Intestin Irritable Traitement Naturel – +6 Solutions

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Connaissez-vous le syndrome de l’intestin irritable ?

Ce n’est pas une affection rare quand 15 à 20% de la population en souffre, quel que soit l’âge de la personne et parfois même dès l’enfance.

Douleurs abdominales, nausées, ballonnements, constipation ou diarrhée, un cocktail redoutable qui assombrit la vie.

Il est vrai que les médecins demeurent peu attentifs à tous ces maux digestifs et que le syndrome du colon irrité n’est pas très bien pris en charge.

A tel point qu’il est parfois associé à un trouble psychologique !

Mais il est bien réel et, en cherchant bien, il existe des solutions naturelles pour le soulager.

On dit même que certains ont même réussi à s’en débarrasser.


Intestin irritable symptômes


Le syndrome de l’intestin irritable aussi nommé colopathie fonctionnelle est une maladie chronique qui se traduit par un dysfonctionnement digestif.

Elle se manifeste par des symptômes spécifiques :

  • une douleur ou un inconfort abdominal
  • des ballonnements et des flatulences
  • un trouble du transit intestinal, diarrhée ou constipation

D’autres symptômes peuvent venir se greffer sur ce tableau clinique comme :

  • des brûlures gastriques
  • des nausées
  • une pesanteur abdominale aussi nommée dyspepsie après les repas
  • des douleurs musculaires et/ou articulaires chroniques
  • des migraines
  • des cystites récurrentes

Quelles sont les conséquences du syndrome de l’intestin irritable ?


Rassurez-vous, cette pathologie digestive n’est pas dangereuse ni annonciatrice d’une maladie grave mais entame sérieusement la qualité de vie.

Elle peut avoir des répercussions dans plusieurs sphères de l’existence comme le domaine professionnel, familial, social et sexuel.

Elle créé un mal-être permanent qui engendre des changements de comportement majeur.

Et cela est compréhensible puisque cette affection est peu connue et reconnue, qu’il existe un véritable tabou sur les problèmes de transit.

De plus, la personne qui en souffre ressent une souffrance physique assez intense et les symptômes de cette affection sont souvent imprévisibles.

guérir colon irritable


Quelles sont les causes de la colopathie fonctionnelle ?


Certains médecins sont encore convaincus que des facteurs psychologiques entrent en jeu.

Pourtant, rien ne le démontre scientifiquement.

Mais de nombreuses causes peuvent expliquer ce syndrome.

Ce tableau évoque surtout un déséquilibre de la flore intestinale qui engendre une hyperperméabilité des parois intestinales.

Elles ne sont donc plus les barrières protectrices contre les agents pathogènes et les toxines.

Ce dysfonctionnement entraîne alors des micro-inflammations et une mauvaise absorption des acides biliaires.

L’inflammation affecte les nerfs en charge de la motricité intestinale et ce système nerveux devient ainsi hypersensible.

Les symptômes digestifs apparaissent.


Intestin irritable traitement


Il faut bien le dire aucun traitement défini ne vient à bout de cette pathologie.

Mais certaines approches thérapeutiques peuvent aider à réduire les symptômes du colon irrité.

Elles passent par une alimentation modifiée, certains médicaments et même l’hypnose.

 

  • L’alimentation

Les personnes souffrant de colopathie fonctionnelle font un lien évident entre la consommation de certains aliments et le déclenchement des symptômes.

La science reconnait effectivement l’impact de l’alimentation et indique même une liste d’aliments déclencheurs comme :

  • les aliments riches en lactose et fructose
  • les aliments riches en glutamate, amines et salycilates
  • les graisses saturées
  • l’alcool
  • la caféine
  • le gluten
  • les fibres insolubles

Mais chacun étant différent, la sensibilité des uns sera bien différente de celle des autres pour désigner l’aliment coupable.


Intestin irritable que manger ?


Certaines astuces peuvent vous aider à lutter efficacement contre l’intestin irritable.

 

  • Les fibres

Les fibres améliorent la motilité intestinale, ce qui traite la constipation.

De la même façon, elles diminuent la motilité intestinale en cas de diarrhée simplement en absorbant l’excès d’eau.

Intégrez donc à votre régime alimentaire des fibres par le biais de glucides complexes, de graines, de fruits, légumes et céréales.

Procédez à leur introduction avec modération pour que vos intestins s’y habituent.

 

  • Evitez les graisses

Bannissez tout ce qui est graisse et gras pour diminuer la production de cholécystokinine, l’hormone gastro-intestinale très impliquée dans les contractions du colon.

 

  • Evitez les irritants

Bannissez les irritants gastiques comme le café, l’alcool et la nicotine.

Les gens souffrant d’un syndrome de l’intestin irritable ne produisent pas plus de gaz que les autres mais souffrent davantage de crampes abdominales.

 

  • Surveillez ce que vous mangez

Prenez note de vos réactions à certains aliments et ajustez votre régime en fonction de vos découvertes.

 

  • Evitez les crucifères

Il est important de ne plus consommer de brocoli, de choufleur, de chou et d’oignons.

Ils provoquent des gaz qui vont accroître vos ballonnements.

 

  • Limitez vos repas

Un repas trop copieux ne fait pas bon ménage avec le syndrome de l’intestin irritable car il déclenche bien souvent diarrhée et crampes abdominales.

Il est préférable de fractionner vos repas principaux en 5 ou 6 encas tout au long de la journée ou maintenir vos trois repas mais penser à manger moins.

 

  • Mangez lentement

Manger stresser c’est avaler une quantité d’air excessive.

Pensez à ralentir le rythme, à mieux mâcher tout en profitant d’un cadre apaisant.

alimentation colon irritable


Syndrome de l’intestin irritable traitement naturel


  • Probiotique intestin irritable

Il est impératif d’intégrer des probiotiques pour lutter contre cette affection.

Mais vous devez opter pour des probiotiques de qualité et spécifiques contenant des bactéries lactobacillus plantarum et des bacillus subtilis.

Assurez-vous que votre supplément soit également prébiotique de façon à soutenir la croissance des bactéries.

Je vous conseille le Bio Cultures Complex de WeightWorld (#aff) en ce qui concerne un supplément prébiotique et probiotique auquel vous devrez associer le Bacillus Subtilis (#aff) pour obtenir un panel complet de bactéries bénéfiques.

Votre cure de probiotiques doit être entreprise pour un minimum de deux mois.

 

  • L-Glutamine

La glutamine est un acide aminé qui protège et nourrit les parois intestinales tout en traitant l’inflammation.

Une forme sèche est plus indiquée pour mieux doser la prise initiale.

Optez donc pour un supplément de L-Glutamine en poudre (#aff) de façon à démarrer avec une faible dose pour l’augmenter au fil du temps.

En général, une dose de 2 grammes par jour est recommandée mais il est plus judicieux de commencer par un dosage minimal pour l’augmenter jusqu’à ce que vous ressentiez une amélioration de vos symptômes.

A noter que si vous souffrez d’allergie, ce supplément vous est déconseillé.

 

  • Les enzymes digestives

Le rôle des enzymes digestives est de soutenir votre digestion en vous aidant à dissoudre les aliments.

Dans le cadre du syndrome du colon irritable, il est important de trouver un supplément contenant amylase, lipase et protéase comme celui-ci (#aff).

 

  • Les Omega 3

Les effets anti-inflammatoires de l’huile de poisson peuvent vous aider à traiter la constipation.

Le dosage minimum recommandé est de 500 mg d’AEP/ADH par jour.

Vous pouvez minorer le dosage si vous éructez fréquemment après la prise.

Découvrez un moyen efficace de soulager la constipation et purifier le corps


Les plantes pour la colopathie fonctionnelle


  • Triphala

Triphala (#aff) est un remède ayuverdique qui associe trois extraits d’arbres indiens différents.

Ce supplément est excellent pour améliorer la digestion et lutter contre la constipation.

Il est sûr pour une utilisation au long terme contrairement aux laxatifs habituels.

 

  • La menthe poivrée

De nombreuses études attestent de l’efficacité de la menthe poivrée dans le traitement du syndrome de l’intestin irrité.

Mais pour obtenir un résultat probant, vous devez choisir des capsules d’huile de menthe poivrée (#aff) qui agissent directement sur les intestins sans provoquer de troubles gastriques.

La menthe poivrée est un excellent antispasmodique très indiqué dans la colopathie fonctionnelle.

A prendre avant un repas pour éviter toute remontée mentholée.


Comment soigner le syndrome de l’intestin irritable ?


Les colites, la colopathie fonctionnelle, le syndrome de l’intestin irritable sont des termes différents pour une seule affection.

Et elle n’est pas agréable quand les intestins sont inflammés, douloureux, durs et que le transit est soit accéléré, soit compromis.

La pesanteur sur le plancher pelvien due à un excès de liquide ou de gaz est très inconfortable et l’on espère une rapide délivrance pour que ce malaise se termine.

Il existe des solutions naturelles pour soulager ces symptômes pénibles.

Bien sûr, il n’est pas indiqué de vous munir de tous les suppléments proposés ici et de les mixer dans l’espoir d’en finir avec ce problème digestif.

Non, ce serait contre-productif.

A l’exception des probiotiques et des enzymes digestives qu’il est souhaitable d’associer, optez pour un supplément qui semble orienté vers vos symptômes majeurs et essayez-le deux à trois semaines.

Si vous notez une amélioration, vous avez trouvé une solution.

Si les résultats sont décevants alors arrêtez votre cure et optez pour une autre plante ou un autre complément.

Le tout est de trouver la substance qui vous sera bénéfique et ce qui fonctionne très bien pour les uns ne marche pas forcément pour les autres.

Testez et vous finirez par trouver la bonne combinaison pour oublier le syndrome de l’intestin irritable.

* Lire aussi :

Comment soulager les ballonnements ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer