Brûlure : 9 Etapes pour Soigner Apaiser Cicatriser

La brûlure est un dommage de la peau provoqué par une chaleur.

Elle peut être issue d’une chaleur sèche par exemple un fer brûlant ou humide comme de l’eau bouillante ou de la vapeur.

En fonction de la gravité de la blessure, il est parfois possible de la traiter soi-même.

Voyons donc quels sont les moyens de soulager une brûlure et comment la soigner sans laisser de cicatrice.


Le traitement de la brûlure grave


Nous parlons ici de brûlures superficielles. Il s’agit donc d’être vigilant et de ne pas négliger des blessures nécessitant impérativement un avis médical comme :

– une électrocution

– une brûlure chimique

– une brûlure profonde et étendue

– une brûlure marquant une peau blanche ou carbonisée

– une brûlure du visage, des mains, des bras, des pieds, des jambes ou des parties génitales


Qu’est ce qu’une brûlure ?


Les brûlures de premier degré sont très communes.

Contrairement à celles au second et troisième degré, elles n’impliquent que la couche superficielle de la peau.

La plupart du temps, elles sont le résultat d’accident de fer à friser, d’un fer à lisser ou d’un ustensile de cuisson.

Le coup de soleil est également une brûlure au premier degré.


Les symptômes de la brûlure


Les symptômes d’une brûlure au premier degré se manifestent par une rougeur prononcée de la peau, une douleur, une sensibilité et une légère enflure.

Les cloques ne surviennent que lorsqu’il s’agit d’une brûlure au second degré.


Comment traiter une brûlure superficielle ?


Une brûlure doit être traitée rapidement pour limiter les dommages causés à la peau.

La priorité bien entendu est de stopper ce qui est à l’origine de l’accident.

Dès que la cause est maîtrisée, il est important de retirer les vêtements et bijoux situés à proximité de la blessure.

En revanche, si ce même vêtement ou bijou est pris dans la brûlure, préférez ne pas y toucher pour ne pas aggraver la plaie.

Refroidissez très vite la peau à l’eau froide ou tiède pour apaiser la zone et anesthésier la douleur.

La façon la plus efficace de réduire la douleur est de courir pour placer le membre sous un robinet et d’y rester environ 20 minutes.

Vous pouvez également appliquer des compresses humides et froides jusqu’à diminution notable de la douleur.


Brûlure : ce qu’il ne faut pas faire


Pour ne pas aggraver à la fois les lésions et la douleur, vous devez éviter :

– la glace

– l’eau glacée

– les pommades

– les antibiotiques topiques

– le beurre

– le dentifrice

 

Le mythe est de croire que ces substances peuvent apporter un soulagement quand elles peuvent endommager les tissus et déclencher une infection.


Les suites d’une brûlure


Lorsque la personne brûlée a procédé au refroidissement de la brûlure, elle doit être réchauffée à l’aide d’une couverture mais sans couvrir les parties brûlées.

Il s’agit là d’éviter toute hypothermie – la température corporelle s’abaissant à 35°C – pouvant survenir après être resté longuement sous l’eau froide.

Par la suite, il peut être judicieux de recouvrir le membre atteint d’un emballage plastique ou d’un bandage stérile.

Si une ampoule se forme, évitez d’y toucher, ne la percez pas, laissez-la guérir spontanément et couvrez-la d’un pansement.

Evitez également l’exposition au soleil afin de minimiser le risque de cicatrice puisque la guérison d’une brûlure peut durer des semaines.

En règle générale, une brûlure superficielle guérit en une semaine.


Le traitement de la brûlure


La douleur engendrée par une brûlure est très intense.

Elle peut être soulagée par la prise de paracétamol ou d’ibuprofène pour leurs propriétés antalgiques et anti-inflammatoires.

En règle générale, les médecins affirment que les brûlures au premier degré guérissent d’elles-mêmes sans traitement particulier.

Vous pouvez tout de même appliquer de la vaseline 2 ou 3 fois par jour pour que la zone ne se dessèche pas.


Les complications des brûlures


Une brûlure même superficielle peut très vite se compliquer d’un état de choc, d’un épuisement, d’une infection, de la formation d’une cicatrice.

N’hésitez pas à consulter immédiatement un médecin si vous ressentez des problèmes respiratoires ou des douleurs à la poitrine suite à votre accident.


La profondeur de la brûlure


Le diagnostic d’une brûlure repose sur une évaluation en degrés.

 

  • Brûlure premier degré : la brûlure est mineure et les dommages sont superficiels.
    Les symptômes sont des rougeurs, une altération de la sensibilité et la douleur. 

 

  • Brûlure 2e degré : il existe deux sortes de brûlures de second degré : la superficielle et la profonde.
    Chacune est très douloureuse et forme des cloques.
    Son traitement est identique à celle du premier degré mais si des cloques apparaissent ou si la peau est très entamée, un traitement antibiotique topique doit être initié.
    La plaie doit rester couverte et ne doit pas se dessécher pour ne pas ralentir la cicatrisation.
    Une brûlure au second degré guérit en 4 à 6 semaines. 

 

  • Brûlure troisième degré : la brûlure atteint toutes les couches de l’épiderme, les vaisseaux capillaires et les nerfs de la zone affectée.
    Elle ne fait pas aussi mal qu’une brûlure superficielle et la peau prend une apparence de cuir blanc.
    Son traitement est chirurgical. Une greffe de peau doit être envisagée pour réparer la zone.
    La guérison est très lente, évaluée en mois et années, et nécessite des soins constants. 

 

  • Brûlure 4ème degré : il s’agit d’une brûlure extrême.
    La peau et les tissus sous-cutanés sont détruits avec de surcroît une atteinte des muscles et des os, parfois même des organes.
    Le pronostic vital est souvent engagé.

brulure comment eviter cicatrice


Brûlure : quels remèdes naturels ?


De nombreuses méthodes sont disponibles sur le net pour traiter une brûlure.

Certaines n’ont aucun effet et peuvent au contraire aggraver la situation. Soyez vigilant !

 

  – Aloe Vera brûlure

L’aloe vera a des propriétés anti-inflammatoires qui vont pouvoir aider à désenfler la zone brûlée.

De plus, son action antibactérienne permet de prévenir toute infection.

 

  – Vinaigre de cidre brûlure peau

Le vinaigre contient de l’acide acétique qui lui confère des vertus anti-inflammatoires et analgésiques.

Mélanger vinaigre de cidre et eau à parts égales et appliquez cette solution sur la brûlure deux fois par jour.

Le vinaigre étant volatile, laissez le liquide s’évaporer.

 

  – Bicarbonate de soude brûlure peau

En rétablissant le PH de la peau et en prévenant toute infection, le bicarbonate de soude aide à la cicatrisation.

Mélangez une cuillerée à café de bicarbonate de sodium à une demie cuillerée d’eau pour créer une pâte.

Appliquez-la sur la brûlure et laissez agir 15 minutes avant de rincer à l’eau tiède.

 

  – Miel sur brûlure

Comme l’aloe vera, le miel détient des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

Appliquez-le sur la blessure pour apaiser la douleur tout en préservant la peau des infections.

Le miel – et notamment le miel de manuka – est un traitement naturel très utilisé en milieu hospitalier pour accélérer la régénération des tissus.


Huile essentielle et brûlure


  – Huile essentielle lavande vraie brûlure

En règle générale, les huiles essentielles ne sont pas indiquées pour traiter les brûlures.

Néanmoins, certains hôpitaux recommandent l’usage de l’huile essentielle de lavande.

En effet, cette huile est analgésique et ses composés aident à la cicatrisation.

 

  – Huile essentielle de Tea Tree

Tout comme l’huile de lavande, le tea tree ou thé vert peut aider à traiter une brûlure.

L’huile essentielle de tea tree a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

Pensez à diluer les huiles essentielles dans une huile végétale comme l’huile d’olive pour éviter toute irritation.


Traiter la cicatrice d’une brûlure


Après deux ou trois jours où la brûlure reste sous un pansement occlusif pour éviter toute infection, vous pouvez envisager d’appliquer certains produits pour aider à une cicatrisation sans trace.

 

  • Gel de silicone pour cicatrice

Le gel de silicone est l’idéal pour traiter les cicatrices.

Son action est de réduire la rougeur, d’aplanir la brûlure pour la rendre uniforme et de soulager les démangeaisons liées à la cicatrisation.

Vous trouverez sûrement que le tube de 6 grammes est cher pour sa contenance mais les résultats sont au bout de son usage.

Avec deux applications par jour, il dure environ deux mois.

De plus, il est anti UV pour protéger encore davantage votre peau des dommages du soleil durant la guérison.

 

  • Sérum zinc

Le sérum zinc The Ordinary est une formule de niacinamide, une des formes de la vitamine B3, et de zinc.

La vitamine B3 permet de renforcer l’immunité de la peau et de maintenir son hydratation quand le zinc répare la peau endommagée et favorise la création du collagène.

 

  • Sérum rétinol

Le sérum Rétinol The Ordinary est également indiqué pour ne pas garder une marque de brûlure évidente.

Le rétinol est une forme puissante de vitamine A qui améliore le renouvellement cellulaire tout en s’attaquant aux imperfections de la peau.

Bien qu’exceptionnellement efficace pour traiter toutes sortes de cicatrices, pensez que le rétinol a tendance à irriter la peau lors de son application sans pour autant modifier son action.

Si vous le trouvez trop irritant, réduisez et espacez les applications.

Notez qu’il existe en plusieurs dosages (0.2, 0.5, 1%) dans cette marque.


En résumé


Le traitement des brûlures peut se faire à la maison uniquement si la blessure est superficielle et ne se complique pas.

On peut ainsi traiter une brûlure au premier et second degré en plongeant rapidement la zone affectée dans de l’eau froide durant une vingtaine de minutes.

On couvre ensuite d’une bande plastique ou d’une gaze stérile pour que la plaie soit à l’abri des bactéries.

Ce sont les premiers gestes de secours pour apaiser la douleur et éviter les complications.

Par la suite, il est possible d’appliquer certains remèdes naturels sélectionnés pour réduire le risque d’infection et accélérer la guérison.

La troisième étape est ensuite de veiller à ce que la cicatrisation soit optimale pour ne pas garder une marque trop blanche et trop visible tout au long de sa vie.


Ce blog est sous copyright ©2021 par gomedica.org. Tous droits réservés

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer