Ostéoporose Traitement Naturel – Une approche efficace

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

L’ostéoporose touche une femme de plus de 50 ans sur trois et un homme sur cinq.

Une perte osseuse expose à un risque de fracture soudaine et très invalidante.

Nous savons tous pertinemment que nos ainés sont les premières victimes de cette affection.

Nous savons aussi qu’une simple fracture de la hanche d’une personne âgée peut se compliquer rapidement, donner lieu à une immobilisation trop longue et une atteinte sévère de sa qualité de vie.

Il existe pourtant des moyens de prévenir l’ostéoporose.

Pour y parvenir, il est très important de savoir de quelle façon vos os se renouvellent pour se reformer.

Vous saurez ainsi quel traitement appliquer et quels remèdes naturels vous sont destinés.

On peut déjouer l’ostéoporose.

A condition de ne pas la négliger.


Qu’est ce que l’ostéoporose ?


En décomposant l’appellation de cette affection, le schéma est simple.

  – Ostéo fait référence aux os
  – Porose indique des os poreux

L’ostéoporose est une détérioration majeure de l’os, plus rapide que sa formation, ce qui engendre un os poreux, une forte perte de densité pouvant entraîner une fracture.

A vue d’oeil, on pense souvent que l’os est inerte et ne change jamais.

Il est pourtant un tissu très dynamique qui se renouvelle tous les 3 à 4 ans pour sa partie spongieuse et tous les 10 ans pour sa partie compacte.


Le renouvellement osseux


Le remodelage de l’os est un long processus très dépendant du calcium qui est maintenu à un taux normal par l’hormone parathyroïdienne, la calcitonine et la vitamine D.

  • L’hormone parathyroïdienne est produite par les glandes parathyroïdes pour compenser le taux de calcium.
    Elle augmente la décomposition du tissu osseux pour transférer le calcium vers le sang.
  • La calcitonine est produite par les glandes thyroïdiennes pour réguler un fort taux de calcium et contribue à la formation de l’os tout en diminuant sa décomposition.
  • La vitamine D améliore l’absorption du calcium dans l’intestin, augmentant ainsi son taux pour participer à la formation de l’os et lutter contre sa décomposition.

L’équilibre engendré par ces trois facteurs conduit à une masse osseuse optimale que l’on retrouve chez un individu d’une trentaine d’années.


Le développement de l’ostéoporose


Lorsque la décomposition de l’os est plus rapide que sa formation, la perte de masse osseuse se déclare et parfois, l’ostéoporose s’ensuit.

Les changements osseux entraînent un risque de fracture.

Certains os comme les vertèbres, les omoplates, les côtes sont essentiellement constitués d’os poreux, ce qui accroit encore leur fragilité.


Quels sont les facteurs de risque d’ostéoporose ?


De nombreux facteurs accélèrent la perte de masse osseuse et augmentent le risque d’ostéoporose sévère :

– un taux d’oestrogènes trop bas
– un taux de calcium insuffisant
– une consommation excessive d’alcool
– le tabac
– les médicaments corticoïdes
– les médicaments anticoagulants (Heparine)
– les substituts hormonaux (Levothyrox, L-Thyroxine)
– la sédentarité
– certaines maladies comme le syndrome de Turner, l’hyperprolactinémie, le diabète sucré ou la maladie de Cushing.


Qui souffre d’ostéoporose ?


Les deux principaux types d’ostéoporose sont l’ostéoporose post-ménopause et l’ostéoporose sénile.

La diminution du taux d’estrogènes lié à la ménopause mène à une augmentation de la résorption osseuse (décomposition).

Pour l’ostéoporose sénile, on présume une perte de capacité à former l’os.
Il en résulte une domination de la résorption sur la formation osseuse chez l’octogénaire.


Quels sont les symptômes de l’ostéoporose ?


L’ostéoporose est sournoise et est souvent décelée après une fracture.

La fracture la plus fréquente est la fracture vertébrale qui se produit lorsqu’une ou plusieurs vertèbres se fragilisent et cèdent.

Cette fracture provoque une douleur au bas du dos, un tassement et une posture voûtée.

La fracture de la hanche ou du radius distal (poignet) sont aussi susceptibles de se produire, notamment dans le cadre de l’ostéoporose post-ménopause.

signes ostéoporose


Traitement de l’ostéoporose


Le traitement de l’ostéoporose est principalement axé sur les médicaments à base de bisphosphonate comme l’alendronate ou le risédronate.

Si l’ostéoporose apparaît à un stade avancé, la tériparadite, un recombinant de l’hormone parathyroïdienne, est indiquée.

En effet, même si cette hormone stimule la résorption osseuse, les médecins ont découvert que des injections ponctuelles de tériparadite augmentent la formation de l’os.

De façon inattendue, un diurétique comme l’hydrochlorothiazide a montré un impact sur la rétention du calcium dans le rein, diminuant ainsi la perte minérale de l’os.

Enfin, des médicaments comme le Denosumab, un anticorps monoclonal, et le Raloxifène, un modulateur sélectif des récepteurs aux estrogènes, peuvent également être prescrits dans le cadre de l’ostéoporose post-ménopause.


L’ostéoporose n’est pas liée à une carence en calcium


On pense généralement que souffrir d’ostéoporose est la conséquence d’une déficience en calcium et qu’il suffit de se supplémenter en carbonate de calcium chaque jour pour la faire disparaître.

Il faut savoir qu’il existe de nombreuses études qui évaluent l’impact d’une supplémentation en calcium sur l’organisme et les résultats sont inquiétants.

En fait, non seulement il n’améliore pas votre santé osseuse mais il vous met en risque potentiel de crise cardiaque et même d’AVC.

De plus, un taux de calcium trop élevé devient toxique et l’organisme ne l’élimine pas.

De la même façon, l’association calcium-vitamine D ne réduit pas l’ostéoporose mais semble augmenter le risque de calculs rénaux.

Il est donc préférable d’essayer de maintenir un taux de calcium suffisant par le biais de l’alimentation.

Consommer des produits laitiers, des légumes feuillus comme les crucifères, les épinards, le cresson, les blettes, des fruits secs comme des dattes, des fruits à coques comme la noisette ou l’amande, des oléagineux comme le lin, le tournesol ou le sésame, vous aidera à équilibrer le calcium.


Bannir les produits laitiers ?


Contrairement à ce que vous pensez, les produits laitiers ne sont pas la meilleure source de calcium pour enrayer l’ostéoporose.

Ils sont plus à risque de provoquer un taux élevé de calcium que l’organisme accepte mais ne sait pas traiter.

Il en résulte une accumulation dangereuse car ils ne sont pas excrétés.

Vous pouvez toutefois vous rabattre sur de nombreux aliments riches en calcium plus assimilable comme les sardines, le tofu, les amandes, les épinards, les haricots et même certaines eaux minérales.


Ostéoporose traitement naturel


  • Ostéoporose et vitamine D

La vitamine D favorise l’absorption du calcium, elle est donc indispensable.

Procédez à un dosage sanguin de votre taux de vitamine D et assurez-vous qu’il soit toujours aux alentours ou au-dessus de 50ng/ml.

Si votre taux est très insuffisant, vous pouvez vous supplémenter en vitamine D3 (#aff) à raison de 2000 à 5000UI par jour.

 

  • La vitamine K2

Cette vitamine est souvent négligée et pourtant elle est également indispensable pour renforcer les os.

Elle amène le calcium à l’os sans le dévier dangereusement vers les artères et participe au remodelage osseux.

Si vous souhaitez vous supplémenter, privilégiez la vitamine K2-mk7 (#aff) qui est sa forme la plus étudiée et assimilable par l’organisme.

Il est avéré que la vitamine k2-mk7 limite la perte osseuse et donc le risque de fracture, améliore la densité de l’os et facilite le fonctionnement des articulations.

Le dosage moyen recommandé est de 100mcg par jour même si des expériences ont montré qu’une dose supérieure à 300mcg par jour n’entraîne aucun effet secondaire.

A noter que si votre traitement habituel inclus un anti-vitamine K (Coumadine, Préviscan, Sintrom, Minisintrom…), toute supplémentation en cette vitamine vous est proscrite.

 

  • Les oméga 3 acides gras essentiels

Les oméga 3 sont un nutriment essentiel pour le renouvellement osseux.

Ils interviennent directement dans la fixation osseuse du calcium ainsi que la synthèse du collagène dans les os.

Ils sont aussi les alliés de la vitamine D pour les renforcer et les consolider.

Mais attention, ce qui est le plus important dans les Oméga 3 est l‘EPA ou acide eicosapentaénoïque que l’on trouve essentiellement dans l’huile de poisson.

Des études ont en effet démontré que la prise d’Oméga 3 type huile de bourrache n’apporte pas les mêmes résultats.

Optez donc pour un supplément d’Oméga 3 acides essentiels sous forme d’huile de poisson (#aff).

 

  • MSM

Le MSM ou méthyl-sulfonyl-méthane est un composé soufré naturellement présent dans l’organisme.

Il peut être utilisé dans un but thérapeutique pour contrer la détérioration osseuse liée à l’ostéoporose.

En effet, la minéralisation est affaiblie par la diminution des ostéoblastes, les cellules osseuses qui forment les os.

Le MSM est une sorte de soufre qui en plus de ses nombreux bienfaits pour l’organisme équilibre son PH.

Le dosage peut aller jusqu’à 30 grammes par jour qu’il faut atteindre très lentement pour éviter les désagréments d’une détoxification.

A noter que prendre du MSM (#aff) avec de la vitamine C peut réduire ces effets détox.

 

  • Le collagène

Le collagène est la protéine la plus abondante dans l’organisme.

On le trouve dans les muscles, les tendons, les os et la peau où il apporte force et structure.

Le collagène hydrolysé (#aff) a un effet thérapeutique très intéressant dans le cadre de l’ostéoporose.

Il augmente la densité osseuse tout en protégeant le cartilage des articulations (arthrose).

Le dosage recommandé évolue entre 5 à 30 grammes par jour.

 

  • La vitamine C

La vitamine C est bien connue pour ses puissants effets antioxydants, son rôle protecteur cellulaire et pour renforcer l’immunité.

Mais des études récentes ont montré qu’une supplémentation en cette vitamine joue un rôle capital dans la prévention et le traitement de l’ostéoporose.

Elle a la capacité d’augmenter la densité osseuse de manière significative.

La forme la plus active est la vitamine C liposomale (#aff).

Evitez absolument l’acide ascorbique qui est très dommageable pour l’estomac et bien trop acide pour l’ostéoporose.

 

  • L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est bien connu pour ses bienfaits pour la peau, notamment pour traiter la peau sèche, réduire les ridules et accélérer la cicatrisation.

Il peut également soulager les douleurs articulaires de l’arthrose.

Une supplémentation d’acide hyaluronique (#aff) peut aussi avoir un impact très positif sur la santé osseuse.

Certaines études ont démontré qu’il peut significativement réduire la perte osseuse au moment de l’ostéopénie, le premier stade qui précède l’ostéoporose.

Le dosage recommandé est de 250mg à 500mg par jour pendant au moins un mois.

 

  • Le magnésium

Une alimentation insuffisante en magnésium provoque une carence qui contribue au développement de l’ostéoporose.

Pourtant, il est indispensable pour un bon fonctionnement organique.

Quelques mois de supplémentation vous apporteront de nombreux bienfaits.

Le dosage recommandé est de 300mg par jour sous forme de magnésium bisglycinate (#aff) dénué d’effets secondaires digestifs et plus assimilable par l’organisme.

 

  • Le strontium

Le strontium est généralement prescrit pour améliorer la santé osseuse des personnes âgées.

Il s’agit d’un minéral qui se métabolise un peu de la même façon que le calcium.

Il se concentre dans le squelette et joue un rôle clé dans la densité osseuse.

Le dosage recommandé est de 750mg par jour sous forme de citrate de strontium (#aff).


Ostéoporose activité physique


Vous le savez, les os ne sont pas statiques, ils se remodèlent en permanence.

Vous devez donc inciter votre organisme à les choyer en maintenant un poids de forme ou en perdant du poids, en marchant, en restant actif.

Bien sûr, faire un marathon ne vous apportera rien, certaines études montrent même qu’une activité sportive trop intense diminue la densité osseuse.

Mais des activités simples comme la marche, le footing sur une courte distance peuvent renforcer la structure de vos os.

sport conseillé pour l'ostéoporose

 

  • Le plateau vibrant

S’il vous est impossible d’assurer une activité physique suffisante pour contrer l’ostéoporose, le plateau vibrant vous est indiqué.

En effet, certaines études montrent qu’un système par vibrations peut augmenter la densité osseuse de plus de 30%.

Les exercices pratiqués sur cette plateforme oscillante engendrent une stimulation de la totalité des muscles en profondeur qui, ainsi renforcés, soutiennent vos os et articulations.

La densité minérale osseuse s’en trouve donc améliorée et deux séances de 15 minutes par semaine suffisent pour obtenir de bons résultats.

La contraction musculaire instinctive est stimulée par cette plateforme vibrante (#aff) qui peut vraiment pallier à un manque d’activité très dommageable dans le cadre de l’ostéoporose.

A noter que ce dispositif est déconseillé si vous portez un pacemaker, si vous souffrez d’une affection cardiaque, si vous avez déjà subi des fractures ou un remplacement de la hanche ou du genou.

plaque oscillante


Ostéoporose et stress


Il est impératif de mieux gérer votre état de stress et votre sommeil.

Le stress chronique génère un taux de cortisol élevé qui a pour conséquence d’affecter votre densité osseuse.

Vous devez également veiller à avoir un sommeil récupérateur suffisant car ce temps de repos permet au corps de se réparer et se reconstruire.

ostéoporose causes


Comment soigner l’ostéoporose sans médicaments ?


La liste de tous les suppléments indiqués dans cet article ne vous invite pas à tout mélanger pour en faire une super cure contre l’ostéoporose.

Vous devez noter que les suppléments les plus actifs sont en priorité la vitamine D, la vitamine K2 et le magnésium.

Le traitement naturel pour l’ostéoporose se trouve dans ce trio.

Commencez par introduire ces trois suppléments pour limiter la perte osseuse et stimuler le remodelage osseux.

Vous pouvez ensuite ajouter un ou plusieurs suppléments mentionnés pour tenter d’accélérer encore le processus.

L’ostéoporose est une affection silencieuse et sournoise qui s’installe sur des années.

Son évolution lente n’incite pas à un traitement d’attaque mais au long cours, même si vous choisissez la voie naturelle.


Foire aux Questions


Qu’est ce que l’ostéoporose sévère ?

L’évaluation de l’état d’avancement de l’ostéoporose s’effectue par le biais de la mesure de la densité minérale osseuse (ostéodensitométrie).
Il s’agit d’une exposition de l’os du fémur et du rachis à des rayons X. Plus l’os est dense, plus les rayons sont absorbés.
Si, à l’occasion de cet examen, le T score est inférieur ou égal à – 2,5 et qu’une ou plusieurs fractures sont déjà survenues, l’ostéoporose sévère est confirmée.

 

Est ce que l’ostéoporose fait mal ?

En elle-même, l’ostéoporose n’est pas une affection douloureuse.
En revanche, ses conséquences comme les fractures, les déformations du squelette, les tensions musculo-tendineuses ou la coordination non adéquate de deux articulations, engendrent un syndrome douloureux aigü puis chronique.

 

Comment éviter l’ostéoporose ?

La carence en vitamine D est bien souvent la cause majeure de l’ostéoporose.
Mais d’autres facteurs comme le poids, la sédentarité, une consommation excessive d’alcool ou le fait de fumer peuvent accélérer l’évolution de la perte osseuse.
Une hygiène de vie et un régime alimentaire sains sont la meilleure prévention de l’ostéoporose.

 

Quelle différence entre arthrose et ostéoporose ?

L’arthrose est une maladie dégénérative qui affecte les articulations et plus particulièrement le cartilage qui se trouve en leur centre, qui se fissure et se morcèle au fil du temps.
L’ostéoporose est une atteinte de la densité osseuse qui rend l’os poreux et cassant.
Un traitement précoce de l’ostéoporose peut amener à freiner la résorption osseuse quand il est plus délicat de reconstituer le cartilage détruit par l’arthrose.

* Lire aussi :

Le traitement naturel de la ménopause pour éviter l’ostéoporose


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer