage recommandé en ginkgo biloba (#aff) est de 120mg par jour.


Comment améliorer sa mémoire ?


Lorsqu’on veut vivre la plénitude de l’existence, il suffit d’introduire des petites expériences pour développer une activité cérébrale en permanente évolution.

Toutes ces nouvelles sensations perçues renforcent certaines zones du cerveau qui contrôlent les émotions, la mémoire, la concentration, les capacités à résoudre des problèmes, à apprendre.

Que pouvez-vous en faire ?

Quel type d’exercice peut vous aider à combattre les méfaits de l’âge et améliorer votre mémoire ?

Il vous suffit d’essayer, d’adapter votre alimentation en discernant ce qui peut être bénéfique au fonctionnement cérébral et ajouter quelques suppléments choisis pour une mémoire optimale en dépit du temps passant.

  *Lire aussi :

Les meilleures stratégies anti-âge


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer