Fasciite Plantaire Traitement Naturel – 8 Astuces

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

La fasciite plantaire est la cause la plus fréquente de douleurs au talon chez l’adulte.

Les coureurs en sont souvent victimes puisque 10% d’entre eux en souffrent.

Mais elle n’est pas réservée aux athlètes.

Cette douleur est particulière.

Elle va elle vient, se révélant intense le matin au réveil pour s’estomper lentement au fil de chaque pas.

S’asseoir de façon prolongée complique aussi la fasciite au moment où on se lève.

Mais là encore, quelques pas sont nécessaires pour que la douleur devienne supportable.

Mais qu’est ce que la fasciite plantaire et comment venir à bout de cette douleur vive mais intermittente ?

Il existe des méthodes naturelles et des conseils avisés pour vraiment la traiter et s’en débarrasser avant qu’elle devienne chronique.


Le rôle de la fascia plantaire


La fascia plantaire est un long tissu conjonctif qui s’étend du talon à la base des orteils.

Elle soutient la voûte plantaire puis vient s’insérer dans l’os du talon que l’on nomme le calcanéum jusqu’à la tête des métatarses.

De son côté, le tendon d’Achille s’insère à l’arrière du calcanéum.

La fascia plantaire agit comme la corde d’un arc.

Elle est un stabilisateur de l’arc longitudinal du pied.

douleur fascia plantaire


Qu’est ce que la fasciite plantaire ?


La fascia plantaire est constituée de trois bandes : la médiane, la centrale et la latérale.

L’aponévrose est la part centrale de la fascia plantaire.

Comme nous l’avons vu, la fascia plantaire s’insère dans le calcanéum et s’étend ensuite en s’élargissant et en s’amincissant vers les orteils.

La douleur ressentie est due à l’inflammation de l’aponévrose à l’issue d’une tension répétitive.

Lorsque vous marchez, les ligaments de la fascia plantaire s’étirent à chaque fois que le pied touche le sol.

Si ces ligaments s’étirent excessivement, des dommages sur les tissus se déclarent et la douleur se manifeste.


Fasciite plantaire symptômes


La douleur peut s’intensifier au cours d’exercices prolongés, en restant longtemps debout, et particulièrement au réveil, lors des premiers pas de la journée.

De la même façon, le fait de rester assis ou allongé longuement fait disparaître la douleur qui ressurgit violemment lorsque vous vous levez.

Marcher ou faire des étirements la soulage progressivement.


Fasciite plantaire diagnostic


Les ultrasons tout comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM) permettent de révéler la fasciite plantaire, même s’il est difficile de diagnostiquer une rupture de la fascia plantaire avec les ultrasons.

L’échographie permet de déterminer si la fascia plantaire présente une déchirure ou si elle est seulement inflammée.


Le traitement de la fasciite plantaire


Le traitement de la fasciite plantaire est essentiellement :

  • le repos
  • la glace
  • des médicaments anti-inflammatoires
  • des inserts de chaussures
  • des étirements du talon d’Achille
  • plus rarement des infiltrations

Le dernier recours si les symptômes se prolongent au-delà de 6 mois est la chirurgie.


Comment soigner la fasciite plantaire ?


  • Fasciite plantaire exercice

La pire des choses lorsqu’on souffre de fasciite plantaire est l’étirement de la fascia.

Puisqu’elle est inflammée et douloureuse, pourquoi aggraver le mal ?

Le mieux à faire est d’étirer les muscles opposés.

Asseyez-vous et posez votre pied sur le genou de la jambe opposée, saisissez vos orteils et repliez-les vers le bas.

Relâchez puis repliez de nouveau une dizaine de fois.

Contrairement à ce que vous pensez, le fait d’étirer les muscles opposés envoie des signaux à la partie blessée car tout est inter-connecté.

Lorsque vous contractez un muscle, le muscle opposé s’étire et se relaxe de la même façon.

Si vous avez des doutes, évaluez votre douleur sur une échelle de 0 à 10 maintenant puis procédez à cet exercice simple.

Pratiquez-le une dizaine de fois puis réévaluez votre douleur.

Elle aura sûrement franchement diminué.

Faites cet exercice plusieurs fois par jour pendant deux semaines.

massage plantaire

 

  • Prenez de la vitamine D

Faites une cure de vitamine D3 en hiver.

En été, profitez du soleil pour la fabriquer naturellement.

La vitamine D est un puissant anti-inflammatoire.

Prenez une forte dose, une vitamine D naturelle à 10000UI (#aff) ou un bain de soleil prolongé, et vous vous apercevrez que toute douleur ressentie, qu’il s’agisse d’un mal de dos ou de votre gêne au pied, va commencer à disparaître en quelques heures.

 

  • Aponévrosite plantaire et alimentation

Faites attention à ce que vous mangez et notamment à tout ce qui ne sert à rien et est mauvais pour la santé.

Trois choses sont vraiment à bannir :

  • la farine raffinée
  • le sucre raffiné
  • les huiles raffinées

Elles sont les sources directes du phénomène inflammatoire de votre organisme.

Si vous vous décidez à remplacer les huiles traditionnelles de soja, de tournesol, de colza, etc, qui ne sont pas vraiment des huiles végétales mais des huiles de graines traitées chimiquement, vous en tirerez de nombreux bénéfices pour la santé.

Privilégiez l’huile d’olive, d’avocat, de noix de coco qui, elles, sont réellement des huiles végétales et apportent de nombreux bienfaits à l’organisme.

Vous ressentirez là aussi une nette amélioration de vos douleurs et finirez par oublier la fasciite plantaire simplement en changeant de régime alimentaire.


Fasciite plantaire traitement naturel


  • Le froid

Appliquer de la glace ou un spray réfrigérant (#aff) aide à réduire la douleur et l’inflammation.

Cette thérapie par le froid doit être menée plusieurs fois par jour et notamment lorsque la douleur est présente.

Il est recommandé de faire cette application 10 minutes chaque heure lorsque la fasciite se déclare puis 3 fois par jour lorsque les symptômes s’atténuent.

 

  • La talonnette

Si votre talon est douloureux, il est très recommandé de porter un protège-talon doté d’un coussinet en gel silicone (#aff).

Il protège la zone et calme l’inflammation du talon, vous apportant ainsi un confort à la marche reposant.

 

  • Aponévrosite plantaire semelles

Des semelles orthopédiques sont particulièrement recommandées si vous avez les pieds plats ou en cas de surpronation.

Elles vous sont indispensables pour corriger vos mouvements de pied et prévenir la douleur.

Optez pour des semelles qui soutiennent la voûte plantaire (#aff) pour atténuer vos douleurs aux pieds mais aussi au bas du dos et aux genoux.

 

  • L’attelle de nuit

Il existe des attelles destinées à la fasciite plantaire qu’il est conseillé de porter la nuit.

Elles sont très indiquées pour éviter la contraction du pied durant le sommeil, raison pour laquelle vous ressentez de la douleur au réveil, dès que vous posez le pied au sol.

Cette attelle de nuit respirante et légère (#aff) apporte énormément de soulagement et peut même résoudre votre problème de fasciite car elle soutient la fascia, le tendon d’Achille et les muscles des mollets, et évite toute contraction durant votre sommeil, permettant ainsi une guérison progressive de la lésion.

 

  • Le magnésium

Soulager la fasciite plantaire passe aussi par la relaxation des tendons.

Pour cela, le magnésium est essentiel.

Un dosage de 300mg de bisglycinate de magnésium (#aff) au coucher est hautement recommandé.

Cette forme de magnésium est plus assimilable et ne pose aucun problème de transit intestinal.

 

  • Le curcuma

Le curcuma tient ses puissants effets anti-inflammatoires de la curcumine qu’il contient.

Prendre un complément de curcuma est donc une option sérieuse de remplacement des anti-inflammatoires traditionnels.

Optez pour un supplément de curcumine hautement biodisponible (#aff) pour profiter de tous ses bienfaits.

Faites une cure d’une vingtaine de jours pour évaluer son efficacité, à raison de 3 prises par jour au cours des repas.


Comment guérir d’une fasciite plantaire ?


La cause majeure de la fasciite plantaire est une tension excessive exercée de façon répétitive.

Lorsqu’elle se déclare, il est important de ne pas négliger le repos qu’elle nécessite.

Ce n’est pas parce que vous allez interrompre votre activité sportive pendant deux semaines que vous allez perdre votre capital musculaire.

L’essentiel ici est de ne pas négliger son traitement pour que cette douleur soudaine ne devienne pas chronique.

Pensez donc à corriger la posture de vos pieds, à procéder à des exercices simples pour soulager la fascia, à supprimer les aliments inflammatoires qui accroient vos douleurs, et à introduire quelques suppléments qui viendront calmer la gêne et traiter la blessure en profondeur.


Foire aux Questions


Quels sont les déclencheurs de la fasciite plantaire ?

L’aponévrosite plantaire est le résultat d’un étirement excessif de la fascia.
Elle peut se produire notamment si vous courez sur des surfaces trop dures ou en descente, si vous avez tendance à courir sur l’avant pied ou appliquez une mauvaise technique de course.
Bien sûr, le port de chaussures inadaptées à votre activité est un facteur majeur.

 

Fasciite plantaire quel temps de guérison ?

Le temps de guérison d’une fasciite plantaire est très variable.
Elle évolue entre quelques jours si elle n’est pas négligée à 6 à 8 semaines si elle devient chronique.
La guérison est accélérée par une prise en charge rapide, un temps de repos respecté et des changements alimentaires appropriés.

 

Quel spécialiste consulter pour soigner une fasciite plantaire ?

Le premier réflexe est de consulter un podologue pour évaluer votre fasciite plantaire.
Il peut vous prescrire radiographie, échographie ou IRM.
En cas d’anomalie détectée, il vous orientera vers un chirurgien orthopédiste.
S’il décèle des problèmes de tendons, muscles, articulations ou ligaments, il vous orientera vers un rhumatologue, qui est le spécialiste de l’appareil locomoteur.

 

Fasciite plantaire et ostéopathie

Un ostéopathe peut vous aider à solutionner votre problème de fasciite plantaire.
Il procède à un examen clinique complet et détermine les zones du corps qui influencent votre pied.
Ainsi, il peut déceler un blocage à différents niveaux (cheville, genou, hanche, vertèbre).
Il peut également vous indiquer une mauvaise posture qui influence la répartition du poids sur les pieds et déclenche la fasciite.

* Lire aussi :

10 remèdes naturels contre les ampoules aux pieds


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer