Arrêter de Ronfler Rapidement – 17 solutions naturelles

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Comment arrêter de ronfler définitivement ?


Le ronflement est le son qui se produit quand l’air inspiré déplace les tissus à l’entrée des voies respiratoires et les fait vibrer en respirant durant le sommeil.

Dans certains cas, le son est léger mais bien souvent, il est fort et déplaisant.

Ronfler est une affection très fréquente et en fait, tout le monde ronfle au moins une fois dans sa vie.

Mais pour certaines personnes, le ronflement peut être très sévère, à tel point qu’il provoque des éveils fréquents dans la nuit.

Ces ronflements sévères aussi appelés ronchopathie peuvent également être une véritable nuisance pour l’entourage.

Alors, comment arrêter de ronfler ?


Qu’est ce que le ronflement ?


Lorsqu’on dort, les muscles et muqueuses de la gorge se relaxent et se distendent.

Cela engendre des vibrations qui sont les sons des ronflements bruyants et irritants que l’on perçoit.

Le ronflement peut toucher tout le monde mais plus particulièrement les hommes.


Les causes du ronflement


Le ronflement peut être provoqué par :

– l’âge

– le surpoids

– le tabac

– l’apnée obstructive

– les effets secondaires de certains médicaments

– la consommation d’alcool

– une déviation de la cloison nasale

– un relâchement des muscles de la gorge

– une obstruction des voies nasales par allergie ou maladie

– un palais ou une luette larges et distendus

– dormir sur le dos

– le manque de sommeil

– les végétations ou les amygdales enflées

– la grossesse

– l’hérédité

– un problème respiratoire


Les symptômes du ronflement


Le fait de ronfler n’est pas sans conséquences pour la personne.

Ce n’est pas qu’un désagrément pour le partenaire.

En effet, les ronflements se traduisent bien souvent par :

 

– une respiration bruyante lors du sommeil

– un réveil pénible assorti de maux de tête

– une fatigue excessive et de la somnolence dans la journée

– la bouche sèche ou des maux de gorge le matin

– des réveils nocturnes

– un halètement ou une toux pendant la nuit

– un besoin d’uriner la nuit plus fréquent


Les complications du ronflement


Les ronflements sont parfois le signe d’un problème de santé sérieux tel que l’apnée du sommeil.

A noter que tous les ronfleurs ne font pas forcément victimes d’apnées obstructives.

Toutefois, le ronflement en est un des symptômes majeurs, raison pour laquelle il ne faut pas le négliger.

Si l’apnée du sommeil n’est pas traitée, elle peut générer des problèmes de santé plus graves comme l’hypertension ou le diabète de type 2.


Comment savoir si l’on ronfle ?


En posant un diagnostic, votre médecin va examiner votre historique médical et peut procéder à un examen physique.

Votre partenaire peut avoir à répondre à certaines questions pour déterminer quand et comment vous ronflez pour aider le médecin à évaluer la gravité des ronflements.

Des radios et un scanner peuvent être pratiqués pour évaluer la structure des voies aériennes et mettre en lumière un problème comme une déviation de la cloison nasale.

Votre médecin peut également vous indiquer un examen du sommeil.

Il peut être pratiqué chez soi ou à l’hôpital.

Son but est d’analyser votre respiration pendant le sommeil par une étude nommée polysomnographie.

Durant cette étude, vous êtes sous observation durant la nuit tout en étant connecté à différents capteurs sensitifs.

Un enregistrement regroupe diverses informations :

– les phases de sommeil

– le rythme cardiaque

– le taux d’oxygène sanguin

– l’encéphalogramme

– le rythme respiratoire


Le traitement des ronflements


Lorsqu’on souffre de ronflements accentués, la première recommandation est de procéder à certaines modifications du quotidien.

Et notamment :

– ne plus consommer d’alcool et particulièrement avant le coucher

– tenter de modifier sa position de sommeil, dormir sur le côté, relever l’oreiller ou utiliser un oreiller ergonomique pour bien caler la nuque

– limiter les nuits blanches

– perdre du poids

– arrêter de fumer

– traiter un problème nasal

 

Si les ronflements sont chroniques et provoquent des apnées du sommeil, le médecin peut vous conseiller certains appareils oraux pour exercer une pression continue sur les voies aériennes ou une intervention chirurgicale.

Les appareils oraux sont des prothèses dentaires adaptées qui permettent de repositionner vos joues, votre palais et votre langue pour que le passage de l’air ne soit jamais obstrué tout en supprimant les ronflements bruyants.

Cet appareil est prescrit par les spécialistes du sommeil et conçus en collaboration avec les dentistes.

Il  doit être porté chaque nuit.

Le PPC ou ventilation en pression positive continue vous oblige à porter un masque qui envoie de l’air pressurisé dans les voies respiratoires pour qu’elles ne s’obstruent pas durant le sommeil.

ronflements causes
                           Comment ne pas ronfler ?

Des remèdes simples pour contrer les ronflements


  • Perdre du poids pour moins ronfler

Le fait de perdre un peu de poids peut directement influer sur les ronflements.

Non seulement vous améliorez votre santé en perdant quelques kilos mais cela réduit également les tissus de la gorge directement impliqués dans les vibrations du ronflement.

 

  • Limiter les produits laitiers

Evitez de consommer des produits laitiers le soir car ils sont à l’origine d’une production de mucus dans les sinus, la gorge, les poumons qui aggrave les ronflements.

 

  • Dormir sur le côté

Lorsque vous dormez sur le dos, la langue a tendance à s’effondrer au fond de la gorge et bloque les voies respiratoires.

Dormir sur le côté peut être la résolution de votre problème en dégageant les voies aériennes.

Petite astuce : pensez à placer un coussin entre les jambes (#aff) pour soutenir vos lombaires et serrez un oreiller dans vos bras pour vous endormir.
Cette astuce vous empêchera de vous replacer sur le dos de manière instinctive une fois endormi.

 

  • Relevez votre tête de lit

En surélevant votre tête de lit d’une dizaine de centimètres vous augmentez votre taux d’oxygène et réduisez vos ronflements.

 

  • Utiliser un drip nasal

Le fait d’utiliser un patch nasal comme celui-ci (#aff) écarte les narines pour que votre respiration soit plus fluide.

Le dilatateur nasal (#aff), lui, est un petit accessoire que l’on place dans la narine pour espacer la partie la plus étroite et ainsi favoriser le passage d’air.

Il minore la résistance du flux d’air pour permettre une respiration aisée.

 

  • Traitez vos allergies chroniques

L’allergie provoque un gonflement des voies aériennes qui perturbe la respiration nasale et vous oblige à respirer par la bouche.

Le risque de ronflement est accru.

Parlez-en à votre médecin pour trouver un médicament adapté à vos symptômes d’allergie.

 

  • Limitez ou stoppez votre consommation d’alcool

De nombreuses études montrent que l’alcool avant le coucher accroit le relâchement des muscles et muqueuses de la gorge.

Essayez de ne pas consommer d’alcool au moins deux heures avant de dormir.

 

  • Arrêtez de fumer

Fumer est une mauvaise habitude qui peut vous conduire à ronfler mais surtout à faire des épisodes d’apnées.

 

  • Dormez suffisamment

La somnolence diurne, la fatigue extrême et le manque de sommeil exacerbent les ronflements.

Faites en sorte de vous octroyer 7 à 8 heures de sommeil chaque nuit.

Votre corps trouvera l’apaisement dans ce temps de repos normal et vos ronflements diminueront.

 

  • Utilisez une orthèse buccale

Cette orthèse anti-ronflement (#aff) est un remède très populaire pour contrôler les ronflements.

Son rôle est d’élargir les voies aériennes supérieures pour une meilleure respiration, une suppression des ronflements et même une prévention de l’apnée nocturne.

Son avantage se situe dans le fait que vous moulez vous-même l’empreinte de l’orthèse pour qu’elle s’adapte parfaitement à votre morphologie et procure ainsi les effets escomptés.

 

  • Utilisez un appareil PPC

Envoyer de l’air pressurisé via un masque durant votre sommeil vous permet de garder vos voies aériennes ouvertes.

Ce traitement est fréquemment recommandé aux personnes souffrant d’apnées respiratoires obstructives.

Si cet appareil vous a été prescrit, pensez à vous munir d’un oreiller ergonomique adapté PPC (#aff) pour mettre un terme aux fuites et ne pas le retirer en dormant.

 

  • Programmez une intervention chirurgicale

Dans la majorité des cas, le problème du ronflement est résolu avec quelques adaptations de la vie courante ou par une perte de poids.

Il existe pourtant des cas où le ronflement provoque des problèmes respiratoires.

Votre médecin peut donc vous conseiller de subir une intervention chirurgicale consistant à implanter des filaments de polyester dans le palais.

En le renforçant, ils permettent de réduire les ronflements.


L’huile essentielle pour faciliter la respiration


Fabriquez-vous un baume à base d’huile de noix de coco et ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus.

L’eucalyptus est bien connu pour libérer les bronches lors des rhumes.

Il réduit l’inflammation et améliore la respiration en fluidifiant le mucus.

L’huile essentielle d’eucalyptus (#aff) est riche en antioxydants, détient des propriétés anti-inflammatoires et est un excellent anti-douleur.

Avant de vous coucher, massez la poitrine et le cou pour bénéficier des vertus de l’huile d’eucalyptus.

De cette façon, vous ouvrez les voies respiratoires avant de dormir et maîtrisez les ronflements.

Vous pouvez également utiliser un mélange d’huiles essentielles de lavande et camomille qui vous aideront à réguler votre sommeil.


Les accessoires anti-ronflement


  • Le pot Neti

Le pot de Neti (#aff) vous permet de faire un lavage de sinus qui peut être salvateur contre votre problème.

En effet, les ronflements sont aussi générés lorsque que vos narines sont obstruées et le passage d’air compromis.

Si vous ne disposez pas de cet accessoire, une simple solution saline instillée dans le nez aura le même effet.

 

  • L’humidificateur d’air

Pensez à humidifier l’air de votre chambre pour éviter le dessèchement des muqueuses qui aggrave encore les ronflements.

Vous pouvez aller de la coupelle d’eau placée sur un radiateur à un humidificateur d’air à ultrasons (#aff) qui maintient un taux d’humidité optimal pour la gorge et le nez.


Les suppléments contre les ronflements


  • Vitamine C

L’une des premières causes des ronflements est le nez bouché et les sinus encombrés.

La vitamine C aide au nettoyage des sinus tout en boostant votre système immunitaire et en améliorant votre système respiratoire.

Ainsi donc, prendre 1000mg par jour d’une vitamine C liposomale (#aff) mieux assimilable peut vraiment vous aider à moins ronfler.

 

  • Vitamine B1

Certaines études montrent qu’une déficience en vitamine b1 peut induire des apnées du sommeil.

En effet, si vous souffrez de diabète, il y a de fortes chances que vous soyez carencé en vitamine b1 (#aff), ce qui a un impact direct sur le contrôle de la respiration.


Comment arrêter de ronfler naturellement ?


Maîtriser des ronflements qui nous échappent et sur lesquels nous n’avons que peu d’emprise, est compliqué.

Il existe pourtant des moyens efficaces d’augmenter le flux d’air durant le sommeil pour éviter de faire trembler les murs.

Ajouté à cela, quelques changements et améliorations de l’hygiène de vie peuvent également les minorer.

Pensez à votre partenaire, adoptez un drip nasal, buvez moins d’alcool, perdez un tout petit peu de poids, prenez le temps de vous reposer suffisamment, prenez de la vitamine C au petit déjeuner et le tonnerre grondera moins la nuit.

  * Lire aussi :

Comment combattre l’insomnie naturellement ?


Cet article contient des liens affiliés faisant écho à mes recommandations.
Je participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour reverser des commissions par le biais des liens amazon.fr
Ce processus n’entame en rien mes opinions mais chacun de vos achats aide ce blog à vivre. – Marie


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer