Interpréter Résultats THS – Lire Dosage Sanguin Thyroïde

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Comment interpréter un dosage sanguin évaluant la thyroïde à la maison ?

Ce n’est pas évident d’interpréter des résultats d’analyse qui nous laissent souvent perplexes.

Aussi, il peut être intéressant d’essayer de décoder ces chiffres que vous avez sous les yeux, vous demandant ce qui se cache derrière cette anomalie que le laboratoire d’analyses a surlignée.

Essayons d’y voir plus clair ensemble et déchiffrons-la au calme.


La fonction thyroïdienne


La thyroïde est une glande endocrine située au milieu du cou.

Elle produit deux hormones :

  • l’hormone T4  tétra-iodothyronine
  • l’hormone T3 triiodothyronine

Les taux de ces hormones sont régulés et controlés par le TSH (Thyroid Stimulating Hormone) ou thyréostimuline, qui est une hormone stimulatrice.

La TSH est produite par la glande pituitaire située dans le cerveau.

En bref, quand les taux de T3 et T4 sont réduits, ils envoient un signal au cerveau et la glande pituitaire ou hypophyse se met alors à produire l’hormone TSH qui va aider à rééquilibrer les hormones T3 et T4.

Lorsque les taux de T3-T4 sont insuffisants, le taux de TSH augmente.

Ces informations basiques vont nous permettre d’interpréter vos résultats d’analyse.

examen thyroïde prise de sang


Le dosage sanguin de la thyroïde


Tous les bilans sanguins réalisés en laboratoire comportent 3 dosages essentiels :

– Le taux de T3
– Le taux de T4
– Le taux de THS

 

  • Le taux d’hormones T3

Votre analyse mentionne un taux de T3 égal à 72,5 nanogrammes par décilitre.

En regard de cette évaluation, vous trouvez les valeurs biologiques de référence indiquant le taux normal de T3 attendu.

Pour l’adulte de 20 à 50 ans, la norme se situe entre 70 et 204 nanogrammes par décilitre.

Au-delà de 50 ans, ils doivent évoluer entre 40 et 181 nanogrammes par décilitre.

S’ensuivent les normes pour la femme enceinte :

– au premier trimestre : 81 à 190
– au second trimestre : 100 à 260
– au troisième trimestre : 100 à 260

Et enfin, vous trouvez les normes pour les enfants :

– de 1 à 5 ans : 100 à 260
– de 5 à 10 ans : 90 à 240
– de 10 à 20 ans : 80 à 210

 

  • Le taux d’hormones T4

Cette fois, votre analyse indique que votre taux de T4 est évalué à 8.3 microgrammes par décilitre.

Vous trouvez également en regard les valeurs biologiques de référence :

– Pour les adultes, la norme évolue entre 3.2 et 12.6 microgrammes par décilitre.

– Pour les enfants de 1 à 12 mois : 6.1 à 14.9
– de 1 à 3 ans : 6.8 à 13.5
– de 3 à 10 ans : 5.5 à 12.8

 

  • Le taux de TSH

Votre analyse indique un taux de TSH de 2.65 micro unités internationales par millilitre.

Toujours en regard de ce résultat, vous trouvez les valeurs biologiques de référence :

– de 21 semaines à 20 ans : 0.7 à 6.4
– de 21 ans à 54 ans : 0.4 à 4.2
– de 55 ans à 87 ans : 0.7 à 8.9

Vous trouvez également les valeurs pour la femme enceinte :

– au premier trimestre : 0.3 à 4.5
– au second trimestre : 0.5 à 4.6
– au troisième trimestre : 0.8 à 5.2

 

  • Vos résultats d’analyse de la thyroïde

Les résultats de votre analyse sanguine montrent que les taux de T3, T4 et TSH sont tout à fait normaux.

tsh prise de sang


Les différents scénarios possibles


Imaginons différents cas de figure pour évaluer les anomalies de la fonction thyroïdienne.

 

  – L’hypothyroïdie primaire

Les taux de T3 et T4 sont insuffisants.
Le taux de TSH est élevé.

Il s’agit ici d’un cas typique d’hypothyroïdie primaire.

Ce cas est très fréquent et votre médecin va vous conseiller certains médicaments.

 

  – L’hypothyroïdie secondaire

Les taux de T3 et T4 sont insuffisants.
Le taux de TSH est normal.

Manifestement, un problème intervient au niveau de la glande pituitaire qui ne réagit pas.

On parle alors d’hypothyroïdie secondaire.

Votre médecin va vous orienter vers un endocrinologue pour un meilleur diagnostic.

 

  – L’hypothyroïdie subclinique

Les taux de T3 et T4 sont normaux.
Le taux de TSH est élevé.

Il s’agit là d’une hypothyroïdie subclinique.

Votre médecin vous prescrira des examens réguliers pour surveillance mais vous ne nécessitez pas de traitement.

L’activité physique et quelques changements dans votre régime alimentaire vous seront recommandés.

 

– L’hyperthyroïdie primaire

Les taux de T3 et T4 sont élevés.
Le taux de TSH est trop bas.

Il s’agit d’une hyperthyroïdie primaire qui nécessite un traitement.

 

– L’hyperthyroïdie subclinique

Les taux de T3 et T4 sont normaux
Le taux de TSH est trop bas

Il s’agit là d’une hyperthyroïdie subclinique.

Votre médecin va procéder à une observation et selon les résultats suivants, un traitement pourrait être requis.


Tableau récapitulatif du dosage sanguin de la thyroïde


Résultats Examen Thyroïde
Taux T3 – T4 Taux TSH Diagnostic Traitement
 Trop Bas

Adulte:
T3 Inférieur à 70

T4 inférieur à 3,2

 Elevé

TSH supérieur à 8,9

 Hypothyroïdie Primaire  Médicaments
 Trop Bas

Adulte:
T3 inférieur à 70T4 inférieur à 3,2
 Normal

TSH entre 0,4 et 8,9

 Hypothyroïdie Secondaire  Endocrinologue
 Normaux

Adulte:
T3 entre 70 et 204T4 entre 3,2 et 12,6
 Elevé

TSH supérieur à 8,9

 Hypothyroïdie Subclinique  Surveillance
 Elevés

Adulte:
T3 supérieur à 204T4 supérieur à 12,6
 Trop Bas

TSH inférieur à 0,4

 Hyperthyroïdie Primaire  Médicaments
 Normaux

Adulte:
T3 entre 70 et 204T4 entre 3,2 et 12,6
 Trop Bas

TSH inférieur à 0,4

 Hyperthyroïdie Subclinique  Observation

Comment savoir si on est en hyper ou hypothyroïdie ?


→ L’hypothyroïdie primaire montre que le taux de TSH est augmenté.

Elle correspond le plus souvent à une maladie autoimmune, et notamment la thyroïdite d’Hashimoto.

 

→ L’hypothyroïdie secondaire montre que l’hypophyse ne sécrète pas une quantité suffisante de TSH.

Elle est toutefois assez rare.

Elle nécessite la prise en charge par un endocrinologue.

 

→ L’hypothyroïdie subclinique montre une insuffisance thyroïdienne légère à modérée qui nécessite une surveillance quant à son évolution.

 

→ L’hyperthyroïdie primaire montre un excès d’hormones T3 et T4 et une diminution de la TSH.

Elle correspond à une maladie autoimmune, le plus souvent la maladie de Basedow ou de Graves ou reflète la présence de nodules thyroïdiens ou encore d’une inflammation de la thyroïde, la thyroïdite.

 

→ L’hyperthyroïdie subclinique se traduit par un taux de TSH trop bas sans élévation des hormones T3 – T4.

Un suivi régulier doit être mis en place car cette anomalie est susceptible de disparaître.

Moins de 10% des patients concernés évolueront vers une hyperthyroïdie franche.


Foire aux Questions


Prise de sang THS à jeun ou pas ?

Effectuer un dosage de la TSH ne nécessite aucune restriction particulière.
Il n’est donc pas nécessaire d’être à jeun.

Quel est le délai pour le résultat d’une prise de sang THS ?

Les résultats d’analyse sanguine sont en général très rapides.
Si le prélèvement est effectué le matin, vous disposerez des résultats dans l’après-midi.
La plupart des laboratoires vous proposent désormais un service internet vous permettant de les visualiser en ligne dès qu’ils sont prêts.

Qu’est ce que le test de TSH ultra-sensible ?

Le test de TSH ultra sensible effectué par prise de sang est destiné à déterminer la cause sous-jacente des anomalies des taux d’hormones thyroïdiennes.
Il permet également d’évaluer le fonctionnement exact de la glande thyroïde et estimer si elle est hyperactive ou sous-active.

Pourquoi doser la TSH le matin ?

Il est effectivement conseillé de procéder au prélèvement sanguin destiné au dosage de la TSH le matin.
Une étude a démontré que les résultats diffèrent énormément entre une prise de sang effectuée le matin et l’après-midi.
Elle précise même que 50% des problèmes thyroïdiens ne sont pas diagnostiqués avec un prélèvement l’après-midi.


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer