Syndrome de la Langue qui Brûle : 10 Solutions Naturelles

Certains articles contiennent des liens affiliés - mention aff, pour Amazon et autres, faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics peut donner lieu à une commission d'affiliation qui aide ce blog à vivre.

Le syndrome de la bouche brûlante englobe diverses approches holistiques pour soulager l’inconfort associé à cette affection. Ces stratégies peuvent être des ajustements alimentaires, des techniques de gestion du stress et l’utilisation de certains suppléments.


Imaginez-vous vous réveiller chaque matin avec une sensation de brûlure persistante sur votre langue.
C’est comme avoir un charbon chaud coincé dans la bouche, empêchant de profiter de votre café du matin ou même de parler sans grimacer de douleur.

Tout au long de la journée, cet inconfort s’intensifie, affectant votre capacité à manger, parler et vous concentrer sur les tâches.
La douleur constante peut entraîner de l’irritabilité, de l’anxiété et même de la dépression, devenant ainsi un compagnon constant, éclipsant tout le reste dans la vie.

Dans cet article, nous explorons les différentes causes, symptômes et traitements potentiels du syndrome de la langue brûlante, également connu sous le nom de glossodynie.
En comprenant les facteurs sous-jacents qui peuvent contribuer à cette affection, tels que les carences en vitamines, les infections fongiques et les maladies auto-immunes, nous pouvons prendre des mesures proactives pour traiter et soulager les symptômes.


Qu’est-ce que le syndrome de la bouche brûlante?


Le syndrome de la bouche brûlante (SBB) est une affection chronique caractérisée par une sensation de brûlure, affectant souvent la langue, les lèvres, le palais et d’autres zones.
Il peut également être accompagné d’autres symptômes tels que la bouche sèche, le goût altéré et des picotements ou des engourdissements.


Sensation langue brulée : les causes


Une sensation de brûlure sur la langue est une affection perturbante.
Elle est souvent liée à diverses causes sous-jacentes :

Déficit vitaminique : Une cause significative de cette gêne est un déficit en vitamine B12, qui est crucial pour la santé nerveuse.
Un déficit en fer peut également contribuer à cette sensation.

Problèmes d’acidité gastrique : Un problème lié à l’acidité gastrique, comme le reflux acide ou le RGO, peuvent entraîner une sensation de brûlure dans la bouche et sur la langue.

Troubles digestifs : Des affections comme le syndrome du côlon irritable ou la maladie de Crohn peuvent affecter l’absorption des nutriments, entraînant des carences qui provoquent une sensation de brûlure dans la bouche.

Chirurgie anneau gastrique : Les personnes ayant subi une chirurgie bariatrique restrictive peuvent ne pas absorber les nutriments aussi efficacement, ce qui peut entraîner des carences et une sensation de brûlure.

Consommation d’alcool : Une consommation excessive d’alcool peut endommager la muqueuse du tractus digestif, entraînant une malabsorption des nutriments et des carences.

Infections fongiques : Candida albicans, un type de levure, peut proliférer et entraîner une sensation de brûlure dans la bouche.

Chimiothérapie : Les traitements contre le cancer comme la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent avoir des effets secondaires graves, notamment une sensation de langue qui brûle.

Maladies auto-immunes : Des affections comme le syndrome de Sjögren, le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde peuvent affecter la capacité du corps à produire de la salive, entraînant une bouche sèche et une sensation de brûlure.

Diabète : Le taux de glucose dans le sang élevé chez les diabétiques et les prédiabétiques peuvent endommager les nerfs, entraînant une sensation de brûlure dans la bouche.

Reflux acide : La maladie de reflux gastro-œsophagien (RGO) peut faire remonter l’acide gastrique dans l’œsophage, entraînant une sensation de brûlure dans la gorge et la bouche.

Ménopause : Les changements hormonaux pendant la ménopause peuvent entraîner une diminution des taux d’œstrogène et de progestérone, ce qui peut provoquer une sensation de brûlure dans la bouche.

Il est important de traiter les causes sous-jacentes du syndrome de la bouche brûlante pour soulager efficacement ses symptômes.
Cela peut impliquer une hormonothérapie, des suppléments nutritionnels, des médicaments, des changements de mode de vie ou une combinaison de ces approches.

soulager la langue qui brule


Les symptômes du syndrome de la bouche brûlante


Les symptômes du syndrome de la bouche brûlante peuvent être perturbants et avoir un impact significatif sur la qualité de vie d’une personne.
Le principal symptôme est la sensation de brûlure intense dans la bouche, qui peut être décrite comme une sensation de charbon chaud ou de liquide bouillant dans la bouche.
Cette sensation peut être constante ou intermittente et peut affecter la langue, les lèvres, le palais et d’autres zones de la bouche.

En plus de la sensation de brûlure, d’autres symptômes du SBB peuvent inclure :

  • Bouche sèche : Un manque de salive peut contribuer à l’inconfort du SBB et peut également entraîner d’autres symptômes tels que des difficultés à avaler, à parler ou à goûter les aliments.
  • Goût altéré : Certaines personnes signalent un goût métallique ou amer dans la bouche, ou une perte totale du goût.
  • Picotements ou engourdissements : Certaines personnes peuvent ressentir des picotements ou des engourdissements dans la bouche, ce qui peut être inconfortable et déconcertant.
  • Rougeur ou inflammation : Dans certains cas, la langue ou d’autres zones de la bouche peuvent apparaître rouges ou enflammées, ce qui peut contribuer à l’inconfort.

Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre, et peuvent également varier en gravité au fil du temps.
Certaines personnes peuvent avoir des symptômes légers qui vont et viennent, tandis que d’autres ont des symptômes constants plus graves.
Les symptômes du SBB peuvent également être exacerbés par certains facteurs, tels que le stress, l’anxiété, ou certains aliments ou boissons.

sensation de langue brulée
                       Langue qui brule et rouge

La langue qui pique et brule, quel traitement ?


Pour un diagnostic éclairé du syndrome de la bouche qui brûle, il est recommandé de consulter d’abord un dentiste.
Les dentistes sont formés pour identifier les problèmes de santé bucco-dentaire, et peuvent effectuer un examen approfondi pour exclure tout problème dentaire pouvant être à l’origine de la sensation de brûlure.
Ils peuvent également vous demander vos antécédents médicaux et les médicaments que vous prenez pour aider à déterminer la cause du problème.

Si l’avis du dentiste n’est pas concluant ou s’il soupçonne que la cause n’est pas liée à la dentisterie, il peut vous orienter vers un médecin pour une évaluation supplémentaire.
Un médecin peut effectuer des tests spécifiques pour déterminer s’il existe une affection médicale sous-jacente qui pourraient être à l’origine de vos symptômes.

Il peut également envisager l’impact possible des médicaments anti-anxiété ou antidépresseurs, car les chercheurs ont noté une corrélation entre les personnes présentant ce symptôme et les affections nerveuses telles que les attaques de panique ou le trouble obsessionnel-compulsif.
Calmer le système nerveux peut réduire la sensation de brûlure et ainsi apporter un soulagement.

Il est à noter que le SBB est une affection complexe, et la cause exacte n’est pas toujours claire.
Il peut être provoqué par une combinaison de facteurs, et notamment les changements hormonaux, les carences nutritionnelles, les lésions nerveuses et les facteurs psychologiques tels que le stress ou l’anxiété.
Par conséquent, une évaluation complète par un professionnel de la santé est essentielle pour déterminer le meilleur plan de traitement.




Syndrome de la langue qui brule : soulager la douleur


Le syndrome de la bouche brûlante peut être une affection invalidante, mais il existe des remèdes qui peuvent le soulager.

Voici quelques conseils à considérer :

– Acide alpha-lipoïque

Si votre sensation douloureuse dans la bouche est liée à des nerfs endommagés, l’acide alpha-lipoïque peut aider.
L’acide alpha-lipoïque, également connu sous le nom de ALA, est un puissant antioxydant qui peut neutraliser les radicaux libres et prévenir le stress oxydatif, qui endommage les cellules nerveuses.
En protégeant les cellules nerveuses, il aide à soulager les symptômes du syndrome de la bouche brûlante et améliore la santé nerveuse.
De plus, l’acide alpha-lipoïque a montré sa capacité à améliorer le flux sanguin vers les nerfs, ce qui peut soutenir davantage la fonction nerveuse et réduire la douleur (aff).

Dosage : 600-1200 mg par jour, divisé en deux ou trois doses.
Précautions : Consultez un professionnel de la santé avant de commencer un supplément, car l’acide alpha-lipoïque peut interagir avec certains médicaments.

– Vitamine B12

Une carence en vitamine B12 peut contribuer au syndrome de la bouche qui brûle.
La vitamine B12 est essentielle pour la santé nerveuse, et une carence peut entraîner des dommages et une dysfonction nerveuse, qui peuvent se manifester par une sensation de brûlure dans la bouche.
Pour soulager ce problème, envisagez de prendre un supplément de vitamine B12.
La méthylcobalamine est la forme naturelle de la vitamine B12 et est bien absorbée par le corps (aff).

Dosage : 1000-2000 mcg par jour.
Précautions : Choisissez un supplément de méthylcobalamine, qui est la forme naturelle de la vitamine B12 et peut être pris que vous soyez végétalien ou non.

– Fer

Une carence en fer peut également contribuer au syndrome de la bouche brûlante.
Le fer est essentiel pour la production d’hémoglobine, qui transporte l’oxygène vers les cellules du corps, y compris les nerfs dans la bouche.
Une carence en fer peut entraîner une diminution de la délivrance d’oxygène aux nerfs, ce qui peut entraîner des dommages et une dysfonction nerveuse.
Avant de considérer la supplémentation, il est important de faire vérifier votre taux de fer avec un test sanguin.
Cela aidera à déterminer si vous avez une carence en fer et le cas échéant, sa sévérité.
Si vous avez une carence en fer, votre médecin mettra rapidement en place une supplémentation.

Dosage : Varie en fonction de la gravité de la carence et de vos besoins individuels.
Précautions : Consultez un professionnel de la santé avant de commencer un supplément.

– Zinc

Une carence en zinc peut être localisée dans les doigts de la main. Si vous remarquez des points blancs sur les ongles, vous manquez de ce minéral.
Le zinc est un minéral essentiel qui joue un rôle crucial dans de nombreuses fonctions corporelles, et notamment la fonction immunitaire, la cicatrisation des plaies et la synthèse de l’ADN.
Une carence en zinc peut entraîner une variété de symptômes comme un système immunitaire affaibli, une cicatrisation lente des plaies et des changements dans le goût et l’odorat.
De plus, une carence en zinc est liée à un risque accru de développer certaines maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, le diabète et le cancer.
Pour soulager ce problème, envisagez de prendre un supplément de zinc (aff).

Dosage : Varie en fonction de la gravité de la carence et de vos besoins.
Précautions : Choisissez un supplément bien absorbé par le corps.

– Probiotiques

Si votre syndrome de la bouche brûlante est lié à une infection fongique, il est essentiel de la traiter et de restaurer une flore saine.
La candidose, également connue sous le nom de muguet oral, est une infection fongique causée par la prolifération de Candida albicans, un type de levure qui est naturellement présent dans la bouche et le tractus digestif.
Lorsque l’équilibre entre les bactéries et la levure dans la bouche est perturbé, Candida albicans peut se multiplier et provoquer une infection.
Cela peut entraîner des symptômes tels qu’une sensation de brûlure dans la bouche, des taches blanches sur la langue et les joues internes, et des difficultés à avaler.
Pour traiter la candidose et restaurer une flore saine, envisagez de prendre un supplément probiotique (aff).
Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui peuvent aider à restaurer l’équilibre entre les bactéries et la levure dans la bouche et le tractus digestif.

Dosage : Varie en fonction de la gravité de l’infection et de vos besoins individuels.
Précautions : Choisissez un supplément probiotique de qualité qui contient une variété de souches de bactéries bénéfiques.


Remèdes maison pour la sensation de brûlure dans la bouche


– Rinçage à la capsaïcine

La capsaïcine, le composant actif des piments, a montré sa capacité à réduire la douleur chez certaines personnes atteintes du syndrome de la bouche brûlante.
La capsaïcine agit en se liant aux récepteurs des cellules nerveuses, ce qui déclenche ensuite la libération d’une substance appelée substance P.
Elle est impliquée dans la transmission des signaux de douleur, et en bloquant sa libération, la capsaïcine réduit l’intensité des signaux de douleur envoyés au cerveau.
La capsaïcine a également montré son action par ses propriétés anti-inflammatoires, ce qui peut aider à réduire l’inflammation dans la bouche et soulager la douleur.

Dosage : Utilisez du piment de Cayenne moulu pour préparer votre propre solution de rinçage buccal. Diluez 1/4 de cuillère à café de poivre de Cayenne dans 1 tasse d’eau tiède.
Précautions : Peut causer une irritation s’il est utilisé incorrectement.

– Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude, également connu sous le nom de bicarbonate de sodium, est un produit ménager courant qui a une variété d’utilisations.
Il a un effet alcalinisant sur le corps, ce qui signifie qu’il peut aider à neutraliser les acides dans la bouche et ainsi réduire la sensation de brûlure.

Dosage : Diluez un quart de cuillère à café de bicarbonate de soude dans un peu d’eau et rincez-vous la bouche avec.
Précautions : Utilisez le bicarbonate de soude avec modération, car un excès peut entraîner des effets secondaires tels qu’une augmentation de la pression artérielle et une diminution du taux de potassium.

– Miel

Le miel est un édulcorant naturel utilisé depuis des siècles pour ses propriétés médicinales.
Il est connu pour sa capacité à apaiser les maux de gorge et la toux, et il peut également être utilisé pour soulager les symptômes de la bouche brûlante.
Le miel a des propriétés anti-inflammatoires qui permettent de réduire l’inflammation dans la gorge et la bouche.
De plus, le miel peut aider à adoucir les muqueuses de la bouche et de la gorge lorsqu’elles sont enflammées, procurant ainsi un soulagement de la douleur et de l’inconfort.

Dosage : 1-2 cuillères à soupe par jour.
Précautions : Choisissez un miel de qualité, exempt d’additifs et de conservateurs.

– Bain de bouche

Certaines personnes trouvent un soulagement au syndrome de la bouche qui brûle en utilisant un bain de bouche contenant des ingrédients tels que le peroxyde d’hydrogène, le bicarbonate de soude ou le sel.
Ces ingrédients peuvent aider à neutraliser les acides dans la bouche, réduire l’inflammation et tuer les bactéries qui peuvent contribuer à la sensation de brûlure.
Pour préparer votre propre solution à l’aide de ces ingrédients, suivez ces étapes :

Ingrédients :
– 1 tasse d’eau tiède
– 1 cuillère à soupe de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée)
– 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude
– 1/4 de cuillère à café de sel

Instructions :
1. Mélangez 1 cuillère à soupe de peroxyde d’hydrogène avec 1 tasse d’eau tiède.
2. Ajoutez 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude et 1/4 de cuillère à café de sel jusqu’à dissolution.
3. Utilisez le mélange comme bain de bouche, en vous gargarisant pendant 30 secondes à 1 minute avant de le recracher.
4. Répétez le rinçage 2-3 fois par jour, ou selon les besoins pour soulager la douleur.

Il est important de noter que ce rinçage buccal peut ne pas être efficace pour tout le monde.
De plus, le peroxyde d’hydrogène peut être abrasif et provoquer une irritation s’il est utilisé incorrectement.
Il est donc important de l’utiliser avec modération et d’éviter d’avaler le mélange.




Changements de mode de vie pour soulager le syndrome de la bouche qui brûle


En plus de demander des conseils médicaux et de considérer des suppléments ou des médicaments, certains changements de mode de vie peuvent aider à soulager les symptômes du syndrome de la bouche brûlante.
Voici quelques conseils à considérer :

Évitez les aliments épicés ou acides
Les aliments épicés ou acides peuvent aggraver la sensation de brûlure dans la bouche.
Il est conseillé d’éviter ce type d’aliments ou de les consommer avec modération.

Pratiquez une bonne hygiène buccale
Maintenir une bonne hygiène buccale est essentiel pour la santé bucco-dentaire globale et peut aider à soulager les symptômes du BMS.
Cela inclut le brossage des dents au moins deux fois par jour, le fil dentaire quotidiennement et l’utilisation d’un rince-bouche sans alcool.

Restez hydraté
La déshydratation peut aggraver les symptômes du BMS.
Il est important de rester hydraté en buvant beaucoup d’eau tout au long de la journée.

Évitez l’alcool et le tabac
L’alcool et le tabac peuvent irriter la bouche et aggraver les symptômes.
Il est conseillé d’éviter ou de limiter la consommation de produits alcoolisés et de tabac.

Maintenir une alimentation saine
Une alimentation équilibrée riche en vitamines et minéraux peut soutenir la santé globale et aider à soulager les symptômes.
Il est important de manger une variété de fruits, légumes, grains entiers et protéines maigres.

Évitez les boissons chaudes
Les boissons chaudes peuvent aggraver les symptômes.
Il est conseillé d’éviter ou de limiter la consommation de boissons chaudes et d’opter pour des boissons à température ambiante ou froides à la place.

Limitez la caféine
La caféine peut irriter la bouche et aggraver les symptômes du BMS.
Il est conseillé de limiter la consommation de boissons contenant de la caféine comme le café, le thé et les sodas.

Exercice régulier
L’exercice régulier peut aider à réduire le stress et à améliorer le bien-être général.
Il est important de pratiquer une activité physique que vous aimez, comme la marche, la natation ou le vélo.

Gérer le stress
Le stress peut aggraver les symptômes.
La pratique de techniques de soulagement du stress telles que la respiration profonde, la méditation ou le yoga peut aider à gérer votre état de stress et soulager les symptômes.

Dormez suffisamment
Un sommeil adéquat est essentiel pour la santé globale et peut aider à soulager vos symptômes.
Il est important d’établir un horaire de coucher régulier et de pratiquer une bonne hygiène du sommeil.

En intégrant ces changements de mode de vie à votre routine quotidienne, vous pouvez aider à soulager les symptômes du syndrome de la bouche brûlante et
améliorer votre qualité de vie globale.


Langue qui brule et pique


Le syndrome de la langue brûlante peut être un mal mystérieux et inconfortable.
Si vous avez déjà ressenti une sensation de brûlure dans votre bouche, vos gencives, votre gorge ou votre langue, vous connaissez les symptômes.

Bien que la cause exacte de ce syndrome soit souvent inexpliquée, elle peut être liée à des carences en vitamines ou à des lésions nerveuses.

Les suppléments, en particulier ceux contenant de la vitamine B12, peuvent souvent soulager.
Cependant, il est important de traiter le déséquilibre sous-jacent plutôt que de compter uniquement sur des bains de bouche, qui peuvent avoir une efficacité limitée.

Si les suppléments ne soulagent pas vos symptômes, envisagez de gérer le stress, car il peut aggraver les sensations associées à cette affection.
Il est crucial de privilégier la relaxation et de maintenir un mode de vie serein pour favoriser le bien-être général.

Explorez 78 Remèdes Naturels pour les Affections Courantes


FAQ sur la brûlure de la langue et les inflammations buccales


Pourquoi ma langue me brûle-t-elle ?

La brûlure de la langue peut être provoquée par divers facteurs, notamment les blessures, les infections, les allergies alimentaires, les carences nutritionnelles, les réactions allergiques aux médicaments, les maladies auto-immunes, et les problèmes de santé bucco-dentaire.

Comment savoir si j’ai une infection à la langue ?

Les signes d’une infection de la langue se traduisent par une douleur, une rougeur, un gonflement, des plaies, des ulcères, une mauvaise haleine, une langue blanche ou jaune, et une sensation de brûlure. Si vous présentez ces symptômes, consultez un professionnel de la santé.

Comment traiter une inflammation de la bouche ?

Le traitement dépend de la cause de l’inflammation. Il peut inclure l’utilisation de bains de bouche, de gels topiques, d’antibiotiques, d’antifongiques, ou de corticostéroïdes, selon la nature de l’inflammation. Consultez un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Comment guérir une plaie sur la langue ?

Les plaies sur la langue peuvent guérir naturellement en quelques jours. Pour accélérer le processus de guérison, vous pouvez rincer votre bouche avec de l’eau salée tiède, éviter les aliments irritants, et appliquer un gel topique analgésique. Si la plaie persiste ou s’aggrave, consultez un professionnel de la santé.

Quels aliments sont mauvais pour la langue ?

Certains aliments peuvent irriter la langue et aggraver la brûlure ou l’inflammation. Évitez les aliments épicés, acides, chauds, ou durs, ainsi que les aliments qui peuvent provoquer des réactions allergiques. Privilégiez les aliments doux, froids, et faciles à mâcher.

Quel dentifrice pour une bouche qui brûle ?

Les dentifrices sans alcool, sans laurylsulfate de sodium, et sans arômes artificiels sont généralement plus doux pour la bouche et peuvent être plus adaptés aux personnes souffrant de brûlure ou d’inflammations buccales. Parlez-en à votre dentiste pour obtenir des recommandations personnalisées.




Ce blog est sous copyright ©2024 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire