Que soigne un ostéopathe ? (Principes et Bienfaits)

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

– J’ai mal à l’épaule, c’est horrible !

– Va voir un ostéopathe.

Combien de fois avez-vous entendu cette réplique ?

Mais qu’ont-ils tous avec les ostéopathes ?

Pourquoi pas un bon kiné ou même un chiropracteur.

Mais que fait un ostéopathe ?

Activité souvent mal définie, les gens souffrant de douleurs ponctuelles ou chroniques hésitent à consulter.

Que choisir entre un kiné, un chiropracteur, un physiothérapeute, un ostéopathe ?

Essayons d’y voir plus clair.


Que fait un ostéopathe ?


De nombreuses thérapies sont proposées lorsqu’on souffre de certaines douleurs.

Et il est parfois très difficile de choisir quel type de praticien est en capacité de vous aider.

Chiropracteur, kinésithérapeute, ostéopathe ?

Lequel choisir pour aller mieux ?

Dans cet article, nous allons nous attarder sur la fonction de l’ostéopathie dans le traitement de la douleur.

Il est certain que vous connaissez cette spécialité mais quels bénéfices pouvez-vous espérer de séances auprès d’un ostéopathe ?

C’est ce que nous allons essayer de comprendre ici.


C’est quoi l’ostéopathie ?


L’ostéopathie part du principe que le corps est constitué de trois structures interconnectées.

Si l’une est défaillante, elle affecte les deux autres.

Ces trois structures sont :

  • les os, les muscles, les ligaments et les tendons
  • les organes
  • les os du crâne

Si ces trois structures sont équilibrées, votre corps est en parfaite santé.

Si l’une est défaillante, l’ostéopathe intervient pour déceler et traiter les causes à l’origine des symptômes.


L’ostéopathie musculo-squelettique (ou ostéopathie structurelle)


Elle s’attarde sur le traitement des muscles, des os et des articulations.

La moelle épinière suit un parcours allant du cerveau à la colonne vertébrale.

Le cerveau et la colonne vertébrale forment ce que l’on nomme le système nerveux central qui coordonne votre corps.

Les nerfs de la colonne vertébrale envoient des messages à diverses parties du corps.

Si elle perd de sa mobilité, cela provoque une interruption du flux sanguin et du système nerveux entraînant ainsi un désordre tissulaire qui touche les muscles.

Ceci explique pourquoi une tension musculaire peut être provoquée par un blocage articulaire.

Ainsi donc rétablir la mobilité d’une articulation peut réduire la tension musculaire.

Il existe différentes techniques d’ostéopathie qui peuvent soulager vos douleurs dorsales, les blocages d’épaules et tous les problèmes articulaires.

ostéopathie technique douce
                    Techniques ostéopathie

L’ostéopathie viscérale


Son rôle est d’évaluer et traiter les organes.

Un problème fonctionnel d’estomac par exemple peut provoquer des maux de dos.

En effet, pour se débarrasser d’une tension de l’estomac, il faut d’abord soulager la tension que subit la colonne vertébrale.

Ainsi un ostéopathe examine toujours l’ensemble du corps et pas seulement la zone douloureuse.

Il peut tout aussi bien vous venir en aide en cas de reflux gastrique mais également examiner une femme présentant une descente d’organes par exemple.

Il peut ainsi localiser ou traiter toutes sortes d’atteintes organiques.


L’ostéopathie crânienne


Le praticien examine les os du crâne.

La tête est constituée de différents os qui sont tous reliés et forment ce que l’on nomme les sutures qui sont en fait des articulations.

Les capacités de mouvement du crâne sont très réduites.

Les os doivent donc glisser aisément les uns à côté des autres un peu comme des plaques tectoniques qui doivent parfaitement se rejoindre.

Ils doivent être flexibles afin de protéger et nourrir le cerveau et pour que le système nerveux soit fonctionnel.

Si une tension se manifeste dans le crâne, elle peut provoquer une autre tension à distance.

L’ostéopathe pratique donc des techniques douces afin de rétablir le mouvement des os du crâne.

L’ostéopathie peut ainsi soulager les vertiges, les maux de tête, les problèmes visuels, les torticolis, etc.

Elle peut également intervenir pour les enfants présentant une déformation du crâne.


Que soigne l’ostéopathe ?


Bien sûr, il existe de nombreuses causes provoquant de sérieux symptômes que l’ostéopathe peut prendre en charge.

Il en est ainsi des blessures de sport, des mauvaises postures, des accidents.

Il peut traiter une mâchoire qui craque, un cou bloqué, un genou douloureux, une oreille qui siffle, une tête qui tourne

Les champs d’application de l’ostéopathie sont infinis.

Mais il peut également intervenir en cas de mauvaise alimentation ou d’un stress émotionnel intense qui en quelques temps affecte sévèrement la santé.

Imaginez un verre qui se remplit lentement d’eau et qui finit par déborder.

Le processus est le même pour un corps qui ne parvient plus à compenser et finit par manifester des symptômes douloureux.

L’ostéopathe axe sa réflexion sur les causes plus que sur les symptômes.

Les techniques qu’il applique sont destinées à aider votre corps à se réparer par lui-même pour exprimer un meilleur équilibre.


Qu’est ce que l’ostéopathie aquatique ?


L’ostéopathie aquatique est une technique peu connue et encore peu pratiquée en France.

Elle consiste à plonger le patient lesté de flotteurs dans une eau à 35°C de façon à obtenir une totale détente musculaire.

L’effet de cet eau chaude est antalgique (contre la douleur) et sécurise le patient qui peut vraiment lâcher prise.

L’ostéopathe peut alors entreprendre un travail sur l’émotionnel avec plus d’efficacité.

A noter qu’une séance d’ostéopathie aquatique est toujours précédée d’une séance sur table et est soumise à l’appréciation du praticien après évaluation.

L’ostéopathie aquatique est indiquée dans le traitement :

  • des douleurs post-opératoires ou post-traumatiques
  • des douleurs chroniques
  • des troubles émotionnels
  • après amputation

Comment l’ostéopathie soigne le stress ?


L’ostéopathe prend en charge le stress et l’anxiété en localisant les organes bloqués par la tension nerveuse.

Il parvient ainsi à déterminer et traiter les symptômes physiques directement liés à l’angoisse.

Il met en oeuvre des techniques respiratoires, viscérales et crâniennes douces et progressives de façon à rétablir la mobilité normale des organes.

Souvent le patient ressent un sentiment de libération et livre ses émotions par des larmes, des rougeurs.

Il avouera se sentir vidé après la séance.

Ces techniques spécifiques permettent de traiter :

  • le syndrome dépressif
  • les crises d’angoisse
  • les crises de tétanie
  • les troubles du sommeil
  • le burn-out
  • les douleurs liées à la fibromyalgie
  • les contractures musculaires liées au stress

Que ressent un ostéopathe ?


L’ostéopathe prodigue le soulagement de la douleur par ses mains.

Et comme elles sont son seul outil pour guider sa compréhension, il apprend très tôt à écouter et observer avec ses mains.

Il s’en sert tout d’abord pour discerner les tissus, il parvient à différencier un os, un tendon, un ligament et relie sa douleur à un organe.

Il connait parfaitement les limites de mobilité naturelles du corps humain et localise précisément les blocages.

La palpation lui fournit donc la réponse à ses interrogations.

Il lui suffit par exemple de palper l’abdomen pour ressentir les blocages provoquant ainsi des troubles digestifs et générés par le stress.

L’ostéopathe ressent bien souvent les stigmates de votre vécu qui entrainent des douleurs entretenues par le secret et le silence.

Il n’en connait pas les causes précises mais parvient à lier les effets néfastes.


Comment se passe une séance chez l’ostéopathe ?


La première consultation d’un ostéopathe dure en moyenne 45 minutes à une heure et se déroule en quatre étapes.


     1- L’entretien

Le praticien vous découvre, il fait donc une approche de compréhension de votre problème.

Il analyse donc votre exposé détaillé puis prend connaissance de votre dossier médical s’il y a lieu.

Ce premier contact aussi nommé anamnèse définit donc votre douleur ou votre gêne dans la perspective de son traitement.

 

     2- L’examen ostéopathique

L’ostéopathe procède ensuite à un examen complet de l’intégralité de votre corps même si votre douleur est localisée.

Vous devez admettre qu’un mal de dos peut être provoqué par un problème de cheville et créer par exemple des troubles digestifs.

Laissez faire le praticien pour qu’il établisse un bilan complet et tire ses conclusions sur votre mal.

Il pourra tout aussi bien vous aiguiller pour d’autres faiblesses pouvant potentiellement causer d’autres maux futurs.

Au cours de cet examen, l’ostéopathe peut également accomplir des gestes médicaux comme la prise de tension artérielle, une écoute pulmonaire ou des tests neurologiques.

 

     3- La mise en place du traitement

L’ostéopathe entame un travail de correction de façon à libérer les tensions.

Les méthodes appliquées diffèrent en fonction des symptômes.

Elles peuvent être douces ou plus toniques par un système de contracté/relâché.

Elles peuvent aussi être structurelles (les fameuses manipulations qui font craquer les os) pour rétablir la mobilité.

 

     4- Fin de la séance

Votre ostéopathe vous fait part de ce qu’il a décelé durant la consultation, de l’orientation qu’il préconise pour le traitement et vous indique parfois des pistes de phytothérapie, de compléments alimentaires ou d’homéopathie.

Il peut également vous conseiller des changements dans votre vie quotidienne comme une adaptation de votre poste de travail, un changement de posture de sommeil ou une modification alimentaire majeure.

ostéopathe ordonnance ou pas
          Pas besoin d’ordonnance pour consulter un ostéopathe

Ostéopathe comment s’habiller ?


Une séance chez l’ostéopathe nécessite une tenue vestimentaire légère.

Certains praticiens préfèrent que le patient soit en sous-vêtements pour faciliter l’examen.

Le port de vêtements souples et fins comme le débardeur, le tee-shirt, le legging ou le short sont aussi acceptés.


Quel temps de repos après une séance d’ostéopathie ?


Une séance d’ostéopathie peut avoir quelques effets secondaires bénins.

En effet, le patient peut ressentir une fatigue passagère, de légers vertiges ou une sensation de froid temporaire.

Par ailleurs, des douleurs peuvent persister pendant quelques jours.

Mais si elles se poursuivent au-delà d’une semaine, il est recommandé d’envisager une nouvelle séance.

Votre praticien vous conseillera également de ne pas porter de charges lourdes ou d’éviter de pratiquer un sport intensif à la suite de votre séance d’ostéopathie pour ne pas fausser les résultats des manipulations.


Quels sont les dangers de l’ostéopathie ?


En règle générale, l’ostéopathie n’est pas dangereuse.

Cependant, les compétences du praticien doivent être parfaitement fiables et reconnues et son diagnostic doit être posé dès la première consultation.

Il existe de plus de nombreuses contre-indications :

  • lors des poussées d’arthrose
  • les fractures
  • les entorses
  • les traumatismes crâniens
  • les AVC
  • les hémorragies
  • les infarctus
  • les tumeurs osseuses
  • l’ostéoporose

Elle n’a pas non plus vocation à prendre en charge des maladies très problématiques comme :

  • la maladie d’Alzheimer
  • la maladie de Parkinson
  • la sclérose en plaque
  • le cancer
  • les maladies auto-immunes
  • les maladies infectieuses
  • les maladies inflammatoires
  • les maladies psychiatriques

L’ostéopathe doit être en mesure de jauger la situation et d’orienter son patient vers un suivi médical classique lorsque nécessaire.

Il faut également savoir que l’ostéopathe ne peut procéder à des manipulations cervicales sans certificat du médecin du patient et ne peut prendre en charge les bébés de moins de 6 mois.

Il n’a pas non plus le droit d’utiliser des instruments particuliers pour traiter son patient.


Quels sont les tarifs de l’ostéopathe ?


Un ostéopathe exerce sous le statut indépendant, déclaré à son Agence Régionale de Santé (ARS) afin d’obtenir un numéro ADELI lui permettant de s’établir légalement.

L’ostéopathie est une profession libérale encadrée par les autorités de santé mais ses tarifs de prestations sont libres.

En règle générale, une séance évolue entre 50 et 85 euros en fonction des régions.

Les séances destinées aux nourrissons sont très souvent facturées entre 40 et 50 euros.

Certains praticiens appliquent le même tarif lorsqu’ils doivent soigner des enfants, des adolescents ou des chômeurs.

Si l’ostéopathe se déplace à domicile, le coût de sa prestation est généralement majorée de 10 à 15 euros.

A noter que les séances d’ostéopathie ne sont pas conventionnées et donc non remboursées par l’assurance maladie.

Elles peuvent toutefois l’être si l’ostéopathe est reconnu comme médecin conventionné de secteur 1.

Dans ce cas, les séances sont remboursées par la Sécurité Sociale à hauteur de 70%.

Certaines mutuelles pratiquent également des remboursements sur un certain nombre de séances à des conditions plus ou moins avantageuses.

ostéopathe prix séance
                  Remboursement ostéopathe

Quelle différence entre kiné et ostéopathe ?


A la différence de l’ostéopathe, le kinésithérapeute fait partie des professions paramédicales encadrées par le Code de la Santé.

Ainsi donc, les séances peuvent être prescrites par le médecin et remboursées par la Sécurité Sociale (60%).

Si un ostéopathe se forme en 3 à 6 années d’études dans une des 75 écoles de France, le masseur-kinésithérapeute doit valider un Diplôme d’Etat pour pouvoir exercer.

De plus, les champs d’action du kiné sont sensiblement différents.

Il intervient en cas de :

  • problème musculaire ou articulaire
  • troubles moteurs
  • séquelles d’opération chirurgicale

Il assure également la rééducation nécessaire après un accident, le rétablissement des fonctions de l’appareil locomoteur ou encore la réduction des difficultés respiratoires.

Ses techniques d’intervention sont :

  • les massages
  • la correction des postures
  • la mobilisation des articulations
  • la mécanothérapie
  • la réalisation de contentions, d’appareils de rééducation
  • la pressothérapie
  • la relaxation neuromusculaire
  • l’électro-physiothérapie
  • la thermo-thérapie
  • la balnéothérapie
  • l’hydrothérapie

Quelle est la différence entre ostéopathe et chiropracteur ?


Si un kinésithérapeute doit sa formation à un diplôme d’Etat validé en 4 années d’études, un chiropracteur suit une formation durant 6 années auprès de l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie, seule école française.

Si le kiné axe son activité sur la rééducation fonctionnelle et la réadaptation corporelle, le chiropracteur est un spécialiste de la colonne vertébrale.

Il exerce sous le statut de thérapeute indépendant que le patient est libre de consulter sans avis médical.

Il est toutefois déclaré auprès de son Agence Régionale de Santé (ARS) pour valider son autorisation d’exercice.

Son intervention se traduit par l’application de techniques nommées ajustements qui sont des manipulations douces, précises et indolores.

Il pratique également la kinésiologie appliquée, une technique d’évaluation des aspects structurels, chimiques et émotionnels par test musculaire.

La particularité du chiropracteur réside dans le fait que ses manipulations se concentrent uniquement sur la colonne vertébrale qu’il lie au système nerveux.

Il décèle et traite ainsi fréquemment des subluxations de la colonne vertébrale qu’il corrige par pressions et ajustements.

Il peut aussi résoudre des problèmes chroniques comme les vertiges, les troubles urinaires, gynécologiques, digestifs.

Le chiropracteur est plus difficile à trouver que l’ostéopathe ou le kinésithérapeute à défaut du nombre suffisant de praticiens formés chaque année.


Les bienfaits de l’ostéopathie


L’ostéopathie est une spécialité qui peut traiter de nombreux problèmes de santé.

Elle ne se cantonne pas aux douleurs musculosquelettiques mais peut être une alternative pour soigner des troubles digestifs, urinaires, neurologiques et même intervenir sur le système cardio-vasculaire.

L’ostéopathe peut aussi prendre en charge des troubles oto-rhino-laryngologiques ou pulmonaires.

Son champ d’action est très vaste et le soulagement qu’il peut apporter est bien différent de la kinésithérapie.

Vous avez mal à l’épaule ?

Il est peut-être de bon conseil de vous indiquer le chemin de l’ostéopathe.

Il sera peut-être le seul à lier votre douleur à un organe en souffrance pour parvenir à résoudre votre problème.

A présent, vous pouvez choisir sa spécialité en connaissance de cause.

Et pour en découvrir toujours plus, je vous recommande l’Atlas des techniques ostéopathiques (#aff) qui décrit en images 450 techniques de manipulations courantes.

techniques ostéopathe

Lire aussi :

Comment faire passer une sciatique rapidement ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer