Comment ralentir la cigarette en 5 étapes

0
Comment ralentir la cigarette en 5 étapes

En dépit de tout ce qui se raconte, la cigarette électronique est manifestement une alternative beaucoup plus saine au tabac, mais savez-vous que vous pouvez l’utiliser pour vous aider à arrêter de fumer ?

La nicotine est une substance que l’on trouve dans le tabac, mais le liquide pour e-cigarette disponible sur le marché contient, lui, un taux de nicotine bien défini.

Muni de votre matériel et d’un plan bien défini, on parvient à se libérer du tabac et de la nicotine sans éprouver l’inconfort d’un sevrage.

Voici les cinq étapes cruciales, issues d’une expérience personnelle que je tiens à partager.

1 – Alterner cigarette et vape

Démarrer le programme, c’est d’abord s’habituer à l’e-cigarette. Vapoter n’est pas fumer. Il faut apprendre à maîtriser le matériel pour se laisser convaincre.

En choisissant un matériel adéquat et performant, la période de transition s’en trouve raccourcie. On commence à espacer les cigarettes et compenser avec la vape.
La nicotine présente dans les liquides joue son rôle et on ne ressent plus le besoin d’inhaler de la fumée sans pour autant ressentir le moindre manque.

        2 – Réduire avec le temps le taux de nicotine de ses liquides

En fonction de son passé de fumeur, on débute avec un liquide doté d’un taux de nicotine adapté.

Les liquides sont aussi nombreux que les taux de nicotine proposés par les fabricants.
En France, le taux maximal est fixé par la loi à 20mg/ml. On trouve majoritairement des liquides dosés à 12mg/ml, 6mg/ml et sans nicotine du tout.

Certains fabricants proposent des liquides plus dosés encore (sans dépasser le taux obligatoire) de façon à venir en aide aux gros fumeurs nécessitant une dose plus conséquente de nicotine pour espérer arrêter de fumer.

Poser la cigarette tabac pour ne se consacrer qu’à la cigarette électronique devient très rapidement une nouvelle habitude. Sans s’en apercevoir, on commence à se délivrer du tabac au fil des jours.

Mais au fil de ces mêmes jours, le corps réagit à ce changement, et très vite demande une réduction de la dose de nicotine inhalée.

Ne soyez pas pressé, écoutez seulement votre corps.
Si vous avez commencé cette expérience de la vape avec un liquide dosé à 12mg/ml par exemple, il se peut que votre organisme vous demande de baisser ce taux à 9mg/ml.

     3- S’habituer à la baisse du taux de nicotine

Les semaines passant, vous allez être amené à baisser le taux de nicotine de vos liquides.
Pour certains, cette étape est sans conséquences. Pour d’autres, quelques effets de sevrage peuvent apparaître.
Mais, souvenez-vous que vous avez déjà fait le plus difficile en posant cigarette et briquet.

Les symptômes ressentis – manque, maux de tête, irritabilité – peuvent être contrés en remontant un peu le taux de nicotine des liquides de façon temporaire.

     4 – Une chute progressive

Vous allez faire le yoyo entre vos différents liquides pendant quelques semaines.
Mais le temps est votre allié et vous ressentirez au fur et à mesure la nécessité de poursuivre la baisse du taux de nicotine de vos liquides.

Le tout est de ne pas se faire violence, et surtout de ne pas aller trop vite, au risque de rechuter dans le tabac par manque de nicotine.
Veillez donc à bien écouter votre corps lorsqu’il vous demande de réduire les dosages mais aussi lorsque votre nervosité vous invite à revoir le taux de nicotine utilisé un peu à la hausse.

     5 – Parvenir à l’utilisation d’un liquide sans nicotine… ou pas !

Parvenu à cette étape, vous êtes désormais non-fumeur, bravo.

Vous avez délaissé le tabac depuis des mois, vous avez jonglé avec les différents taux de nicotine de vos liquides, vous utilisez désormais des produits ridiculement dosés.

Quoi que vous décidiez à présent, tout arrêter ou garder la cigarette électronique dans votre quotidien, le tabac est derrière vous. Et s’il reste un résidu de nicotine dans vos liquides, il est insignifiant comparativement aux 7000 substances contenues dans le tabac.
Je vous invite d’ailleurs à lire cet article sur la nicotine pour ne pas vous en inquiéter.

En 5 étapes, quelques semaines, on peut arrêter de fumer.
Ce n’est pas de la théorie. J’ai arrêté de fumer de cette façon.

Pour faciliter l’étape de diminution de la nicotine dans les liquides, intéressez-vous aux arômes pour le diy – voici ma boutique préférée si ça peut vous aider, Arom-Team – apprenez à concevoir vous-même votre produit pour adapter le plus précisément le dosage qui vous convient et vous éloigner progressivement de la fumée.

LEAVE A REPLY