Abcès Gencive Traitement Naturel – 8 Remèdes Maison

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Un abcès de la gencive est un peu différent de l’abcès dentaire classique car il est issu d’une poche située sous la gencive ou dans l’espace entre les dents.

Mais les symptômes et le traitement, eux, restent les mêmes que pour un abcès dentaire.

Certains remèdes naturels peuvent vous aider à soulager les symptômes mais il faut savoir qu’un traitement approprié devra être entrepris par un dentiste le plus rapidement possible.

Vous souffrez d’un abcès dentaire en ce moment ?

Vous trouverez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour gérer l’affection et les suites que vous devrez donner pour la traiter.

Vous parviendrez à deviner la cause potentielle de l’abcès en fonction de sa localisation, les soins que vous devez envisager ainsi que les remèdes maison que vous pouvez appliquer pour vous soulager de la douleur et de la gêne occasionnée.


Comment se forme un abcès dentaire ?


On ne s’en rend pas compte mais le fait même d’avoir un bouton est déjà avoir un abcès.

Il se forme lorsqu’un tissu normal s’endommage et que la plaie est attaquée par les bactéries.

Bien sûr, la flore buccale est existante mais ne provoque aucune infection, elle est plutôt protectrice.

Mais il suffit d’une simple coupure pour que les bactéries s’y infiltrent et commencent à croître.

La réponse immunitaire immédiate provoque une production de pus qui est un mélange de bactéries, de cellules immunitaires et de tissu nécrosé.

Mais même si ce liquide purulent contient majoritairement des matériaux détruits, certaines bactéries sont toujours présentes, ce qui peut propager l’abcès.


Différentes sortes d’abcès dans la bouche


  • L’abcès péri-apical

Cet abcès se localise dans l’apex dentaire ou foramen apical de la dent.

Les bactéries trouvent une entrée via la pulpe dentaire, le plus souvent lors de la présence d’une carie ou à la suite d’un accident traumatique.

L’inflammation se propage rapidement et provoque la nécrose de l’intégralité de la pulpe de la dent.

Sans un traitement approprié comme le traitement du canal radiculaire ou dévitalisation, l’abcès parvient à infecter le foramen apical, ce qui provoque une parodontite apicale, soit l’inflammation des tissus qui maintiennent la dent.

L’infection se transforme en abcès purulent qui peut également toucher l’os ou les dents adjacentes.

Il arrive que ce type d’abcès soit sournois, se développant peu, mais les bactéries restent actives dans sa cavité.

On parle alors d’inflammation chronique.

 

  • L’abcès parodontal

Cette forme d’abcès implique à la fois la gencive et la structure du parodonte.

En règle générale, il se forme à un endroit déjà touché par une poche parodontale engendrée par une prolifération de la plaque dentaire ou à la suite d’une intervention dentaire.

Les bactéries se logent dans la poche parodontale et prolifèrent jusqu’à la formation de l’abcès.

 

  • L’abcès gingival

Dans ce cas, l’abcès ne touche que la gencive à proximité de l’os en épargnant la structure parodontale.

La plupart du temps, il est provoqué par la plaque dentaire, un bourrage alimentaire ou un corps étranger coincé dans la gencive.

 

  • L’abcès péri-coronal

Très spécifique, cet abcès se produit lorsqu’une dent n’est pas sortie totalement et est toujours partiellement recouverte par la gencive.

Il se développe lorsque des débris alimentaires ou un corps étranger se retrouvent coincés entre la gencive et la portion de dent apparente.

abcès dentaire traitement


Que contient un abcès ?


Un abcès est essentiellement composé d’un mélange de bactéries.

La plupart sont des bactéries anaérobie déjà présentes dans la flore buccale qui utilisent l’oxygène pour survivre.

D’autres sont issues du groupe anaérobie obligatoire, ce qui veut dire que les bactéries prospèrent uniquement lorsque l’oxygène est absent.


Quels sont les symptômes de l’abcès dentaire ?


L’abcès se manifeste principalement par une douleur localisée et un gonflement de la zone affectée associés à une dégradation de l’état général entraînant fièvre et sensation de malaise.

Un abcès dentaire peut entraîner un déchaussement de la dent affectée ou la formation d’une fistule qui permet de le drainer.

Il peut se former à l’intérieur de la bouche comme sur les joues.

Proche d’un sinus, il peut également déclencher de la sinusite, érôder le palais et provoquer des douleurs dans le cou.


Le diagnostic de l’abcès


Un abcès est généralement évalué par la présence d’une zone plus souple et fluctuante.

Il peut également être localisé par le biais de l’imagerie médicale (radio) ou par CT-scan (tomodensitométrie) de façon à estimer sa taille.


Comment soigner un abcès dentaire ?


Toutes les infections sont généralement traitées par le biais des antibiotiques mais pour qu’ils soient efficaces, ils doivent atteindre le système sanguin.

Comme un abcès est une cavité creuse qui ne contient pas de vaisseaux sanguins, un antibiotique pour infection dentaire ne parvient pas vraiment à le traiter.

Pour cette raison, le meilleur traitement de l’abcès demeure l’incision et le drainage.

Une fois ouvert et vidé, il doit être régulièrement rincé avec une solution saline.

Un anti douleur dentaire peut également être prescrit.

En cas d’abcès péri-apical, la dévitalisation de la dent ou son extraction doit être envisagée car il est impossible de l’atteindre pour effectuer son drainage.

Les antibiotiques sont parfois utilisés après le drainage pour s’assurer que l’infection soit définitivement éradiquée.

abcès dentaire que faire


Abcès dentaire traitement naturel


Il est possible de soulager quelque peu la douleur d’un abcès à la maison même s’il reste plus raisonnable d’en appeler à une assistance médicale.

Dans l’urgence, vous pouvez tenter de le percer avec une aiguille stérilisée pour soulager la pression et ainsi la douleur.

Mais souvenez-vous que même si vous parvenez à le drainer, vous n’en connaissez pas la cause et devez envisager une consultation pour déterminer son origine afin d’éviter toute récidive.

Les compresses froides 3 à 4 fois par jour sont importantes pour réduire le gonflement et il vous faut proscrire toute source de chaleur qui peut augmenter encore la douleur ressentie.


Comment soulager un abcès dentaire naturellement ?


  • Le bain de bouche à l’eau salée

Se rincer la bouche à l’eau salée est un moyen efficace et facile de soulager un abcès.

Il vous suffit de verser une demie cuillerée à café de sel dans un verre d’eau tiède pour obtenir une effet antiseptique et anti-inflammatoire.

Veillez à garder la solution en bouche au moins pendant 2 minutes avant de recracher.

Procédez ainsi 3 fois par jour.

 

  • Le bain de bouche au bicarbonate de soude

Tout comme l’eau salée, le bicarbonate de soude est antibactérien et est excellent pour soulager la douleur de l’abcès tout en traitant la plaque dentaire.

Fabriquez un bain de bouche maison en mélangeant 1 pincée de sel et 1 demie cuillerée à soupe de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau.

Gardez la solution en bouche pendant 5 minutes puis recrachez.

Procédez ainsi deux fois par jour.

 

  • Le bain de bouche à l’huile de noix coco

Le bain de bouche à l’huile végétale est une méthode ancestrale pour assurer une parfaite hygiène orale et traiter certaines affections buccales.

On pense que l’huile aide à détruire les toxines des gencives et des dents même si peu d’études ont été menées.

La recherche semble toutefois démontrer qu’elle dispose de vertus antibactériennes intéressantes et est efficace dans le traitement du saignement des gencives et de la mauvaise haleine.

Les huiles recommandées pour ce bain de bouche sont l’huile de coco et l’huile de sésame.

Versez l’équivalent d’une cuillerée à soupe d’huile de coco vierge (#aff) et procédez à un long bain de bouche en faisant circuler l’huile dans les moindres recoins des dents et des gencives.

Pour une efficacité maximale, vous devez la garder en bouche 15 à 20 minutes avant de la recracher.

 

  • Le péroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée 3%

L’eau oxygénée est excellente pour combattre toute infection bactérienne.

Elle est également très efficace pour lutter contre les saignements de gencives et pour réduire la plaque dentaire.

Mélangez à parts égales du péroxyde d’hydrogène 3% et de l’eau, gargarisez-vous et recrachez ce mélange en veillant à ne rien avaler.

Vous pouvez utiliser cette solution plusieurs fois par jour à votre convenance.

 

  • Le pouvoir de l’ail

L’ail est depuis longtemps un remède naturel utilisé pour ses nombreuses vertus thérapeutiques.

Ici, il est un excellent antimicrobien tout en vous faisant bénéficier de ses propriétés anti-inflammatoires.

Faites une pâte en écrasant de l’ail frais et déposez-la sur la zone affectée.

Vous pouvez répéter cette procédure tout au long de la journée à votre convenance.


Les huiles essentielles pour traiter un abcès de la gencive


  • L’huile essentielle d’Origan

L’huile d’origan (#aff) a des vertus antibactériennes et antioxydantes qui aident à réduire le gonflement et la douleur d’un abcès.

Cependant, elle doit toujours être diluée dans une huile végétale avant d’être utilisée car elle est très corrosive.

Versez une dizaine de gouttes dans 30ml d’huile de votre choix et remuez le mélange.

Après l’avoir déposée sur un coton, appliquez-le sur l’endroit affecté pendant 2 à 3 minutes.

Retirez le coton puis attendez une dizaine de minutes avant de vous rincer la bouche.

Procédez ainsi deux à trois fois par jour.

 

  • L’huile essentielle de thym

Le thym a le pouvoir de détruire les parasites, combattre les bactéries et lutter contre le gonflement.

L’huile essentielle de thym (#aff) doit néanmoins être diluée dans une huile végétale.

Après avoir déposé une dizaine de gouttes dans 30ml d’huile végétale, vous pouvez l’appliquer sur la zone enflammée ou bien verser quelques gouttes du mélange dans un verre d’eau pour en faire un bain de bouche.

Procédez ainsi 2 à 3 fois par jour.

 

  • L’huile essentielle de clou de girofle

Le clou de girofle est le meilleur remède naturel pour les douleurs dentaires.

Il détient des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

Là aussi, il est important de diluer l’huile essentielle de clou de girofle (#aff) avant de l’utiliser en ajoutant 5 à 10 gouttes dans 30ml d’huile végétale.

Vous pouvez ensuite l’utiliser de différentes façons :

 – l’appliquer directement sur la zone infectée à l’aide d’un coton ou d’un coton-tige

 – faire un bain de bouche en versant quelques gouttes d’huile dans un verre d’eau

Procédez ainsi 3 fois par jour.


Soigner un abcès dentaire naturellement


Un abcès dentaire est une affection qui n’est pas anodine.

Il est nécessaire de le traiter rapidement afin qu’il ne se propage pas à d’autres zones.

Pour le soigner dans les conditions les plus sûres, pensez à consulter votre médecin rapidement et envisagez un rendez-vous auprès de votre dentiste.

Il est judicieux d’utiliser les remèdes maison dans l’attente de la prise en charge médicale ou en traitement complémentaire.

Un abcès dentaire révèle une infection parfois profonde d’une ou plusieurs dents qui nécessite le diagnostic et l’intervention d’un spécialiste.

Lire aussi :

Comment soulager une rage de dent naturellement ?


Foire aux Questions


En combien de temps disparait un abcès dentaire ?

La guérison d’un abcès dentaire est lié à son traitement.
Une fois incisé et vidé, quelques jours suffiront pour un retour à la normale.
Non traité, l’abcès peut se prolonger et surtout se propager à d’autres zones.

 

Comment faire mûrir un abcès dentaire ?

Appliquer une rondelle fine de citron frais directement sur l’abcès aide grandement à le faire mûrir.
Vous pouvez également utiliser le chlorure de magnésium dilué dans de l’eau sous forme de compresse appliquée sur la zone concernée.
A noter que la compresse chaude aide également à faire mûrir un abcès mais risque d’accentuer la douleur.

 

Comment percer un abcès dentaire ?

Il est délicat de percer un abcès dentaire car ses parois doivent être rompues pour libérer le pus.
S’il est mûr, une simple aiguille stérilisée suffira au drainage.
S’il n’est pas encore à maturation, il est préférable de ne pas le toucher.


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer