Soigner une Infection Urinaire Naturellement et Vite !

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Infection urinaire que faire ?


La cystite ou l’infection urinaire est un problème de santé global qui entraine environ 8 millions de consultations médicales chaque année dans le monde.

Il s’agit de l’infection bactérienne dominante et les femmes sont les plus touchées pour des raisons anatomiques.

Comment attrape-t-on une cystite ?

Comment traiter une infection urinaire ?

Comment reconnaître une cystite interstitielle ?

Je tenais à partager ce dossier complet sur ces problèmes rénaux très douloureux ainsi que les remèdes et moyens de prévention que l’on peut mettre en oeuvre pour stopper ces infections récalcitrantes.

Oui moi aussi, je connais cette douleur !


Qu’est ce que la cystite ?


La cystite aussi connue sous l’appellation infection basse de l’appareil urinaire est une inflammation des reins.

Elle est plus fréquente chez la femme car son urètre est plus court que celui de l’homme et est plus proche de l’anus.

L’urètre est l’ultime structure tubulaire de l’appareil urinaire qui mène l’urine des reins jusqu’à l’extérieur.

L’urètre d’une femme mesure environ 4cm quand celui de l’homme mesure de 15 à 25cm.


Les causes de la cystite


La cause la plus commune de la cystite aiguë est une infection bactérienne bien souvent provoquée par une bactérie du nom de escherichia coli.

Normalement, la sphère urinaire est stérile mais parfois des bactéries logées sur la peau pénètrent par l’urètre et migrent vers l’appareil urinaire déclenchant ainsi l’infection.

Cystite : les facteurs de risques

Les facteurs les plus importants à l’origine de la cystite sont :

– la constipation
– le sexe
– un manque d’eau
– un rhume


Infection urinaire symptome


Les symptômes cliniques de la cystite sont :

– la pollakiurie ou l’envie fréquente d’uriner
– la dysurie ou une miction douloureuse associée à une sensation de brûlure
– une douleur au bas ventre
– une urine trouble
– une hématurie ou du sang dans les urines

La fièvre peut également faire partie du tableau clinique.

comment soigner une infection urinaire naturellement
              Comment soigner une infection urinaire rapidement

Le diagnostic de la cystite


Votre médecin peut vous prescrire un examen urinaire qui permet l’identification de la bactérie qui provoque l’infection.

Il est très important de ne prendre aucun antibiotique avant le résultat de ce test pour ne pas conduire à un faux négatif.

Pour faire ce test, vous devez collecter un échantillon d’urine pour le remettre à un laboratoire d’analyses.

La culture est alors effectuée afin de déterminer quel antibiotique peut stopper le développement de la bactérie.

Le résultat intervient généralement en 2 à 3 jours.

A l’issue de cet examen, le médecin met en place le traitement adéquat et surtout l’antibiotique le plus efficace pour éradiquer la bactérie en cause.


L’évolution de la cystite


Dans certains cas, l’infection peut se résoudre par elle-même et guérir spontanément.

Mais la plupart des infections urinaires sont facilement traitées si elles sont prises à temps.

Un traitement tardif peut mener à certaines complications telles qu’une propagation de l’infection dans les reins, d’où l’importance d’un diagnostic et d’un traitement rapides.

Lire aussi : Calculs rénaux traitement naturel


Comment éviter les infections urinaires ?


Quelques gestes simples peuvent vous préserver de ce type d’infection très désagréable :

 

  • Boire beaucoup d’eau pour éliminer

Bien sûr, vous devez boire beaucoup d’eau lorsque vous souffrez d’une cystite afin d’éliminer les bactéries logées dans les reins, la vessie et l’urètre.

En revanche, si vous prenez des antibiotiques, veillez à limiter votre consommation pour ne pas trop le diluer et l’empêcher de lutter contre l’infection.

Si vous souhaitez éviter tout risque de cystite, vous devez boire de l’eau en abondance et régulièrement.

Pour lutter réellement contre l’infection, pensez à doubler votre consommation habituelle jusqu’à disparition des symptômes.

 

  • Vider la vessie régulièrement

Faites en sorte de ne pas garder l’urine trop longtemps et soulagez-vous régulièrement.

Pensez également à vider la vessie rapidement après tout rapport sexuel.

 

  • Douche ou bain ?

Privilégiez la douche au bain durant une crise et portez des sous-vêtements en coton et des vêtements amples.


Cystite traitement naturel


  • Cranberry cystite

Vous pouvez consommer directement le fruit ou bien choisir un supplément de cranberry (#aff).

La cranberry (canneberge) aide à expulser les bactéries et les empêche d’adhérer aux parois des reins, ce qui accélère la guérison de l’infection.

Antibiotique naturel et doux, la canneberge est très intéressante en cure de prévention d’une durée de 3 à 6 mois pour éviter toute récidive.

 

  • Vitamine C et cystite

La vitamine C s’attaque directement aux bactéries par son acidité.

Ainsi, si votre urine est plus acide, les bactéries ne supporteront plus cet environnement.

Choisissez une vitamine C liposomale (#aff) pour une meilleure absorption.

 

  • Probiotiques flore intime

Le yaourt entier ou les probiotiques aident également à combattre l’invasion des bactéries.

Le yaourt contient une bactérie bénéfique nommée lactobacillus acidophilus qui va directement s’attaquer aux bactéries néfastes et les détruire.

Les probiotiques pour la flore intime (#aff) repoussent la bactérie e.coli, les candida albicans et toute infection fongique.

 

cystite remède naturel

  • La chaleur

Appliquer une bouillotte chaude sur le bas ventre permet de réduire la douleur, la sensation de brûlure permanente et vous apporte un certain confort.

 

  • Huile essentielle origan

L’origan a des propriétés anti-inflammatoires puissantes qui éliminent rapidement les symptômes de la cystite.

Il est de plus un excellent anti-infectieux qui lutte efficacement contre tous types de pathogènes.

Son action anti-bactérienne à large spectre vient à bout des bactéries à l’origine de l’infection urinaire.

A noter qu’elle détient également des propriétés fongicide, parasiticide, antivirale et mycobactéricide.

Choisissez une huile essentielle d’origan de qualité (#aff) et traitez la cystite par le biais d’une goutte sur un sucre ou dans du miel 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours.

A noter que l’huile d’origan étant très puissante, elle ne doit pas être utilisée sur le long terme.


Infection urinaire remède rapide


Aux prémisses de la cystite quand vous sentez qu’elle est sur le point de se déclarer, il est essentiel de se jeter sur une bouteille d’eau et de la consommer rapidement.

En effet, le premier geste à avoir est de boire très très abondamment pour expulser le plus de bactéries de la vessie dès le départ.

Vous pouvez agrémenter votre eau de jus de citron frais pour son effet diurétique et légèrement antibiotique.

Vous pouvez aussi privilégiez la tisane de thym et ses vertus antimicrobiennes, antiseptiques et antivirales.

Limitez-vous à 3 tasses par jour sans dépasser une semaine d’utilisation.

A défaut d’antibiotique, les comprimés de D-Mannose (#aff), un sucre simple fabriqué par l’organisme mais non stocké dans le foie est une alternative efficace à envisager.

Il parvient à détruire les bactéries et stopper l’infection urinaire par des prises de 500mg toutes les 2-3 heures (2 à 4 grammes par jour) pendant au moins 5 jours.

Il est également très efficace contre la cystite interstitielle.


Qu’est ce que la cystite interstitielle ?


A la différence de la cystite aiguë, la cystite interstitielle est une inflammation de la vessie qui n’a pas de cause infectieuse.

Les symptômes sont identiques à une infection rénale avec la manifestation d’une douleur ou d’une pression qui peut s’accroître lorsque la vessie se remplit.

L’envie d’uriner est alors plus fréquente mais ne soulage ni la douleur ni la pression.

Ces symptômes peuvent être intermittents ou devenir constants.

La cause exacte de cette affection est inconnue mais certains facteurs semblent l’encourager, tels que :

  • les matières fécales qui semblent propager des substances toxiques irritant les reins
  • une réaction auto-immune
  • l’hérédité
  • une infection
  • une allergie

Bien que la cystite interstitielle présente les mêmes symptômes que l’infection urinaire, elle ne répond à aucun traitement antibiotique.

Pour traiter la cystite interstitielle, il est recommandé de :

– modifier son alimentation en supprimant les fruits acides, les plats épicés et en limitant le café

– entamer une thérapie pour renforcer les muscles pelviens

soulager cystite immédiatement


Infections urinaires à répétition


Par définition, l’infection urinaire est jugée à répétition lorsqu’elle se présente deux fois ou plus encore en un an.

 

  • Facteurs de risques

La première réaction à avoir est d’évaluer les facteurs de risques susceptibles de déclencher une cystite.

Quels sont les comportements qui contribuent au déclenchement d’une crise ?

Prenez-vous de l’âge ?

Manquez-vous d’hygiène ?

 

  • Le diagnostic

Le second point cette fois anatomique est analysé par votre urologue.

Votre urine est-elle bloquée par des calculs ?

Présentez-vous une anormalité anatomique expliquant ces récidives ?

 

  • La prévention de la récidive

Dans tous les cas, l’infection urinaire récidivante dépend directement de ces deux causes : l’environnement ou un problème anatomique.

La cause environnementale majeure est très certainement l’insuffisance de l’apport hydrique.

Nombre de femmes n’aiment pas l’eau et oublient de s’hydrater suffisamment chaque jour.

A terme, la déshydratation chronique mène à l’infection urinaire.

De la même façon, nombre de personnes retiennent l’urine trop longtemps en oubliant de l’évacuer quand il faut en moyenne uriner 6 à 10 fois par jour.

L’urine accumulé se charge en bactéries qui se multiplient et colonisent la vessie avant de déclencher les symptômes de la cystite.

 

  • Ménopause et cystite

La ménopause est une période de la vie de la femme durant laquelle se produisent des changements majeurs au niveau des tissus qui s’amincissent et une baisse du PH dans l’urètre et les reins.

De plus, le vagin développe des bactéries pathogènes susceptibles de se développer et de coloniser les reins.

A cela s’ajoute le changement de PH qui aide les bactéries à proliférer.

Il est donc capital de traiter les infections vaginales en premier lieu pour éviter toute infection urinaire récidivante.


Les complications de la cystite


Une cystite mal traitée ou qui ne répond pas aux antibiotiques est susceptible de dégénérer.

L’infection se propage alors aux reins et déclare une pyélite ou une pyélonéphrite.

La pyélite est une inflammation aiguë des parois du bassinet du rein.

La pyélonéphrite est le terme médical employé pour associer pyélite et néphrite lorsqu’elles se déclarent ensemble.

Dans ce cas, il s’agit d’une infection du bassinet (pyélite) et du parenchyme rénal (néphrite), une urgence médicale.

Ces complications se manifestent le plus souvent par de la fièvre associée à des douleurs dans le dos et le flanc.


Comment soigner une infection urinaire ?


La cystite est un problème fréquent qui répond à différents facteurs qu’il ne faut pas négliger.

Que ce soit l’hygiène, une hydratation insuffisante, un problème anatomique ou des problèmes digestifs, il faut faire barrage aux bactéries pour ne pas tomber dans le piège de l’infection urinaire récidivante qui affecte les reins.

Il existe des remèdes simples permettant de soulager la cystite comme il existe des suppléments et plantes permettant de mener à bien une prévention efficace.

L’infection urinaire est douloureuse et gênante. Il ne faut pas la prendre à la légère et ne pas la soigner.

Evitez les complications en agissant vite.


Cet article contient des liens affiliés faisant écho à mes recommandations.
Je participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour reverser des commissions par le biais des liens amazon.fr
Ce processus n’entame en rien mes opinions mais chacun de vos achats aide ce blog à vivre. – Marie


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer