Jambes sans Repos : Traitement Naturel et 16 Astuces Efficaces

Certains articles contiennent des liens affiliés - mention aff, pour Amazon et autres, faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics peut donner lieu à une commission d'affiliation qui aide ce blog à vivre.

Découvrez 16 astuces naturelles pour soulager le syndrome des jambes sans repos et retrouver un sommeil paisible. Apprenez comment gérer efficacement les symptômes du SJSR avec ces remèdes naturels.


Souvent assis derrière un bureau toute l’après-midi, sentez-vous vos jambes s’engourdir avant de devenir douloureuses ?
Cette sensation est encore plus exacerbée la nuit, déclenchant le syndrome des jambes sans repos, une affection neurologique caractérisée par une envie irrésistible de bouger les jambes.
Cette envie irrépressible peut être particulièrement angoissante, affectant votre capacité à vous endormir et à rester endormi.

Alors, comment soulager rapidement les jambes sans repos ?

Explorons quelques thérapies et remèdes naturels efficaces pour le SJSR et essayons d’identifier ce que votre corps réclame lorsque les jambes sans repos vous tenaillent.


Quels sont les symptômes des jambes sans repos ?


Le syndrome des jambes sans repos, également connu sous le nom de maladie de Willis-Ekbom, provoque une sensation de tension pulsatile dans les jambes et un besoin irrépressible de les bouger.

Cette sensation s’aggrave souvent en position allongée ou assise sans bouger, et est difficile à soulager, surtout la nuit.
Les symptômes ont tendance à disparaître le matin mais reviennent le soir ou la nuit, perturbant les cycles de sommeil.

Ce syndrome des jambes sans repos peut être déclenché ou aggravé par la consommation de caféine, il est donc important de considérer son arrêt pour révéler son impact réel.

Certains individus trouvent un soulagement grâce à des vitamines ou une supplémentation en magnésium.

Découvrir ce qui aide les jambes sans repos est un aspect critique de la gestion de cette affection.


Quelle est la cause du syndrome des jambes sans repos


Avez-vous déjà vécu des nuits agitées en raison de l’inquiétude, du stress ou de la nervosité qui déclenchent l’insomnie?

Beaucoup de personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos croient que ces symptômes ne sont qu’un effet secondaire de leur anxiété.
Cependant, la recherche médicale a montré que le SJSR est une affection réelle émanant de diverses causes.

Pour certains, la génétique joue un rôle, car le SJSR est souvent transmis des parents à l’enfant.
Pour d’autres, une carence en fer peut être en cause.

Il est crucial d’essayer de déterminer ce que votre corps réclame lorsque vous souffrez des jambes sans repos.

La carence en fer est significative car elle affecte le taux de dopamine dans le ganglion basal du cerveau.
La dopamine est essentielle pour les signaux nerveux et les mouvements musculaires.

Lorsque le taux de dopamine est normal, il envoie des messages pour des mouvements naturels et contrôlés.
Mais lorsqu’il est altéré, les messages sont incorrects, ce qui entraîne le SJSR.

Certaines personnes ont une forme plus légère de syndrome, tandis que d’autres présentent des symptômes graves, affectant leur qualité de sommeil.
Comprendre les causes et les aborder peut apporter un soulagement aux personnes souffrant de SJSR.


Qui souffre d’impatiences ?


Le syndrome des jambes sans repos est une affection qui touche les personnes de tous âges, avec une légère prédominance chez la femme.
Environ 5 à 10 % des personnes de plus de 50 ans souffrent occasionnellement du SJSR.

Ce syndrome est souvent lié à diverses affections, et notamment le diabète, la polyarthrite rhumatoïde, l’insuffisance rénale, l’hypothyroïdie, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson.
De plus, les personnes en surpoids et les femmes enceintes sont plus susceptibles d’en souffrir.


Comment calmer les jambes sans repos ?


Les médecins recommandent souvent de dormir avec un coussin vibrant placé sous les jambes pour contrer la sensation musculaire inconfortable associée au syndrome des jambes sans repos.

Les personnes souffrant d’une carence en fer peuvent envisager un supplément sous avis médical, car le fer joue un rôle crucial dans la production de dopamine, essentielle pour les signaux nerveux et les mouvements musculaires.

Pour ceux qui souffrent de symptômes graves de SJSR, discuter avec un professionnel de la santé de l’utilisation d’agonistes dopaminergiques comme la gabapentine peut être bénéfique.
Ces médicaments trompent les cellules cérébrales en leur faisant croire qu’elles reçoivent des signaux de dopamine, même lorsque le taux est insuffisant, ce qui soulage finalement les symptômes.


Comment soigner le syndrome des jambes sans repos ?


Le diagnostic du syndrome des jambes sans repos est relativement simple, se traduisant par un questionnaire visant à évaluer cinq points clés:

  1. L’envie de bouger les jambes en ressentant une sensation désagréable.
  2. Augmentation de l’inconfort par l’immobilité ou l’inactivité.
  3. Sensation ou douleur soulagée par le mouvement.
  4. Le syndrome est accentué le soir et la nuit.
  5. Aucun médicament n’est impliqué dans ce phénomène.

Dans certains cas, un test sanguin pour évaluer le taux de fer dans le sang peut être nécessaire pour un examen approfondi.

Le traitement du syndrome des jambes sans repos implique souvent une combinaison de stratégies, comprenant des médicaments, des changements de mode de vie et des thérapies alternatives comme le massage.
Une approche globale abordant les causes sous-jacentes du SJSR peut aboutir à un soulagement efficace pour les personnes qui en souffrent.

syndrome des jambes sans repos soulagement immédiat


Quel traitement pour les impatiences?


Le syndrome des jambes sans repos peut être difficile à gérer, et de nombreuses substances sont utilisées en médecine pour traiter ses symptômes.

  • Dopaminergiques (L-dopa, pramipexole, ropinirole, rotigotine, cabergoline)
  • Ligands alpha 2 delta (gabapentine, gabapentine enacarbil, prégabaline)
  • Opiacés
  • Fer (oral ou intraveineux)

Cependant, les traitements actuels ne sont pas toujours efficaces, et certaines substances peuvent avoir des effets secondaires qui ne sont pas négligeables.
Il est essentiel de comprendre ce qui aggrave le SJSR, comme certains médicaments, pour gérer efficacement cette affection.


Les médicaments qui aggravent les impatiences


La prise de certains médicaments, comme les antidépresseurs tricycliques, le lithium, les anti nauséeux, les antipsychotiques, les antihistaminiques, les anticonvulsivants peut aggraver un syndrome de jambes sans repos.

jambe sans repos traitement


Comment soigner les jambes sans repos ?


Le traitement alternatif pour les insomnies commence par identifier et traiter les causes sous-jacentes de l’affection.
Bien que la cause du syndrome des jambes sans repos soit souvent inconnue, elle peut être associée à divers facteurs comme les troubles neurologiques, le diabète, le stress, et même la grossesse.

Le manque de sommeil peut entraîner de la somnolence, de la dépression, ou des accidents, ce qui rend essentiel de trouver des traitements efficaces pour le SJSR.

Au cours des dernières années, les chercheurs ont découvert que les personnes affectées ont souvent des taux de fer, de folate (vitamine B9), ou de vitamine E insuffisants.
La supplémentation en ces nutriments peut réduire significativement les symptômes, surtout lorsque la carence en fer en est la cause.

Cependant, certaines personnes ne souffrent pas de carence en fer, et la supplémentation peut être totalement inutile.


Impatiences, ce qu’il ne faut pas faire


La gestion du syndrome des jambes sans repos implique des changements de mode de vie et l’adoption de pratiques d’autogestion pour soulager les symptômes.
Voici quelques conseils pour gérer efficacement le SJSR:

Limitez ou éliminez les éléments suivants:

  • Caféine
  • Tabac
  • Alcool
  • Cola
  • Thé
  • Chocolat
  • Sucre

Intégrez les règles suivantes dans votre vie pour espacer les crises :

  • Prenez soin de votre sommeil en établissant un horaire régulier et en créant une routine de coucher relaxante.
  • Étirez-vous avant de vous coucher pour détendre vos muscles.
  • Prenez un bain tiède avant de dormir pour favoriser la relaxation.
  • Faites de l’exercice régulièrement, de préférence de la marche ou du vélo pendant la journée.
  • Pendant une crise, ne résistez pas aux mouvements incontrôlés.
    Au lieu de cela, essayez de masser vos jambes du bas vers le haut, des chevilles jusqu’aux hauts des cuisses, et appliquez de la chaleur ou du froid au besoin.

syndrome des jambes sans repos traitement naturel


Les alternatives mécaniques : le massage des jambes


  • Chaleur infrarouge

De nombreuses études scientifiques montrent que la lumière infrarouge procure un véritable soulagement.
Utiliser un coussin de massage infrarouge (amz) (ebay) à raison de séances de 30 minutes trois fois par jour peut réduire voire éliminer le syndrome.

  • Pistolet de massage

Un pistolet de massage réduit considérablement la fatigue et restaure rapidement la condition musculaire (aff).
Pratique pour l’auto-massage, il peut apporter un soulagement rapide des symptômes du SJSR.

  • Compression des jambes

La compression des membres inférieurs améliore la circulation sanguine, fournit de l’oxygène aux muscles, diminue la fatigue, améliore la mobilité et donne de l’énergie.
Commencez par des séances compressives progressives de 10 minutes puis 15 minutes, jusqu’à une heure par jour.

  • Bandage pour les pieds

Sur le même principe que l’acupression, il existe un bandage de pieds spécifique pour les jambes sans repos.
Cette bande se place au centre du pieds et vient exercer une pression sur la voute plantaire pour soulager les impatiences.

Ce système Restiffic semble apporter une réelle aide lorsqu’il est placé une heure avant le coucher, de façon à annihiler les premières sensations qui impactent l’endormissement.

  • Astuce syndrome jambes sans repos

Aussi surprenant que cela puisse paraître, certains patients sont parvenus à réduire sensiblement les crises d’impatiences simplement en glissant un savon de Marseille dans leurs draps.
L’explication scientifique ne suit pas mais pourquoi ne pas essayer ?


Acupression jambes sans repos


L’acupression a des avantages inattendus dans de nombreuses affections.
Stimuler des points spécifiques peut apporter un soulagement instantané.

– Points d’acupression pour le syndrome des jambes agitées

Appliquez une pression intense sur chaque point pendant 1 à 3 minutes et sur chaque jambe.

  jambes sans repos traitement efficace      acupression impatiences

 

impatiences acupression      acupression jambes lourdes


Comment soulager les jambes sans repos ?


Les suppléments nutritionnels peuvent jouer un rôle crucial dans la gestion du syndrome des jambes agitées et l’atténuation de ses symptômes.
Voici quelques suppléments à considérer :

  • Magnésium

Le magnésium soutient le système immunitaire, maintient une fonction musculaire et nerveuse optimale et est impliqué dans plus de 300 réactions biochimiques dans le corps.
Il a des propriétés relaxantes musculaires et peut aider à soulager les muscles douloureux.
La combinaison de magnésium avec du calcium améliore son absorption.
Envisagez l’utilisation d’une huile de magnésium pour une application topique sur les jambes (aff).

  • Oméga-3

Les acides gras oméga-3 sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires.
Ils régulent le cycle inflammatoire, ce qui peut prévenir et apaiser certaines affections douloureuses.
Ces suppléments d’oméga-3 peuvent soulager certains individus atteints de SJSR.
La clé semble se trouver dans la posologie: une dose journalière d’Omega 3 EPA DHA supérieure à 1000mg semble être efficace (aff).

  • Fer

Avant de considérer la supplémentation en fer, il est essentiel de faire un test sanguin pour déterminer votre taux de ferritine.
Trop de fer dans le sang peut être dangereux.
Si une carence est détectée, la dose minimale requise est de 8 mg/jour pour les hommes et de 18 mg/jour pour les femmes.

  • Vitamines B

La combinaison des vitamines B9 et B12 aide à réguler la dopamine tout en relaxant les contractions musculaires. (aff)
La vitamine B9 améliore également la circulation sanguine.

  • Vitamine C

La vitamine C est un antioxydant qui aide à protéger les cellules des dommages causés par les radicaux libres.
Elle joue également un rôle dans la formation du collagène, qui est important pour une peau, des os et des vaisseaux sanguins sains.
La vitamine C peut aider à réduire l’inflammation et à améliorer la circulation, ce qui peut atténuer les symptômes du SJSR.
Optez pour la vitamine C liposomale pour une meilleure absorption (aff).

  • Vitamine D

La vitamine D est essentielle pour la santé osseuse, car elle aide le corps à absorber le calcium et à maintenir la densité osseuse.
Un taux adéquat de vitamine D peut aider à réduire le risque de fractures et d’ostéoporose (aff).
Elle joue également un rôle dans la fonction immunitaire, car elle aide à la réguler et à lutter contre les infections.
Cela peut être bénéfique pour les personnes atteintes de SJSR en réduisant l’inflammation et en améliorant la santé globale.

  • Vitamine E

La vitamine E est un antioxydant qui aide à protéger les cellules des dommages.
Elle joue un rôle dans la fonction immunitaire et la santé de la peau.
La vitamine E peut aider à réduire l’inflammation et améliorer la circulation, ce qui peut atténuer les symptômes du SJSR (aff).

  • Eau tonique

L’eau tonique est une boisson gazeuse bien connue (Schweppes) contenant de l’eau additionnée de quinine.
Un litre de cette boisson contient 83mg de quinine quand un comprimé de quinine diffuse 500 ou 1000mg dans l’organisme.

Il semblerait que l’eau tonique apporte un réel soulagement dans le syndrome des jambes sans repos par son effet actif contre les crampes.
Dans le même esprit, vous pouvez utiliser la quinquina rouge en gélules, la quinine naturelle sans effets secondaires (aff).

jambes sans repos remèdes naturels


Jambes sans repos traitement huiles essentielles


Les huiles essentielles peuvent être bénéfiques pour la gestion du syndrome des jambes agitées et la relaxation.
Voici quelques huiles essentielles et leurs bienfaits pour le SJSR :

  • Lavande vraie : L’huile de lavande est connue pour ses propriétés calmantes et relaxantes.
    Elle peut aider à réduire le stress et à favoriser un meilleur sommeil.
  • Marjolaine à coquille : L’huile de marjolaine a des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires.
    Elle peut aider à soulager les douleurs musculaires et les tensions.
  • Cyprès vert : L’huile de cyprès a des propriétés astringentes et vasoconstrictrices.
    Elle peut aider à améliorer la circulation et à réduire les gonflements.

Pour utiliser ces huiles essentielles, créez une synergie d’aromathérapie en combinant :

– 1 goutte d’huile de lavande
– 2 gouttes d’huile de marjolaine
– 3 gouttes d’huile de cyprès
– 1 cuillère à soupe d’huile de support d’arnica

Massez les jambes de bas en haut, des chevilles jusqu’au haut des cuisses, avant de vous coucher.
Cette synergie peut aider à favoriser la relaxation et soulager les symptômes du SJSR.


Jambes sans repos homéopathie


Le remède homéopathique majeur pour les impatiences est Zincum Metallicum en dosage 7 ou 9CH à raison de 5 granules 3 fois par jour.

Selon les symptômes, on peut y ajouter :

–  Rhus Toxicodendron 5CH – 5 granules matin et soir
–  Cuprum Meltallicum 5CH – 5 granules matin et soir


L’impact psychologique du SJSR


Le syndrome des jambes sans repos est plus qu’un simple malaise physique; il peut avoir un impact significatif sur le bien-être mental d’une personne.
L’envie constante de bouger les jambes, surtout la nuit, peut perturber les cycles de sommeil et entraîner une fatigue chronique, une irritabilité et même une altération cognitive.
Cela peut générer des sentiments de frustration, d’impuissance et d’anxiété, affectant le fonctionnement quotidien et la qualité de vie globale.


Les défis émotionnels et sociaux des impatiences


Vivre avec ce syndrome peut également poser des problèmes émotionnels et sociaux.
Les symptômes peuvent être embarrassants et entraîner de la gêne, affectant les interactions sociales et les relations.
Les personnes souffrant des jambes sans repos peuvent éviter certaines activités ou situations sociales, ce qui entraîne des sentiments d’isolement et de solitude.
De plus, l’affection peut provoquer des sautes d’humeur et de l’irritabilité, mettant à rude épreuve les relations avec la famille, les amis et les collègues.

– Stratégies de gestion

Pour gérer efficacement l’aspect émotionnel et social, vous pouvez utiliser diverses stratégies :

1. Chercher du soutien : Rejoindre un groupe de soutien ou chercher une thérapie peut fournir un soutien émotionnel et des conseils pratiques.

2. Éduquer les autres : Éduquer la famille, les amis et les collègues en expliquant ce syndrome peut les aider à comprendre l’affection pour vous procurer un soutien approprié.

3. Établir une routine : Mettre en place un horaire de sommeil régulier et une routine au coucher peut améliorer la qualité du sommeil.

4. Pratiquer des techniques de relaxation : Des techniques telles que la respiration profonde, la méditation et la relaxation musculaire progressive peuvent réduire le stress et l’anxiété.

5. Rester actif : L’exercice régulier peut soulager les symptômes du SJSR et améliorer le bien-être général.

6. Limiter la caféine et l’alcool : Éviter ces substances avant le coucher peut améliorer la qualité du sommeil.

7. Chercher de l’aide professionnelle : Si le SJSR a un impact significatif sur la santé mentale et le fonctionnement quotidien, une aide professionnelle d’un thérapeute ou d’un psychiatre peut être bénéfique.

En mettant en œuvre ces stratégies, vous pouvez mieux gérer les défis émotionnels et sociaux que pose ce syndrome et améliorer votre qualité de vie globale.


Le syndrome des jambes sans repos peut il disparaître ?


Le syndrome des jambes sans repos est une affection difficile qui peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie et perturber les cycles du sommeil.
Cependant, il existe divers remèdes naturels et changements de mode de vie qui peuvent aider à soulager les symptômes et procurer un meilleur sommeil.

Des suppléments nutritionnels aux huiles essentielles et à l’acupression, explorer différentes approches peut apporter un certain soulagement et améliorer le bien-être général.

Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez, luttez contre les jambes sans repos, il est essentiel de déterminer la meilleure stratégie pour enfin trouver des moyens efficaces de gérer ce syndrome et profiter à nouveau de nuits paisibles.

Explorez 78 Remèdes Naturels pour les Affections Courantes


Foire aux questions


Est ce que l’huile de CBD soulage les jambes sans repos ?

L’huile de CBD est un dérivé des produits du chanvre qui contiennent du cannabidiol mais pas de THC, la substance active du cannabis.
Elle n’a donc aucun effet psychoactif (euphorisant) mais apporte un effet relaxant qui peut être positif pour soulager ponctuellement le SJSR.
Mais elle n’est pas un remède contre le syndrome des jambes sans repos.
La cause sous-jacente (déficience en fer, dopamine, insuffisance veineuse, médicaments, etc.) doit être diagnostiquée.
Elle peut être utilisée au moment des crises pour tenter de les endiguer.
Elle contribue aussi au sommeil qui est bien souvent perturbé par les impatiences.

Ont-ils trouvé un nouveau traitement contre les jambes sans repos ?

De nouvelles pistes de traitement du SJSR ont été dévoilées en 2021, notamment par l’usage d’un anti-plaquettaire, le dipyridamole.
Une étude a démontré qu’après deux semaines de traitement, les patients ont ressenti une nette amélioration des symptômes et un sommeil plus régulier.
Les chercheurs s’interrogent également sur le rôle des anti-acides (estomac) pour minorer les crises.
Il reste que le traitement de prédilection à l’heure actuelle demeure la pregabaline (neuropathies, épilepsie, anxiété).

Est ce que l’anxiété provoque le syndrome des jambes sans repos ?

De nombreuses études ont démontré le rôle majeur du stress dans le syndrome des jambes sans repos.
En effet, des signes d’anxiété peuvent précéder, accompagner ou suivre une crise.
De même, des symptômes liés à un état plus ou moins dépressif semblent aussi provoquer les impatiences.
La gestion du stress est donc essentielle dans le traitement du SJSR et des techniques comme le yoga ou les exercices respiratoires sont encouragées.

Le syndrome des jambes sans repos est-il un signe de démence ?

Le SJSR n’est pas un signe de démence mais accompagne souvent les maladies dégénératives comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer.
L’agitation nocturne que ces patients manifestent semble être liée à ce dysfonctionnement.


Ce blog est sous copyright ©2024 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer