Kyste Synovial douloureux : comment le traiter ?

 

Tiens, pour la première fois, je ressens une douleur étrange sur le pied qui me gêne subitement.

J’examine pour essayer de savoir comment j’ai pu me blesser un tendon quand soudain je découvre une boule sur le pied que je n’avais pas jusqu’alors.

Son toucher est mou et mobile. Un liquide semble présent sous la peau.

Il y a de fortes chances que je vienne de découvrir un kyste et plus précisément un kyste synovial.

Voyons ensemble ce qu’est un kyste synovial et comment le traiter médicalement ou naturellement.


Qu’est ce qu’un kyste synovial ?


Un kyste synovial ou ganglionnaire est un kyste bénin qui est rempli d’un liquide gélatineux. Il s’agit d’un nodule.

Il se loge à proximité d’une articulation ou d’un tendon notamment au poignet, au pied, à la cheville, au genou…

Ce n’est pas une tumeur maligne mais une masse de tissus mous.

Ces kystes synoviaux ne sont pas cancérigènes et ne risquent pas de proliférer.

Cette masse peut changer au fil du temps et prendre du volume.

Pour confirmer le diagnostic, il suffit d’illuminer le kyste.

Comme il n’est pas solide et contient du liquide, la lumière peut le traverser facilement.

La plupart du temps, le kyste synovial est indolore et lorsque le patient s’aperçoit d’une “boule sur le dessus du pied” ou ailleurs, il est surtout dérangé par son apparence inesthétique.

kyste synovial pied traitement naturel
                        kyste synovial sur le dessus du pied

Kyste synovial cause


La cause exacte est mal définie mais au sein des articulations, les os sont protégés par le cartilage.

Chaque articulation est entourée d’un tissu conjonctif lâche que l’on nomme la membrane synoviale.

Elle forme une capsule contenant le liquide synovial, une sorte de lubrifiant qui permet aux os de coulisser normalement pour assurer les mouvements.

Le kyste synovial tend à se former lorsque l’articulation est irritée et produit un liquide fluide et clair.

Avec l’augmentation de la pression dans l’articulation, le liquide s’insère dans un point faible du tissu synovial et forme une poche.

Plus le liquide est produit et plus il est stocké dans cette poche engendrant une fluctuation de la taille du kyste.

Par ailleurs, les personnes souffrant d’ostéoarthrite et donc d’une dégénérescence articulaire ou ayant subi une blessure de l’articulation ou d’un tendon sont plus exposées à la formation de ce type de kyste.


Quels sont les symptômes du kyste synovial ?


Si ce kyste peut demeurer longtemps indolore, il se peut qu’au fil des mois il vienne exercer une pression sur un nerf, des vaisseaux sanguins ou des tendons.

Cette excroissance est le plus fréquemment localisée au poignet, au pied, de préférence sur le dessus du pied, sur l’épaule, sur le genou ou même directement sur un os.

Les symptômes principaux sont la douleur et une gêne parfois accompagnées d’une sensation de picotement, un engourdissement et une faiblesse musculaire.

En fonction de sa taille, sa texture peut être ferme ou spongieuse.


Kyste synovial traitement


En règle générale, si le kyste reste indolore et ne gêne pas le patient, il est préférable de ne pas y toucher.

En revanche, s’il devient trop gênant, il peut être traité par différentes méthodes :

l’aspiration : elle permet de le vider par ponction et ainsi supprimer la pression sur les tissus avoisinants.
Le liquide est aspiré à la seringue puis un stéroïde est injecté pour réduire l’inflammation et prévenir une récidive.

l’ablation chirurgicale : elle n’intervient qu’en dernier ressors et n’est pratiquée que si le patient ressent des douleurs aiguës dues à la pression sur un nerf, un tendon ou des vaisseaux.
A noter que même une ablation chirurgicale ne prévient pas une éventuelle récidive du kyste.


Kyste synovial traitement naturel


  • La compresse tiède

On parvient à réduire l’inconfort produit par un kyste en appliquant régulièrement des compresses tièdes.

Elles permettent d’augmenter la circulation sanguine de la zone affectée et favorisent le drainage.

Elles réduisent également la douleur et le gonflement.

A noter tout de même qu’elles ne contiennent pas l’évolution du kyste et ne stoppent pas son développement.

Imprégnez un chiffon en coton d’eau tiède puis appliquez-le 5 à 10 minutes.

Vous pouvez répéter cette procédure 3 à 4 fois par jour jusqu’à sa disparition.

 

  • Le sachet de thé noir

Les propriétés anti-inflammatoires du thé noir aident à soigner un kyste, contiennent son développement tout en soulageant la douleur et en maîtrisant la tuméfaction.

Infusez un sachet de thé noir une dizaine de minutes.

Laissez-le refroidir puis appliquez-le sur la zone affectée une dizaine de minutes.

Procédez ainsi plusieurs fois par jour.

 

  • L’huile d’encens

L’huile essentielle d’encens est un astringent très efficace qui peut aider à réduire la taille du kyste et ses récidives tout en étant anti douleur.

Appliquez deux gouttes d’huile d’encens sur votre kyste, couvrez-le d’un pansement.

Répétez cette opération une fois par jour en renouvelant le pansement à chaque fois jusqu’à ce que la taille du kyste ait réduit.

Une fois disparu, continuez de l’appliquer pendant une quinzaine de jours pour limiter le risque de récidive.

huile essentielle encens

 

  • Le gingembre

Si le kyste dont vous souffrez est particulièrement douloureux, vous pouvez utiliser le gingembre pour vous soulager.

Les propriétés anti-inflammatoires du gingembre contribuent à traiter la douleur et l’inconfort.

Buvez une tisane au gingembre deux ou trois fois par jour ou intégrez le gingembre à votre alimentation.

Pour faire une tisane, coupez 2 ou 3cm de racine de gingembre en lamelles puis plongez-les dans l’eau bouillante.

Laissez infuser une dizaine de minutes.

Vous pouvez également prendre un complément de gingembre pour plus de commodités.

 

  • Le curcuma

Vous pouvez également utiliser le curcuma pour lutter contre la douleur.

Il détient des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires très intéressantes.

Appliquez du curcuma frais directement sur la zone affectée deux ou trois fois par jour.

Pour plus de simplicité, vous pouvez également opter pour un supplément de curcuma chaque jour.

Notez que le curcuma est contre-indiqué si vous prenez des médicaments qui fluidifient le sang.

curcuma anti douleur


En résumé


Le kyste synovial est une petite poche remplie de liquide visqueux qui se lie à une articulation ou un tendon.

Le plus souvent indolore, il peut ne pas être traité s’il n’évolue pas et n’est pas gênant.

Il existe tout de même des moyens de le contrer par le biais de remèdes naturels simples.

Avec un peu de rigueur et de patience, il est possible de le faire disparaître lentement.

Mais si vous êtes téméraire, il existe aussi une méthode rapide qui consiste à l’écraser sous un livre lourd… un coup sec et il disparaît !

A vous de jouer !


Ce blog est sous copyright ©2021 par gomedica.org. Tous droits réservés

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer