Pourquoi j’ai tout le temps froid ? (8 Remèdes Naturels)

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Vous vous posez la question : pourquoi ai-je tout le temps froid ?

Vous vous en apercevez souvent en réalisant que vous êtes la seule personne à ressentir du froid dans une pièce alors que les autres ne sont pas gênés.

Vous enfilez un gilet quand vos voisins sont en tee-shirt…

Quel est donc ce problème et surtout quelle peut bien en être la cause ?

Existe-t-il des moyens d’y remédier ?

C’est ce que nous allons voir ensemble.


Le froid, un problème d’énergie


Si vous avez cette sensation de froid en permanence, il est fort probable que votre organisme soit simplement en manque d’énergie.

Vos cellules fabriquent cette énergie mais trois facteurs majeurs entrent en compte :

– la thyroïde
– l’alimentation
– la glycémie

 

  • Un problème de thyroïde

La thyroïde joue le rôle d’un thermomètre pour l’organisme.

Les milliards de cellules qui composent votre corps sont dotés de récepteurs.

La glande thyroïde produit les hormones qui sont envoyées aux cellules.

Plus la thyroïde produit, plus les cellules sont performantes.

Si elles reçoivent moins d’hormones, leur rythme ralentit.

Tout comme un thermostat, vous augmentez les hormones thyroïdiennes et le fonctionnement est optimal.

Vous baissez le taux hormonal et tout fonctionne au ralenti, de la production d’énergie au rythme cardiaque, de la digestion à la transmission nerveuse, du temps de cicatrisation à l’acidité gastrique.

Tout est interdépendant de la fonction thyroïdienne.

 

  • Le rôle de l’alimentation

Quand la thyroïde parvient à diriger les cellules, deux paramètres s’ajoutent pour un fonctionnement normal : l’énergie et l’oxygène.

L’énergie découle de l’alimentation et si vous ne mangez rien ou pas suffisamment en raison d’un régime ou d’un jeûne, votre organisme ressent le manque d’énergie et ralentit, se met progressivement en « mode sécurité » pour préserver ses ressources.

C’est la raison pour laquelle il est parfois difficile de perdre du poids en rognant sur les calories.

Moins vous mangez et plus l’organisme stocke.

Mais même si vous n’avez entamé aucun régime, vous pouvez également manquer d’énergie pour une autre raison.

 

  • L’hypoglycémie

L’hypoglycémie se produit si vous avez un taux de glycémie instable.

Votre métabolisme dépend directement des glucides et du sucre.

Lorsque vous mangez des aliments sucrés, l’organisme réagit par un pic d’insuline qui est censé faire baisser la glycémie.

Mais comme le sucre est source de stress pour lui, il va surréagir pour minorer le taux de glycémie plus rapidement.

Alors survient l’hypoglycémie.

Si de surcroît, vous manquez d’énergie et votre organisme se suractive, le tableau devient sinistre.

Pour y remédier, vous n’aurez d’autre choix que de changer de régime alimentaire, en évitant les aliments sucrés, le pain, les produits transformés pour initier un régime plus sain et équilibré.


Un manque d’oxygène


Comme pour toute production, si les cellules ont besoin d’énergie, elles ont aussi besoin d’oxygène.

Le sang délivre cet indispensable oxygène.

Les globules rouges le portent ainsi que l’hémoglobine.

Un nombre insuffisant de globules rouges ou un taux d’hémoglobine insuffisant conduisent à l’anémie.

Le sang ne porte plus assez d’oxygène et vos cellules n’ont plus suffisamment d’énergie.

sensation de froid intense dans le corps


Les raisons pour lesquelles vous avez froid


En résumant les paramètres que nous venons d’évoquer, voici donc les raisons les plus courantes pour lesquelles vous ressentez une sensation de froid permanent.

 

  • L’anémie

Un manque de globules rouges entraîne une anémie par manque d’oxygène apporté aux cellules.

Et comme l’une des fonctions de ces cellules est la régulation de la température corporelle, vous avez froid.

Une carence en fer ou en vitamine B12 peut provoquer une anémie.

 

  • Le diabète

Le diabète de type 2 peut provoquer une anémie, des problèmes rénaux et de circulation sanguine qui génèrent une sensation de froid.

Il peut également endommager le système nerveux périphérique.

Le signe qui doit vous alerter est surtout d’avoir les pieds froids en permanence bien qu’ils soient normaux au toucher.

Vous pouvez aussi ressentir des engourdissements et des douleurs passagères aux mains et aux pieds.

 

  • L’hypothyroïdie

L’intôlérance au froid est un signe majeur de l’hypothyroïdie.

Dans ce cas, votre thyroïde est sous-active.

Le taux hormonal étant déréglé, votre métabolisme ralentit et empêche votre organisme de générer suffisamment de chaleur.

 

  • La tension artérielle

Les vaisseaux sanguins ne transportent pas le sang vers les extrêmités mais le redirigent vers les organes vitaux.

Le résultat se traduit par une sensation de froid aux mains et aux pieds.

Une tension artérielle trop basse ou trop haute induit des symptômes comme des étourdissements, une vue troublée, des nausées, de la faiblesse et de la confusion.

Un avis médical vous est fortement recommandé pour déceler de l’hypertension ou de l’hypotension.

 

  • La déshydratation

On ne s’en rend pas compte mais l’eau contribue à réguler la température corporelle.

Elle aide le métabolisme en traitant ce que vous mangez pour créer de l’énergie et de la chaleur.

Si vous ne buvez pas suffisamment d’eau, vous ralentissez votre métabolisme et ne fabriquez plus assez d’énergie pour que votre température reste stable.

 

  • Le stress

L’anxiété et le stress sont souvent liés à des problèmes de sommeil.

L’angoisse provoque la sécrétion d’adrénaline, l’hormone du stress, qui a tendance à rediriger la circulation sanguine vers les organes nobles, privant ainsi les extrêmités, bras et jambes, d’une irrigation normale.

Vous notez alors des mains et des pieds froids.

 

  • Le vieillissement

Les gens âgés sont souvent très sensibles au froid simplement parce que leur métabolisme est plus lent.

De plus, en vieillissant, la perte de masse musculaire accroit encore la sensation de froid.

avoir toujours froid


Comment lutter contre l’intôlérance au froid ?


  • Iode – Sélenium

Si l’hypothyroïdie est à l’origine de votre sensation de froid constante, vous souffrez manifestement d’une carence en iode et en sélenium.

En effet, ces minéraux ainsi que le zinc soutiennent la fonction thyroïdienne.

L’iode est essentielle pour la fabrication des hormones.

Il faut savoir que dans l’appellation T3 et T4 des hormones thyroïdiennes, les chiffres indiquent le nombre de molécules d’iode.

Si vous souhaitez vous supplémenter en iode, privilégiez un complément naturel à base d’algue comme celui-ci (#aff] pour une meilleure efficacité.

De leur côté, le sélénium et le zinc sont nécessaires pour convertir la forme inactive des hormones en forme active, l’hormone T3.

Une simple déficience d’un de ces minéraux peut être l’origine de votre sensation de froid.

Les dosages recommandés sont de 200µg par jour pour le sélénium (#aff) et 12 à 15mg pour un zinc bisglycinate (#aff) doté d’une meilleure biodisponibilité.

 

  • Le fer

Le fer est à l’origine de l’anémie, tout comme la vitamine B12.

Les personnes souffrant d’anémie ont tout le temps froid.

Le fer intervient également dans le métabolisme de certaines graisses qui sont impliquées dans la thermorégulation.

Il est néanmoins prudent d’effectuer un dosage sanguin en laboratoire d’analyse avant toute supplémentation pour évaluer votre taux de ferritine.

 

  • Vitamine B12

Tout comme le fer, la carence en vitamine B12 peut provoquer une anémie.

Il est donc recommandé de faire une cure d’un supplément de B12 méthylcobalamine (#aff), la forme la plus naturelle et assimilable de cette vitamine, pour déterminer si vous ne souffrez pas d’une déficience.

Un taux insuffisant de vitamine B12 induit souvent un nombre de globules rouges réduit, ce qui affecte le transport d’oxygène dans l’organisme.

La personne ressent alors un froid constant, notamment au niveau des pieds et des mains.

 

  • Complexe vitamines B

La génération de l’énergie implique les vitamines B1, B2, B3, B5 et B6.

Si vous souffrez d’une carence en vitamines B, vous aurez des difficultés à fabriquer de l’énergie cellulaire car les mitochondries ne sont plus aussi performantes.

Introduire un supplément de vitamines B (#aff) vous aidera à rétablir une énergie générale tout en stabilisant votre température corporelle.

 

  • Magnésium

Une carence en magnésium entraîne des tensions musculaires qui provoquent un rétrécissement des artères.

La circulation sanguine étant ralentie, vous ressentez une sensation de froid dans les pieds et les mains.

Un supplément de magnésium bisglycinate (#aff) peut aider à dilater les vaisseaux sanguins et rétablir ainsi une circulation normale.

 

  • Gingko Biloba

Si votre problème de froid permanent est lié à un problème circulatoire, l’ajout d’un supplément de Gingko Biloba peut vraiment vous aider.

Cette plante est bien connue pour ses effets bénéfiques sur la circulation sanguine et la mémoire.

Des études ont démontré qu’elle augmente significativement le flux sanguin en dilatant les vaisseaux, et notamment au niveau des yeux, des jambes, des oreilles et du cerveau.

Le Gingko Biloba (#aff) augmente donc le flux sanguin dans les extrêmités, empêchant ainsi vos mains et vos pieds d’être sensibles au froid.


Pourquoi j’ai froid quand il fait chaud ?


Les gens souffrant de frilosité excessive ne sont pas des spécimens rares.

Il suffit d’un simple problème de circulation sanguine pour ressentir des extrêmités glacées hiver comme été.

Les dérèglements hormonaux sont sûrement la deuxième raison pour laquelle de nombreuses personnes ont une sensation de froid permanent.

Enfin, le fait de s’alimenter de façon déséquilibrée ou de poursuivre un régime trop longtemps conduit inéluctablement à un manque énergétique qui génère ce froid intérieur.

Il existe des remèdes naturels permettant d’améliorer la circulation sanguine, de minorer les symptômes de l’hypothyroïdie, de rétablir un déséquilibre conduisant à une anémie.

Mais pour résoudre ce problème de sensibilité au froid, il est important d’essayer d’identifier sa cause pour parvenir à le traiter.


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer