Boule Blanche Amygdale – Comment enlever le caseum ?

Cet article contient des liens affiliés (Amazon et autres) faisant écho à mes recommandations. Chacun de vos clics donne lieu à une commission d'affiliation et aide ce blog à vivre sans publicité.

Caseum gorge : amygdalite chronique caséeuse


Un mal de gorge peut être le signe de maladies très diverses.

Vous avez peut-être attrapé un rhume ou avez juste crié trop fort pendant une soirée festive.

Mais si vous ressentez que quelque chose vous irrite la gorge, il peut aussi s’agir d’une amygdalite caséeuse, une pierre d’amygdale ou de caséum logée à l’arrière et se présentant sous la forme d’une boule blanche sur l’amygdale.

Un problème peu connu et pourtant très fréquent.

Voyons ensemble comment éliminer un point blanc sur l’amygdale et quelle prévention peut être appliquée pour qu’il ne se forme plus.


Boule blanche gorge


Cette petite boule blanche derrière l’amygdale provient de l’alimentation.

Elle se compose de restes d’aliments, de cellules mortes et divers débris bloqués dans la bouche.

Mais même si elle parait énorme et procure de la gêne, elle n’est pas dangereuse.

Cette boule de caseum fait partie du système lymphatique et oeuvre à la lutte contre les infections.


Anatomie sommaire des amygdales


Il existe 5 types d’amygdales :

 

amygdale pharyngienne : aussi appelée végétation, elle est située dans la paroi supéro-postérieur du naso-pharynx

amygdale palatine : elles sont placées à droite et à gauche du fond de la gorge

amygdale linguale : de part et d’autre de la langue

amygdale vélo-palatine : située derrière le voile du palais

amygdale tubulaire : située à l’entrée de la trompe d’Eustache

 

Le caséum a plutôt tendance à se former dans les amygdales palatines.

Les palatines sont deux poches spongieuses au fond de la gorge que vous pouvez apercevoir dans votre miroir en ouvrant grand la bouche.

boule blanche amygdale
        caseum amygdale

Le rôle des amygdales


Les amygdales sont des tissus lymphoïdes qui dissolvent toutes les bactéries, les virus, les particules alimentaires, tout ce qui peut se loger dans la gorge.

Elles empêchent les infections pouvant se propager dans cette région.

Nous disposons de multiples tissus lymphoïdes faisant partie du système lymphatique en charge de lutter contre les infections de façon naturelle.

Chaque être humain est doté d’amygdales et dans la plupart des cas, il est inutile de les enlever.

Il existe néanmoins des affections spécifiques indiquant leur ablation.


L’infection de l’amygdale


– L’amygdalite aiguë se traduit par une infection des amygdales palatines que l’on connait davantage par l’appellation « angine » et des symptômes de type mal de gorge, difficultés pour avaler, fièvre, raideur dans le cou, points blancs sur les amygdales.
Elle est le plus souvent virale et ne dure que quelques jours.

– L’amygdalite chronique est la même infection mais qui s’étend sur une longue période pouvant aller jusqu’à plusieurs années.
Les symptômes peuvent être plus sévères que lors d’une angine et s’accompagnent de plus d’une halitose (mauvaise haleine), de formation de caseum et de points blancs au fond de la gorge.
Cette forme est plus problématique et peut engendrer des complications.

– L’amygdalite peut également être causée par une infection chronique des sinus, une sècheresse buccale et une hygiène buccale insuffisante.


Comment se forme le caseum ?


Malheureusement, comme les bactéries disposent de confortables crevasses au sein des amygdales, elles prennent leurs aises.

Ces cryptes collectent les cellules mortes, le mucus, les débris alimentaires et toutes sortes de particules – un plateau repas très appétissant pour toutes sortes de microbes !

Après qu’un film bactérien se soit formé, des morceaux commencent à se calcifier, durcissant dans un mélange de calcium et d’autres minéraux.

Ces pierres solides se nomment pierres d’amygdale, caséum ou amygdalite caséeuse.

Ces boules blanches au fond de la gorge peuvent varier en taille de deux millimètres à 2 centimètres.


Les conséquences du caséum sur l’amygdale


Souvent, sans s’en apercevoir, les gens les avalent ou, si elles restent en place dans l’amygdale, elles génèrent une irritation de la gorge.

Certaines bactéries produisent des composés soufrés qui peuvent donner mauvaise haleine.

Les boules de caséum peuvent donner des maux de gorge, provoquer un gonflement de l’amygdale et des ganglions du cou, engendrer des difficultés pour avaler, des douleurs d’oreilles, générer de la toux.

Mais les conséquences s’arrêtent là.

Il est très rare qu’elles soient trop imposantes pour être dangereuses et empêcher d’avaler normalement.


Comment enlever le caséum caché ?


Si vous voulez vous débarrasser de ce point blanc derrière l’amygdale, vous pouvez essayer de les retirer en utilisant une brosse souple ou par le biais de gargarismes.

Vous pouvez également consulter un ORL pour une prise en charge médicale.

L’ablation des amygdales est l’ultime recours si ce caséum caché se forme constamment ou devient de plus en plus irritant.

En dehors de la chirurgie, il est difficile de les traiter définitivement.

Elles font partie des productions un peu étranges du corps humain.

Mais souvenez-vous, elles ne sont pas dangereuses même s’il s’agit là d’une sorte d’infection chronique pouvant mener à un mal de gorge tout aussi chronique.


Comment enlever le caseum ?


La première des choses à mettre en oeuvre pour lutter contre la formation de caséum derrière les amygdales est de redoubler d’hygiène.

Pensez à vider les cavités et fissures des amygdales régulièrement.

La plupart des personnes s’apercevant pour la première fois de leur présence au fond de la gorge tentent de les retirer par des gargarismes à l’eau salée ou des bains de bouche antiseptiques à base de chlorhexidine.

Certains entreprennent d’enlever le caseum avec le doigt ou avec un kit de nettoyage spécifique.

Cependant, aucune de ces manoeuvres ne guérit l’amygdalite.

Elles améliorent certainement votre confort, votre qualité de vie un court laps de temps sans empêcher le retour de cette satanée boule blanche dans les amygdales.

De plus, en tentant de les retirer manuellement, vous risquez de blesser l’amygdale et d’entrainer un saignement potentiellement sérieux.

Comme vous le savez, le caséum est une sorte d’infection chronique de l’amygdale.

On peut donc penser que les antibiotiques pourraient être efficaces.

Les recherches en la matière démontrent qu’en prenant un antibiotique sur le long terme, vous obtenez une action positive sur la mauvaise haleine.

Néanmoins, dès que les médicaments sont stoppés, tout recommence.


Extraction caseum : les différentes techniques sans chirurgie


  • Laser dioxyde de carbone et amygdalite caséeuse

Le laser est utilisé pour vaporiser la surface des amygdales de façon à aplanir les fosses et obtenir ainsi un tissu lisse sans aspérités.

Le taux de réussite est d’environ 30% avec la possibilité de devoir programmer une seconde séance ou de procéder à l’ablation des amygdales en cas d’échec total.

 

  • L’ablation par radio fréquence

Dans ce cas, le but est de retirer les boules de caséum puis de retirer la partie dans laquelle elle logeait, supprimer la fissure et lisser la zone.

Le taux de réussite est de 70 à 90%.

Une méthode qui fait donc ses preuves et notamment sur le caseum caché.

 

  • L’ablation des amygdales

On vous proposera souvent l’ablation totale des amygdales mais cette solution doit être soupesée comme vous allez le voir.

En effet, les études montrent que l’ablation partielle semble moins sujette aux complications que l’ablation totale.

En revanche, elles démontrent également que seulement 70% des patients ayant subi une ablation partielle sont libérés du problème au bout d’un an quand plus de 95% de ceux ayant subi une ablation totale sont délivrés.

Une nouvelle technique alternative au laser appelée amygdalectomie intracapsulaire par coblation permet de disséquer les tissus plus en finesse pour effectuer une ablation totale moins douloureuse, sans trop de risques de complications et ne nécessitant pas d’hospitalisation.


Comment retirer le caseum des amygdales ?


  • Hydropulseur caseum

L’eau à haute pression d’un jet dentaire permet de déloger le caséum caché derrière l’amygdale tout en assainissant la zone.

Cette technique améliore également l’haleine.

Vous pouvez également ajouter quelques gouttes de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) à l’eau de votre hydropulseur pour assainir encore davantage.

Soyez précautionneux lors de l’usage d’un hydropulseur jet dentaire (amazon) (ebay) pour ne pas blesser les fragiles amygdales.

 

  • Le kit hygiène des amygdales

Ce kit doté d’outils pour l’extraction du caséum assure une hygiène buccale optimale et facilite les manipulations.

De plus, la seringue courbée est très pratique pour effectuer des rinçages désinfectants directement dans les fosses.

Perso, je ne sais plus me passer de ce kit nettoyage caseum (amazon) (ebay)

 

  • La curette à amygdales

Cette curette spécifique dont les médecins ORL se servent pour vider les amygdales vous rendra un grand service.

Elle permet de retirer et recueillir facilement le caséum et facilite ainsi les soins journaliers.

En acier inoxydable, elle est très durable et très maniable.

Il suffit de la désinfecter après chaque usage pour avoir cette curette ORL (#aff) sous la main en permanence.

 

  • Nettoyer la langue

Utiliser un gratte-langue (amazon) (ebay) à chaque brossage des dents permet de retirer de nombreuses bactéries de la bouche et ainsi éviter la prolifération engendrant la formation caséum.

enlever caseum seringue


Caseum amygdales traitement naturel


  • Les probiotiques

Les probiotiques pour la santé bucco-dentaire (#aff) sont une arme efficace car ils fournissent les bactéries bénéfiques pour lutter convenablement contre les bactéries nocives qui permettent au caséum de se former.

 

  • Le bleu de methylène

Le bleu de méthylène est un colorant notamment utilisé pour la fabrication du curaçao bleu.

Il est un antiseptique et un antioxydant très efficace pour lutter contre le caseum.

Imbibez un coton tige de quelques gouttes de bleu de méthylène (#aff) puis appliquez-le sur les amygdales concernées par le caseum.

Souvenez-vous que le bleu de méthylène est un colorant, ne soyez pas étonné de noter un dépôt bleuté normal.

 

  • La solution saline

Utilisez de l’eau salée tiède pour vous gargariser apporte un soulagement de la douleur.

Elle a de plus des propriétés désinfectantes et permet de réguler le mucus de la bouche.

Vous pouvez également vous gargariser avec du vinaigre de cidre pour ses vertus antibactériennes mais n’oubliez pas qu’il est corrosif pour les dents.

 

  • Le jus de citron

Si se gargariser avec du jus de citron pourrait s’avérer bien trop acide, vous pouvez cependant en boire régulièrement car il s’attaque aux débris calcifiés et vous aide à les expulser.

 

  • Un gargarisme au miel

Faites bouillir de l’eau, ajoutez deux cuillerées à café de miel de manuka (#aff) pour ses exceptionnelles vertus, laissez refroidir puis gargarisez-vous avec cette solution pour tuer les bactéries.

 

  • Caseum traitement huile essentielle

Les huiles essentielles de lavande, de lemongrass ou de girofle ont des propriétés antibactériennes.

Ajoutez une goutte sur votre dentifrice avant chaque brossage.


L’homéopathie contre le caséum


Très conseillé pour lutter contre le caséum de l’amygdale cryptique, Kalium Muriaticum 9CH est un remède homéopathique à essayer.

Initialement prescrit en gastro-entérologie, en O.R.L. et en rhumatologie, il agit sur l’inflammation des amygdales et la production de caséum.

Malheureusement, il demeure un remède ponctuel qui détruit une boule de caséum mais ne prévient pas son retour.

Ainsi, si vous l’arrêtez, le problème se pose à nouveau.

Le dosage recommandé est de 3 granules deux fois par jour.

Vous le trouverez facilement en pharmacie.


Comment se débarrasser du caseum naturellement ?


Pour éviter que le problème devienne chronique et parvenir à éliminer le caséum, il est préconisé de  :

– boire beaucoup d’eau

– éviter une consommation excessive d’alcool

– limiter la consommation de soda

– traiter toute infection des sinus rapidement

– traiter les symptômes allergiques

– limiter ou stopper le tabac


Boule blanche amygdale


L’amygdalite et le caséum sont un problème très dérangeant car ils engendrent une halitose (mauvaise haleine) constante.

Il est parfois difficile de lutter contre la formation de ces pierres calcifiées sans envisager l’ablation totale des amygdales.

Mais on peut aussi se dire que ces amygdales si problématiques ne sont pas là par hasard et ont aussi leur rôle dans la protection contre les infections.

Il est peut-être souhaitable de les maintenir pour s’assurer une immunité normale.

Vous trouverez sûrement une technique adaptée dans toutes les suggestions de cet article et parviendrez au moins à maîtriser le souci pour éviter les fâcheuses conséquences de l’amygdalite.


Foire aux Questions


Le caséum peut-il partir tout seul ?

Il arrive que le caséum soit expulsé au moment de la toux ou avalé lorsque la pression des aliments le déloge.
Néanmoins, le caséum caché, difficilement accessible, est rarement expulsé et a tendance à s’accumuler.
L’intervention d’un ORL peut alors être nécessaire pour le retirer.

Comment savoir si j’ai du caseum ?

Le caseum ne se traduit pas forcément par une boule blanche au fond de la gorge.
Il peut aussi être caché.
Une simple pression sur l’amygdale peut alors l’expulser et révéler sa présence.

Calculs des amygdales, qu’est ce que c’est ?

Le calcul amygdalien est l’autre nom du caséum.
Il correspond en fait à ces petits amas de débris divers qui se forment dans les amygdales.
Sa présence constante diagnostique l’amygdalite chronique.

Comment nettoyer la gorge naturellement ?

Il est préconisé de faire des gargarismes à l’eau salée.
Faites bouillir 250ml d’eau, ajoutez 1 cuillerée à thé de sel, laissez refroidir.
Vous pouvez vous gargariser deux à trois fois par jour et profiter ainsi de l’action antibactérienne du sel.

  * Lire aussi :

Comment soigner une amygdalite naturellement ?

Soulager un mal de gorge rapidement


Cet article contient des liens affiliés faisant écho à mes recommandations.
Je participe au Programme Partenaires d’Amazon EU et Ebay Partner, des programmes d’affiliation conçus pour reverser des commissions par le biais des liens amazon.fr et ebay.fr
Ce processus n’entame en rien mes opinions mais chacun de vos achats aide ce blog à vivre. – Marie


Ce blog est sous copyright ©2022 par gomedica.org. Tous droits réservés

Marie

La santé naturelle est primordiale pour moi, les remèdes naturels ont toujours fait partie de ma vie. Quel que soit le problème, je fais en sorte de trouver des solutions naturelles que l'on peut souvent associer à la médecine traditionnelle. Tout ce que j'écris ici me permet de les partager avec vous.

Clause
Le contenu de cet article n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un quelconque traitement.
Gardez à l'esprit qu'il vous faut contacter votre médecin ou tout professionnel de santé qualifié afin de déterminer s'il vous est possible d'ajouter un supplément à votre traitement ou de modifier votre régime alimentaire.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer