Ballonnements Traitement Naturel – Un Remède Simple

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Si les ballonnements sont un problème qui vous affecte, la première chose à savoir est qu’il s’agit d’un problème très commun.

En fait, plus de 30% de la population souffre régulièrement de ballonnements.

Leur sévérité est variable, évoluant entre un inconfort supportable et une distension abdominale parfois dangereuse pour la santé.

Quelle que soit votre situation, il existe des solutions pour se débarrasser de ces ballonnements et nous allons les parcourir ensemble.


Qu’est ce que le ballonnement ?


Pour parvenir à expliquer le problème, il est important de décrire en premier lieu le processus digestif.

Au moment des repas, l’estomac se remplit, mélangeant au fur et à mesure les aliments ingérés à de l’acide.

Par le biais de contractions légères, il broie toutes les substances pour en faire une sorte de bouillie acide que l’on nomme le chyme gastrique.

Après environ 40 minutes, ce chyme est envoyé dans le petit intestin où des enzymes et la bile vont se charger des matières grasses, des glucides et des protéines pour qu’ils soient rapidement absorbés par les cellules épithéliales qui longent les parois intestinales qui, à leur tour, filtrent les matières avant de les envoyer dans le système sanguin.

Ces cellules épithéliales sont rattachées à des nerfs spécialisés qui supervisent leur action, envoyant des informations régulières au système nerveux entérique qui, à son tour, transmet l’information au cerveau qui coordonne le tout.

Les cellules entéro-endocrines surveillent la pression générée par l’alimentation ainsi que les gaz produits et les contiennent par de lentes contractions musculaires.

De tous ces nutriments traités par le petit intestin – les graisses, les acides aminés, les sucres simples rapidement absorbés – seuls les sucres complexes que l’on nomme fibre alimentaire finissent dans le gros intestin.

Le problème de l’accumulation des gaz se trouve à ce niveau.

Même si une proportion infime de dioxyde de carbone est traitée en amont lorsque la bile neutralise l’acide gastrique, le gaz intestinal se forme dans le colon.

Là, une cohorte de bactéries entrent en action pour briser et brûler les sucres complexes et fabriquer ainsi de l’énergie par le biais d’enzymes digestives dédiées.

Quand les gaz s’accumulent, les cellules épithéliales ressentent la pression et accroissent leur contractions pour les déplacer.

Et même si certains gaz comme l’hydrogène peuvent être absorbés par les parois intestinales puis le système sanguin pour être rejetés par la respiration, la personne souffrant de ballonnement ressent à ce moment-là une sensation de satiété accrue, une douleur générée par les gaz piégés, une distension abdominale.


Quelles sont les causes des ballonnements ?


Certaines études récentes tendent à montrer que le ballonnement n’est pas le résultat d’une seule cause et n’est pas non plus lié à un excès de gaz.

En pratique clinique normale, le ballonnement qui n’est pas associé à une pathologie sous-jacente est une cause majeure de consultation médicale.

Les chercheurs pensent que lorsque les gaz s’accumulent, les muscles abdominaux fléchissent et le diaphragme se détend simultanément.

Chez un individu sans problème, aucune distension abdominale ne se produit même si les gaz sont conséquents.

En revanche, pour un individu souffrant de ballonnement, il semblerait que le réflexe des muscles abdominaux s’inverse.

Ainsi, au lieu de fléchir, ils se détendent, l’espace abdominal se rétrécit.

On parle alors de dyssynergie abdomino-périnéale.

La section médiane des muscles se détend donnant ainsi l’illusion que l’intestin est gonflé de gaz.


Les symptômes du ballonnement de l’estomac


La personne affecté par les ballonnements présente toujours les mêmes signes cliniques :

– une sensation de lourdeur qui se manifeste après les repas et le soir
– une sensation de satiété et une pression abdominale
– une distension abdominale

ballonnements que faire


Comment se débarrasser du ballonnement ?


La flore intestinale est certainement la solution.

S’il s’agissait seulement d’un problème alimentaire, les mêmes aliments affecteraient tous les individus sans distinction.

Il reste donc comme explication une anomalie dans un système de contrôle formé par l’intestin, la flore intestinale et le cerveau.

La flore intestinale est composée de milliards de microbes et bactéries bénéfiques et est une part essentielle de ce système.

En dépit du fait qu’il existe des centaines et des centaines d’espèces de bactéries identifiées dans la flore intestinale, l’individu lambda n’en détient qu’une fraction.

Les experts condamnent notre alimentation occidentale faite de produits transformés, l’abus des antibiotiques et nos habitudes hygiénistes.

Il semblerait donc que la meilleure façon de rétablir un fonctionnement intestinal optimal est de fournir à l’intestin les bactéries nécessaires.

Ainsi, augmenter la proportion des lactobacilles semblent réduire significativement le ballonnement et la distension.

Il est donc très indiqué de tenter une supplémentation en probiotiques contenant à la fois des lactobacilles acidophilus et des bifidobacterium lactis.

Je vous conseille particulièrement ce supplément de probiotiques (#aff) qui contient les bactéries nécessaires pour régler un problème de ballonnement constant.

ballonnement probiotiques


Les dommages des antibiotiques


Après les dommages causés par une infection s’ensuivent ceux provoqués par l’usage d’un antibiotique.

Longtemps après le traitement, le microbiote reste endommagé.

La recherche a aussi démontré qu’après le rétablissement, 30% des individus souffrent de ballonnements et du syndrome de l’intestin irritable de façon inexpliquée.

La bonne nouvelle est que ce déséquilibre est rapidement contré par la prise de probiotiques.


Ballonnements et alimentation


Dans un premier temps, si vous souhaitez modifier votre régime alimentaire pour réduire l’inconfort des ballonnements à très court terme, vous allez devoir :

– ne pas faire de repas trop riches
– minimiser les aliments qui fermentent en appliquant un régime FODMAP minimal

Si votre intention est de traiter les ballonnements au long terme, il est préférable de soutenir les bactéries bénéfiques et particulièrement celles qui ne produisent pas de gaz.

On parle alors de prébiotiques.

Contrairement aux probiotiques qui contiennent des bactéries vivantes, les prébiotiques sont des aliments qui s’unissent à notre alimentation pour nourrir le microbiote.

Les recherches en la matière étant encore récentes, il n’existe qu’une courte liste d’aliments devant être associés aux prébiotiques :

– le poireau
– la banane
– les asperges
– l’endive
– l’avoine
– le blé

Seules quelques molécules ont des effets prébiotiques mais vous pouvez aussi vous procurer un supplément de prébiotiques et probiotiques (#aff) qui rétablira une flore déséquilibrée.

ventre gonflé probiotiques

Mais gardez à l’esprit que le processus est lent et que les prébiotiques peuvent même aggraver temporairement le ballonnement avant que l’équilibre ne soit trouvé en une dizaine de jours.


Le charbon actif contre les gaz et les ballonnements


Le charbon actif est principalement utilisé par la médecine pour traiter les intoxications aigües en stoppant l’absorption des toxines.

Le charbon végétal est fabriqué à partir de différents bois, bouleau, chêne, hêtre, peuplier, pin, saule, tilleul ou même la noix de coco, que l’on porte à haute température pour le rendre poreux avant de l’activer par divers procédés pour créer une surface dotée de millions d’alvéoles microscopiques qui lui confèrent son pouvoir absorbant.

Son intérêt dans la lutte contre les ballonnements réside dans ce pouvoir absorbant qui lui permet de capter à la fois les gaz, les toxines, les métaux lourds.

Il parvient ainsi à soulager les éructations, l’aérophagie et les flatulences.

Il est néanmoins important de ne pas faire une cure d’un supplément de charbon actif (#aff) trop longue.

charbon actif ballonnements

Elle ne doit être que ponctuelle, à raison de quelques jours.

Par ailleurs, la prise de charbon actif doit s’effectuer après chaque repas et de façon éloignée de toute prise de médicaments qu’il risque de rendre inefficaces.


Comment lutter contre les ballonnements ?


Nous sommes tous confrontés aux ballonnements à certains moments de notre vie.

Nous cherchons souvent des moyens médicaux et naturels de lutter contre eux pour ne plus se sentir si lourd.

Mais nous omettons souvent une cause majeure se trouvant au sein même de notre organisme.

Une alimentation moins riche et déséquilibrée et la prise de médicaments abusive endommagent la flore intestinale et réduisent une population de bactéries bénéfiques indispensable.

Peut-être alors que la solution la plus simple est de rétablir un équilibre en restaurant cette flore si négligée.

Après tout, il est acquis qu’un tel déséquilibre est peut-être responsable du cancer colorectal, de la maladie de Crohn, du syndrome de l’intestin irritable, de la rectocolite hémorragique, de l’obésité, du diabète…

  Lire aussi :

Traitement naturel de l’ulcère de l’estomac


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer