Arthrose des Doigts Traitement Naturel – 23 astuces

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Les phalanges de vos doigts vous font souffrir ?

Vous percevez une certaine raideur des articulations et ressentez parfois un engourdissement du bout des doigts ?

Il y a fort à parier que vous goûtiez à l’arthrose des doigts.

Lorsqu’on s’aperçoit que peu à peu nos mains semblent changer, s’affaiblir et devenir douloureuses, le moral est sapé.

Dans la tête, les doigts déformés sont liés à la vieillesse.

Mais l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes n’ont pas d’âge.

Ils peuvent s’imposer à chacun sans différenciation.

Il ne faut pas désespérer, ce n’est pas un mal fatal.

Mais il ne faut pas non plus ignorer l’affection et ne rien faire.

Pour ne pas laisser l’arthrose évoluer et se montrer ravageuse, il faut la comprendre pour la traiter.

C’est ce que nous allons voir dans cet article en précisant les causes de l’arthrite rhumatoïde, les traitements classiques proposés, les traitements alternatifs les plus intéressants et les astuces les plus efficaces pour contrer douleurs, raideurs et inconfort.


L’arthrose des doigts


L’arthrose peut se manifester dans n’importe quelle partie du corps mais elle est le plus souvent localisée aux articulations des doigts.

Il existe quatre sortes d’arthrose :

l’arthrose
– le rhumatisme psoriasique
– l’arthrite goutteuse
– la polyarthrite rhumatoïde

 

  • Arthrose interphalangienne distale

L’arthrose des doigts est caractérisée par les nodules d’Heberden qui sont d’aspect dur et osseux, d’un gonflement qui peut se développer dans les articulations interphalangiennes distales (bout du doigt) et peut se montrer douloureux.

Les nodules d’Heberden sont provoqués par la formation d’ostéophytes (excroissance osseuse) engendrée par des traumatismes répétés de l’articulation.

arthrose distale

  • Arthrose digitale interphalangienne proximale

Les nodules de Bouchard sont des croissances osseuses qui se forment dans les articulations interphalangiennes proximales (milieu du doigt).

Comme les nodules d’Heberden, les nodules de Bouchard peuvent être douloureux ou pas.

Leur différence réside essentiellement dans le fait que les nodules de Bouchard limitent le mouvement des articulations affectées.

arthrose proximale

  • Kyste mucoïde

Des petites poches remplies de liquide se forment sur le côté entre la dernière articulation du doigt et le bas de l’ongle.

Le meilleur traitement de ce type de kyste mucoïde est l’excision chirurgicale pour retirer l’ostéophyte sous-jacent afin de réduire le risque de récidive.

kyste mucoïde doigt
              kyste mucoïde traitement

Le rhumatisme psoriasique


Il s’agit d’une forme inflammatoire souvent confondue avec l’arthrose commune.

 

  • La dactylite

La dactylite ou « doigt en saucisse » est une inflammation de l’ensemble du doigt.

Les « doigts en saucisse » sont le signe majeur du rhumatisme psoriasique.

 

  • La piqûre d’ongle

Les piqûres d’ongle sont des petites dépressions dans l’ongle très fréquentes chez les personnes souffrant de psoriasis.


L’arthrite goutteuse


La goutte est une forme d’arthrose inflammatoire parfois dénommée arthrose goutteuse.

Elle mime une infection et se développe généralement chez les personnes présentant un fort taux d’acide urique dans le sang.

L’acide urique peut créer des cristaux pointus dans l’articulation qui provoquent des douleurs, une sensibilité, un gonflement et une ténosynivite (inflammation de la gaine synoviale).

Des érosions péri-articulaires sont visibles sur les radios.

Elles sont généralement multiples et bilatérales, présentant une bordure irrégulière.


L’arthrite rhumatoïde chez l’enfant


  • L’arthrite rhumatoïde juvénile

Le test ANA (anticorps anti-nucléaires) est positif dans 30% des cas.

Le facteur rhumatoïde est négatif chez l’enfant mais peut devenir positif par la suite.

L’enfant présente des doigts courts.

 

  • L’arthrite rhumatoïde polyarticulaire

Il s’agit d’une forme d’arthrite juvénile qui affecte au moins 5 articulations.

Dans 30% des cas, elle est poly-articulaire.

 

  • L’arthrite chronique pauciarticulaire

Il s’agit d’une forme d’arthrite juvénile qui affecte moins de 5 articulations.

Dans 50% des cas, elle est pauci-articulaire.

Le début de cette affection se traduit par une iridocyclite, une inflammation oculaire de l’iris.


La polyarthrite rhumatoïde de l’adulte


  • L’arthrite rhumatoïde de la main

Elle touche principalement les femmes et présente des rémissions spontanées et des exacerbations.

L’origine de cette maladie peut être systémique.

L’arthrite rhumatoïde est typiquement poly-articulaire, bilatéral et symétrique.

Elle affecte principalement les mains et les pieds.

Le patient ressent des douleurs et une raideur des articulations particulièrement le matin.

Les radios montrent des érosions péri-articulaires au moment du diagnostic.

Une ostéopénie (déminéralisation osseuse modérée) ainsi que la formation d’ostéocytes (excroissances osseuses) orientent vers un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde.

 

  • Les degrés d’atteinte de la polyarthrite rhumatoïde

– Au premier stade, la main présente des articulations enflées, chaudes et sensibles. Les zones atteintes sont la base des doigts et les poignets.

– Au stade compliqué, la maladie s’accentue et une vascularite digitale, des ecchymoses, une atrophie de la peau et des nodules sont présents.

– Au stade avancé, l’articulation du poignet est enflée, un glissement latéral des tendons se produit, parfois même des ruptures de tendons, une déviation ulnaire des doigts s’impose.
Les radios montrent une destruction de l’articulation du poignet.

arthrose remède naturel


Les symptômes de l’arthrose des doigts


Bien que la douleur soit le symptôme majeur de l’atteinte des mains, vous pouvez également noter :

– un gonflement des doigts ou de la main entière
– une rougeur temporaire
– une augmentation de la température de la zone


Le diagnostic de l’arthrose des mains


L’examen le plus évident de l’arthrite des mains est la ponction du liquide articulaire.

Elle permet de déceler un liquide inflammatoire avec présence de cristaux dans le cas de la goutte ou un liquide inflammatoire dénué de bactéries ou de cristaux dans le cas d’un rhumatisme inflammatoire.

Néanmoins cet examen étant particulièrement douloureux sur des articulations aussi petites et sensibles que celles des doigts, il est rarement prescrit.

Le rhumatologue procède donc à un examen visuel lui permettant de déterminer l’affection en cause en fonction de la formation des nodules et kystes et de la zone affectée.


Quel traitement pour l’arthrose des doigts ?


Le traitement diffère selon la cause diagnostiquée.

Lorsqu’il s’agit d’arthrite goutteuse, le repos articulaire est préconisé et des anti-inflammatoires sont prescrits.

Un traitement de fond peut être initié pour diminuer le taux d’acide urique.

En cas de polyarthrite rhumatoïde, un traitement anti-inflammatoire est prescrit au moment des poussées puis un traitement spécifique est initié pour soulager les douleurs et ralentir les déformations.


Arthrose rhumatoïde, quels aliments éviter ?


  • Omega 6 et arthrose

Comme les omega 3, les omega 6 sont des acides gras essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Néanmoins, si vous souffrez d’arthrose, vous devez absolument minimiser l’apport d’oméga 6.

En effet, ces acides gras ont une action pro-inflammatoire qui entretient l’inflammation chronique et aggrave donc l’arthrose.

Veillez à éviter de consommer du maïs, du soja, de l’huile de tournesol, des noix, des graines et modérez la viande, le poisson, la volaille et les oeufs.

 

  • Sucre et arthrose

Tout comme les oméga 6, le sucre est un aliment inflammatoire majeur.

Une consommation d’aliments sucrés engendre une hausse brutale de la glycémie associée à une production d’insuline.

Un excès d’insuline provoque la fabrication de substances inflammatoires très dommageables pour l’arthrose.

Vous entretenez ainsi vos douleurs.

Evitez donc tous les sucres rapides comme les confiseries, les gâteaux, les boissons sucrées et sodas, les desserts et cafés gourmands.


Arthrose des doigts, quel traitement naturel ?


La plupart du temps, les rhumatismes fonctionnent comme une maladie auto-immune.

Votre système immunitaire dysfonctionne et s’attaque aux articulations par erreur déclenchant des poussées inflammatoires sévères.

Certaines plantes peuvent être bénéfiques pour diminuer l’état inflammatoire à l’origine des dommages sur les articulations.

Vous pouvez également renforcer le système immunitaire pour parvenir à lutter contre d’éventuelles infections chroniques.

 

  • Le gingembre

Le gingembre a la particularité de diminuer les leucotriènes (les médiateurs de l’inflammation) dont le système immunitaire se sert pour détruire les pathogènes.

Il est de surcroit antibactérien et se révèle être un excellent antioxydant.

 

  • La cannelle

Cette épice réduit la protéine c réactive qui est libérée par le foie en raison d’une inflammation chronique.

Il est très intéressant de l’introduire dans vos desserts ou même de vous composer une association de miel et cannelle à consommer à jeun le matin.

Privilégiez la cannelle de Ceylan qui ne présente aucune toxicité pour l’organisme.

 

  • L’ail

L’ail est sans conteste le meilleur antibactérien et antiviral naturel.

Il est de plus un excellent antioxydant qui permet de lutter efficacement contre l’inflammation.

Si son odeur vous indispose, il existe des suppléments d’ail désodorisé.

 

  • Le poivre noir

Le poivre noir a un impact majeur sur les cytokines qui sont à la base de la réaction inflammatoire.

Il est donc un parfait anti-inflammatoire pour traiter les rhumatismes.

quel remède naturel contre l'arthrose ?


Remède naturel contre l’arthrose des doigts


  • Potassium

Il est important d’accroître son taux de potassium.

Certaines études démontrent que le fait d’augmenter le taux de potassium en apportant 5 ou 6000mg par jour réduit significativement les symptômes.

En règle générale, l’apport alimentaire varie entre 2 et 6 grammes par jour.

L’OMS recommande au moins 3,5 grammes par jour.

Si vous souhaitez augmenter votre taux de potassium, parlez-en à votre médecin de façon à mettre en place un suivi spécifique.

 

  • Vitamine D

Cette hormone du soleil détient des propriétés anti-inflammatoires très intéressantes.

Elle est impliquée dans toutes les formes de réactions inflammatoires et est essentielle pour combattre les rhumatismes.

Vous pouvez vous supplémenter d’une dose quotidienne allant de 2000 à 5000UI pour bénéficier de ses bienfaits.

Personnellement, j’utilise un supplément de vitamine D 4000UI que vous pouvez trouver ici (#aff).

 

  • Magnésium

Nous savons tous que le magnésium aide à la décontraction des muscles mais il a également un impact majeur sur les articulations.

Associé à la vitamine D, il est indiqué de prendre 300mg par jour pour réduire significativement les douleurs.

Privilégiez un bisglycinate de magnésium comme celui-ci (#aff) car il est mieux absorbé par l’organisme et comporte beaucoup moins d’effets secondaires.

 

  • Curcuma

Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire qui a toute sa place dans votre traitement de l’arthrite.

Un dosage de 1000mg par jour est recommandé pour soulager vos douleurs.

 

  • Bromelaïne

Cette enzyme digestive issue de l’ananas est aussi essentielle que le curcuma pour un soulagement immédiat des douleurs.

Elle détient des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires aussi efficaces que les anti-inflammatoires communs prescrits par la médecine.

Privilégiez un supplément de broméline (#aff) pour tempérer vos crises.

 

  • Glucosamine

La glucosamine et la chondroïtine sont très efficaces pour apporter à votre organisme les nutriments nécessaires à une bonne santé articulaire.

Elle présente néanmoins un frein, elle n’agit pas aussi efficacement pour tout le monde.

Vous pouvez donc faire un essai en choisissant un complément de glucosamine – chondroïtine et déterminer son impact sur vos articulations.

 

  • MSM

Le MSM ou methyl sulfonyl methane est un composé naturellement présent dans l’organisme.

Très utilisé pour réduire les douleurs liées à l’arthrose et l’arthrite, il présente une activité anti-inflammatoire très performante.

Il peut donc être judicieux d’augmenter sa production naturelle en prenant un complément alimentaire de MSM (#aff).

Vous parviendrez ainsi à minorer les douleurs, réduire les gonflements éventuels et modérer les raideurs articulaires.

Le dosage recommandé évolue entre 1 et 3 grammes par jour en prises divisées.

Commencez par une dose modérée puis adaptez-la en fonction des résultats observés.

Procédez par cures de 30 jours maximum.

 

  • Huile de poisson

Les omega 3 sont essentiels dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde.

Bien sûr, vous pouvez les trouver dans l’alimentation mais si vous avez du mal à garder le cap des repas riches en oméga 3, il est judicieux d’introduire un supplément.

Une dose de 1000mg par jour est recommandée.


Les accessoires pour gérer l’arthrose des doigts


  • L’orthèse de doigt

Chaque douleur ressentie est une poussée arthrosique.

Au moment de ces crises, les déformations des phalanges s’accélèrent.

Il est donc judicieux de se munir d’attelles dédiées pour à la fois soulager et prévenir l’évolution.

J’utilise personnellement ce modèle (#aff) qui est de loin le plus performant et confortable pour stopper les douleurs au moment des crises.

Vous pouvez également porter ce type de bague #aff (de préférence en cuivre) pour immobiliser une articulation plus sensible en toute discrétion.

orthèse doigt arthrose

  • L’orthèse pour soutenir le pouce

L’orthèse de pouce est indispensable pour assurer une immobilisation plus ou importante du pouce.

Elle préserve ainsi les articulations de l’évolution de la polyarthrite rhumatoïde tout en apportant une aide précieuse pour tous les gestes de la vie quotidienne.

 

  • La mitaine en gel chaud-froid

Cette moufle (#aff) qui peut diffuser tout autant de chaleur que de froid apporte un soulagement immédiat des douleurs.

Il vous suffit de la placer au congélateur pour calmer la congestion des mains par l’effet glacé ou quelques secondes au micro-ondes pour soulager l’inflammation par la douceur de la chaleur.

Vous pouvez même alterner les deux extrêmes pour un traitement en profondeur.

 

  • Le bracelet de cuivre pour tempérer la douleur

Le cuivre a des propriétés anti-inflammatoires inestimables et peut être absorbé par le derme.

Porter un bracelet en cette matière prévient les douleurs tout en modifiant votre taux de cuivre dans le sang.

En quelques jours, il inhibe l’activité des molécules pro-inflammatoires et les douleurs se tempèrent.

Je porte un bracelet comme celui-ci (#aff) chaque année dès l’automne jusqu’au printemps.

bracelet cuivre arthrose

  • Le gel anti-douleur au chanvre

Le CBD (cannabidiol) a le vent en poupe ces dernières années.

Mais son efficacité contre la douleur est irréfutable.

Massez-vous les mains deux fois par jour avec ce gel anti-douleur au chanvre (#aff) et vous noterez une réelle différence sur la raideur des articulations.

 

  • La balle de rééducation

Il est faux de dire qu’il ne faut pas trop user de ses doigts lorsqu’on souffre d’arthrose.

La mobilité doit être continue pour que les articulations ne se rejoignent pas pour rigidifier le doigt.

Il est donc crucial de maintenir une mobilité constante en s’exerçant régulièrement.

Une balle de rééducation (#aff) vous permet d’effectuer des mouvements de précision tout en gardant votre force musculaire.

Cette étape est essentielle pour que le mal ne dégénère pas encore davantage.

 

  • Le masseur de mains

Le masseur de main diffuse de la chaleur tout en procédant à un massage global apaisant.

Disposant de 3 degrés de pression, il vous permet de choisir le programme qui vous apportera le plus de soulagement.

Ce masseur portable et sans fil (#aff) combat les crises avec une redoutable efficacité.

A noter qu’il est déconseillé en cas d’ostéoporose ou de diabète.

masseur mains


Arthrose des doigts huiles essentielles


  • Gaulthérie arthrose

Numéro un des huiles essentielles efficaces contre la douleur, la gaulthérie ou wintergreen est la plus indiquée pour l’arthrose.

Mélangez une dizaine de gouttes à 10ml d’huile végétale et profitez de son effet anti-inflammatoire puissant et sa douce chaleur apaisante.

 

  • Huile eucalyptus citronné

Elle est l’huile essentielle la plus indiquée après la gaulthérie, détenant des vertus antalgiques et anti-inflammatoires.

Elle agit avec bonheur sur les douleurs articulaires par quelques gouttes diluées dans de l’huile végétale.

 

  • Huile essentielle Origan

L’origan a la capacité de réduire l’attaque immunitaire tout en détenant des vertus antibactériennes.

Diluez quelques gouttes dans 10ml d’une huile végétale quelconque puis massez-vous les mains précautionneusement.

 

  • Menthe poivrée bienfaits

Si vous recherchez un effet glacé anesthésiant, la menthe poivrée vous est indiquée.

Elle est un excellent antalgique et se montre très performante pour tous les types de rhumatismes.

Là aussi, diluez quelques gouttes dans 10ml d’une huile végétale puis massez vous les mains longuement.


Il est aussi possible de créer une synergie encore plus performante en associant la gaulthérie, l’origan et l’eucalyptus citronné à une huile végétale.

Vous profiterez ainsi de leurs bienfaits anti-inflammatoires et antalgiques en procédant à un massage trois fois par jour.


Remèdes naturels contre l’arthrose


Ce n’est pas évident de gérer l’arthrose… et l’arthrose des mains est vraiment pénible et handicapante.

L’esthétique des mains n’est pas que le seul point noir.

Les douleurs générées sont intenses, la raideur est gênante, les nodules désespérants.

Malheureusement, il y a peu d’espoir de les voir disparaître car dans tous les cas de figure, l’inflammation est chronique.

On peut toutefois parvenir à la contenir et ralentir sa progression en procédant à des soins réguliers et en prenant des suppléments à haute visée anti-inflammatoire.

En associant le port d’orthèses la nuit ou au moment des crises, il est aussi possible de prévenir ou tout au moins de ralentir sensiblement les déformations.

Avec une vigilance accrue et une mobilité toujours maintenue, on parvient à minorer l’impact de l’arthrose des mains sur la qualité de vie.

Mais il faut être pro-actif pour ne pas la laisser gagner.

* Lire aussi :

Arthrose cervicale traitement naturel


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer