Rosacée du Visage Traitement – 7 Remèdes Naturels

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

La rosacée est une affection dermatologique très fréquente qui se déclare dans la partie centrale du visage.

Elle touche essentiellement les personnes qui ont la peau très blanche, particulièrement les femmes et se déclenche aux alentours de la trentaine.

Nous allons développer les causes de la rosacée, comment peut-on la traiter, comment la gérer et quels remèdes naturels peuvent vous aider.


Quelles sont les causes de la rosacée ?


A vrai dire, la cause réel de la rosacée est inconnue même si certaines pistes sont possibles comme un système immunitaire hyperactif, des problèmes intestinaux ou hépatiques.

Cependant, les chercheurs soupçonnent qu’elle soit liée à une combinaison de causes héréditaires et environnementales.

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’hygiène n’est pas sa cause.

Ses déclencheurs sont plutôt :

– le stress
– la chaleur ou le froid
– le soleil
– certains médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins
– le sport intensif
– les boissons chaudes
– les plats épicés
– la présence de la bactérie Helicobacter Pylori dans l’estomac


Quels sont les symptômes de la rosacée ?


Cette affection chronique de la peau qui provoque des rougeurs persistantes sur certaines zones du visage et du nez.

Elle se localise généralement :

– au front
– au menton
– au bas du nez

La personne semble rougir et présente des traces sur la peau rappelant l’acné.

Cette affection associe les rougeurs et la présence de petits vaisseaux sanguins que l’on nomme les capillaires devenus saillants.

Elle peut même s’accompagner de petits boutons purulents.

Les symptômes de la rosacée peuvent aller et venir, se déclarer pour quelques semaines puis disparaître avant une nouvelle poussée.

Cette affection semble associée à une peau sèche et des pores dilatés.

rosacée visage traitement


Quels sont les différents types de rosacée ?


Il existe quatre sous types de rosacées :

 

  • Rosacée érythémato-télangiectasique

La rosacée se caractérise par une rougeur persistante du visage et de petits vaisseaux sanguins dilatés deviennent apparents.

La personne souffre également de flushs ou bouffées vasomotrices brutales qui génèrent rougeurs et chaleur.

Ces symptômes sont transitoires et peuvent disparaître sans traitement.

 

  • Rosacée papulo-pustuleuse

Cette rosacée présente un tableau plus infectieux, avec l’apparition de boutons purulents, rouges et gonflés.

Ils se localisent généralement sur les joues, le menton et le front.

On les confond souvent avec une poussée acnéique.

Une rougeur du visage et des flushs peuvent aussi se manifester.

Les cas les plus sévères peuvent provoquer de nombreuses imperfections qui persistent très longtemps.

Des boutons peuvent également se développer sur le cuir chevelu, le cou ou la poitrine.

 

  • Rosacée phymateuse

Plus fréquente chez l’homme après 50 ans, cette rosacée provoque un épaississement de la peau et de nombreuses cicatrices, parfois enflées et décolorées.

Ce type assez rare affecte principalement le nez provoquant ce que l’on nomme un nez bulbeux (rhinophyma).

Il peut également se déclarer dans les sourcils, le menton, les paupières ou les oreilles.

 

  • Rosacée oculaire

Les symptômes de la rosacée oculaire se portent sur les yeux, déclenchant un larmoiement et une apparence injectée de sang.

Une sensation de brûlure ou une vive irritation peuvent être également ressenties.

La rosacée oculaire peut entraîner une sécheresse oculaire, des yeux très sensibles et des kystes peuvent se former sur les paupières.

Ce type est fréquent mais rarement diagnostiqué car le lien entre la peau et les yeux est souvent négligée.


Les degrés d’atteinte de la rosacée


La rosacée est une affection vasculaire progressive qui affecte le visage et les yeux.

 

Premier degré

Il intègre les gens qui ont une tendance naturelle à rougir.

La rougeur et le flush qui apparaissent soudainement sont transitoires et s’effacent dès que la cause est identifiée.

 

Second degré

La rosacée est cette fois actée.

Elle se déclare par une rougeur provoquée par des bouffées vasomotrices qui persiste dans le temps sans aucune cause.

Chaque accès peut durer jusqu’à deux heures.

La couleur de la peau est rosée mais son apparence est saine.

 

Troisième degré

Ce degré est atteint lorsque la rougeur du visage persiste pendant des jours et même des semaines.

Une rougeur quasi-permanente apparaît au centre du visage en incluant le nez et les joues.

La personne semble être affectée d’un coup de soleil.

On note une dilatation chronique de groupes de vaisseaux capillaires dans les zones les plus affectées par le rougissement.

 

Quatrième degré

La rosacée progresse vers une forme encore plus sévère.

D’intenses flush s’installent, un gonflement dû à l’inflammation entraîne une douleur du visage et une sensation intense de brûlure.


Les facteurs de risque de rosacée


Tout le monde peut souffrir de cette affection dermatologique.

Mais elle peut se manifester plus facilement si :

– vous êtes une femme, que votre peau est relativement blanche, très sensible au soleil

– vous avez entre 30 et 50 ans

– vous êtes fumeur

– des cas de rosacée se sont déjà manifestés chez un ou plusieurs membres de votre famille


Comment traiter la rosacée ?


Les traitements de la rosacée se focalisent sur les symptômes pour les minorer.

Pour la soigner, il est souvent nécessaire d’effectuer une combinaison de soins de la peau et de médicaments.

La durée du traitement dépend du type et de la sévérité de l’affection.

Votre dermatologue peut vous prescrire des crèmes et gels – brimomidine ou acide azelaique (#aff) – à appliquer sur la zone affectée.

La dermabrasion, l’élimination de la couche superficielle de la peau, le laser et certaines thérapies par la lumière peuvent aider à traiter à la fois la rougeur et la dilatation des vaisseaux sanguins.

Un traitement régulier et répétitif peut être nécessaire pour maintenir l’amélioration de l’état de la peau.

rosacée visage comment soigner


Rosacée traitement naturel


Il est également possible de traiter la rosacée par le biais de ces suppléments :

 

  • Curcuma

Le curcuma a de fortes propriétés anti-inflammatoires, antifongiques et antibactériennes qui vont aider à traiter la rosacée.

Il contient de plus des antioxydants qui luttent directement contre l’inflammation.

Appliqué en masque à l’huile d’olive sur le visage, il atténue significativement les rougeurs et les cicatrices.

Vous pouvez également utiliser un supplément de curcuma (amazon) (ebay) qui aura ainsi un impact anti-inflammatoire général.

 

  • Gingembre

Si les aliments épicés sont à éviter lorsqu’on souffre de rosacée et le gingembre en fait partie, il est néanmoins très bénéfique.

Tout comme pour le curcuma, ce sont ses propriétés anti-inflammatoires qui nous intéressent ici.

Envisagez une supplémentation en gingembre (amazon) (ebay) pour bénéficier de ses vertus anti-inflammatoires.

 

  • Aloe Vera

Le gel d’aloé vera est bien connu pour ses multiples vertus et excelle lorsqu’il s’agit de couperose.

Doté de propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, il procure un apaisement notable en application topique.

Appliquez une noisette de gel d’aloé vera pur (amazon) (ebay) sur les zones affectées, laissez sécher puis rincez à l’eau claire.

Par le biais de deux applications par jour, vous noterez une amélioration rapide.

rosacée aloe vera

  • Miel

Le miel est réputé pour ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires.

Dès qu’une poussée de rosacée se déclare par des rougeurs, appliquez un masque de miel sur les parties enflammées et laissez agir 15 minutes avant de rincer à l’eau claire.

Procédez ainsi une fois par semaine.

 

  • Huile d’Onagre

L’huile d’onagre est un traitement naturel de la rosacée.

Source d’antioxydants, extrêmement hydratante, dotée de propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes, l’huile d’onagre est aussi vaso-dilatatrice et anticoagulante.

Elle prend donc toute sa place pour lutter contre la couperose en réduisant l’inflammation locale.

Vous pouvez procéder à des applications topiques matin et soir.

Vous pouvez également utiliser les capsules d’huile d’onagre (amazon) (ebay) par voie interne à raison de 500mg par jour (2 à 3 capsules) de préférence pendant les repas pour une cure de trois mois maximum.

rosacée huile d'onagre

 

  • Zinc

Là aussi, les propriétés anti-inflammatoires et immuno-stimulantes du zinc sont très favorables au traitement de la rosacée.

Certaines études ont démontré qu’une supplémentation en zinc à raison de 20mg par jour sur une durée d’un trimestre a réduit les symptômes de la rosacée de 75%.

Optez pour un zinc chélaté (#aff) qui offre une meilleure absorption par l’organisme.

 

  • Probiotiques

L’équilibre intestinal est très certainement une des clés du traitement de la rosacée.

Rétablir une flore intestinale optimale doit également faire partie de votre arsenal car des chercheurs ont mis au jour en 2015 un lien évident entre les bactéries intestinales et les symptômes de la rosacée.

Il est évident qu’un dysfonctionnement entraîne une libération de toxines du fait d’une paroi intestinale perméable, toxines qui génèrent de multiples inflammations, y compris au niveau de la peau.

Choisissez un supplément de probiotiques (#aff) contenant une association de souches Lactobacillus et Bifidobacterium pour une meilleure efficacité.


Les huiles essentielles contre la rosacée


  • Huile essentielle de camomille romaine

Pour les applications topiques, il est très recommandé d’utiliser l’huile de camomille romaine (#aff) qui aide au renouvellement cellulaire et favorise la cicatrisation.

 

  • Huile essentielle de Géranium Rosat

L’huile de géranium (#aff) a des propriétés régénératrices pour la peau tout en améliorant la circulation sanguine.

 

  • Huile essentielle d’arbre à thé

Si votre peau est à tendance grasse, il est indiqué d’utiliser l’huile essentielle de tea tree qui détient des propriétés anti-inflammatoires et est très recommandée pour traiter tous types de problèmes dermatologiques.

 

  • Huile essentielle de lavande

L’huile de lavande a des propriétés anti-inflammatoires qui engendrent un effet apaisant.

 

Utilisez ces huiles essentielles diluées dans une huile végétale de votre choix en application topique.

Privilégiez les huiles de camomille et de géranium qui sont de loin les plus efficaces pour lutter contre la rosacée.


Comment traiter la rosacée naturellement ?


J’aurais pu aborder ici les traitements médicaux proposés pour traiter la rosacée.

Mais les solutions naturelles sont nettement moins toxiques pour la peau.

Il y a des solutions pour soigner cette affection dermatologique.

Elles passent tout autant par les huiles essentielles que les anti-inflammatoires naturels.

Souffrir d’une rosacée pose également la question de savoir si un déséquilibre intestinal prononcé n’en est pas la cause.

L’association de toutes ces astuces naturelles vous aidera sans aucun doute à en venir à bout.

Lire aussi:

Rosacée oculaire traitement naturel

Comment traiter les vaisseaux capillaires du visage ?


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer