Allergie : 10 remèdes naturels pour la combattre

Vous souffrez d’allergies chroniques, le nez coule, les yeux qui pleurent et sont rouges ?

Si vous êtes victime du rhume des foins et vous sentez misérable, vous allez être intéressé par cet article qui va évoquer les huiles essentielles, les vitamines, les suppléments, l’alimentation qui aident à surmonter les allergies.


Quelle allergie en ce moment ?


Trois saisons polliniques se succèdent chaque année.

  • Le printemps est propice aux allergies provoquées par certains arbres et arbustes comme le bouleau, l’érable ou le peuplier.
  • S’ensuit l’été qui déclenche l’allergie aux graminées comme le blé ou le maïs.
  • L’automne quant à lui apporte son lot d’herbacées. Ambroisie, armoise, colza, ortie, etc… déclenchent à leur tour une réaction histaminique.

allergie remèdes naturels


Comment combattre le rhume des foins ?


Commençons par les choses qu’il faut vraiment éviter, les aliments et boissons qui provoquent de l’inflammation et ainsi une réaction histaminique.

  • L’alcool

Si vous souffrez d’une allergie déclenchant des rougeurs et atteignant les sinus, éloignez-vous de l’alcool et particulièrement de la bière.

Pourquoi la bière ?

Parce qu’il s’agit de l’alcool qui provoque le plus d’inflammation et exacerbe les allergies.

  • La caféine

On sait qu’une consommation exagérée de caféine augmente la pression artérielle et peut conduire à l’insuffisance rénale.

Les reins n’assurant plus leur rôle de filtre de manière optimale, le système immunitaire s’en trouve affaibli pour combattre l’allergie.

  • Les produits laitiers

La plupart des produits laitiers sont pasteurisés.

Le lait étant porté à ébullition, les enzymes sont détruites et notre organisme ne peut plus assimiler les protéines et le lactose.

Le mécanisme de l’allergie se déclenche alors.

Tous les produits laitiers sont très allergènes. Ils génèrent des candida et accroissent la production de mucus des sinus et de la gorge.

Boire un verre de lait ou se jeter sur du fromage accroit considérablement l’allergie saisonnière.

  • Le chocolat

Le chocolat aussi exacerbe les symptômes de l’allergie.

  • Les noix

Numéro un sur la liste des allergènes, il faut absolument éviter noix et noisettes.

  • Le sucre

Le sucre est aussi vecteur de candida et levures, ce qui cause de l’inflammation et aggrave les allergies.

A noter que les édulcorants provoquent aussi de l’inflammation.

  • Les plats conditionnés

Eloignez de tout ce que l’on nomme la “malbouffe”.

Evitez les plats préparés, les fast food.

Privilégiez les repas équilibrés apportant suffisamment d’enzymes et nutriments pour combattre l’allergie.

  • Melon et banane

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le melon et la banane sont des fruits très allergènes.

Privilégiez des fruits à haute teneur en enzymes comme l’ananas ou les fruits rouges.


Comment utiliser un anti allergique naturel ?


Quels sont les aliments recommandés en cas d’allergie chronique ?

  • Le miel

On entend souvent que le miel aide à combattre les allergies.

La vérité est que le miel a un rôle prépondérant dans la prévention de l’allergie.

Consommer une cuillerée à café de miel de qualité par jour, un miel local que les abeilles auront constitué en butinant les fleurs et plantes qui génèrent l’allergie, aide à lutter contre l’exposition au pollen.

Si vous vous décidez à remplacer le sucre par le miel en amont, votre organisme sera renforcé pour affronter l’allergie saisonnière.

  • Le piment

L’avantage des piments, et notamment du piment de Cayenne, est qu’ils contiennent de la capsaïcine.

Cette substance aide particulièrement la fonction cardiaque et les artères.

Dans l’allergie, elle améliore nettement l’écoulement nasal et contribue ainsi à une meilleure respiration.

En fait, le remède le plus ancestral contre l’allergie est de mélanger une cuillerée à café de miel à de la cannelle, du piment et du gingembre.

piment contre l'allergie

  • Les probiotiques

Les aliments riches en probiotiques vous seront aussi d’une grande aide en période allergique. Mais le yaourt n’est pas le premier à recommander.

Il est plus judicieux de se tourner vers les laits fermentés lorsqu’on est au tout début d’une crise d’allergie.

Le lait de kéfir ou le yaourt au lait de brebis sont bien plus indiqués.

En revanche, si vous être en pleine crise, mangez de la choucroute, du kimchi ou buvez du kvas, toutes sortes de végétaux fermentés vous seront bénéfiques.

  • L’ananas

L’ananas est intéressant dans la lutte contre l’allergie parce qu’il contient un composant nommé bromélaïne.

Il s’agit d’une enzyme protéolytique qui combat la réaction histaminique et aide à réduire l’inflammation.

Dans le même esprit, vous trouverez une haute teneur en enzymes protéolytiques dans la papaye qui contient de la papaïne, la figue qui contient de la ficine, le kiwi qui contient de l’actinidine.

  • Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un vrai soutien aux probiotiques tout en nettoyant le foie par effet de détoxification.

Il est recommandé de consommer une cuillerée à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau avant chaque repas.


Rhinite allergique, quel traitement naturel ?


A quoi sert la spiruline ?

Connue sous l’appellation super aliment, la spiruline apporte énormément de vitamines et minéraux et est dotée d’une haute teneur en chlorophylle qui en alcalinisant l’organisme réduit les symptômes sévères de l’allergie.

Qu’est-ce que la quercétine ?

On trouve de la quercétine dans les oignons, l’ail ainsi que dans certains agrumes.

Elle aide à réduire les réactions allergiques de façon significative.

Son action est tout aussi efficace que les antihistaminiques prescrits par les médecins tout en étant une substance naturelle.

   Quercétine 500mg

Quercetine gelules

La pétasite combat les migraines

Cette plante herbacée vivace de la famille des Astéracées est très indiquée pour combattre les maux de tête.

Dans l’allergie, elle apporte un réel soulagement à la congestion nasale ressentie par l’inflammation des sinus, engendrant une migraine.

Est-il bon de prendre des probiotiques ?

Nous avons déjà abordé les bénéfices des probiotiques, connus pour booster l’immunité tout en renforçant la fonction intestinale.

Il est judicieux de se supplémenter en période allergique.

Quel est le rôle de la vitamine A ?

Elle est fortement indiquée pour soutenir le système immunitaire.

Quand prendre du zinc ?

Ce minéral est essentiel à l’immunité.

Les bienfaits de la vitamine C

Inutile de rappeler ici l’importance de la vitamine c pour renforcer l’immunité, vous ne pouvez l’ignorer.

A quoi sert la bromélaïne ?

En se supplémentant en vitamine C et A, en zinc pour soutenir le système immunitaire, il est bon de protéger le système digestif avec la bromélaine issue de l’ananas.

Quels sont les bienfaits de l’ortie ?

Prise en infusion ou en gélules, l’ortie détient des propriétés anti-allergiques très intéressantes.

Elle est une plante nutritive et reminéralisante, elle tonifie la fonction rénale, fortifie le système immunitaire et combat la rhinite allergique.


L’hygiène de vie limite les allergies


Les allergies saisonnières sont très fréquentes et les personnes ignorent souvent qu’il existe des moyens naturels de lutter, via l’alimentation, les suppléments mais aussi l’hygiène de vie.

  • L’hydratation

Buvez, buvez, encore et toujours. Nous sommes nombreux à ne pas boire suffisamment chaque jour.

Mais l’eau augmente le volume sanguin et permet l’excrétion des toxines par les reins, ce qui aide à surmonter l’allergie plus rapidement.

  • L’exposition aux pollens

Limitez votre exposition aux pollens pour ne pas aggraver les symptômes allergiques.

Un bel exemple de ce qu’il ne faut pas faire est la promenade dominicale au parc local au printemps bourgeonnant !

Ne restez pas cloitré mais évitez l’accumulation des pollens.

  • La douche avant le coucher

Se doucher avant de dormir permet d’éliminer les pollens accumulés tout au long de la journée. N’oubliez pas les cheveux !

  • Laver régulièrement ses vêtements et ses draps

L’accumulation des pollens est majeure sur les vêtements.

  • Eviter l’alcool, l’excès de caféine, les produits laitiers, le chocolat, les noix, le sucre, les édulcorants artificiels, les plats cuisinés, les melons et les bananes.

Quelle est la meilleure huile essentielle contre l’allergie ?


Sans conteste l’huile essentielle la plus indiquée pour lutter contre les allergies est l’huile essentielle de thym.

Le thym est un puissant antiseptique, contient du thymol anti-infectieux et est un excellent expectorant.

On privilégiera l’huile essentielle de thym à thujanol, idéale pour décongestionner les voies respiratoires, lutter contre la fatigue et renforcer l’organisme éprouvé.

 

Tâchez d’être proactif en suivant ces préconisations.

Il y a de fortes chances que vous assistiez à un réduction significative des symptômes de l’allergie saisonnière.

Et n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire.


Ce blog est sous copyright ©2021 par gomedica.org. Tous droits réservés

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer