Apnée du Sommeil Solution Naturelle à Adopter

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Vous savez que vous ronflez parce que votre entourage vous le fait remarquer ou même s’en plaint ?

On pense souvent que ronfler est un phénomène normal lié au sommeil mais ce ronflement peut aussi être un signe d’apnée du sommeil.

Peut-être êtes-vous déjà équipé d’une machine PCC pour mieux respirer la nuit.

Peut-être vous réveillez-vous chaque matin exténué; votre tension artérielle vous joue des tours.

Mais, me direz-vous, qu’est ce que l’apnée du sommeil ?

C’est ce que nous allons découvrir en soulignant comment la déceler, de quelle façon elle peut affecter votre sommeil et de quelle façon les médecins tentent de la traiter.

Nous verrons également quels moyens naturels vous pouvez mettre en oeuvre pour tenter de la gérer et peut-être même la stopper.


Qu’est ce que l’apnée du sommeil ?


L’apnée du sommeil est un dérèglement qui provoque des pauses dans la respiration durant votre sommeil.

Cet arrêt peut durer de 10 secondes à plus d’une minute.

Elle se produit lorsque les voies respiratoires sont bloquées soit par la langue soit par une anomalie au niveau du palais.

Il se peut également que le cerveau n’envoie pas des informations correctes aux muscles qui contrôlent la respiration.


Comment savoir si on fait de l’apnée du sommeil ?


Le symptôme le plus fréquent de l’apnée du sommeil est sans conteste le ronflement.

Nous avons tendance à penser que le ronflement est un phénomène normal mais il est généralement le signe d’un problème au niveau des voies respiratoires ou, plus rarement, d’un problème cérébral.

Les signes majeurs accompagnant l’apnée nocturne sont :

– une somnolence diurne
– des réveils fréquents durant la nuit
– un halètement ou un étouffement dans le sommeil
– un souffle court au réveil
– une sècheresse buccale
– des maux de tête
– des difficultés de concentration
– un brouillard mental
– un sentiment de dépression
– une arythmie cardiaque
– de l’hypertension
– un diabète de type 2
– un taux d’oxygène sanguin insuffisant

apnée du sommeil sans ronflement


Les différentes formes d’apnées du sommeil


Les gens pensent que l’apnée du sommeil ne provient que d’une seule cause mais il existe trois types différents :

– lorsque les voies respiratoires sont impliquées, on parle alors d’apnée obstructive
– lorsqu’un dysfonctionnement cérébral est démontré, il s’agit d’apnée centrale
– lorsque les deux causes de l’apnée obstructive et de l’apnée centrale sont retrouvées, soit une association de problèmes cérébral et au niveau des voies respiratoires, il s’agit d’une apnée du sommeil complexe.

 

  • Apnée obstructive du sommeil

Elle se produit lorsque la langue ou les muscles engagés dans la fonction respiratoire bloquent la gorge.

Le risque de cette apnée s’accroit encore si vous avez plus de 50 ans, si vous fumez ou souffrez d’hypertension.

Vous avez également un fort risque de vivre cette apnée durant votre sommeil si la circonférence de votre cou dépasse les 40cm, et particulièrement si votre indice de masse corporelle (IMC) est très élevé.

La congestion nasale peut aussi provoquer des apnées nocturnes en bloquant les voies respiratoires tout comme une petite mâchoire peut rétracter la langue vers la gorge durant la nuit.

A noter que le fait de dormir sur le dos peut engendrer une apnée obstructive ou l’aggraver si vous en souffrez déjà.

 

  • Apnée du sommeil centrale

L’apnée centrale révèle une incapacité du cerveau à envoyer les informations nécessaires au bon fonctionnement des muscles qui gèrent la respiration.

Les causes peuvent être :

– certains médicaments
– l’altitude
– une insuffisance cardiaque
– un accident vasculaire cérébral
– l’hypothyroïdie
– l’asthme
– une consommation excessive d’alcool
– le tabac

Il faut tout de même savoir qu’elle peut être traitée par une machine PCC ou CPAP indiquée pour gérer l’apnée du sommeil en charge d’envoyer de l’air aux poumons en permanence.

 

  • Apnée du sommeil complexe

L’apnée complexe peut être liée à une insuffisance cardiaque ou une insuffisance rénale.

Elle peut aussi être induite par la prise de certains médicaments comme les analgésiques narcotiques qui empêchent le cerveau d’envoyer des informations correctes et provoquent une apnée obstructive en détendant la langue et le muscle palatin.


Apnée du sommeil conséquences


L’apnée peut être potentiellement dangereuse d’abord parce qu’elle provoque de la somnolence diurne, des problèmes de mémoire et des troubles de l’apprentissage.

Un syndrome d’apnée du sommeil sévère peut entraîner un diabète, un accident vasculaire cérébral ou un problème cardiaque.

Ces conséquences importantes sont principalement dues au manque d’oxygène qui déclenche un phénomène d’inflammation chronique pouvant mener à des maladies cardio-vasculaires.

De plus, le manque de sommeil engendre des changements métaboliques et affecte le système immunitaire.


Comment l’apnée du sommeil est diagnostiquée ?


Le meilleur test pour détecter l’apnée du sommeil est un examen pratiqué à domicile ou à l’hôpital.

Une étude approfondie permet d’évaluer votre apnée, de mesurer les pauses de votre respiration, son rythme tout en enregistrant l’activité cérébrale, les mouvements des membres au cours d’une nuit complète.

Cet examen du sommeil peut également être pratiqué à domicile et les données sont ensuite transmises au médecin pour interprétation.


Comment soigner l’apnée du sommeil ?


L’apnée du sommeil peut être dangereuse, c’est la raison pour laquelle elle doit être traitée.

 

  • La machine PPC

Le PPC ou machine à pression positive continue est le traitement majeur de l’apnée nocturne.

Son rôle est d’exercer une douce pression sur les voies respiratoires bloquées pour permettre à l’oxygène de parvenir aux poumons et ainsi améliorer la qualité du sommeil.

machine pour apnée du sommeil

 

  • Les appareils buccaux

Semblables à des protège-dents, ces appareils permettent de maintenir les joues et la langue pour éviter tout effondrement dans la nuit.

Souvent fabriqués sur mesure par des dentistes spécialisés dans les troubles du sommeil, ces dispositifs sont toutefois destinés à traiter l’apnée obstructive.

 

  • La chirurgie

En ultime recours, si vous ne supportez aucun dispositif, reste l’acte chirurgical qui consiste en une plastie du voile du palais, de la luette et parfois des amygdales, la correction d’une déviation de la cloison nasale ou la réduction des turbines inférieures qui sont les structures impliquées dans l’humidification des voies nasales.


Soigner l’apnée du sommeil naturellement


Si vous souffrez d’apnée du sommeil, si vous ronflez, si vous vous réveillez fréquemment la nuit, il existe certaines solutions naturelles qui peuvent vous aider.

 

  • Détecter l’apnée du sommeil

A défaut d’entamer des démarches pour effectuer un examen du sommeil médicalisé, vous pouvez évaluer votre problème d’apnée nocturne par le biais d’un analyseur de sommeil connecté (#aff).

Il vous suffit de glisser son capteur sous votre matelas pour obtenir une analyse détaillée nuit après nuit.

Il enregistre vos cycles de sommeil, vos réveils, vos mouvements, votre rythme cardiaque, détecte vos ronflements et les éventuelles pauses respiratoires.

Vous disposez ainsi d’une véritable analyse dès votre réveil et pouvez même transmettre vos résultats à votre médecin pour un meilleur suivi médical.

 

  • Traiter le reflux gastrique

Il s’agit vraiment d’une priorité.

Le reflux gastrique se traduit par des brûlures d’estomac, des ballonnements, des maux de gorge, une mauvaise haleine, une sècheresse buccale, des nausées et vomissements.

Quel est le lien avec l’apnée du sommeil ?

Peut-être n’y avez-vous pas songé mais les remontées acides peuvent déclencher ces apnées nocturnes en brûlant la gorge, déclenchant un phénomène inflammatoire et un gonflement.

On parle alors d’un reflux laryngo-pharyngé, un reflux silencieux.

Il entraîne souvent un enrouement de la voix, une irritation permanente, des difficultés pour avaler, des sécrétions post-nasales et une toux sèche.

Mais le plus souvent, il n’est pas diagnostiqué et encore moins relié à votre problème d’apnée.

Il vous faut donc en premier lieu traiter ce reflux silencieux de la même façon que l’on traite un reflux gastro-oesophagien.

Ne mangez pas avant de vous coucher.

Lorsque vous vous apprêtez à dormir, gargarisez-vous à l’eau salée pour réduire l’inflammation de la gorge.

Dans la journée, prenez des doses conséquentes de vitamine C ( privilégiez la vitamine C liposomale comme celle-ci (#aff) pour sa biodisponibilité).

Pour soulager le reflux, testez le Bianacid d’Aboca (#aff), un produit totalement naturel composé d’aloe vera, de grande mauve et de guimauve, de minéraux alcanisants et flavonoïdes issus de la réglisse et de la camomille matricaire, offrant des propriétés anti-acides très efficaces.

Prenez un comprimé avant le coucher et répartissez des prises dans la journée si vous ressentez des maux de gorge.

 

  • L’humidificateur d’air

Une atmosphère trop sèche dans votre chambre peut provoquer des apnées du sommeil.

Il est donc très intéressant de maintenir un taux d’humidité optimal pour que les voies respiratoires ne se dessèchent pas lors de votre nuit.

Equipez-vous d’un humidificateur d’air (#aff) qui vous aidera à mieux respirer et faire reculer ronflements et apnées.

 

  • Orthèse apnée du sommeil

On conseille souvent d’utiliser une sorte de protège-dents pour empêcher les ronflements et éviter les apnées du sommeil.

Mais cette orthèse anti-ronflement Oniris (#aff) est différente car elle est totalement ajustable et permet de mouler sa dentition soi-même pour qu’elle soit efficace.

Bien ajustée, elle créé un léger décalage de la mâchoire qui empêche l’obstruction des voies respiratoires.

Les évaluations de ce produit sont dithyrambiques et les acheteurs confirment une réduction drastique des ronflements et un sommeil rétabli et enfin réparateur.


Apnée du sommeil traitement naturel


L’aromathérapie peut vous aider à surmonter votre problème d’apnée.

Equipez-vous d’un diffuseur d’huiles essentielles à ultrasons (#aff) et utilisez-les pour ouvrir les voies respiratoires durant la nuit.

Elles peuvent vous apporter relaxation et un effet expectorant et fluidifiant des voies nasales.

 

  • L’huile essentielle de menthe poivrée

La menthe poivrée est excellente car elle détient des propriétés anti-inflammatoires qui contribuent à une respiration facilitée.

Elle prévient même les ronflements, ce qui n’est pas négligeable.

Ajoutez une à trois gouttes d’huile essentielle dans un verre d’eau et gargarisez-vous avant de vous coucher.

 

  • L’huile essentielle de lavande

La lavande détient des propriétés calmantes et sédatives qui aident à la prévention de l’obstruction musculaire de la gorge.

Pour pleinement profiter de ses bienfaits, n’hésitez pas à diffuser quelques gouttes dans votre chambre 30 minutes avant le coucher.

 

  • L’huile essentielle de camomille

La camomille détient des propriétés relaxantes pour les muscles et les nerfs.

Elle a également un effet sédatif naturel très intéressant.

Elle offre de plus des effets anti-inflammatoires qui peuvent prévenir l’obstruction des voies respiratoires et le ronflement.

Une goutte dans une cuillère à café de miel avant le coucher peut vous faire bénéficier de ses vertus.


La position de sommeil


De nombreux patients souffrant d’apnée nocturne ne parviennent pas à s’habituer au traitement généralement initié par les médecins.

Deux cas de figure se posent :

  • ils refusent les machines PCC jugées inconfortables pour dormir sereinement
  • ils ne souhaitent utiliser ces machines qu’en ultime recours et veulent privilégier d’autres options en premier lieu
  • ils ronflent, ont été évalués par un examen du sommeil mais refusent tout équipement en dépit de la gêne occasionnée

L’option possible reste la thérapie positionnelle latérale.

Le but est de forcer la personne à dormir sur le côté.

Pour y parvenir, il existe une solution simple qui consiste à fixer une balle de tennis dans le dos d’un tee-shirt, de préférence à proximité de la nuque.

Une solution plus élaborée est de se munir de deux longs traversins, d’en placer un dans le dos et un autre devant, enserré par les jambes.

Enfin, la ceinture anti-ronflement (#aff) spécialement conçue pour la thérapie positionnelle latérale intègre une sorte de coussin dorsal inconfortable pour que la personne ne se replace pas instinctivement sur le dos.

De loin, la solution la plus fiable pour apprendre à dormir sur le côté.

apnée de sommeil


Le lit incliné


La méthode du lit incliné a de nombreuses vertus pour différentes affections.

Elle est aussi très indiquée pour tenter de contrer l’apnée du sommeil.

Ainsi une inclinaison de 45° de votre lit est une excellente prévention.

Vous pouvez utiliser un plan incliné réglable comme celui-ci (#aff) et vous en servir en coussin.

Il est peut-être plus judicieux de le glisser sous votre matelas, vous préserverez ainsi vos cervicales.


Le syndrome d’apnée du sommeil


Comme nous venons de le voir, ce syndrome n’est pas à prendre à la légère car il peut avoir des conséquences redoutables.

Si vous soupçonnez en souffrir, il peut être intéressant de faire un examen du sommeil pour déterminer le type d’apnée nocturne que vous rencontrez.

Il n’est pas obligatoire de devoir vous équiper d’une machine PCC à l’issu des résultats.

Il existe quelques alternatives que vous pouvez tester les unes après les autres pour évaluer leur efficacité.

Peut-être parviendrez-vous ainsi à les contrôler pour vous sentir plus en forme après une nuit de sommeil normale.

  * Lire aussi :

Comment arrêter de ronfler rapidement ?

Comment lutter contre l’insomnie naturellement ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

 

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer