Piqûre de Moustique : 14 Astuces pour la Soulager Vite

Et si l’on parlait des moustiques ?

Pourquoi une piqûre de moustique gratte ? Comment prévenir les piqûres de moustiques ? Comment se protéger des attaques ?

L’heure a sonné de la fin de ces petits insectes suceurs de sang !

Vous allez tout savoir et parvenir enfin à vous en défendre !


Le fléau des moustiques


Le moustique est le plus grand prédateur de l’être humain.

Il est responsable de millions de piqûres et de millions de morts à travers le monde, porteurs de diverses maladies humaines et animales et engendrant de terribles réactions allergiques.

Le moustique est responsable des transmissions du virus Zika, de la malaria, de la fièvre jaune, de la dengue.


Pourquoi le moustique pique-t-il ?


En fait, seule la femelle moustique est intéressée par votre sang. Elle s’en nourrit car il est source de protéines durant la maturation de ses oeufs.

Dotée d’une trompe en forme d’aiguille, elle pénètre la peau pour atteindre les vaisseaux capillaires.

Lorsqu’elle pique, elle injecte par la même occasion sa salive qui contient un anticoagulant de façon à fluidifier le sang pour mieux l’aspirer.

C’est cette salive qui provoque les démangeaisons et irrite la peau.

Certaines espèces de moustiques injectent également une substance anesthésique pour que sa cible ne s’aperçoive pas de son méfait.
Les démangeaisons se déclenchent quelques heures plus tard.

A noter qu’en dehors de cette période où la femelle porte ses oeufs, son alimentation est principalement le nectar qu’elle butine au crépuscule.


Quels sont les symptômes d’une piqûre de moustique ?


Les symptômes les plus communs d’une piqûre de moustique sont :

  • les démangeaisons
  • une éruption cutanée
  • des rougeurs
  • un gonflement témoignant de l’inflammation

Traitement médical d’une piqûre de moustique


1- Le cube de glace pour un soulagement immédiat

Placez un glaçon dans une gaze, appliquez-le sur la peau pendant quelques minutes.

Le froid va aider à réduire l’inflammation, désenfler la zone et ainsi soulager les démangeaisons.

Astuce : si vous n’avez pas de glace à portée, un simple sachet surgelé placé dans un torchon peut très bien faire l’affaire.
Si vous n’avez rien de glacé à disposition, passez la zone sous un filet d’eau froide pendant quelques minutes.

En revanche, évitez la douche ou le bain chaud qui risquent d’aggraver les choses.

 

2- Les antihistaminiques

La particularité des antihistaminiques h1 sous forme de crème ou de gel est qu’ils annihilent les démangeaisons.

Vous pouvez appliquer une crème antihistaminique type Apaisyl ou Onctose pour arrêter de vous gratter.

En cas de piqûres multiples, un comprimé contre les allergies cutanées sera plus efficace (cétirizine).

 

3- Les crèmes dermocorticoïdes

Les crèmes stéroïdes agissent très rapidement contre l’inflammation et donc les démangeaisons.

En revanche, il faut impérativement utiliser une quantité minimale car les crèmes à l’hydrocortisone sont très puissantes.

Souvenez-vous qu’une toute petite quantité posée sur le doigt peut traiter la superficie de deux mains.

Evitez également l’application de pommade à base de stéroïdes sur le visage.

 

4 – Les anti-douleurs

Les anti douleurs type paracétamol ou ibuprofène sont intéressants pour traiter la douleur et l’inflammation.

 

5- Prévenir l’infection

Les démangeaisons engendrées par les piqûres de moustique sont redoutables et l’envie de se gratter est vite irrépressible.

Néanmoins, il est préférable de se réfréner car le risque d’infection est présent du fait des germes potentiellement présents sous les ongles.

De plus, le fait de se gratter frénétiquement conduit à une plaie de la peau qui est une barrière naturelle contre les germes.

Il est donc nécessaire dès que l’on est piqué de laver la zone au savon, placer de la glace pendant quelques minutes puis ne pas se gratter pour éviter toute infection.

Si vous n’avez pu vous retenir et avez endommagé la peau, il est bon d’appliquer une crème antiseptique et de poser un pansement pour ne pas laisser la plaie vulnérable aux germes.

moustique gratte


Que faire après la piqûre ?


Les piqûres d’insectes fragilisent le derme.

Il est donc nécessaire d’hydrater la peau en profondeur lorsqu’elle a été traumatisée.

De la même façon, il est recommandé d’appliquer une crème solaire sur les lésions pour que la peau ne se pigmente pas lors de sa cicatrisation.


Les conséquences possibles des piqûres de moustiques


Nous sommes souvent piqués et oublions vite ces petits incidents de parcours.

Néanmoins, les conséquences potentielles des piqûres de moustiques ne se manifestent pas immédiatement.

Si, à votre retour de vacances et dans les 12 mois suivants, vous ressentez des symptômes grippaux, de la fièvre, des douleurs, des courbatures, parlez-en à votre médecin.

Il peut s’agir de fièvre jaune, de malaria, de dengue. Il est important de ne pas oublier ces piqûres si ces symptômes se manifestent.


Se protéger des moustiques


La meilleure façon d’éviter les piqûres de moustiques est toujours de les repousser.

1- DEET, un répulsif efficace

Le spray deet ou diethyltoluamide est un excellent répulsif de synthèse lorsqu’il est déposé sur la peau (pas les vêtements).

Tout comme une crème solaire, son application doit être renouvelée régulièrement.

A noter que l’utilisation d’un répulsif insecte réduit notablement la protection solaire.

Il est donc conseillé d’appliquer une crème solaire indice spf 30 ou 50 pour éviter les coups de soleil.

Il est également indiqué d’appliquer d’abord la protection solaire puis ensuite le répulsif.

 

2- Des vêtements adaptés

Peu importe votre protection, les moustiques sont toujours à l’affût.

Pensez à vous protéger en portant des vêtements amples, longs et clairs même blancs.

En effet, les moustiques raffolent des couleurs vives et des motifs très voyants mais le noir et les couleurs sombres ne les répugnent pas non plus.

 

3- Un parfum neutre

Les moustiques adorent tous les parfums !

Que votre gel douche sente bon, que votre crème hydratante vous enivre de son parfum ou que votre eau de toilette vous rafraichisse, le moustique va vous cibler.

Pour un été tranquille et des vacances heureuses, évitez tous les produits qui sentent trop bons… pour les insectes !

 

4- Les moustiquaires

La meilleure prévention restera toujours la moustiquaire au-dessus du lit, aux fenêtres.

A noter que l’usage d’un ventilateur est aussi efficace la nuit pour repousser les moustiques s’il est orienté au centre de la pièce et non sur soi.

moustiquaire de lit

 

5- Eviter les endroits humides

Pour ne pas croiser la route de ces petits vampires, il faut impérativement rester à distance de toute source d’eau stagnante.

Eloignez-vous des étangs, des marais, même des flaques d’eau, tous ces lieux où les moustiques pondent.


Comment soigner une piqûre de moustique naturellement ?


Il existe également de nombreuses solutions naturelles pour soulager l’irritation.

Aloe Vera piqure insecte

L’aloé vera a de nombreuses vertus pour la peau, il est aussi un antiseptique naturel.

Il est efficace contre les coups de soleil, le psoriasis, les boutons de fièvre, les gerçures…

Une petite quantité déposée sur la piqûre permet de réduire les démangeaisons et de cicatriser plus rapidement.

 

Le miel pour la peau

Bien connu pour soulager les maux de gorge, le miel a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires qui tempèrent l’irritation.

Appliquez une petite quantité sur la lésion pour réduire l’inflammation et minorer les démangeaisons.

 

– Bicarbonate pour piqures

Le bicarbonate de soude neutralise la piqûre de moustique et empêche toute réaction cutanée.

Mélangez une cuillerée à soupe à de l’eau pour en faire une pâte puis appliquez sur la zone affectée pendant une dizaine de minutes avant de rincer.

 

– Sachet de thé

Les tanins du thé offrent des propriétés astringentes qui soulagent rapidement les irritations.

 

– Citron et basilic

Le citron a des propriétés anti-inflammatoires quand le basilic contient de l’eugénol aux vertus antiseptique et analgésique.

Vous pouvez faire une sorte de pâte en hachant du basilic et en le mélangeant au jus de citron avant de l’appliquer sur les piqûres.

 

– Oignon pour piqure de moustique

L’oignon est un moyen très efficace de mettre un terme aux démangeaisons.

Il a de plus des propriétés antifongiques qui réduisent tout risque d’infection.

 

– Ail contre les vampires !

L’ail est un anti-inflammatoire naturel et détient des propriétés antibactériennes.

Il est particulièrement efficace si la zone affectée commence à enfler tout en démangeant.

Pour éviter toute odeur désagréable, hachez finement l’ail puis mélangez-le à une crème hydratante ou une huile de noix de coco.

Appliquez sur la zone affectée et laissez agir une dizaine de minutes avant de le retirer avec un papier absorbant.

N’oubliez pas de bien nettoyer la zone car l’ail irrite la peau.

 

– Menthol piqure de moustique

L’effet anesthésiant du menthol est radical pour stopper les démangeaisons et l’inflammation.

Faites macérer des cristaux de menthe dans de la glycérine ou n’importe quelle huile végétale puis appliquer cette solution sur les piqûres.

Vous ressentirez un soulagement immédiat.


Les répulsifs naturels contre les moustiques


– HE de Lavande

La particularité de la lavande est qu’elle contient un alcool qui protège naturellement la plante des insectes… et les moustiques la déteste !

Pour vous en servir en répulsif, appliquez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur votre peau pour les éloigner.

Vous pouvez également la pulvériser dans votre intérieur ou même en planter dans votre jardin !

 

– HE de Tea Tree

L’huile essentielle de thé vert renferme des propriétés antiseptique, anti-inflammatoire et antimicrobienne et est un des meilleurs répulsifs contre les moustiques.

Il est conseillé d’en pulvériser sur vos rideaux et sur les encadrements de portes et fenêtres pour bénéficier de ses effets répulsifs.

Cette huile est également efficace contre l’irritation des piqûres.

Il suffit d’appliquer une goutte pure sur la zone affectée pour ressentir un soulagement rapide.

 

– La vanille

Si nous adorons le parfum de la vanille, les moustiques le détestent !

Faites donc un spray de vanille naturelle en mélangeant 2 cuillerées à café de vanille (sans sucre et sans alcool) pour une tasse d’eau et aspergez-vous ou pulvérisez votre environnement.

 

– Vinaigre de cidre

Facile de faire soi-même un spray répulsif en diluant la même proportion de vinaigre de cidre et d’eau et pulvérisez la solution sur les rideaux et les encadrements de portes et fenêtres.

Si vous allez dehors, pulvérisez ce spray sur vos parties découvertes.

Vous pouvez même ajouter à ce mélange quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus ou de citron pour renforcer son effet répulsif.

 

Voilà. Vous êtes désormais paré pour affronter les piqûres de moustiques ou les éviter !

Vous savez comment les prévenir, comment les traiter, vous savez où ils se cachent, vous savez comment ils vous traquent, il ne vous reste plus qu’à les fuir !


Ce blog est sous copyright ©2021 par gomedica.org. Tous droits réservés

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer