Hyperthyroïdie – 10 Remèdes Naturels à Tester

Certains articles contiennent des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre.

Découvrez comment gérer l’hyperthyroïdie naturellement avec des remèdes efficaces et des conseils pratiques. Régulez votre thyroïde pour un bien-être optimal.


L’hyperthyroïdie est une affection qui accélère les processus métaboliques du corps, et oblige la personne à lutter contre une pléthore de symptômes et de manifestations physiques.
Elle est le résultat d’un excès d’hormones thyroïdiennes, déclenchant une cascade d’effets pouvant perturber divers aspects de la vie quotidienne.

Dans cet article, nous abordons l’hyperthyroïdie en explorant ses symptômes, ses méthodes de diagnostic, ses traitements conventionnels et ses remèdes naturels. Rejoignez-nous alors que nous examinons les complexités de l’hyperthyroïdie, dans le but d’éclairer ses subtilités et de vous doter des connaissances nécessaires pour mieux gérer votre santé.


Qu’est ce que la thyroïde ?


La thyroïde est une glande en forme de papillon située au bas du cou.
Son rôle est de fabriquer des hormones :

– la thyroxine ou T4
– la triiodothyronine ou T3

Ces hormones sont impliquées dans trois fonctions essentielles :

  • le métabolisme
  • le mouvement
  • le psychisme

ou est la thyroïde


Qu’est ce que l’hyperthyroïdie ?


L’hyperthyroïdie se traduit pas un taux élevé d’hormones qui engendre un augmentation des trois fonctions thyroïdiennes majeures.
Il en découle une accélération du métabolisme, du mouvement et du psychisme.


Quels sont les symptômes de l’hyperthyroïdie


L’hyperthyroïdie se manifeste par de multiples symptômes, reflétant l’état métabolique accéléré du corps :

  • Sensibilité à la chaleur : Les personnes atteintes d’hyperthyroïdie éprouvent souvent une sensibilité accrue à la chaleur, ce qui entraîne un inconfort dans des environnements chauds et une tendance accrue à transpirer.
  • Appétit accru : Le métabolisme accéléré entraîne une augmentation de la faim, provoquant une sensation d’appétit accrue malgré une éventuelle perte de poids.
  • Transit intestinal modifié : L’hyperthyroïdie peut perturber les mouvements intestinaux normaux, entraînant une fréquence accrue et des altérations de la consistance des selles, telles que la diarrhée.
  • Perte de poids : Malgré une augmentation de l’appétit, les individus peuvent paradoxalement connaître une perte de poids en raison d’un métabolisme rapide.
  • Anxiété : Le déséquilibre hormonal associé à l’hyperthyroïdie peut entraîner une augmentation des sentiments d’anxiété, accompagnée de troubles cognitifs et de difficultés de concentration.
  • Tremblements : Les tremblements des mains sont fréquents chez les personnes atteintes d’hyperthyroïdie, attribués aux mouvements accélérés causés par une activité métabolique accrue.
  • Transpiration : La transpiration excessive, même en l’absence d’effort physique ou de températures élevées, est un symptôme courant de l’hyperthyroïdie.
  • Insomnie : Des perturbations du sommeil, notamment des difficultés à s’endormir et des réveils nocturnes fréquents, sont souvent signalées par les personnes atteintes d’hyperthyroïdie.

– Signes physiques de l’hyperthyroïdie

En plus des symptômes, l’hyperthyroïdie peut se manifester par des signes physiques remarquables:

  • Tachycardie : Les personnes atteintes d’hyperthyroïdie présentent souvent une augmentation du rythme cardiaque, dépassant généralement 100 battements par minute, reflétant la demande métabolique élevée sur le système cardiovasculaire.
  • Hypertension : L’hyperthyroïdie peut entraîner une pression artérielle irrégulière, avec une augmentation disproportionnée de la pression artérielle systolique par rapport à la pression artérielle diastolique.
  • Goitre : Un agrandissement de la glande thyroïde, appelé goitre, est fréquemment observé chez les personnes atteintes d’hyperthyroïdie, en particulier dans les cas associés à la maladie de Basedow.
  • Évanouissement : Des épisodes d’évanouissement peuvent survenir en raison d’arythmies cardiaques résultant de l’état hyperactif de la glande thyroïde.
  • Carence en thiamine : L’hyperthyroïdie peut épuiser les vitamines essentielles, en particulier la thiamine (vitamine B1), entraînant des carences se manifestant par des symptômes tels que la fatigue, la perte de poids et les douleurs abdominales.

– Diagnostic de l’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie est diagnostiquée par une évaluation complète, impliquant principalement des tests sanguins pour évaluer les taux d’hormones thyroïdiennes, par des mesures de TSH, T3 et T4.
Des dosages d’anticorps anti-récepteurs de la TSH sont réalisés pour identifier les causes auto-immunes, telles que la maladie de Basedow.

– Médication pour l’hyperthyroïdie

Les stratégies de traitement conventionnelles pour l’hyperthyroïdie visent à réguler les taux d’hormones.
Cela implique généralement la prescription de médicaments antithyroïdiens synthétiques ou de suppléments d’iode pour contrôler la fonction thyroïdienne.
Dans les cas graves ou en présence de complications telles qu’un goitre, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour traiter les anomalies thyroïdiennes sous-jacentes.yroïdie sont généralement dues à la fibrilation atriale ou à l’arythmie cardiaque.

hyperthyroïdie et fatigue


La tempête thyroïdienne


Si le taux hormonal devient incontrôlable et extrêmement élevé, une tempête de la thyroïde se déclare.
Cette épisode est une urgence médicale qui peut se déclarer chez un individu atteint d’hyperthyroïdie qui ne se traite pas ou à un patient qui présente un taux trop élevé.

La tempête thyroïdienne se manifeste par des signes précis comme :

– un mental altéré (confusion)
– de la fièvre
– une faiblesse intense
– des troubles de l’humeur
– des nausées et vomissements
– de la diarrhée
– un rythme cardiaque très élevé

hyperthyroïdie tsh


Hyperthyroïdie traitement naturel


1. Lycope

Le lycope (Lycopus europaeus) contient des composés qui peuvent aider à réduire la production d’hormones thyroïdiennes.
Traditionnellement utilisé pour les troubles thyroïdiens.

  • Effets secondaires potentiels
    – Des troubles gastro-intestinaux et des réactions allergiques peuvent survenir.
    – Une utilisation prolongée peut affecter la fonction thyroïdienne, il est donc essentiel de surveiller régulièrement les taux thyroïdiens.
  • Preuve scientifique
    – Certaines études suggèrent que le lycope peut aider à réguler la fonction thyroïdienne, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité.
  • Posologie et administration : Prenez une teinture mère de lycope (15-25 gouttes) deux fois par jour (aff).

2. Ortie

L’ortie (Urtica dioica) est riche en minéraux et en vitamines, dont l’iode, qui soutient la fonction thyroïdienne.
Elle peut aider à réguler les niveaux d’hormones thyroïdiennes.

  • Effets secondaires potentiels
    – L’ortie peut provoquer des troubles gastro-intestinaux légers ou des réactions allergiques chez certaines personnes.
  • Preuve scientifique
    – Des preuves scientifiques limitées soutiennent l’utilisation de l’ortie pour les troubles thyroïdiens.

    Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir son efficacité.
  • Posologie et administration : Prenez une teinture mère d’ortie (2 ml) une ou deux fois par jour (aff).

3. L-carnitine

La L-carnitine est un dérivé d’acide aminé qui peut aider à réduire les symptômes de l’hyperthyroïdie en ralentissant l’activité thyroïdienne.
Elle a été étudiée pour ses avantages potentiels dans les troubles thyroïdiens.

  • Effets secondaires potentiels
    – La L-carnitine est généralement bien tolérée, mais des doses élevées peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux ou de la diarrhée chez certaines personnes.
  • Preuve scientifique
    – Certaines études suggèrent que la supplémentation en L-carnitine peut améliorer les symptômes de l’hyperthyroïdie, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité.
  • Posologie et administration : Prenez une dose de 1000 mg de L-carnitine deux à quatre fois par jour (aff).

4. Mélisse

La mélisse (Melissa officinalis) a des propriétés calmantes et peut aider à réduire les symptômes de l’hyperthyroïdie, tels que l’anxiété et les palpitations.

  • Effets secondaires potentiels
    – La mélisse est généralement bien tolérée, mais des doses élevées peuvent entraîner une sédation ou des troubles gastro-intestinaux chez certaines personnes.
  • Preuve scientifique
    – Certaines études suggèrent que la mélisse peut aider à réduire les taux d’hormones thyroïdiennes et améliorer les symptômes de l’hyperthyroïdie, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité.
  • Posologie et administration : Prenez un extrait de mélisse (2 ml) trois fois par jour (aff).

5. Aubépine

L’aubépine (Crataegus oxyacantha) a des bienfaits sur la santé cardiovasculaire et peut aider à réguler les troubles du rythme cardiaque associés à l’hyperthyroïdie, tels que la tachycardie et les palpitations.

  • Effets secondaires potentiels
    – L’aubépine est généralement bien tolérée, mais des doses élevées peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux ou des maux de tête chez certaines personnes.
  • Preuve scientifique
    – Des preuves scientifiques limitées soutiennent l’utilisation de l’aubépine pour l’hyperthyroïdie.

    Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir son efficacité.
  • Posologie et administration : Prenez un extrait d’aubépine (50 gouttes) à midi (aff).

6. Cornouiller

Le cornouiller (Cornus sanguinea) est traditionnellement utilisé en médecine à base de plantes pour les troubles endocriniens, y compris l’hyperthyroïdie.
Il peut aider à réguler la fonction thyroïdienne et à soulager les symptômes.

  • Effets secondaires potentiels
    – Le cornouiller est généralement bien toléré, mais des doses élevées peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux ou des réactions allergiques chez certaines personnes.
  • Preuve scientifique
    – Des preuves scientifiques limitées soutiennent l’utilisation du cornouiller pour l’hyperthyroïdie.

    Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir son efficacité.
    Posologie et administration : Prenez un macérat de bourgeons de cornouiller (50 gouttes) le soir (aff).

Les huiles essentielles contre l’hyperthyroïdie


1. Huile essentielle de myrrhe

La myrrhe (Commiphora myrrha) a des propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires et analgésiques.
Elle agit également comme régulateur endocrinien.
Elle agit ainsi contre l’hyperthyroïdie en contrecarrant son hyperactivité et combat les nodules thyroïdiens.

  • Précautions d’utilisation
    – L’huile essentielle de myrrhe doit être utilisée avec prudence, surtout pendant la grossesse ou si vous avez une peau sensible.
    Son ingestion n’est pas recommandée.
  • Application
    – Diluez 2 gouttes d’huile de myrrhe dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale (comme l’huile de coco ou l’huile de jojoba) pour un usage topique (aff).
    – Massez l’huile diluée sur la base du cou 3 à 4 fois par jour.

2. Huile essentielle de cumin

L’huile de cumin (Cuminum cyminum) est un antispasmodique, anti-infectieux, immunostimulant et apaisant.
Elle est également active dans le traitement de l’hyperthyroïdie car elle ralentit significativement son fonctionnement.

  • Précautions d’utilisation
    – L’huile essentielle de cumin doit être utilisée avec modération et évitée pendant la grossesse ou si vous avez des sensibilités cutanées.
  • Application
    – Diluez 2 à 3 gouttes d’huile de cumin dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale pour un usage topique (aff).
    – Massez l’huile diluée sur la base du cou ou des poignets.

3. Huile essentielle de marjolaine

L’huile de marjolaine (Origanum majorana) a la particularité de réduire les symptômes de l’hyperthyroïdie tels que les palpitations, la diarrhée, le stress et la transpiration excessive.

  • Précautions d’utilisation
    – L’huile essentielle de marjolaine est généralement sans danger pour un usage topique mais doit être évitée pendant la grossesse ou en cas d’antécédents d’épilepsie.
  • Application
    – Diluez 30 gouttes d’huile de marjolaine dans 10 ml d’huile végétale pour un usage topique (aff).
    – Massez l’huile diluée sur la base du cou ou de l’abdomen.
    – Vous pouvez également ingérer 1 à 2 gouttes d’huile de marjolaine sur un sucre 2 à 3 fois par jour avant les repas.

4. Huile essentielle de calament

Le calament est une plante de la famille des menthes.
Son huile essentielle est antispasmodique, carminative (stimule la motilité gastro-intestinale), sédative et anti-infectieuse.
Elle est intéressante pour l’hyperthyroïdie en raison de son action sur la sphère digestive.
Elle facilite le transit intestinal et les inconforts tels que l’aérophagie et les flatulences.

  • Précautions d’utilisation
    – L’huile essentielle de calament doit être utilisée avec prudence et évitée pendant la grossesse ou en cas de troubles hépatiques ou rénaux.
  • Application
    – Créez une synergie d’huiles essentielles en mélangeant des parties égales d’huile de myrrhe, de cumin, de marjolaine et de calament.
    – Diluez 3 gouttes du mélange dans 1 cuillère à soupe d’huile de support pour usage topique.
    – Massez l’huile diluée sur la base du cou ou des poignets.

– Conseils de sécurité généraux pour l’utilisation des huiles essentielles

– Effectuez toujours un test cutané avant d’utiliser les huiles essentielles en topique pour vérifier les réactions allergiques.
– Utilisez une huile végétale pour diluer les huiles essentielles avant de les appliquer sur la peau pour éviter les irritations ou les sensibilisations.
– Évitez d’ingérer des huiles essentielles sauf sous la supervision d’un professionnel de la santé qualifié.
– Gardez les huiles essentielles hors de portée des enfants et des animaux domestiques.
– Conservez les huiles essentielles dans un endroit frais et sombre, à l’abri de la lumière directe du soleil pour maintenir leur efficacité.


Complications de l’hyperthyroïdie lorsqu’elle n’est pas soignée


L’hyperthyroïdie non traitée peut avoir des conséquences graves sur la vie quotidienne, et ses effets peuvent dépasser ses symptômes usuels.
S’il est négligé ou mal géré, elle peut entraîner diverses complications affectant différents organes et systèmes du corps.
Certaines complications potentielles sont:

Problèmes cardiovasculaires: L’hyperthyroïdie non traitée peut exercer une pression sur le cœur, entraînant des affections telles qu’un rythme cardiaque irrégulier (arythmies), une hypertension artérielle et même une insuffisance cardiaque.
Ces complications cardiovasculaires peuvent accroître le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Santé osseuse: L’hyperthyroïdie chronique peut affaiblir les os et augmenter le risque d’ostéoporose, une affection caractérisée par des os fragiles et cassants.
Cela augmente la probabilité de fractures, en particulier chez les personnes âgées.

Tempête thyroïdienne: Dans les cas graves, l’hyperthyroïdie mal gérée peut évoluer vers une affection potentiellement mortelle appelée tempête thyroïdienne.
Cette urgence médicale est caractérisée par des taux extrêmement élevés d’hormones thyroïdiennes, entraînant des symptômes tels que confusion, fièvre, battements cardiaques rapides et même défaillance d’organes si elle n’est pas prise en charge.

Complications oculaires: Chez les individus atteints de la maladie de Basedow, des problèmes oculaires tels que des yeux saillants (exophtalmie) et des changements de vision peuvent survenir.
Cette affection, appelée ophtalmopathie de Basedow, provoque de l’inconfort, une altération de la vision et, dans les cas graves, des lésions du nerf optique.


Stratégies de prévention et de gestion


Prévenir les complications associées à l’hyperthyroïdie implique une détection précoce, un traitement approprié et des modifications du mode de vie.
Voici quelques stratégies à considérer:

Surveillance régulière: Respectez les rendez-vous de suivi avec votre médecin pour surveiller les taux d’hormones thyroïdiennes et évaluer l’efficacité du traitement.
Les analyses sanguines de routine et les tests de la fonction thyroïdienne sont essentiels pour suivre votre état et ajuster le traitement si nécessaire.

Tôlérance aux médicaments: Si des médicaments vous sont prescrits pour l’hyperthyroïdie, suivez votre plan de traitement avec diligence.
Prenez les médicaments comme prescrit, et informez votre médecin de tout effet secondaire ou préoccupation.
Évitez d’ajuster les dosages ou d’interrompre le traitement sans supervision médicale.

Choix de vie sains: Adopter un mode de vie sain peut soutenir la santé de la thyroïde et réduire le risque de complications.
Pensez à maintenir une alimentation équilibrée riche en nutriments, à faire de l’exercice régulièrement, à gérer efficacement le stress et éviter le tabac et la consommation excessive d’alcool.

Soin des yeux: Si vous souffrez de la maladie de Basedow et que vous présentez des symptômes oculaires, consultez un ophtalmologiste pour des soins spécialisés.
Les examens oculaires réguliers peuvent aider à détecter et gérer les complications oculaires associées à l’hyperthyroïdie.

Maintien de la santé osseuse: Protégez la santé osseuse en assurant un apport adéquat en calcium et en vitamine D par l’alimentation et les suppléments si nécessaire.
Pratiquez des exercices tels que la marche, le jogging ou l’entraînement en résistance pour renforcer les os et réduire le risque de fractures.

En priorisant les soins médicaux réguliers, en adhérant aux plans de traitement et en adoptant des habitudes de vie saines, vous pouvez réduire au minimum le risque de complications et optimiser votre bien-être général.


Comment soigner l’hyperthyroïdie naturellement ?


L’hyperthyroïdie est une affection complexe caractérisée par une glande thyroïde suractive, entraînant divers symptômes et signes physiques.

Cet article fournit des informations complètes sur les symptômes, le diagnostic, les médicaments conventionnels, les options de traitement naturel et les remèdes à base d’huiles essentielles.

Les points clés à retenir de cet article sont les suivants :

– L’hyperthyroïdie se manifeste par des symptômes tels que la sensibilité à la chaleur, une augmentation de l’appétit, une perte de poids, de l’anxiété et de l’insomnie, ainsi que des signes physiques tels que la tachycardie, l’hypertension et le goitre.
– Son diagnostic implique des analyses sanguines pour évaluer les taux d’hormones thyroïdiennes par les mesures des TSH, T3 et T4.
– Les options de traitement conventionnelles comprennent les médicaments antithyroïdiens synthétiques, la supplémentation en iode et l’intervention chirurgicale dans les cas graves.
– Les alternatives de traitement naturel, telles que les remèdes à base de plantes et les huiles essentielles, peuvent offrir des bienfaits pour la gestion de l’hyperthyroïdie.

N’oubliez pas que la gestion efficace de cette affection nécessite une collaboration entre le patient et les professionnels de santé pour élaborer un plan de traitement complet qui réponde aux besoins et aux préférences de chaque individu.
En prenant des mesures proactives et en recherchant des conseils professionnels, vous pouvez optimiser votre santé thyroïdienne et votre bien-être général.


FAQ: Hyperthyroïdie et mode de vie


Quels sont les causes de l’hyperthyroïdie ?

L’hyperthyroïdie peut être déclenchée par divers facteurs, et notamment une surproduction d’hormones thyroïdiennes ou une inflammation de la thyroïde. Dans certains cas, des affections comme la maladie de Graves ou des nodules thyroïdiens peuvent également en être la cause.

Comment peut-on ralentir l’hyperthyroïdie ?

Pour ralentir l’hyperthyroïdie, il existe plusieurs options de traitement, et notamment des médicaments antithyroïdiens pour réduire la production d’hormones thyroïdiennes, des traitements à l’iode radioactif pour détruire les cellules thyroïdiennes hyperactives, ou dans certains cas, une intervention chirurgicale pour enlever une partie de la thyroïde.

Est-ce que l’hyperthyroïdie peut guérir d’elle-même ?

Dans certains cas, l’hyperthyroïdie peut disparaître spontanément, surtout si elle est due à une inflammation temporaire de la thyroïde. Cependant, dans la plupart des cas, un traitement est nécessaire pour contrôler les symptômes et les complications à long terme.

Pourquoi est-ce que j’ai de l’hyperthyroïdie ?

L’hyperthyroïdie peut être causée par différentes raisons, notamment des troubles auto-immunes tels que la maladie de Graves, des nodules thyroïdiens, ou même certains médicaments. Il est important de consulter un médecin pour déterminer la cause spécifique dans votre cas.

Quels aliments peuvent aider à combattre l’hyperthyroïdie ?

Certains aliments peuvent aider à soutenir la santé thyroïdienne, comme les aliments riches en iode (les fruits de mer et les algues), les aliments riches en sélénium (les noix du Brésil et les œufs), et les aliments riches en vitamines et minéraux essentiels. Cependant, il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des recommandations spécifiques à votre situation.


Ce blog est sous copyright ©2024 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer