12 Meilleurs Fortifiants pour Renforcer le Coeur

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Le coeur est un muscle et comme tout autre muscle, il a besoin d’être entraîné pour se renforcer.

Comment donc le fortifier naturellement lorsqu’il est affaibli ?

Comment le remuscler, le regalber pour qu’il retrouve une fonction optimale ?

En fait, il existe une dizaine de façons d’aider le coeur en appliquant certaines méthodes parfois très simples.

Il vous faut juste être plus vigilant pour vous assurer une activité cardiaque normale sans risques de dérives très compliquées.

Souvenez-vous, le coeur est un muscle et en tant que tel, il a besoin d’être nourri, armé et protégé pour être fonctionnel.


Les symptômes d’un coeur fatigué


L’une des causes les plus communes d’un dysfonctionnement cardiaque est l’arythmie ou troubles du rythme.

Mais si vous avez connu un infarctus ou même avez un membre de votre famille ayant rencontré des problèmes cardiaques, vous êtes également à risque.

Il y a différentes façons de renforcer un coeur affaibli pour éviter toutes complications.

 

  • La maîtrise du poids

La prise de poids prédit très souvent de futurs problèmes cardiaques.

50% des crises cardiaques fatales ou surmontées sont directement liées à l’IMC de la personne.

L’IMC ou indice de masse corporelle indique le surpoids et notamment la graisse qui tend à s’accumuler au niveau de la taille et des cuisses.

30% des individus sont dans la catégorie de l’obésité, présentant un IMC très haut et 70% sont en surpoids avec un IMC important.

Cet état de santé est directement lié au diabète et aux maladies cardiaques.

La perte de poids est donc cruciale pour renforcer le coeur.

 

  • La respiration

Cette méthode est méconnue et pourtant très efficace pour raffermir le coeur.

Bien respirer permet de rétablir un taux d’oxygène optimal, éliminer la pression sur le coeur mais surtout de réduire significativement le poids du stress sur la fonction cardiaque.

Aussi simple que cela puisse paraître, adopter des techniques respiratoires renforce le muscle cardiaque.

Vous pouvez vous reporter à notre article sur la cohérence cardiaque et adopter des séances de respirations maîtrisées une à deux fois par jour.

5 secondes pour inspirer, 5 secondes pour expirer pendant 2 à 5 minutes par jour ne sont pas de grands efforts mais apportent d’exceptionnels bienfaits.

 

  • L’entraînement à intervalle (burst training)

Le burst training est un enchaînement de mouvements vigoureux suivis d’une période de repos.

Ce sont des exercices de haute intensité (hiit) assortis de phases de récupération brèves pendant une durée maximale de 10 à 15 minutes.

Le but de ces séances est d’augmenter le rythme cardiaque de façon intense sur une courte période.

Vous allez penser que ce type d’exercices est dangereux pour le coeur mais soyez rassuré, de nombreuses études ont montré qu’ils ne l’exposent à aucun risque.

Vous devez juste surveiller et monitorer avec une montre connectée pour déterminer à quel moment vous atteignez votre capacité maximale.

Vous devez également veiller à rester dans la zone rouge pour une très courte période puis vous accorder une pause suffisante pour que le rythme cardiaque revienne à la normale.

Ces oscillations de rythme musclent le coeur parce que vous demandez à votre organisme d’optimiser l’apport en oxygène pour accélérer la circulation sanguine.

Vous réduisez ainsi le risque de crise cardiaque.

appareil pour surveiller le coeur

 

  • La frénésie alimentaire

Tous vos petits plaisirs coupables des soirées, qu’il s’agisse de chips, de cacahuètes, de glaces devant la télé augmentent votre appétit.

Ces collations tardives et les multiples collations de la journée sont très pesantes pour le coeur.

Elles augmentent constamment la production d’insuline, ce qui augmente non seulement le poids mais l’inflammation généralisée.

La solution à ce problème est de grignoter en jeûnant !

Faites donc le contraire, passez de longues périodes sans rien manger pour permettre à l’organisme d’utiliser l’énergie normalement stockée pour digérer votre alimentation.

Vous soignez le coeur de cette façon.

 

  • Bloquer l’inflammation

L’inflammation est l’origine des problèmes cardiaques.

Lorsqu’on ne parvient plus à la contrôler, elle provoque notamment des atteintes coronariennes.

Il est possible de bloquer l’inflammation en prenant de simples suppléments :

– le curcuma (voir ci-dessous)
– le gingembre en poudre dans vos plats préférés ou par le biais d’un supplément
– des Omega 3 et notamment l’huile de poisson qui s’avère la plus efficace

Ces trois suppléments sont essentiels pour combattre et réduire l’inflammation qui nuit tellement au coeur et à l’organisme tout entier.

 

  • Le sommeil

Le sommeil calme le coeur.

Nous sommes nombreux à regarder la télé tard la nuit.

Nous passons des heures ou des minutes à lire sur notre téléphone, exposés à la lumière bleue.

Nous oublions de baisser la température ambiante de la chambre ou de calfeutrer les sources de lumière.

Nous ne nous reposons pas suffisamment et lorsqu’on veille, le coeur veille.

Lorsque votre activité cérébrale est toujours vive et que vous échappez au repos, le coeur continue de travailler en heures supplémentaires.

Il a pourtant besoin d’une longue période de repos pour être au meilleur de son rendement chaque jour.

Le sommeil renforce donc le coeur.

 

  • Les mauvaises habitudes

Nous y revenons sans cesse mais le tabac et l’alcool font des dégâts considérables sur le coeur.

Une trentaine d’années que nous savons leurs dommages et nous continuons tout de même à les consommer.

Dommage.


Les aliments excellents pour le coeur


Il est possible de booster sa fonction cardiaque en associant certains aliments connus pour améliorer la circulation sanguine, qui aident à réduire la tension artérielle, renforcent l’endurance et repoussent le déclin cognitif.

 

  • Améliorer la circulation sanguine

– Mangez des légumes riches en nitrates comme les betteraves, le céleri, la laitue, les radis, les épinards.
– Profitez des polyphénols du cacao et mangez 40 grammes de chocolat noir – teneur 75% cacao.
– Consommez de l’ail le plus fréquemment possible

 

  * Les nitrates

Manger des légumes riches en nitrates est une façon efficace d’améliorer la synthèse de l’oxyde nitrique ou monoxyde d’azote dans l’organisme.

Il faut savoir que les nitrates se décomposent en nitrites qui sont transformés en oxyde nitrique, une molécule qui agit comme un vasodilatateur naturel et augmente la circulation sanguine.

Un taux élevé d’oxyde nitrique est connu pour faciliter la circulation sanguine tout en baissant la pression artérielle.

Ces légumes riches en nitrates améliorent également les cellules endothéliales des parois des vaisseaux sanguins.

Enfin, ils réduisent le risque de maladie cardiovasculaire ainsi que l’arthériosclérose, le cancer et la mort subite.

Gardez en mémoire que :

– La cuisson des légumes réduit la proportion de nitrates de 50% mais les chercheurs affirment que la quantité restante est suffisante pour assurer la santé cardiaque

– La plupart des légumes riches en nitrates sont aussi riches en oxalates et risquent de provoquer des calculs rénaux.
Cependant, leur cuisson réduit les oxalates plus que les nitrates.

– Vous pouvez opter pour des légumes qui contiennent peu d’oxalates comme la carotte, le radis, la patate douce, le chou.

– Les légumes verts feuillus contiennent de la vitamine K1 qui lutte contre les caillots sanguins.
Mais elle peut également réduire l’efficacité des fluidifiants sanguins et des anticoagulants.

– Si vous mangez beaucoup de crucifères, veillez à augmenter votre apport en iode.
Vous la trouverez dans les fruits de mer, les crevettes, le lait, le yaourt ou le fromage.

– Les nitrates de la viande ne sont pas équivalents aux nitrates végétaux.

– Les bactéries de la salive activent les nitrates.
Evitez d’utiliser des bains de bouche antibactériens trop souvent.

 

* Le cacao

Quand l’oxyde nitrique est produit, sa demie-vie est de quelques secondes de par sa nature hyper-réactive.

Cette nature explique pourquoi il ne peut se déplacer qu’en étant oxydé.

Le chocolat noir contient une haute teneur en flavonoïdes comme l’épicatechine qui aident à maintenir un taux élevé d’oxyde nitrique.

De nombreux mécanismes sont supposés générer les effets bénéfiques du cacao comme l’activation de la production d’oxyde nitrique, l’amélioration de la biodisponibilité et des propriétés anti-inflammatoires très intéressantes.

chocolat bon pour le coeur

 

  * L’ail

L’ail contient du sulfure d’hydrogène qui contribue à la stabilisation de la tension artérielle.

Manger de l’ail augmente donc la diffusion du sulfure d’hydrogène dans l’organisme, ce qui détend les vaisseaux sanguins et baisse la tension.

Si votre taux de cholestérol est trop élevé, l’usage de l’ail pendant deux moins au minimum peut réduire le cholestérol LDL et légèrement augmenter le HDL.

Si vous n’aimez pas le goût ou l’odeur de l’ail ou voulez éviter l’haleine forte qu’il procure, vous pouvez utiliser un supplément d’ail sans odeur (#aff).

Le dosage recommandé est de 600 à 1200mg par jour.

 

Les légumes riches en nitrates, le cacao et l’ail fonctionnent de manière synergique pour améliorer la fonction cardiovasculaire.

Les nitrates augmentent le taux d’oxyde nitrique dans le sang, ce qui améliore la circulation.

Le cacao aide à maintenir le taux d’oxyde nitrique.

L’ail ouvre la voie à une production d’oxyde nitrique adéquate.

L’association des trois conduit à un coeur qui pompe plus fort sans exercer la moindre pression sur l’organisme.


Les meilleurs suppléments pour la santé cardiovasculaire


  • La vitamine D est elle bonne pour le coeur ?

La vitamine D3 est capitale pour le coeur.

Elle régule le taux d’insuline, elle assure la prévention cardiovasculaire, l’immunité, la fonction cérébrale, le système nerveux.

Il existe deux formes de cette vitamine :

ergocalciférol ou vitamine D2 qui est produite par certaines plantes lorsqu’elles sont exposées aux UV du soleil mais n’est pas très efficace
cholecalciférol ou vitamine D3 qui est biologiquement active et est produite par l’exposition humaine ou animale aux rayons du soleil

Privilégiez la vitamine D3 sous forme de cholecalciférol (#aff) si vous souhaitez vous supplémenter.

Envisagez une prise de 5000UI par jour.

 

  • La vitamine K2

La vitamine K2 est excellente pour la croissance osseuse, elle active les ostéoblastes (qui forment l’os) et inhibe les ostéoclastes (qui attaquent les os).

Elle active également l’ostéocalcine (qui entre dans la composition de l’os) et la Matrix-Gla protéine (protéine essentielle pour les os).

De nombreuses études montrent qu’elle joue un rôle important dans la prévention du diabète et des maladies cardiovasculaires de par son effet anticoagulant.

Pour une meilleure biodisponibilité, optez pour un supplément de vitamine K2-MK7 (#aff)

Le dosage recommandé est de 100mcg par jour.

 

  • La niacine

La niacine est un supplément majeur pour la santé cardiovasculaire.

En fait, niacine est le terme générique pour toutes les formes de vitamines B3.

Elle est particulièrement recommandée pour augmenter le taux de cholestérol HDL.

En revanche, cette vitamine n’est pas du tout recommandée si vous ne présentez aucun risque cardiaque.

 

  • La bergamote

La bergamote est un agrume cultivé en Italie et en France.

Des études ont mis en évidence l’impact de la bergamote sur la glycémie et les taux de cholestérol.

Elle agit de la même façon que les statines et détient de plus des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

La bergamote peut aussi améliorer les taux de cholestérol HDL et LDL.

Vous pouvez utiliser la bergamote en cuisine dans vos plats et desserts.

Vous pouvez également la consommer en tisane ou en thé parfumé.

thé bergamote bienfaits pour le coeur

 

  • La berbérine

La berbérine est une plante d’origine chinoise très utilisée pour lutter contre la diarrhée bactérienne.

Mais certaines études ont démontré que la berbérine est aussi efficace que la Metformine (médicament antidiabétique), qu’elle est très active contre le diabète de type 2, l’hyperlipidémie (taux de lipides dans le sang trop élevés) et l’hypertension.

Le tout sans aucun effet secondaire.

A noter que la berbérine (#aff) a une demie-vie de 4.8 heures, raison pour laquelle elle doit être prise deux fois par jour pour assurer une prévention cardiaque.

berberine bienfaits pour le coeur


D’autres suppléments sont également très bénéfiques à la santé cardiovasculaire.

Vous pouvez donc ajouter :

– le magnésium

Il est avéré que la carence en magnésium ou même une simple déficience expose aux maladies cardiovasculaires.

Son rôle majeur est d’assurer la transmission neuro-musculaire, ce qui participe à un rythme cardiaque normal.

Par ailleurs, une carence favorise aussi le stress oxydatif, ce qui produit une altération des cellules endothéliales, soit un vieillisement prématuré des vaisseaux sanguins.

Il est donc très recommandé de se supplémenter en magnésium pour protéger le coeur.

Optez pour une forme de magnésium bisglycinate (#aff) qui est la formule la mieux tôlérée par l’organisme.

Le dosage journalier indiqué est de 6mg par kilo et par jour.

 

– la coenzyme Q10

La coenzyme Q10 ou ubiquinol, sa formule la plus biodisponible, joue un rôle essentiel dans la transmission des signaux dans le muscle cardiaque ainsi que dans la production d’énergie.

Super oxydante, elle protége l’organisme des dommages causés par les radicaux libres, elle améliore également les performances physiques et contribue à une récupération après l’effort plus rapide.

La coenzyme Q10 est très indiquée en cas d’insuffisance cardiaque et pour réguler la tension artérielle.

Si vous souffrez d’une pathologie cardiaque, un dosage de 200 à 300mg par jour en 2 à 3 prises est recommandé.

Si vous n’avez aucune pathologie déclarée, une supplémentation de 50 à 100mg par jour est suffisante.

Veillez à éviter toutes les formules sèches, un bon supplément d’Ubiquinol (#aff) doit se présenter sous forme de capsules contenant une huile.

 

– la cannelle

La cannelle contient du potassium qui aide à contrôler la fréquence cardiaque et la tension artérielle, du cuivre et de la manganèse qui ont une action antioxydante.

Elle a également le potentiel d’améliorer la circulation sanguine et de modérer le cholestérol.

N’hésitez donc pas à saupoudrer vos plats et desserts de cette épice parfumée.

En revanche, veillez à utiliser uniquement de la cannelle de Ceylan comme celle-ci (#aff), la poudre que l’on trouve en général sur le marché est de la cannelle de Chine qui contient de la coumarine, un fluidifiant sanguin qui peut être nocif pour certains et interférer avec un traitement anticoagulant.

 

– le curcuma

Le curcuma est à la fois antioxydant et anti-inflammatoire.

Ses effets sur l’inflammation sont très bénéfiques pour la santé cardiovasculaire.

Son composant actif, la curcumine, protège le coeur par son action antioxydante puissante.

Vous pouvez le consommer en poudre directement dans vos plats préférés ou bien en complément alimentaire comme celui-ci (#aff).

A noter tout de même que le curcuma a aussi tendance à fluidifier le sang, ce qui le rend incompatible avec un traitement anticoagulant.

 

L’ impact de ces suppléments associés peut cibler l’inflammation chronique, les taux de cholestérol et le pré-diabète en prévention des risques cardiovasculaires.

muscler son coeur chez soi


Muscler son coeur


Que vous souffriez déjà d’une atteinte cardiaque ou que vous cherchiez simplement à faire de la prévention pour éviter toute maladie, il est possible de renforcer son coeur, fortifier le muscle pour une fonction optimale.

Des règles de vie s’imposent pour éviter un stress exagéré, un manque de sommeil chronique ou une alimentation hasardeuse.

Certains aliments pris régulièrement peuvent également améliorer la circulation sanguine, réguler la tension artérielle et le cholestérol.

Vous pouvez envisager quelques exercices de haute intensité tout autant que la prise de certains suppléments ciblés qui vous aideront à juguler les problèmes de cholestérol, diabète et l’hypertension qui sont un fléau pour le coeur.

Dans tous les cas, il existe une routine naturelle pour fortifier son coeur, maîtriser son rythme cardiaque et vivre sereinement.

 * Lire aussi :

Comment stopper les palpitations cardiaques ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer