Comment Faire Passer le Hoquet – 12 astuces imparables

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Le hoquet… quoi de plus énervant, n’est-ce pas ?

Il n’y a rien de plus agaçant que d’être interrompu dans sa conversation toutes les 10 secondes par soi-même !

Et puis, pas évident de le cacher quand en plus il ne veut plus partir.

Existe-t-il des astuces valables pour arriver à s’en débarrasser vite ?

Voyons voir comment arriver à maîtriser le hoquet.


Qu’est ce que le hoquet ?


Mais qu’est-ce qui déclenche ce satané hoquet ?

En fait, il part du diaphragme, plus précisément de ce groupe de muscles situés entre les poumons et l’abdomen à l’origine des mouvements de respiration.

Si le diaphragme est irrité, des spasmes se manifestent et vous font gober de l’air.

Cet air inspiré vient frapper les cordes vocales, ce qui créé le son si distinctif du hoquet.

hoquet cause


Pourquoi on a le hoquet


Les causes les plus communes du hoquet sont :

  • manger trop vite
  • boire un soda
  • se sentir nerveux
  • le stress

En dehors de ces raisons banales, le hoquet peut aussi être lié à un dysfonctionnement ou une maladie sous-jacente comme :

  • une irritation de l’oesophage (reflux gastrique)
  • une gastrite
  • un ulcère gastro-duodénal
  • un syndrome neurologique
  • une affection du larynx
  • une affection du pharynx
  • une infection
  • un cancer
  • certains médicaments (anti-inflammatoires, antibiotiques, antalgiques opiacés, agonistes dopaminergiques, anticancéreux, benzodiazépines).


Lire aussi : Stopper les remontées acides naturellement


Comment arrêter le hoquet


Il existe quelques remèdes naturels qui peuvent vous aider en cas de hoquet récalcitrant.

Souvenez-vous que stopper le hoquet c’est d’abord distraire le cerveau pour arrêter les spasmes du diaphragme.

 

  • L’eau glacée

Boire un verre d’eau glacée aussi vite que possible.

Le froid va choquer le système digestif et détourner l’attention du cerveau.

Vous pouvez aussi sucer un glaçon, il aura le même effet.

Petite astuce : si vous ajoutez une cuillerée à café de miel dans votre verre d’eau glacée, le hoquet s’arrêtera instantanément.

 

  • Retenir sa respiration pour ne plus avoir le hoquet

Inspirez profondément, et retenez votre respiration le plus longtemps possible avant d’expirer tranquillement.

Répétez l’opération jusqu’à la disparition du hoquet.

 

  • Le sucre

Prenez une cuillerée à café de sucre et gardez-la en bouche pendant 5 secondes.

Laissez le sucre fondre sans le mâcher puis rincez-vous à l’eau claire.

Astuce pratique pour un enfant qui n’est pas en âge de savoir retenir sa respiration.

 

  • Le vinaigre

Avalez la moitié d’une cuillerée à café de vinaigre, qu’il soit blanc ou de cidre puis enchaînez sur une verre d’eau.

Vous pouvez aussi directement diluer une cuillerée à café de vinaigre dans un verre d’eau.

 

  • Le citron

Coupez un citron en deux puis déversez quelques gouttes (environ une demie cuillerée à café) directement dans la bouche.

L’acidité fera en sorte que vous avaliez de suite, raison pour laquelle le hoquet sera immédiatement stoppé.

Vous pouvez aussi presser un citron entier et le déverser dans un demi verre d’eau puis l’avaler très rapidement.

 

  • La camomille

La camomille a des propriétés relaxantes qui vont détendre aussi les muscles.

Elle va donc aussi dénouer le diaphragme et arrêter les spasmes qui déclenchent le hoquet.

Préparez-vous une tisane de camomille, laissez le sachet infuser pendant 5 minutes dans une tasse d’au chaude, puis buvez-la lentement.

 

  • Tousser ou roter

Essayez d’évaluer l’espacement entre deux hoquets.

Au prochain, essayez de tousser ou faites-vous roter.

Cela modifiera le fonctionnement du diaphragme et des muscles alentours et le hoquet disparaitra.

Répétez plusieurs fois si nécessaire.

 

  • Faire sursauter pour couper le hoquet

Cette vieille astuce marche-t-elle encore ?

En théorie, elle peut être efficace mais il faut que la peur ne soit pas feinte.

Lorsqu’on est effrayé, la libération d’adrénaline et la tension du corps affectent le diaphragme, ce qui interrompt le rythme normal de la respiration.

De la même façon, une grande inspiration interrompt également le cycle de la respiration et fait disparaître le hoquet.

comment enlever le hoquet

 

  • Avaler trois fois

Evaluez l’intervalle entre deux hoquets et essayez d’avaler trois fois de suite entre les deux.

Cette méthode active de nombreux muscles de la gorge et l’abdomen qui vous permettront de contrôler le diaphragme.

 

  • Respirer une huile essentielle

Choisissez une huile essentielle d’eucalyptus, de bergamote ou de lavande, ajoutez quelques gouttes dans votre diffuseur ou respirez directement le flacon.

Ces senteurs ont un effet calmant qui aidera à la relaxation du diaphragme pour rétablir une respiration normale.

 

  • Tirer la langue pour stopper le hoquet

Si vous êtes seul chez vous et embêté par un vilain hoquet, vous pouvez pratiquer cette méthode. En revanche, évitez-la en public !

Tirez la langue le plus loin possible en forçant.

Cette astuce n’est pas une plaisanterie, vous allez stimuler un nerf relié au diaphragme en procédant ainsi.

Et cette stimulation va permettre de maîtriser les spasmes et stopper le hoquet.

 

  • La distraction

Plus vous épiez votre hoquet et plus il est intense.

Plus vous souhaitez vous en débarrasser et plus il dure.

Alors distrayez-vous !

Lisez un livre, regardez la TV, jouez à un jeu vidéo… mais ignorez-le !

Cette méthode part du principe que si vous pratiquez une activité que vous aimez, vous vous relaxez instantanément et votre diaphragme suit le mouvement.


Faire passer le hoquet


Si la plupart du temps le hoquet n’est qu’un désagrément transitoire, bref et inoffensif, il arrive qu’il devienne persistant, parfois même permanent.

Dans ce cas, il est souvent corrélé à un dysfonctionnement ou une maladie.

Le manque de recommandations en matière de traitement d’un hoquet récalcitrant a conduit les chercheurs à fouiller la littérature scientifique pour déterminer quelles substances sont susceptibles de soulager ce symptôme.

Ils ont ainsi défini trois médicaments :

Si vous souffrez d’un hoquet persistant plus de 48 heures, il est préférable de consulter un médecin pour tenter de déterminer la cause sous-jacente.


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer